undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
199
3,8 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:16,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 décembre 2014
Scénario pas terrible pour un film de ce genre avec une "happy end" à la Hollywood ! On s'attend quand même à mieux ! Dans le genre je préfère largement "28 jours plus tard" (mais pas le suivant). Point positif de ce film, le rythme ! Ça bouge tout le long donc pas le temps de regarder sa montre ! Après, sorti de cela, ba c'est pas terrible !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2015
Je crois qu'en terme de Zombie,
celui-ci donne vraiment l'effet recherché chez le téléspectateur.
Dans la partie bonus, il nous est enfin expliquer le phénomène
psychologique qui nous entrainent à aimer ces "monstres"!
Les effets spécieux dans ce film sont vraiment unique.
Les pyramides Zombies sont vraiment très impressionnante.
Le scénario change complètement des routines cinématographique du genre.
Enfin, les "solutions" sont clair, fluide et logique dans une causalité très bien montré
face au thème principale de ce scripte via la nature dans sa douceur et à la fois, férocité...

Le DVD est de très bonne qualité, bon son, bonne image.
Le HD est très réussit sur ce DVD.
Version longue nous permet de mieux capté certaines idées du scénario
et au moins, c'est insérer donc agréable!

Merci beaucoup, j'ai adoré ce film. Je le recommande vivement!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le « World War Z » de Marc Foster raconte l'histoire d'une épidémie et d'une guerre globalisée (à l'échelle de la planète) à travers le regard et les actions d'un seul homme, Gerry Lane (Brad Pitt), un dur à cuir de l'ONU à la retraite avoir trainé ses rangers aux quatre coins de la planète. Le film entre dans son sujet avec une rapidité et une force impressionnante : la scène marquant l'apparition des premiers zombies, dans les rues de New-York, est vraiment brillamment réalisée.

Une fois l'équation posée (virus-zombie-morsure-contagion), le scénario privilégie les scènes d'action. Les effets visuels sont incroyablement réussis et efficace, le summum étant atteint lors de la « bataille de Jérusalem ». Les zombies sont montrés sans effets « gore », avec une simplicité finalement bien plus angoissante. C'est sans doute là une des principales réussites du film : des zombies, rapides, virulents et terrifiants sans sombrer dans l'auto-caricature.

L'histoire peine un peu parfois à rester totalement plausible et demeure finalement très prévisible, mais les images sont tellement impressionnantes que l'on parvient réellement à s'imaginer plongé dans une catastrophe planétaire de ce type. Certaines scènes sont par ailleurs particulièrement réussies : celle dans l'avion de ligne ou celle dans le centre de recherche. On remarquera enfin une certaine discrétion de l'habituel patriotisme américain qui se retranche cette fois derrière la bannière plus universelle des Nations Unies.

La version longue proposée dans cette édition Combo Blu-Ray et DVD parait finalement bien courte tant le rythme du film est soutenu. On regrettera par contre l'absence d'autre bonus que l'habituel making-off (même si celui-ci est particulièrement spectaculaire).
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2014
The film starts out nicely with panic in the streets. We have to wait like everyone else to find what the problem is. Soon our potential fuzzy-faced hero will have to make a moral decision. It looks like the world is at "steak."
We chew our fingernails as the plot thickens. Is there no way out?

I enjoyed the distraction of the movie and the few predictable twists and turns. There was nothing spectacular or extraordinary in the presentation. The DVD extras showed the producers were proud that they displayed the bitees as a virus with one purpose to spread and survive; at one time this may have been a new idea. In this day and age everyone portrays virus strewn people as vicious vectors.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2015
Je ne noterai pas le film qui est simplet mais sympa, de toute façon, les scénarios "apocalyptique" ne brillent jamais trop de par leur originalité. La version longue offre un divertissement prenant et pas "trop trop" violent, retenez par là qu'il n'y a pas de grosse usine à hémoglobine et le film se résumé en gros à 4 gros passages tantôt spectaculaires, tantôt haletants.
Le Combo blu-ray 3D + version longue + DVD est plutôt bradé à ce prix-là, et si vous n'avez pas trop l'âme sensible, vous pouvez foncer !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2014
pourtant pas bra,chée zombies, j'adore ce film!! des images chocs, un bon rythme, une idée originale sur la façon de gérer le problème, très bonne bande son
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2015
Un bon divertissement, Brad Pitt jour bien. Pas de surprise dans le scénario mais c'est bien joué bien filmé on passe un bon moment sans avoir à reflechir
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2013
Adaptation partielle du roman de Max Brooks (fils de Mel), World War Z ne traite pas l'invasion zombiesque du globe via le regard de multiples protagonistes, mais s'axe au contraire sur le destin d'un seul homme, Gerry Lane. Ancien cadre de l'ONU, il n'aura pas d'autre choix que d'abandonner sa famille pour reprendre du service et partir à la recherche du patient 0.

Réalisé par Marc Foster (Neverland, Quantum of Solace...), le long-métrage s'avère être un excellent mélange entre films de genre (le sang et les tripes en moins, PG-13 oblige) et blockbusters. Du côté des séries B horrifiques, il semble puiser le climat anxiogène et une urgence qui suinte de la pellicule (les scènes dans l'immeuble abandonné et sur le tarmac de Corée du Sud, la vitesse des zombies et la séquence finale en sont les témoins) et le message politiquement incorrect (aucune classe sociale n'est épargnée, les institutions étatiques sont incapables d'endiguer le fléau, la manipulation par les élites n'est pas en reste). A l'inverse, les effets spéciaux démentiels (la prise de Jérusalem est tout simplement incroyable !) tendent plus du côté des grosses productions hollywoodiennes. Furieusement bon tourbillon de divers influences, mais surtout œuvre de qualité qui ne prend pas le public pour un imbécile, World War Z mérite de faire date, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, bien que mettant en scène des séquences hallucinantes de gigantisme (tant du point de vue des attaques de masse de zombies que de par la globalisation du phénomène), Foster ne perd jamais de vue que ce qui rend un film réussi, c'est avant tout un scénario et des personnages crédibles. Malgré certaines concessions scénaristiques (telle le petit garçon mexicain) visant de toute évidence à amadouer la censure, l'histoire se suit donc avec intérêt, ne sombrant jamais dans le cliché jusqu'au-boutiste (on n'est pas chez Roland Emmerich !), et faisant subir à Brad Pitt un nombre conséquent d'épreuves et de défaites.
Du côté de ce dernier, aucune fausse note n'est à déceler : parfait en père de famille, il est immédiatement attachant -et l'on peut dés lors trembler pour lui à chaque nouveau rebondissement. Pas en reste, sa famille (excellente Mireille Enos dans le rôle de l'épouse) est en harmonie avec cette volonté « d'homme normal » : on croit immédiatement en leur relation, finalement banale, de couple. Un Brad Pitt qui n'est donc pas un héros, mais au contraire un homme de l'ombre -un choix judicieux, allant à l'encontre de la plupart des blockbusters contemporains.

De plus, un autre bon point à mettre au crédit du réalisateur est sa volonté de ne pas jouer sur le terrain de la surenchère permanente. Le final du film devait ainsi être à l'origine une bataille gigantesque en Russie (quelques plans peuvent d'ailleurs être aperçus lors de la scène pré-générique). Mais Marc Foster décida, contre toute attente, d'en faire une longue séquence, presque intimiste mais en permanence captivante. Une sorte d'épreuve finale pour Gerry Lane, qui, de par ses choix et ses actes, acquerra presque un caractère christique. Remarquable de sobriété, de suspense et de beauté...

Enfin, la réalisation est irréprochable. Les prises de vue sont réussies, passant par exemple d'un gros plan de visage effrayé à un plan large apocalyptique, qui parvient en quelques secondes à nous montrer à la fois drame intime et carnage de masse. Bien qu'un peu trop agitée lors de l'explosive séquence d'introduction, la caméra ne sombre cependant jamais dans des mouvements à la brusquerie rendant tout mouvement illisible. Toujours placée judicieusement, cette dernière épouse l'action à la perfection, apportant grandement à la tension presque permanente de World War Z, encore rehaussée par la très bonne musique de Marco Beltrami (Scream, Hellboy...).

On pourrait certes polémiquer sur le fait que les « zombies » devraient plus être nommés « infectés » qu'autre chose, mais qu'importe : en dépit des difficultés de tournage et de production, World War Z s'avère être une réussite pleine de cœur, qui mérite assurément le succès surprise qu'elle a eu au box office. Vivement la suite, qui, je l'espère, frappera aussi fort sans pour autant perdre cet humanisme qui contribue grandement à l'immersion ressentie devant ce très bon film.
88 commentaires| 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2016
Ce n'est pas le film qui va révolutionner le genre mais ce film avec Brad Pitt vous permettra de passer un bon moment devant votre télé.
L'histoire est simple, sans grande originalité mais assez efficace au final.
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec Brad Pitt en sauveur du monde mais même si ce n'est pas son meilleur rôle, je l'ai trouvé assez convaincant et juste dans son interprétation.
Ce n'est pas du niveau de The Walking Dead mais je recommande ce film sans hésiter.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2015
Pourtant pas spécialement fan des films de zombies, celui-là m'a attrapée du début à la fin, stressant, sans temps mort. J'ai adoré !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus