• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vingt-quatre heures de la... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme Poche – 1992

4.5 étoiles sur 5 68 commentaires client

Voir les 15 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 6,00
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 4,00
EUR 4,00 EUR 0,01
CD-Rom
"Veuillez réessayer"
EUR 36,39
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
  • +
  • La confusion des sentiments
  • +
  • Amok (nouvelle édition 2013)
Prix total: EUR 10,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

Stefan Zweig est né à Vienne en 1881. Il a tenté de se définir en tant qu'Autrichien, juif, écrivain, humaniste et pacifiste. Profondément marqué par la montée du nazisme, il émigre dès 1934 en Angleterre, puis au Brésil. Il s'est suicidé en compagnie de sa seconde femme à Pétropolis, en 1942. Écrivain protéiforme (romans, essais, biographies, journaux, etc.), il est l'auteur d'une oeuvre colossale publiée essentiellement chez Belfond, Grasset et Stock, ainsi qu'au Livre de Poche. Citons Amok, La Confusion des sentiments, La Pitié dangereuse, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme et Le Joueur d'échecs. --Ce texte fait référence à l'édition CD .

Présentation de l'éditeur

Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée. Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle. Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Quelle belle écriture !! C'est un plaisir des yeux de lire une si belle plume. J'ai dévoré le livre d'une traite et pourtant, l'histoire, en résumé, est assez simple, mais le récit est amené d'une telle façon que l'on est tenu en haleine du début à la fin, on veut absolument savoir comment la rencontre entre la veuve oiseuse et le joueur invétéré va finir.
Et le côté désuet de l'intrigue est plaisant, à notre époque, imaginer qu'une femme va passer sa vie à regretter un égarement de 24 heures, ça prête à sourire et pourtant, je n'ai pas pu lâcher mon livre afin la fin !! En bref, si vous voulez vous régaler avec un auteur classique qui sait écrire, ne vous en privez pas !
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
le livre est en tres bon etat, il n'y a pas de defaut apparent sur la couverture ou à l'interieur
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Yuki TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 août 2012
Format: Poche
Une femme âgée... Un jeune homme impromptu... Lui... Un homme perdu...
La maîtresse, l'amant, le narrateur, un hôtel et le mari cocu...
Toute l'histoire, de vingt-quatre heures d'une femme, qui sera contée, là, partira de ce banal tableau...

Comme Stefan Zweig savait si bien la décrire, c'est, dans l'histoire de cette femme, toute l'autopsychologie qui s'écoule au travers de ses fameuses vingt-quatre heures à elle ; heures, qui en seront insolites, bouleversantes et décisives pour le restant de sa vie ; ainsi que le regard, et l'oreille, du narrateur, qui n'est autre que Zweig lui-même...

Stefan Zweig, grand observateur de son entourage et homme d'esprit analytique de sa propre vie, était un maître absolu pour manier, manipuler, triturer et laisser transpirer les émotions et les sentiments humains. Il nous mène, ici, tout en étant son propre observateur, dans un récit de vie, à la fois étrange et quelconque... Là, encore, il en ressort les faiblesses de l'amour, les tourments, liés aux dépendances, et le pouvoir de l'argent, menant à la perte de l'être humain.

Il nous donne une fois de plus, et objectivement, une leçon de grande psychologie, d'où l'on peut en tirer, inévitablement, un enrichissement personnel. En effet, il ne suffit pas de pouvoir combattre le mal, mais, avant tout, il faut le vouloir sincèrement !

Depuis ma lecture, il y a vingt ans, de : La confusion des sentiments, son roman clef, il m'est toujours aussi plaisant de lire du Stefan Zweig ; à mon sens, un roman de Zweig ne prend pas une ride, il était déjà si moderne pour son temps !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Il faut se remettre dans le contexte de cette fin de 19ème siècle pour comprendre le malaise de cette Mrs C...Ce qui peut paraître désuet à notre époque prend un sens complètement autre dans l'Angleterre Victorienne et guindée où l'éducation était stricte. A l'occasion de la disparition d'une jeune femme avec un homme qu'elle ne connaît que depuis une journée ou deux, Mrs C... prend l'initiative de révéler un pan de sa vie à un jeune inconnu. Une histoire qui l'a retournée métamorphosée pour le restant de sa vie. Cette révélation fait l'objet du roman dans son entier.
L'écriture est si belle, si travaillée qu'on se plait à lire ce petit roman. L'étude du joueur compulsif est absolument juste, le fait de décrire sa fièvre de jouer en ne décrivant que ses mains est géniale. L'état d'esprit de Mrs C... prise par un sentiment de protection et l'envie de sauver l'autre contre toutes les convenances de l'époque est merveilleusement retracée. J'avais lu" lettre d'une inconnue" que j'avais fort apprécié, c'est le cas également avec ce court roman.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Le basculement d'une vie en un instant. L'écriture soutenue de Zweig mêle la force des profondeurs à l'illusoire permanence des apprences. Magistral !
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Stefan Zweig, à travers vingt quatre heures de la vie d’une femme nous raconte une histoire à la fois unique et universelle. Une femme respectable va connaître les joies et les affres d’une passion merveilleuse mais dévastatrice pour un homme lui-même en proie aux tourments du jeu. Tel un magicien, Stefan Zweig met à nu l’éveil d’une passion, la confusion des sentiments et les douleurs d’une réalité trop crue.
Le narrateur, homme bienveillant accueille les paroles de cette femme, sans jamais porter de jugements. Mrs C raconte son histoire et on suit avec le narrateur , ses hésitations de femme respectable, ses doutes, ses joies et ses regrets. On est frappé par la justesse du récit, par la justesse des sentiments, des émotions décrites. Les tréfonds de l’âme humaine, ceux que chacun cherche parfois avec plus ou moins de bonheur à percer sont ici dévoilés.
On est loin d’une morale qui nous enserre ou d’un manichéisme trop simpliste. Non, la passion peut toucher les êtres au hasard, n’être c’est vrai qu’éphémère mais résonner à tout jamais dans le cœur d’une femme amoureuse.
En 160 pages, Stefan Zweig, sait fort bien nous décrire l’âme féminine.
Sa main sait tracer l’indicible.
Les mains de Stefan Zweig ….
» On découvre tout d’une personne à ses mains, à la manière qu’elles ont d’attendre, de saisir et de s’arrêter : le cupide à ses mains griffues, le prodigue à ses mains souples, le calculateur à ses mains calmes, le désespéré à son poignet tremblant. »
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents