• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Vie en mieux : Deux hi... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Vie en mieux : Deux histoires Broché – 12 mars 2014

3.0 étoiles sur 5 124 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00
EUR 14,00 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Vie en mieux : Deux histoires
  • +
  • Billie
  • +
  • L'échappée belle
Prix total: EUR 36,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Premier acte

1.

C'est un café près de l'Arc de triomphe. Je suis presque toujours assise à la même place. Dans le fond, à gauche derrière le bar. Je ne lis pas, je ne bouge pas, je n'interroge pas mon portable, j'attends quelqu'un.
J'attends quelqu'un qui ne viendra pas et comme je m'ennuie, je regarde la nuit tomber sur L'Escale de l'Étoile.
Derniers collègues, derniers verres, dernières blagues usées, mer étale pendant près d'une heure et Paris s'étire enfin : les taxis rôdent, de grandes filles sortent du bois, le patron tamise et les garçons rajeunissent. Ils déposent une petite bougie sur chaque table - une fausse, qui vacille mais ne coule pas -, et me pressent discrètement : il faut boire encore ou laisser sa place.
Je bois encore.

C'est la septième fois en plus des deux premières que je viens dans ce marigot m'abreuver entre chiens et loups. Je suis précise car j'ai conservé toutes les additions. Au début, j'ai dû imaginer que c'était en souvenir, par habitude ou par fétichisme, mais aujourd'hui ?
Aujourd'hui, je reconnais que c'est pour me retenir à quelque chose quand je plonge la main dans la poche de mon manteau.
Si ces bouts de papier existent, c'est bien la preuve que... que quoi, d'ailleurs ?
Que rien.
Que la vie est chère, près du Soldat inconnu.

2.

Une heure du matin. Encore chou blanc. Je rentre chez moi.

J'habite près du cimetière de Montmartre. Je n'ai jamais autant marché de ma vie. J'avais un vélo - dit Jeannot -, mais je l'ai perdu l'autre jour. Je ne sais plus exactement quand. Après une fête chez des gens que je ne connaissais pas et qui vivaient, je crois, du côté de la gare Saint-Lazare.

Un jeune homme m'avait raccompagnée jusque chez lui. À son bras, j'étais gaie, mais dans son lit je ne l'étais plus. La caisse du chat, les motifs de sa couette, l'affiche de Fight Club au-dessus du lit Ikea, je... je ne pouvais pas.
Je tenais l'alcool mieux que prévu.
C'était la première fois que cela m'arrivait, de botter ainsi en touche en dégrisant d'un coup, et je m'en trouvais fort marrie. J'aurais bien aimé pourtant. Oui, j'aurais bien aimé partir un peu. J'aimais ça. Et puis il y avait pire que Brad Pitt et Edward Norton pour tenir la chandelle. Mais voilà, mon corps m'avait trahie.
Comment était-ce possible ?
(...)

Revue de presse

Avec La vie en mieux, avec sa sensibilité et sa finesse, Anna Gavalda nous compose une ode autour de deux protagonistes un peu perdus. Mais comment fait-elle, Anna Gavalda ? Comment arrive-t-elle à nous rendre ses personnages si proches ? A nous émouvoir autant, avec une plume qui virevolte à tout-va ? Dans la foulée de l'épatant Billie, publié au Dilettante comme tous ses livres précédents, la dame nous offre La Vie en mieux. Un recueil de deux longues nouvelles à inscrire parmi ses plus belles réussites...
Anna Gavalda, elle, a un don inouï de la formule et de l'image. Une manière unique de parler du monde d'aujourd'hui avec une foule de détails justes. De décrire le quotidien qui vous fait parfois plier le dos tout en montrant qu'on peut décoller du sol si tant est que l'on ait envie d'avoir des ailes. (Alexandre Fillon - Lire, mars 2014)

Ici, ce ne sont pas vraiment des nouvelles. Les textes sont plus charnus. L'éditeur parle d'«histoires». Anna Gavalda connaît la chanson et applique ce qui a fait son succès : la bonhomie coquine, avec cette manière de se coller parfaitement dans l'air du temps sans avoir l'air d'y toucher...
Légèreté assumée et pittoresque affirmé, Gavalda est revenue. Le printemps pointe son nez. (Françoise Dargent - Le Figaro du 13 mars 2014)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle Achat vérifié
Ce ne sont que deux nouvelles, on était prévenus. Deux nouvelles pour le prix d'un roman, on savait qu'on serait forcément floués. De fait, la première nouvelle n'a pas grand intérêt: une femme qui recherche dans toute la ville un homme qui lui a rendu le sac à mains qu'elle avait égaré. Dans la deuxième, on retrouve la touche Anna Gavalda dans le portait d'un couple superbe qui fait comprendre au héros la médiocrité de sa situation. Mais il aurait fallu tout un roman pour nous faire partager la vie et les sentiments des personnages. Là, on reste sur sa faim. C'est comme si l'auteur avait encore des idées mais plus vraiment l'envie d'écrire.
1 commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Sous ce titre, il s’agit en fait de la sortie en version poche des deux derniers livres d’Anna Gavalda (« Billie » et « La vie en mieux » ). Le regroupement est assez logique, le format des trois histoires étant assez similaire mais attention si vous avez déjà lu un de ces deux livres… On va donc se retrouver avec trois histoires distinctes et sans lien, bref trois longues nouvelles…
Des nouvelles écrites par Anna Gavalda, ma foi pourquoi pas… après tout, « L’échappé belle » avait su éveiller en moi de l’intérêt…
Oui, mais voilà que ce soit, Billie et sa découverte du théâtre, Mathilde à la recherche de son cuisinier qui lui a rendu son sac à main plein d’euro oublié dans un bar… ou Yann qui tombe platoniquement amoureux de la femme de son voisin… j’ai eu bien du mal à m’attacher à ces personnages…
Mais où sont donc les dialogues savoureux que Gavalda sait mettre en place ? Où sont les personnages profonds, attachants, cabossés qu’on retrouve habituellement dans ses romans ?
Les récits restent plats, mous… sans guère de saveur… L’écriture, en mode oral, manque infiniment de finesse, de poésie, d’accroche… le style plutôt en mode monologue faire perdre de ce qu’Anna Gavalda sait habituellement le mieux faire : des dialogues ciselés.
Comment celle qui a su me faire lire 800 pages d’une traite dans « ensemble c’est tout », peut me faire trouver des récits de 150 pages si longs ?
Car c’est bien là tout le problème, ces histoires auraient pu faire des nouvelles plus courtes et plus dynamiques..
Lire la suite ›
2 commentaires 57 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 mars 2014
Format: Broché
La vie en mieux est un recueil de deux novellas (deux courts romans ou deux longues nouvelles, au choix!) qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre sinon d'apporter leur regard sur la vie.

La première s'intitule Mathilde. Mathilde Salmon, 24 ans, est étudiante en histoire de l'art (pour les réducs au cinéma) mais elle travaille pour son beau-frère à rédiger toute la journée des commentaires bidons pour pourrir des sites internet de vente, lesquels sites ensuite, pour se refaire une virginité, font appel à l'agence de création web du beau-frère. Elle vit en coloc avec deux nanas limite parfaites. Mais c'est quand Mathilde perd son sac dans un café que tout se complique : comment expliquer à ses coloc qu'elle a perdu l'enveloppe contenant les dix mille euros en billets de 100 confiée pour payer les travaux de l'appart ? Un désespoir qui va la conduire sur le chemin de Jean-Baptiste et de l'amour un brin contrarié. Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis.

Il y a de bons passages, de bonnes réflexions sur les faux-semblants du web (l'écriture de faux- commentaires sur les sites de ventes est un sujet qui revient régulièrement dans l'actualité) et sur l’ultra solitude qu'engendre paradoxalement le flot de réseaux sociaux. Mais il y a beaucoup d'agacement aussi, c'est écrit à la va-comme-j'te-cause, langage populaire, rapide, facile, (OK jusque -là) mais inutilement vulgaire et abusant de l'argot. Sur ce point, on retrouve le style qui m'avait déplu dans Billie. Dommage.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 33 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Pas pu finir la première histoire ! Et pourtant comme elle était jolie la petite musique de madame Gavalda avant de devenir ce crincrin abrutissant, mal écrit ou plutôt pas écrit du tout, ce fameux style qui se veut oral et qui revient à une absence totale de style. Et puis dans la foulée, pas d'histoire non plus, juste un personnage posé qui se regarde le nombril en se lamentant. C'est d'une pauvreté désarmante, d'un creux confondant, à moins que plus loin, là où je n'ai pas eu le courage d'aller, cela devienne passionnant, enrichissant, éclairant...Alors relevez vos manches car il faut d'abord descendre bien bas. Aucun souci cependant pour les ventes du livre grâce au nom de l'auteur qui savait faire entendre une si jolie musique, avant !
3 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?