EUR 22,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vincent D'Indy : Musique ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Vincent D'Indy : Musique Symphonique

5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
11 neufs à partir de EUR 11,24
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Emmanuel Krivine


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Vincent D'Indy : Musique Symphonique
  • +
  • Vincent D'Indy : Oeuvres orchestrales, Volume 5 - symphonie cevenole
Prix total: EUR 42,48
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Chef d'orchestre: Emmanuel Krivine
  • Compositeur: Vincent D'Indy
  • CD (18 mai 2006)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Timpani
  • ASIN : B000F5FQ4U
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.612 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
10:40
Album uniquement
2
30
5:32
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,89
 
3
30
7:42
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,89
 
4
30
12:41
Album uniquement
5
30
13:06
Album uniquement
6
30
7:37
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,89
 
7
30
6:23
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,89
 

Descriptions du produit

Poème des rivages - Istar - Diptyque méditerranéen


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Ce disque est une grande découverte. Krivine nous révèle des oeuvres et un compositeur majeur. Il parait presque incroyable qu'il ait fallu tout ce temps pour ce rendre compte que D'Indy est l'un de nos plus grands compositeurs, au côté de Fauré et Debussy. J'oserais parler d'un Richard Strauss latinisé ou d'un métissage réussi entre l'art symphonique Germanique et la chaleur méditerranéenne. Étonnant.
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 20 mars 2011
Format: CD
Après la mer de Debussy, découvrez avec les "poêmes des rivages" et le dyptique méditerranéen" celle non moins envoutante de D'Indy. Le rude aristocrate cévenolle écrivit ces oeuvres après la première guerre mondiale, à l'occasion de son remariage et de son installation voulue par sa nouvelle épouse de sa résidence secondaire au bord de la méditerranée. C'est à cette ocasion pour l'anecdote qu'il apprit à se baigner à près de 70 ans et qu'il découvrit avec ravissement des beautés plus solaires que celle de ses montagnes ardéchoises ou des forêts profondes que dépeignaient jusque là ses oeuvres.
Les poêmes des rivages commencent par une entêtante description du flux et reflux des vagues alors que le soleil se lêve sur le cap d'Agay; une impression de Debussy et de Ravel imprêgnent ce mouvement obsessionnel aux couleurs impressionnistes.
Autre lieu, autre ambiance, le second mouvement dépeint le bleu profond de la mer à Majorque, épisode festif et bizarrement proche de l'influence de Richard Strauss,où les cuivres et les percussions se taillent une belle part de cette vision dyonisiaque.
Le troisième mouvement développe ses harmonies sur fond d'imitation d'un train longeant la côte Adriatique, tout en suavité.
La quatrième partie change d'atmosphère ; on passe de la grande bleue à l'Océan profond et amer du golfe de Gascogne. Les vagues sont ici silencieuses mais insidieusement traître. Le saxophone solo exprime cette poignante mélancolie.
Lire la suite ›
5 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
La musique symphonique des compositeurs français, anglais, italiens de la fin du XIXème siècle et du début du XXème ne me passionne guère, englués qu’ils ont été dans un wagnérisme mou (sans nerf ni muscle) et même parfois honteux (ils s’en défendaient).
Dans cette musique qui se veut descriptive, on ressent davantage le ressenti de l’objet que l’objet de la description, un peu à la manière de la peinture impressionniste. Je m’explique : quand on entend Mazeppa, de Liszt, la Symphonie alpestre, de Strauss, la Mer, de Debussy, ou enfin Pacific 231 d’Honegger, on comprend ce qui est traduit en musique, même sans notice. Alors que pour ces images méditerranéennes de d’Indy, il faut s’en rapporter au livret pour comprendre.
Ceci-dit, au bout de plusieurs écoutes, je dois admettre que les thèmes de d’Indy et surtout leur orchestration mérite cette résurrection que nous propose Emmanuel Krivine et l’ancien orchestre de Radio Luxembourg, toujours vaillant. Certains solos de bois ou de saxophone sont vraiment bien trouvés.
Alors oui, vive cette musique française qui continuait son chemin, alors que Debussy et bientôt Ravel allaient franchir un pas de plus vers la modernité. Le poème des rivages date de 1921, d’Indy (né en 1851) était un jeune remarié, ou plutôt, un vieux qui se remariait avec une jeunette, pour laquelle il composa ces 4 vues de la Méditerranée et dont il dirigea la Première aux USA, avec succès.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x917aa3c0) étoiles sur 5 2 commentaires
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x917adcf0) étoiles sur 5 A Fine Reading 9 août 2009
Par B. R. Merrick - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
d'Indy is a French composer solidly in the tradition of the finest late-Romantic Germans. These pieces are absolutely beautiful. The Luxembourg Philharmonic under Krivine is very good, and I have no complaints about the technical aspects, either.

One minor complaint is use of vibrato in certain French Horn solos, which, if you've read any of my other reviews, is something I don't care for. If that doesn't trouble you, it won't matter. If you feel as I do, you'll be comforted to know that it is very infrequent.

Other than that, it seems to me that something more could have been done with the overall performance. It's just fine if you're not familiar with these pieces, but I can imagine that in the future, I'll be looking for a recording of these works that gives just a bit more attention to subtlety and detail, as well as more dynamic contrast. These negative observations are trivial, however. This is a good recording to own.
HASH(0x91fa1830) étoiles sur 5 LE MAITRE D'INDY--HOMAGE IS DUE 6 janvier 2014
Par Cody Robert at Spokane - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Our French allies across the pond must be appalled at the criminal neglect those boorish American recording companies have shown toward one of their most celebrated cultural heroes, Vincent d'Indy. He was an important and extremely influential pedagogue, yet his varied and inventive composition catalogue has never quite caught on here as it should. Monteux was long an advocate of the luxurious and structurally ambitious ISTAR Variations (which look back to the Franck Symphony and way ahead to the film MEMENTO), included here in excellent modern sound. Would that Charles Dutoit had given us more d'Indy than just the generally admirable SYMPHONY ON A FRENCH MOUNTAIN AIR (Decca, 1991).

This release, then, filled a serious gap: the requisite ISTAR logically coupled with the more unfamiliar POEME and DIPTYQUE. The cover art, incidentally, tells the whole story and quite seductively illustrates the music you're about to hear. Krivine conducts with discreet idiomatic reticence, suggesting that he's listened well to his Monteux. Before it disappears entirely, snap this one up to fill out your French Modernist carte du jour.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?