Acheter d'occasion
EUR 1,93
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Violator

4.6 étoiles sur 5 44 commentaires client

5 neufs à partir de EUR 19,56 14 d'occasion à partir de EUR 1,22
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Depeche Mode


Détails sur le produit

  • CD (16 février 2004)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Mute Records
  • ASIN : B0000242AF
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 44 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 113.350 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. World in my eyes
  2. Sweetest perfection
  3. Personal jesus
  4. Halo
  5. Waiting for the night
  6. Enjoy the silence
  7. Policy of truth
  8. Blue dress
  9. Clean

Descriptions du produit

Descriptions du produit

VIOLATOR

Critique

Sorti dans les bacs le 19 mars 1990, Violator est LE sommet unanimement reconnu de Depeche Mode, que ce soit par les fans ou la critique. Il propose à l’auditeur tout ce qui fait l’univers musical du groupe : ambiances lourdes et pesantes, synthés phénoménaux mélangeant bruits et sons en support à la voix sombre de Dave Gahan, le tout sur des compositions signées Martin Gore.

Avec seulement neuf titres, Depeche Mode nous plonge dans une atmosphère obscure. Quatre de ces chansons vont devenir des tubes planétaires, de véritables hymnes musicaux : « World in my eyes », « Personal Jesus », « Enjoy the silence », et « Policy of truth ».

« Personal Jesus », LE tube culte, premier single sorti en août 1989, donne le coup d’envoi. Plus dur, plus rock, ce titre au rythme inquiétant, arrive sur l’album après « World in my eyes », à la mélodie rythmée et touchante, et « Sweetest perfection ». Cette dernière a la particularité d’être interprétée par Martin Gore : sans intro musicale, sa voix profonde semble secouée par des passages « métalliques » et symphonico-électriques, donnant ainsi un petit côté grinçant. « Enjoy the silence », second single précédant l’album, connut un succès incontournable par sa mélodie rythmée rendue pesante par la voix de Dave Gahan, et même une seconde jeunesse en 2004 lors de la sortie de Remixes 81>04. Lui succède « Policy of truth », autre tube entraînant par ses sonorités électriques et métalliques.

Les autres chansons comme « Halo », « Blue dress » ou « Clean » confirment la nouvelle empreinte musicale de Depeche Mode, avec des effets électroniques multipliés et des arrangements rock. « Waiting for the night » procure également quelques frissons avec le duo vocal Dave/Martin qui tous deux nous plonge dans un sentiment de fragilité et de vulnérabilité assez inattendu.

Violator est un symbole du changement, du passage à l’âge adulte. Problèmes de santé, problèmes conjugaux, dépendance à la drogue, tout cela se retrouve dans cet album, le premier de Depeche Mode que l’on puisse d’ailleurs considérer comme véritablement autobiographique. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 12 mars 2009
Format: CD Achat vérifié
Depeche Mode et son "Violator"... Vincent dit que cette fois ci, pour ce qui est du Rock, il faudra repasser (oui mais pour une fois !!).

D'ordinaire plutôt allergique aux mouvements (ou mouvances) électro, musique que je considère très souvent comme basée et construite sur le trop de facilité qu'apporte la technologie numérique et/ou électronique, je dois pourtant admettre que je viens de céder face aux qualités évidentes de l'oeuvre en question: "Violator". Sauf qu'à la différence de ce titre pour le moins répugnant, j'avais déjà, via le titre "Policy of truth" des dispositions pour m'en prendre plein... La gueule. Je dois dois bien avouer que, découvert par le biais de son clip et de son gimmick synthé, "Policy of truth" n'avait inconsciemment jamais quitté mon esprit jusqu'à ce jour.
Tout récemment, je me renseignais donc sur le degré de qualité de l'album en question, pour finalement me laisser tenter... Au moins pour cette fois ci. Bien m'en à pris, car, pour ce qui est de cette découverte à retardement dans l'univers DM, le plaisir que m'aura procuré cet album aura dépasser mes plus hauts espoirs.

DM et ce "Violator", c'est la magie qui s'opère constamment entre la voix sombre, envoûtante de Dave Gahan et la foultitude d'assemblage, d'empilages de sons électroniques qui nous convies en permanence à l'abandon, à l'évasion et la rêverie. Souvent tourmenté et froide, la musique que nous livre Depeche Mode sur ce disque possède indéniablement ce quelque chose de plus qui les différencie de ces contemporains.

Chapeaux bas (et mea culpa) messieurs, car vous êtes, je l'avoue, les phénix de ces bois. 18/20
13 commentaires 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
FABULEUX !!! Que dire de plus .... Violator est certainement un des albums qui caracterise le mieux DM , date de sortie charnière entre deux décennies ! Etant fan de la premiere heure et ayant vu 5 tournées Bercy voici ma petite note (et oui J'avais 12 ans lorsque JUST CAN'T GET ENOUGH passait à la télé...)L'entrée dans le groupe des guitares et de la batterie rend cet album different et scelle le sceau du DM nouveau...Cet album est bourré de HITS...(mais cet album est réellement un must have pour ceux qui veulent découvrir ou redécouvrir le groupe) et la version remasterisée reste LE TOP pour ceux qui ont un Home Cinéma et qui sont fans comme moi...Alors Fasten your seat belts,take it easy and ENJOY THE SILENCE in DTS 5.1...
Au fait n'oubliez pas d'acheter Speak and Spell & Music for the Masses, meme qualité et enfin des bonus dignes de ce nom !
Voila à vous maintenant de parfaire votre culture musicale si vous ne connaissez pas ce groupe qui occupe la scène depuis 25 ans maintenant ! Merci de m'avoir lu et à bientot sur cette meme antenne...
Saderol :)
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alètheia MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 septembre 2012
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
C'est un bien étrange titre que "Violator" pour un album dont la couverture s'orne d'une rose. D'autant que la douceur l'emporte largement sur la violence tout au long des 9 titres qui composent cet enregistrement mythique. Mais, comme le disait un célèbre dramaturge, une rose embaumerait autant sous un autre nom... et celle-ci exhale le parfum du succès !
Et parmi ces succès qui ont traversé déjà deux décennies, deux prennent une place particulière à mes yeux : l'archi-connue "Enjoy the silence" avec ses paroles romantiques soutenues par des choeurs baroques synthétiques du plus bel effet ; mais surtout "Sweetest perfection", chanson sur le thème de la drogue (du moins à première vue puisque les paroles de Depeche Mode sont rarement complètement explicites), où d'improbables sons électroniques sont cousus ensemble pour donner un morceau parfaitement cohérent et enivrant. Et évidemment, autour de ces deux titres phares, ce sont encore des chansons à peine moins exceptionnelles, telles que "Halo" ou "Personal Jesus"...

Mais le plus frappant, c'est peut-être de constater à quel point Violator, paru en 1989, a passé l'épreuve du temps, ce qui est loin d'être aisé dans le domaine de la musique électronique. Peut-être grâce à ce subtil équilibre entre le synthétiseur, qui crée l'ambiance sombre typique du groupe anglais, et les "vrais" instruments, qui surgissent parfois abruptement. Peut-être tout simplement parce que cet album est un chef d'oeuvre.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Que dire de plus que tout ce qui a déjà été dit dans les commentaires précédents car tous ces commentateurs ont raison. On ne peut pas parler de Depeche Mode si on a pas d'abord écouté cet album, car c'est ça, le vrai son de Depeche Mode. Oui, c'est leur meilleur album, et oui, c'est effectivement un chef d'oeuvre.
Quant à ceux qui disent qu'il est trop court (9 titres, c'est vrai), il ne faut pas oublier que Depeche Mode est avec les Pet Shop Boys, l'un des groupes pop qui a donné le plus de faces B et chansons inédites sur leurs singles ou leurs maxis qu'aucun autre artiste ne l'a jamais fait et l'album aurait pu faire 12 titres, si on y ajoutait Dangerous, Happiest Girl & Sea of sin (faces B des singles de l'époque) qui n'auraient pas fait tâche ici, tant leurs ambiances sont proches du son des chansons de cet album.
Mais même si on oublie les singles d'ailleurs, les titres restants sont tout aussi parfaits : Halo est sublime (et aurait pu être le 5ème single du disque), Waiting for the night to fall (est une ballade intimiste et pure dont le titre a d'ailleurs été tronqué (il s'appelle juste Waiting for the night sur la pochette à la suite d'une erreur d'impression lors du premier pressage en 1990 : incroyable que les ré-éditions n'aient pas corrigé cet erreur d'ailleurs) et le puissant Clean (ambiance sombre et pesante mais toujours électronique) sans oublier les 2 titres chantés par Martin (le trouble The sweetest perfection et le plus calme Blue dress).
Bref un album à avoir et qui sonne, même 17 ans plus tard, tout aussi moderne et actuel que n'importe quel album sorti cette année ! Enjoy the silence est évidemment le meilleur titre ici et son titre est tellement juste car à la fin de cet album : le silence qui suit, c'est encore du Depeche Mode !
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?