• Tous les prix incluent la TVA.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par LMS_book
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: ENVOI RAPIDE ET SOIGNE PAR AMAZAON
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

William Christie et les Arts florissants: 30 ans de succès en images Relié – 1 janvier 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
EUR 45,64
EUR 45,64 EUR 23,90
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Portrait de William Christie.

Entretien de William Christie

avec Catherine Massip et Gérard D. Khoury
Aix-en-Provence, 23-24 juillet 2009

G. Khoury : Pour commencer, pouvez-vous nous parler de votre arrivée en France en 1970 et du début de votre carrière, avant la naissance des Arts Florissants ?

W. Christie : Dès mon arrivée à Paris en 1970, j'ai pu poser des jalons et établir des liens dans les domaines de la musique ancienne et de la musique contemporaine. Ce fut principalement le cas avec le Conservatoire et Geneviève Thibault de Chambure, qui dirigeait le musée du Conservatoire, mais également avec l'ORTF et le Conseil International de la Musique à l'UNESCO, grâce à une rencontre avec John Evarts qui en était le secrétaire. J'avais également une activité internationale : si Paris demeurait ma base, je donnais des concerts de clavecin en Italie, en Angleterre et aux États-Unis, et je faisais partie de Five Centuries Ensemble, une formation spécialisée dans le répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles et la musique contemporaine.
J'ai pu explorer la richesse des collections parisiennes principalement grâce à Mme de Chambure, rencontrer le milieu musical parisien grâce à des personnalités comme Philippe Heugel, François Lesure et sa collaboratrice Catherine Massip ici présente, ces deux derniers étant responsables des collections musicales de la Bibliothèque nationale. J'ai pu bénéficier à la fois de la tradition du grand collectionneur qui fait vivre les oeuvres qu'il a recueillies, du milieu de la musique contemporaine, de la radio, et de l'approche visionnaire de Philippe Beaussant et de Vincent Berthier de Lioncourt.
Je me souviens de la curiosité, de la ferveur des années qui ont suivi 68, sous la présidence de Georges Pompidou, et de l'impression que la France se renouvelait : je percevais deux tendances, d'un côté une vieille France un peu arrogante affirmant qu'ici était la vraie culture ; de l'autre un désir de renouveau autour de Geneviève de Chambure, très jeune d'esprit, et de ceux que j'ai déjà nommés. La formation de l'ensemble des Arts Florissants est due à toutes ces influences initiales.
Paris et spécialement la Salle de lecture du département de la Musique jouaient un rôle d'aimant : c'est là que l'on rencontrait les principaux représentants de la musicologie française et internationale dans le domaine de la musique française - François Lesure, son chef, et Catherine Massip, mais également Denise Launay, surnommée affectueusement la veuve Bouzignac, défenseur passionné de la musique française, Simone Wallon, Yvette et Vladimir Fedorov, Nanie Bridgman, André Verchaly, Yves Gérard, ainsi que leurs confrères anglo-saxons, James Anthony, Wiley Hitchcock, Lionel Sawkins, David Fuller et Barry S. Brook. Je me suis senti chez moi dans ce milieu riche et productif.

G. K. : La France témoigne encore en 1970 de cet esprit de salon intellectuel, de ce creuset littéraire et musical qui rappellent les Lumières. Geneviève de Chambure en est une figure ; et la Bibliothèque nationale une sorte de «salon» où l'on vient faire des recherches.

W. Ch. : Parmi les faits qui ont contribué à la création des Arts Florissants, je veux rappeler le travail des facteurs d'instruments amis de Mme de Chambure : Jean-Louis Val et Jean-Pierre Bat qui construisaient des clavecins, mais surtout Hubert Bédart, son restaurateur. Mon goût pour la musique ancienne est lié à cette renaissance des instruments anciens. Je veux rappeler aussi le travail de transcription des oeuvres comme celui que mena Dominique Visse, avec une grande élégance, pour Marc-Antoine Charpentier.
En 1978, les facteurs positifs s'accumulent. Je travaille chez Harmonia Mundi avec le Concerto Vocale, ma discographie de claveciniste est établie, je fais partie d'un milieu international composé de Christopher Hogwood, René Jacobs, Jordi Savait, Ton Koopman, et je bénéficie déjà d'une certaine notoriété. Ayant une idée précise de ce que je veux faire et désireux de faire travailler les jeunes talents que j'avais rencontrés au cours de stages à Royaumont ou à Saintes, je vois le moyen de mettre mes idées en actes grâce à mon propre ensemble. En 1979, j'ai le sentiment de pouvoir voler de mes propres ailes.

C. Massip : L'ensemble que vous avez créé était très original à l'époque.

W. Ch. : Je souhaitais être le meneur de jeu d'un ensemble qui répondrait à un pragmatisme absolu, concentré sur la musique vocale de petit format principalement française ou italienne, mal servie à l'époque.
Pour rendre cette musique éloquente, l'approche linguistique et le travail de mise en place de la déclamation me semblaient essentiels, de même que le respect des instruments anciens. Il s'agissait de remettre en valeur un art du chant perdu, d'explorer tous les genres musicaux de l'époque, à travers les compositeurs français comme Moulinié, Lambert, Charpentier, Lully, Rameau, mais aussi les compositeurs italiens comme Monteverdi, Luigi Rossi et Sigismondo d'India.
Je dois rendre hommage à mon professeur de clavecin à Yale, Ralph Kirkpatrick, personnalité universelle, parlant allemand, français, espagnol, italien, qui insistait sur le fait que la clé de chaque musique est la langue : il fallait penser Couperin en français, Bach en allemand, etc. La dynamique, le débit, mais surtout l'articulation créent le phrasé juste et éclairent la syntaxe musicale. Ma passion pour l'opéra, que je partage avec les interprètes des Arts Florissants, est la conséquence de cette approche linguistique.

G. K. : La déclamation joue un rôle primordial dans la mise en oeuvre conjointe du sens et de l'émotion, qui permet de communiquer et de convaincre.

Présentation de l'éditeur

Fondés par William Christie en 1979, Les Arts Florissants viennent de fêter leur 30e anniversaire et s'apprêtent à reprendre Atys, oeuvre emblématique de l'ensemble. À ces occasions, les Éditions Images En Manoeuvres publient un magnifique ouvrage qui fera référence : William Christie et Les Arts Florissants, 30 années en images. Afin de rendre hommage à William Christie et à son ensemble, l'un des plus reconnus et admirés du monde musical, ce livre retrace les chemins parcourus et illustre l'apport majeur des Arts Florissants à la renaissance de la musique baroque depuis les années 1980. Au travers de trente et une oeuvres parmi les centaines recréées par Les Arts Florissants, l'ouvrage convoque les plus grands noms de la musique européenne Monteverdi, Purcell, Lully, Charpentier, Rameau, Haendel ou Mozart et permet de mesurer la richesse de la palette déployée par William Christie, son ensemble et les solistes qui ont partagé leur aventure. Alors que les premières pages du livre rassemblent des entretiens avec William Christie où il retrace son itinéraire personnel et évoque notamment son Jardin des Voix académie créée à Caen qui réunit tous les deux ans les jeunes talents lyriques les plus prometteurs , le deuxième volet est conçu sous forme d'un éphéméride mettant en lumière pour chaque année une oeuvre emblématique du parcours de l'ensemble. Pour chaque oeuvre, une note de programme ou un texte accompagnent des images souvent inédites. Enfin, en troisième partie, le lecteur sera invité par l'historien d'art Henry- Claude Cousseau à prendre part à un voyage poétique au coeur du jardin de William Christie en Vendée, puis il découvrira un passionnant entretien mené par Gérard Khoury entre l'historien Georges Duby et William Christie. Atys, tragédie musicale en un prologue et cinq actes de Jean Baptiste Lully, fut crée en 1676. Oeuvre emblématique de 'ensemble car véritable consécration publique, elle sera redonnée vingt-trois ans après sa création à l'Opéra Comique de Paris les 12, 13, 15, 16, 18, 19 et 21 mai, au Théâtre de Caen le 31 mai, les 1er et 3 juin, à l Opéra de Bordeaux les 16, 17 et 18 juin, à l'Opéra Royal de Versailles les 14, 15 et 17 juillet, puis traversera l'Atlantique en direction de la Brooklyn Academy of Music de New York les 18, 20, 21, 23 et 24 septembre 2011. Retransmis en direct et en simultané sur Mezzo le 21 mai. Enregistré et retransmis sur France Musique le 4 juin à 19h.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?