undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Sorti en juillet 1982 en France (je l'ai vu en salle à cette époque), et inspiré par le livre de Romain Gary, "Chien Blanc", ce film est une merveille et aborde un sujet très délicat, le racisme.
Après 18 ans d'absence Samuel Fuller nous concocte un film très fort et d'une grande originalité.
La musique est de Ennio Morricone et la distribution comprend: outre Kristy McNichol (Julie Sawyer), Paul Winfield (Keys), Christa Lang (Nurse), Vernon Weddle (Vet) et Jameson Parker (Roland Gray).
Début de l'histoire en bref: Julie Sawyer (une actrice) recueille un berger Américain ou aussi berger blanc après l'avoir heurté en voiture.
Elle s'aperçoit très vite après que le chien ai attaqué deux personnes (dont un homme lors d'une ballade en ville et blessé une amie de Julie), que les deux victimes étaient noires.
Le berger blanc a été dressé dès la naissance à s'attaquer aux personnes de couleurs.
Cette fois-ci il s'agit du meilleur ami de l'homme qui petit chiot fut frappé par des noirs (des sortes de SDF recrutés par un homme à la retraite). Forcément l'animal a gardé cela dans sa mémoire.
Le chien est alors confié à un dresseur (Keys - un noir évidemment) qui a pour seul but de soigner le chien blanc de son racisme involontaire plutôt que de le tuer.
Conscient du défi qu'on lui pose, Kays, dresseur d'animaux et habitué à des bêtes féroces de toutes sortes, commence un long et pénible combat avec le berger au pelage blanc comme la neige qui est ensanglantée parfois.
Le personnage principal est le chien blanc (adorable et vrai peluche par moment) mais aussi monstre sanguinaire. Le chien bien évidemment n'a jamais porté les germes du mal mais les germes immondes de l'homme. Malheureusement, il est tombé sur un maître raciste qui l'a corrompue.
Ce long-métrage est vraiment bouleversant et à chaque fois que je l'ai vu, j'ai eu une impression de malaise à cause de la con...ie humaine.
Ce film possède une vraie hargne et la mise en scène de Samuel Fuller est très rythmée (les séquences d'attaques sont effrayantes et sanguinaires). Le chien qui est sans pitié et se conduit comme un robot impressionne vraiment par sa férocité.
Excellent film.
Malheureusement le film que l'on trouvait autrefois en VHS n'a pas été édité en France. Pour me le visionner à nouveau j'ai dû acheter l'import Américain qui nécessite un lecteur dézoné. La langue est bien sur l'anglais mais connaissant déjà l'histoire cela n'a posé aucun problème.
Je le conseille.
Adanson Marco.
55 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2015
Un des meilleurs films de Samuel Fuller trop longtemps mésestimé, sous-évalué...un film choc sur l'éducation, le conditionnement, la violence, une oeuvre sans concessions dérangeante dure et fort émouvante...avec une musique magnifique de Morricone et un casting à la hauteur...d'après le "Chien blanc" de Romain Gary.
Chaudement recommandé en Blu Ray!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2015
Sortez WHITE DOG/Dressed to kill de SAMUEL FULLER s'il vous plaît en FRANCAIS!!! C'est honteux qu'un tel chef d'oeuvre ne soit pas déjà sorti en français.D'avance merci.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2011
Datant du début des 80's, dernier film d'un grand réalisateur, sujet polémique... Le film avait et possède encore aujourd'hui une bonne réputation. Je l'ai regardé un soir pour combler ce retard. Quel film poignant, dérangeant.

Kristy McNichol est une jeune actrice américaine qui percute un soir un chien, un berger allemand blanc. Elle décide de le faire soigner et de la garder avec elle en attendant que son propriétaire se manifeste. Un soir, elle est victime d'une agression et elle est in extremis sauvée par ce chien. Elle s'attache à son sauveur. Un jour le chien disparait en chassant un lapin. Le soir même, sans raison, il s'attaque à un conducteur noir de camion. Petit à petit, elle découvre que ce chien d'attaque a des cibles de prédilection : les noirs. Et elle va découvrir l'origine de ce comportement et essayer avec un dresseur de le guérir...

Inspiré d'un roman de Romain Gary qui s'est inspiré de ce qui est réellement arrivé à son ami de l'époque Jean Seberg.

Je développe un peu car je préfère laisser les spectateurs découvrir ce film qui marque longtemps après sa vision. Les interprétations des acteur (dont le très bon Paul Winfield)sont très bonnes, le travail de réalisation est convaincant (je pense en particulier à une scène dans une église qui m'a énormément marquée) et le chien est parfait dans ce film. Difficile ensuite de ne pas voir la signification, le sens réelle de ce film. Les horreurs de la ségrégation et tous les maux qui l'accompagnent. Les victimes qui deviennent des bourreaux, l'importance de l'éducation, de la formation dans l'équilibre d'un chien, et pour pousser un peu plus loin, d'un homme. Et une fin qui marque, qui touche parce que le coupable est aussi la victime, orienté, instrumentalisée par des monstres bien réelles même s'ils prennent l'apparence de gentils grand-pères...

Et enfin, il y a ces morceaux composés par Ennio Morricone qui aident beaucoup le film a viser le cœur du spectateur.
Il est regrettable que le zone 2 en France ne soit pas encore sorti.

Un film qui ne laisse pas indemne et en même temps un autre bijou de Samuel Fuller.
33 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2014
Tiré du livre de Romain Gary "Chien blanc" ce film est un peu décevant car très daté années 70 et plutôt répétitif.
Cependant le problème du racisme anti-black reste toujours d'actualité aux US. Le drame de Ferguson vient encore de le démontrer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,89 €
6,50 €
23,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)