• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Voyage fatal a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Voyage fatal Poche – 19 novembre 2010

4.2 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 8,20 EUR 2,93
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 4,90
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Voyage fatal
  • +
  • Mortelles décisions
  • +
  • Secrets d'outre-tombe
Prix total: EUR 23,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Temperance Brennan est une anthropologue judiciaire dont le travail consiste à analyser des restes humains afin de leur redonner une identité. L’explosion en plein vol du Fokker 100 assurant la liaison entre Atlanta et Washington provoque la mort de 86 personnes. L’appareil s’est écrasé dans les Smokys Moutains, en Caroline du nord. Envoyée sur place par son service, Temperance entame sa macabre besogne taraudée par l’angoisse car sans nouvelle de sa fille Kathy. Était-elle dans l’appareil parmi les nombreux supporters de l’équipe de football de Georgie ? À propos de ce crash, diverses hypothèses se font jour : peut-être un sabotage terroriste ? À moins qu’un honorable mari ait supprimé à la bombe sa femme pour toucher son assurance-vie ?
Non loin des lieux du drame, Temperance se trouve cernée par des coyotes menaçants. Elle réussit à les éloigner et l’un d’eux, dans sa fuite, abandonne un pied humain sur le terrain. C’est le début d’un grand mystère car le morceau de chair, recensé lot 387, n’appartient à aucun passager et semble provenir d’une personne âgée. Près des lieux du drame, un chalet abandonné attire l’attention de Temperance qui tente, en vain, d’y pénétrer par effraction. Peu après, elle se trouve relevée de ses fonctions et obligée de quitter les lieux. Plainte a été déposée contre elle. Mais la dame est tenace. Rassurée sur le sort de sa fille, elle repart pour les Smokys Mountains pour fouiner de nouveau afin de découvrir la vérité.
Les critiques spécialisés comparent souvent Kathy Reichs à Patricia Cornwell. Elles ne sont pourtant pas identiques car Reichs n’abuse jamais des effets gore. Dans sa quatrième aventure, son héroïne, qui se trouve au centre de deux intrigues, tire habilement son épingle du jeu même si les motivations de ceux qu’elle démasque sont totalement surprenantes. --Claude Mesplède --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Extrait

Dans les arbres, la tête tendue en avant, menton levé, et les bras rejetés en arrière, version humaine de la déesse en chrome des calandres de Rolls-Royce, une femme, torse nu, sectionnée à la taille, prisonnière d’un enchevêtrement sanglant de feuilles et de branchages. Des deux côtés de l’étroite percée où je venais de m'arrêter, la forêt était dense. Des conifères en majorité, mais aussi des feuillus à la ramure balayée d’une palette de rouges, jaunes et orangés, signe que l’été se mourait.
S’il faisait chaud à Charlotte en ce début d’octobre, ici, en altitude, l’air promettait d’être frisquet. J’ai attrapé mon coupe-vent sur le siège arrière.
Chants d’oiseaux. Murmure du vent. Bruissement de pattes dans les fourrés : une bestiole qui détalait. Au loin, l'appel d'un homme et la réponse, moins audible.
Mon blouson noué autour des reins, j’ai verrouillé ma portière et me suis dirigée vers les voix. Je m’enfonçais jusqu’aux chevilles dans les feuilles mortes et les aiguilles de pin.
Dix mètres plus avant dans les taillis, un corps adossé à une pierre moussue, les genoux relevés vers la poitrine, un ordinateur portable à côté de lui. Manchot des deux bras, celui-là, et un petit pot de porcelaine fiché dans la tempe gauche.
Sur l’ordinateur, une tête : dents recouvertes d’un croisillon de fils d’aluminium, anneau d’or dans le sourcil. Les pupilles dilatées renforçaient l'expression de terreur. Réprimant un haut-le-cœur, j'ai hâté le pas.
À quelques mètres de là, une jambe coupée à l’aine, une chaussure de marche au pied. Était-ce celle de la dame de la Rolls-Royce ?
Un peu plus loin, deux hommes côte à côte dans leur fauteuil, ceinture attachée. De larges corolles rouges s’épanouissaient à hauteur de leur cou. L’un d’eux, avec ses jambes croisées, semblait en train de lire.
Je me suis enfoncée dans la forêt, me guidant sur les bribes de phrases que le vent portait jusqu’à moi. J'écartais les branchages, escaladais rochers et troncs abattus.
Le sol était jonché de valises et de bouts de ferraille. La plupart des bagages avaient répandu leur contenu dans tous les azimuts. Vêtements, sèche-cheveux et rasoirs électriques mêlés à des pots de crème, des shampooings et autres lotions après-rasage. Un vanity-case avait vomi des dizaines de petites fioles, de celles qu’on subtilise dans les salles de bains des hôtels. Des relents de parfumerie et de carburant imprégnaient l'air de montagne qui fleurait le pin. Au loin une fumée : des débris devaient être en train de brûler.
L’épaisse frondaison qui couvrait la vallée encaissée ne laissait pénétrer le soleil que par taches, çà et là. Pourtant, la sueur perlait à la racine de mes cheveux. Mes vêtements me collaient à la peau. J’ai trébuché sur un sac à dos et suis partie en avant, accrochant ma manche à une branche déchiquetée par ce déluge d’objets tombés du ciel. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
j'ai entamé cette série car j'aime la série bones
il faut se dire que ça ne relate pas la série, les personnages sont différents mais le sujet le même
anthropologie judiciaire, amour, quiproquo
il faut s'habituer au parler québecois, mais l'écriture et souple et facile à lire
on s'y prends vite
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Tempérance Brennan, antrhopologue judiciaire exerçant aux USA et au Canada, est appelée sur le site du crash d'un avion dans les montagnes de Caroline . Malgrés l'horreur elle se met au travail sur l'identification des corps . Le suspens commence le jour où elle retrouve un pied qui ne concerne aucun des passagers de l'avion . A ce moment là on la suspend de ses fonctions et on essaie même de l'éliminer . Aidée du shériff du coin qui est une femme, elle ira jusqu'au bout de son enquête qui révèlera l'horreur et la bêtise humaine . En parallèle à cette enquête nous avons celle sur les raisons du crash qui elle confirmera qu'un rien peut entrainer une catastrophe . Une fois commencé impossible de ne pas aller au bout de ce roman .
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lison le 29 avril 2015
Format: Poche
Ce roman est intéressant au début. On apprend beaucoup de choses sur la façon de chercher les causes d'un accident d'avion. Malheureusement après l'enquête piétine et la façon de la présenter est ennuyeuse à mourir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ce KR est une fois de plus un régal. Au départ d'un crash d'avion, l'enquête s'emballe et là, on prend son pied !!! Des recherches sur le net justifieront la visite en Angleterre de son amie et vous mettront sur la piste de très étranges "clubs". A lire sans attendre aussi pour les extraits documentaires sur la façon dont on mêne une enquête en cas de catastrophe aérienne !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Personnellement ce n’est pas le meilleur Kathy Reichs. Même si l’examen médico-légal de victimes d’un crash d’avion est intéressant, l’enquête elle traine en longueur et est ma foi un peu tirée par les cheveux...pour découvrir cet auteur (le suspense du début à la fin, l’humour, les dialogues americano-franco-québeco-canadien!) je suggérerais plutôt Déjà dead, Death du jour (Passage mortel en français)ou même Entre deux os...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Kathy Reichs nous régale avec ses histoires à dormir debout ou plutôt à ne pas dormir du tout! Une fois le livre en main, difficile de le lacher! Ce livre est un très bon thriller tout comme ses autres livres. A lire absolument pour les fans de policiers et suspense.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?