Acheter d'occasion
EUR 30,12
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Japan-Select
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expéditions à partir du Japon. L'acheminement d'un article prend environ 3-4 semaines en mode d'expédition standard depuis le Japon vers la France, 3-5 semaines vers les autres pays européens. Cet article est soumis aux Conditions d'expédition et d'acheminement fixées par Amazon.
6 d'occasion à partir de EUR 30,12
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

You Get More Bounce With Curti Import

4.7 étoiles sur 5 3 commentaires client

6 d'occasion à partir de EUR 30,12
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Curtis Counce Group


Détails sur le produit

  • CD (1 juillet 1991)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000000Y95
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 670.648 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Complete
  2. How Deep Is The Ocean?
  3. Too Close For Comfort
  4. Mean To Me
  5. Stranger In Paradise
  6. Counceltation
  7. Big Foot
  8. Woody'n You

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par freddiefreejazz TOP 500 COMMENTATEURS le 17 février 2017
Format: CD
Pressant un stéthoscope contre sa poitrine, une pin-up vêtue d’une blouse de médecin (photographiée, dessinée ? on ne sait pas trop…) a visiblement identifié et localisé un truc qui la rend complètement dingue ! La bouche ouverte, la tête légèrement renversée en arrière, le bras gauche sur son épaisse chevelure, elle prend son pied en écoutant les sonorités intérieures de son corps. L’image est très suggestive. Cette photo sensuelle mais un peu kitsch, voire racoleuse (la blouse est ouverte mais ne laisse apparaître « ce sein que je ne saurais voir ! »), on la trouvera soit amusante soit de mauvais goût… Peu importe au final, car on tient là un grand disque de jazz, bourré de punch et de swing. Une vraie surprise, en somme ! Amplification du rythme : c’est le hard bop dans toute sa splendeur, avec un quintet phénoménal. Né en 1926 à Kansas City et décédé à Los Angeles le 31 juillet 1963 (d’une crise cardiaque), son leadeur, Curtis Counce, est un contrebassiste que l’on ne peut oublier. Mourir à 37 ans quand on a autant de talent, ça donne le sentiment que la vie est parfois injuste quand même ! Sa mort brutale fut vraiment une grande perte. Le jazz ne s’en est jamais remis depuis, comme il ne s’est jamais remis de la mort prématurée de Clifford Brown (1956), ...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Philiplo TOP 1000 COMMENTATEURS le 14 novembre 2007
Format: CD
La Côte Ouest et son style de jazz, n'était pas l'apanage de musiciens blancs; elle a aussi attiré un certain nombre de musiciens afro-americains qui y ont excellé comme le bassiste Curtis Counce (l'un des premiers à avoir rejoint les musiciens West-Coast). Sur ce disque il s'entoure de collègues comme l'excellent ténor texan Harold Land (ecouter The Fox), le pianiste de l'Indiana Carl Perkins (mort très jeune en 1958)(Introducing) ou encore l'excellent batteur, originaire de Kansas-City, Frank Butler (qui a beaucoup joué avec Art Pepper, par exemple sur Intensity). Le trompettiste Jack Sheldon (ecouter Quartet and the Quintet), au son feutré, complete la formation de cet album. Il s'agit d'un quintet solide qui a realisé plusieurs enregistrements en 1956-57 (Complete Studio Recordings: The Master Takes; Landslide Vol. 1) dont celui-ci qui est particulièrement très bon. Huit themes excellents sont au programme dont un superbe "Stranger in Paradise", une entree fracassante avec la composition de Curtis "Complete". Un album à la croisée du bop et de la west-coast. Un plaisir qui ne se se refuse pas.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
En mûrissant Art Blakey avait affiné son jeu et ici, superbement entouré
de Woody Shaw à la trompette, Carter Jefferson aux saxos, Cedar Walton
aérien au piano électrique, Mickey Bass ...oui oui ,à la basse et
Tony Waters au conga plus John Hendricks(vocal) , Steve Turre(trombonne) et Michael Howell(guitare) dans quelques morceaux,
c'est du régal pour les zeaureilles ( comme aurait dit Boris Vian ).
Enregistrées en 1973 ces pièces n'ont pas pris une ride.
1 commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta) (Peut contenir des commentaires issus du programme Early Reviewer Rewards)

Amazon.com: 4.5 étoiles sur 5 9 commentaires
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 great cover and content 26 septembre 2005
Par J. Aiken - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Decided to comment after I saw the comments about the "offensive" cover - this is what offends people these days? Go figure...I own the LP so the beautiful girl and her luscious open mouth are even bigger and even more tantalizing - the newer Acoustech audiophile pressing in Stereo. The sound is spectacular - recorded by Roy DuNann in '56 and '57, as good as any Jazz from that era, and better than much of today. Performances are also great, as would be expected from this line-up. I find myself coming back to the record quite often. It's fairly straight-ahead and a wonderful introductory record to spin for those just getting familiar with the genre.
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A classic 3 septembre 2009
Par R. Petersson - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
If you are a great fan of the west coast lable of jazz, then this is for you. If you just like great music, then this is for you as well. Great tunes, great soloists, great intepretations and great sound. This is one for the dessert island, one of the many classics from Contemporary Records
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Just For Fun 23 mars 2013
Par G. Grainger Morrison - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
It is just what I expected. Not great music but fun and dynamic. Recommended for play every three months or so.
25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Critical, though not canonical (nor controversial). 6 août 2001
Par Samuel C. - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Another "sacred" trace by an exceptional group whose brief existence in the late fifties was largely overlooked due to all the attention given to the East Coast "Hard Bop" scene. But the Counce group was inimitable, a transcendent example of the art of modern jazz, exemplary in its collective cohesiveness, inspired solo statements, and the warm, deep sound captured on their recordings. Many of the well-known East Coast recordings of that time sound obvious, cliched, commercially funky by comparison with the Counce group, which manages to be "robust" while adhering to a lyric mode of expression.

But under no circumstances should this album be purchased ahead of "Landslide," the earlier album by the same group, a session that clearly belongs on any short list of greatest jazz recordings available. Start with that one before deciding on the remaining precious recordings by this musical assembly.

Lately I've noticed all sorts of qualifiers on behalf of products deemed politically incorrect if not morally objectionable. It certainly is cheering to know that we're so morally superior to the likes of Bing Crosby (who errored by singing an earlier lyric to "Ole Man River") or the artist who designed the "sexist" cover for "More Bounce to the Ounce." On the other hand, it never occurred to me that I should view this 1950s cover art as offensive until a previous reviewer pointed it out. If we're so insistent on viewing the cover dispassionately, humorlessly, and without irony, then why not give the subject credit for her medical acumen (I wouldn't even know how to use a stethoscope let alone read one).

[On second thought, yes, the cover is sexist as well as licentious, salacious, and sinful. If that helps bring more listeners to the Curtis Counce Group and an awareness of the quality of music they represent, I'm willing to concede the cover to Satan many times over.]
3 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 The Counce Has Bounce 10 mars 2001
Par Michael Brad Richman - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Don't judge this book by its cover! Despite its borderline sexist and definitely dated album art, "You Get More Bounce With Curtis Counce" is actually a pretty good jazz disc. While the "West Coast Jazz" style is well-known, what most people don't know is there was a thriving and original hard bop scene in Los Angeles in the mid and late 1950s as well. According to the Contemporary/OJC label, Counce was one of the most underrated bassists in the LA circuit, with Red Mitchell and Leroy Vinnegar being higher profile and more in demand players. But listening to this album, one would never question Counce's ability as a player or a bandleader. "You Get More Bounce," recorded during five sessions from October 1956 to September 1957, is Counce's sophomore effort and features a stellar cast of Pacific coast players, including Harold Land on tenor sax, Jack Sheldon on trumpet, Carl Perkins on piano and Frank Butler on drums. With the bass intro and muted trumpet on the disc's opening track, "Complete," you initially think you are listening to Variations on Miles Davis' "The Theme." But quickly the album settles into its own distinct sound -- a mix of Counce originals, Parker-Gillespie tunes and standards. I resisted buying this disc for a time because of the cheesy cover, but now I look forward to checking out more Counce.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique