EUR 17,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vivre de paysage ou L'imp... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Suivre cet auteur

Une erreur est survenue. Veuillez renouveler votre requête plus tard.


Vivre de paysage ou L'impensé de la Raison: Ou l'impensé de la Raison Broché – 13 mars 2014

4.7 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 17,90
EUR 17,90 EUR 21,18
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Vivre de paysage ou L'impensé de la Raison: Ou l'impensé de la Raison
  • +
  • Court traité du paysage
Prix total: EUR 25,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

PAYS - PAYSAGE : L'ÉTENDUE, LA VUE, LA DÉCOUPE

1

Mieux vaut donc risquer la question d'emblée et sans ambages, sans s'encombrer de préliminaires et de précautions. Je crains, sinon, de la laisser perdre sous le questionnement qui est déjà constitué : celui d'une littérature qui, de nos jours, est devenue immense, en ce domaine, mais sans songer peut-être à remonter dans les partis pris dont notre notion de «paysage» elle-même est née. Je me demanderai donc, plus soupçonneux, si nous ne sommes pas partis d'une mauvaise définition du paysage, en Europe : d'une définition, en tout cas, qui a brimé, contraint, meurtri peut-être, ce possible qu'il est; si nous ne sommes pas partis d'une définition du paysage dont le tort n'est pas tant d'être partielle et restrictive - car on pourrait alors y remédier en la complétant - que de relever de choix implicites qui, faisant système, et du fait même de leur cohérence, ont grevé le déploiement de sa pensée. De quoi (par quoi) notre pensée du paysage, autrement dit, sans même que nous nous en rendions compte, s'est-elle trouvée culturellement hypothéquée ? Ne pouvant plus, dès lors, nous laisser espérer sortir de ce pli dans lequel elle s'est sédimentée qu'au prix de corrections en chaîne et même de révolutions théoriques. Et encore celles-ci y suffiront-elles ?
Ou bien pour mettre plus précisément le doigt sur ce qui, d'entrée, fait ici difficulté : ces choix implicites ou ces partis pris selon lesquels la pensée européenne s'est développée, et par le biais desquels elle aborde ce qu'elle a nommé «paysage», ne l'ont-ils pas bloquée dans un certain angle de vue, coincée dans une «évidence», dont elle n'a plus bougé, et même mise, peut-être, en porte à faux à son égard ? Car nous ne sommes plus sortis de cette ornière que nous ne voyons pas. Depuis que l'Europe a inventé le terme de «paysage», au milieu du XVIe siècle (1549, en français), sa définition, en effet, n'a pas progressé. Elle est même demeurée dans un étrange immobilisme. À considérer sa formulation la plus récente (le Robert), le paysage est dit «la partie d'un pays que la nature présente à un observateur». Or cette définition ne fait que reprendre celle donnée au départ du mot, il y a quatre siècles : le paysage est une «étendue» ou «partie» de pays telle qu'elle «s'offre à la vue». Elle est «l'aspect d'un pays», résumait le dictionnaire de Furetière (1690) : «le territoire qui s'étend jusqu'où la vue peut porter».
Or, si je parle ici, d'emblée, de raison européenne, c'est que le terme est bien européen, en effet ; il l'est exemplairement. «Paysage», dérivant de «pays», se retrouve d'une langue à l'autre et la composition du mot, ici et là, reste la même : comme s'il n'y avait pas d'autre départ possible à la notion et que nous n'imaginions pas pouvoir sortir de ce sémantisme. Dans les langues du Nord : Land - Land-schaft (en allemand) ; land - land-scape (en anglais). Mais peut-être faudrait-il citer d'abord le flamand, s'il est vrai que «paysage» s'y serait inventé (landschap). Ou, dans les langues du Sud, paesaggio, dit l'italien ; paisaje, dit l'espagnol. Mais пейзаж, dit également le russe. Il y a bien là terme européen, c'est-à-dire définissant une géographie théorique de l'Europe ou, je dirais, «faisant Europe». Et si l'on en cherche en amont la racine : topiaria (opera), dit déjà helléniquement le latin en le faisant dériver de topos, le «heu» (chez Pline l'Ancien et chez Vitruve). L'Europe n'est pas sortie de cette idée, ou plutôt de cette présomption, que le paysage se détache d'un «pays» dans lequel la vue le découpe.

Revue de presse

Partons d'une image : une montagne dont le contour allant s'aiguisant s'élève dans le ciel et, à son pied, l'eau d'une rivière qui au contraire s'étire. Cette image, n'est-ce pas merveilleux, donne sa forme à un mot. Le mot chinois qui se traduit par " paysage " signifie littéralement " montagne(s)-eau(x) ". Ce n'est évidemment pas ma science que j'étale là, je viens de l'apprendre en lisant Vivre de paysage, de François Jullien. Ce dernier avait déjà, il y a quelques années, envisagé les différences entre les conceptions occidentale et orientale du nu. Ce sont celles du paysage dans l'une et l'autre civilisations qu'il compare maintenant...
Le philosophe nous entraîne jusqu'au bord de la métaphysique quand il nous fait comprendre que le paysage chinois, qui se déploie indéfiniment et où l'esprit s'ancre dans le sensible, dispense finalement de l'Ailleurs auquel croient les Occidentaux, du religieux. (Catherine Millet - Le Monde du 6 mars 2014)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
    Apple
  • Android
    Android
  • Windows Phone
    Windows Phone
  • Click here to download from Amazon appstore
    Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

kcpAppSendButton


Détails sur le produit


4 commentaires client

4,7 sur 5 étoiles

Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients

13 novembre 2014
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
10 juillet 2015
9 personnes ont trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
10 avril 2014
Achat vérifié
5 personnes ont trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
20 avril 2014
Achat vérifié
5 personnes ont trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : la bibliothèque gallimard