Acheter d'occasion
EUR 13,81
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par creat1955
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Retour de librairie, intérieur comme neuf. Ancien ISBN (édition de 2010). - Remplacé dans les librairies par la nouvelle édition. Le texte intérieur est inchangé. Pour toute information biblio., voir "editions-des-regionalismes.com".
2 neufs à partir de EUR 23,50
4 d'occasion à partir de EUR 13,81
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Vieilles chansons savoyardes Broché – 1 septembre 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 1 septembre 2005
EUR 23,50 EUR 13,81

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de la préface de l'Auteur

Je remets au public ce qu'il m'a prêté ;
j'ai emprunté de lui la matière de cet ouvrage.

(LA BRUYÈRE).

La Chanson est l'art des humbles ; C'est le seul qui, jusqu'aujourd'hui, lui ait été réellement accessible. Le peuple des campagnes, en particulier, privé des ressources intellectuelles et esthétiques de la ville : musées, expositions, théâtres, concerts, conférences, auditions et représentations diverses, devait forcément cultiver et aimer la Chanson. Il y a trouvé presque toutes les joies supérieures, tout l'idéal dont il pouvait agrémenter et orner sa vie individuelle et sociale si monotone et si étroite. En elle il a goûté le double charme de la musique et de la poésie. Aussi ne faut-il pas s'étonner qu'il en ait fait de tout temps - et plus encore autrefois qu'aujourd'hui - une de ses distractions favorites.
Il s'est constitué à travers les âges un répertoire spécial, très différent de celui de la ville. Celui-ci, en effet, directement alimenté par la musique savante écrite, est incessamment renouvelé au fur et à mesure de l'apparition des productions nouvelles rapidement connues et répandues dans les centres urbains. Il est donc exclusivement composé d'oeuvres modernes et surtout contemporaines provenant de la diffusion en province des compositions de maîtres, des nouveautés du jour créées et lancées par les scènes parisiennes. Après quelques années, la Chanson la plus en vogue a vieilli et tombe dans l'oubli Dans les programmes de soirées, les Chansons de Nadaud, de Béranger et de Dupont ne figurent-elles pas déjà au rang des Chansons anciennes ? Et pourtant elles sont d'hier. Par besoin de variété, de changement, l'engouement se porte sur les sujets nouveaux qui prennent la place des anciens. Ainsi se rajeunit sans cesse au cours des temps le répertoire du peuple des villes.
Il en est tout autrement à la campagne : on y ignore généralement la musique imprimée ; les nouveautés pénètrent peu et ne s'infiltrent qu'à la longue ; en outre, le paysan est d'esprit conservateur, de goûts très stables ; défiant à l'égard de toute innovation, il aime mieux garder que changer et ajouter ; ainsi il est resté fidèle à ses Chansons comme à ses croyances et jamais il ne s'en est lassé ; par les tendances de son tempérament aussi bien que par les conditions de son existence, son répertoire devait échapper aux capricieuses fluctuations de la mode, aux changements répétés ; il est essentiellement traditionnel.

Présentation de l'éditeur

Les Vieilles Chansons savoyardes du «professeur à l'école primaire supérieure de Thonon-les-Bains, recueillies et notées avec commentaires » ;, suivant le titre de l'édition originale, sont un des grands monuments de la culture savoyarde. Infatigable collecteur, Servettaz a su nous conserver un élément capital de ce qu'était, jusqu'à la fin du XIXe siècle, la culture populaire et traditionnelle de la Savoie, tout juste rattachée à la France depuis 1860. Cette nouvelle édition, après les reprints de 1963 et 1977, entièrement recomposée, va permettre à un public plus large de découvrir ou de se réapproprier un fond musical important sans oublier la fraîcheur, et pour tout dire parfois, l'impertinence presque étonnante de nombre de textes de chanson... Un ouvrage indispensable dans tous les foyers du « peuple de Savoie» ; pour reprendre la dédicace de l'édition originale que fit l'auteur, en 1910, Au peuple de Savoie.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?