Acheter d'occasion
EUR 0,78
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Greener Books FR
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: ** EXPEDIES DE UK ** Nous croyons que vous serez entièrement satisfait de notre service rapide et fiable. Toutes les commandes sont expédiées le plus rapidement possible! Achetez en toute confiance!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

The Wheel of Time, Tome 4 : The shadow rising (Anglais) Poche – 1 septembre 2000

4.4 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les 19 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 19,06 EUR 0,38
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 27,92 EUR 4,90

Il y a une édition plus récente de cet article:

Wheel of Time 04. The Shadow Rising
EUR 9,49
(11)
Habituellement expédié sous 1 à 2 mois.

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Présentation de l'éditeur

The Stone of Tear, invulnerable fortress of legend, has fallen. The Children of the Dragon have risen to the call of prophecy and march to the aid of the Light. Callandor, the Sword That Is Not a Sword, is held by Rand al'Thor, the man proclaimed as the Dragon Reborn. But still the shadows lengthen and still the Forsaken grow in strength. If he is to fight them, Rand must master the male half of the True Source, a power corrupted by the Dark One, a power that drives men to madness, a power that may save or damn the world.

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle
Passage à l’anglais pour ce tome-ci (on est masochiste ou on ne l’est pas). Verdict : ça se lit bien en anglais, pas trop de vocabulaire tordu, ni de tournures de phrases compliquées.

Au niveau de l’histoire, j’ai eu beaucoup de mal au début, notamment parce que les personnages se comportent tous comme les protagonistes d’une sitcom pour ado. Ça s’arrange vers le premier tiers du livre, quand les vrais enjeux de l’histoire commencent à être posés.

J’ai toujours une préférence pour Perrin. Pour l’instant, c’est le personnage auquel j’accroche le plus. J’aime bien le duo qu’il forme avec Faile. J’ai bien aimé aussi l’arc avec Nynaeve et Elayne. La sage-dame a décidément un caractère de chien, mais j’aime bien, et c’est un personnage qui parvient à évoluer.

Rand a pris possession de Callandor et siège désormais dans la forteresse de Tear. Moiraine l’exhorte à partir, à ne pas végéter à Tear, ses amis ne savent quoi faire. Une attaque de Trollocs et de Myrrdraals sur la forteresse précipite sa décision : Rand ira en terre Aïel, accompagné de Mat et d’Egwene, qui doit parfaire son apprentissage de Rêveuse. Perrin, quant à lui, part en compagnie de Faile et Loial pour rejoindre les Deux Rivières, aux prises avec les capes blanches et les trollocs. Nynaeve et Elayne partent à Tanchico, pour suivre la trace des sœurs de l’Ajah Noir.

J’ai eu plus de mal avec Rand et Egwene, ce sont deux personnages avec qui pour le moment, j’ai du mal à accrocher, même si au final, leurs péripéties sont le centre de l’histoire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Atahana TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 janvier 2013
Format: Format Kindle
Ce 4e tome de la série Wheel of time m'a beaucoup plu: ce tome fait passer nos jeunes héros masculins (Rand, Mat et Perrin) de la fin de l'adolescence à l'âge adulte. Ils demeurent de jeunes adultes mais ils deviennent plus autonomes et sûrs d'eux. Ce tome marque aussi le début d'une vie amoureuse (ou juste sexuelle pour l'un d'eux:)) et on trouve donc un peu plus de "romance" (sans réels détails, tout est suggéré, c'est très délicat) dans ce tome.

Les jeunes femmes (Elayne, Nynaeve et Egwène) me paraissent quant à elles s'enfoncer dans leurs travers qui m'exaspéraient déjà dans le tome précédent: elles sont sûres d'elles, persuadées d'avoir raison, condescendantes vis à vis des hommes et pourtant elles commettent des erreurs régulièrement. Elayne et Nynaneve jouent ainsi aux détectives de pacotille: je ne sais pas si Robert Jordan a sciemment bâclé leur enquête mais ce passage du livre manque singulièrement de crédibilité (exemple: après avoir mis la main sur un objet convoité et difficile à subtiliser, elles le remettent à un tiers censé être de confiance et se désintéressent aussitôt dudit objet!).

Mais avouons-le, l'omniprésence des Aiel dans ce tome a joué pour beaucoup dans mon intérêt: je suis fascinée par leur culture guerrière, leur bravoure, leur humour aussi.

Je me demande, à chaque tome, si un personnage, principal ou secondaire, ne va pas mourir car jusque lors Robert Jordan épargne ses personnages.
Lire la suite ›
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lady Lama TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 29 mai 2013
Format: Poche
La "Roue du Temps" a le mérite de montrer un univers où ce sont les femmes qui ont le pouvoir (Impératrice, Reine, Magiciennes... elles ont un quasi monopole sur les postes les plus élevés). Et depuis le début de la série, Robert Jordan montre des jeunes femmes pleines de ressources, d'intelligence et de courage.

Mais alors que les jeunes hommes du début (Ran, Matt, Perrin) ont débuté comme de gentils naïfs paysans, évoluant maintenant vers des hommes doutant d'eux-mêmes et se posant mille questions, les femmes restent remplies de certitudes. Et cela devient agaçant. C'est émouvant de voir Rand en proie à ses premiers émois (il a enfin le temps, il est coincé dans une forteresse pendant une saison). C'est attendrissant de voir Perrin amoureux et attentif. Cela fait du bien de voir qu'une parcelle de bon sens arrive enfin dans la cervelle de Matt (je dis bien, une parcelle...). Mais les femmes n'évoluent pas, sauf pour devenir plus puissantes ou plus machiavéliques (même le renoncement d'Egwene concernant Rand au profit d'Elayne apparaît moins comme un sacrifice que comme un échange de marchandises sur une brocante).

Côté "grande" histoire, on avance tout doucement. Lanfear s'est enfin dévoilée(sans causer d'hystéries) et Rand s'impose petit à petit comme Dragon Reborn.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Atlantel TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 24 mai 2006
Format: Poche Achat vérifié
Les trois premiers livres sont très très bons, et lorsque l'on commence celui-ci, on sent que Robert Jordan s'essouffle un peu. Certes, pour la première fois depuis le début de la série, il n'y a pas de prologue, mais les premiers chapitres sont très longs et assez ennuyeux, il n'y pas d'actions, les personnages tournent en rond.

Une fois, les 100 premières pages dépassées, le roman démarre et les 800 dernières pages se lisent très bien et très vite. Les personnages prennent de l'ampleur par rapport aux tomes précédents, bref, ils sont plus matures.

A cause des premiers chapitres assez ennuyeux, je ne mets que 4 étoiles.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents