Acheter d'occasion
EUR 15,98
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Édition lu en bon état avec traces d'utilisation.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les années mlle age tendre Relié – 21 octobre 2010

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

4.6 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 23,00 EUR 15,98

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

LES ANNÉES Mlle ÂGE TENDRE

Mlle Age Tendre, un titre long comme un manifeste, pour un magazine, chose nouvelle, entièrement conçu pour les jeunes filles, était en rupture totale avec le schéma traditionnel des féminins proposés à leurs mères. On ne pouvait pas encore savoir que Daniel Filipacchi, qui voulait donner une petite soeur à Salut les copains (dont la moitié du lectorat étaient des lectrices) venait d'inventer la première revue de mode people à destination des adolescentes. Un titre-programme pour un concept à l'adresse, non pas des fillettes ou des dames, mais fait pour «les filles dans le vent» de 15 à 20 ans, qui allaient enfin trouver, en texte et en image, de quoi alimenter leurs rêves et leurs passions. Elles pourraient aussi y trouver de précieux conseils pour gérer leur vie intime et leur quotidien. Pages pratiques, beauté, forme, culture... allaient leurs offrir une incroyable ouverture et une fantastique modernité. Plus encore, M.A.T. allait devenir leur complice. Véritable guide, il les aidera à se construire, dans ces années 60 et 70 où l'image de la femme se transforme à la vitesse de la lumière. C'est cette période de l'histoire des jeunes, où insouciance rime avec liberté sur un rythme yé-yé, que nous conte, à travers une sélection de reportages, Les Années Mlle Age Tendre.

Mlle Age Tendre et Salut les copains sont le fruit de la complicité indéfectible de deux hommes, Daniel Filipacchi et Frank Ténot, réunis par un même amour de la musique. L'aîné, Salut les copains, sera le magazine de tous les copains et des musiciens de la génération yé-yé, alors que Mlle Age Tendre sera la bible des filles de cette classe d'âge.
En phase avec leur époque, les deux titres vont permettre aux adolescents, dont ils sont si proches, d'exprimer et de défendre cette culture qui les fédère désormais, la musique ; dans ces années 60 où ils revendiquent leur jeunesse, état unique et éphémère qui sépare l'enfance de l'âge adulte. La révolution technologique fera le reste : transistors, électrophones et microsillons seront les vecteurs des succès commerciaux de la déferlante musicale, annonciateurs d'une ère nouvelle de la consommation.

CEUX QUI AIMENT LE JAZZ

Daniel Filipacchi et Frank Ténot, alors journalistes, vont sentir avant les autres ces changements qui se font dans l'air du temps. Le premier est reporter-photographe et directeur artistique musical, le second, journaliste, présentateur radio, critique et directeur artistique musical... Leur domaine de prédilection, le jazz, va les réunir et en faire de puissants patrons de presse.
Daniel Filipacchi est né le 12 janvier 1928 dans le quatorzième arrondissement de Paris. Il quitte l'école à quatorze ans, en pleine Occupation, pour devenir apprenti typographe. Formé aux techniques d'impression et aux rudiments de la photographie, l'adolescent va s'intéresser à tout ce qui touche à l'environnement graphique. Mettant ses acquis à profit, il photographie les célébrités que reçoivent ses parents, et va bientôt vendre ses clichés aux journaux. Un ami journaliste l'incite à démarcher Paris Match. Le titre, qui s'est interrompu pendant la guerre, a alors grand besoin de sang neuf pour se relancer. Recruté en 1948, Daniel Filipacchi va faire son apprentissage de reporter-photographe et y rencontre Roger Thérond, qu'il retrouvera quelques années plus tard.
Frank Ténot lui, naît, à Mulhouse en Alsace, le 31 octobre 1925, dans un milieu d'enseignants. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, la famille quitte l'est de la France pour s'installer dans le Bordelais, à Talence. C'est à Bordeaux que le jeune Ténot se passionne pour le jazz. Il adhère au Hot club de France qu'il découvre par une affiche à l'occasion d'un achat chez un disquaire de la rue Sainte-Catherine. Au sein du club, il noue des amitiés avec certains membres qui deviendront des compagnons de ses activités futures. À la Libération, après quelques expériences en presse écrite et en radio où il tient des chroniques de jazz, Frank monte à Paris où il devient secrétaire de rédaction du journal Jazz Hot auprès de Charles Delaunay. En parallèle, il fait du conseil artistique au Club français du disque, chez Ducretet-Thomson et Pacific, pige à Radio cinéma, l'ancêtre de Télérama et intervient sur la radio Paris-lnter. Cela l'amène bientôt au journal concurrent Jazz Magazine, créé en 1954 par Nicole Barclay. Ses pas vont y croiser, pour la seconde fois, ceux de Daniel Filipacchi, qu'il a déjà rencontré au Hot club de France, rue Chaptal à Paris.
Mais c'est à l'occasion de la mort de Charlie Parker, le 12 mars 1955, que les deux hommes vont véritablement tisser des liens et commencer à travailler ensemble. Lorsque meurt le saxophoniste noir américain, Maurice Siégel, directeur de l'information à Europe n°1, une station créée un an plus tôt, demande à Daniel Filipacchi une émission d'une demi-heure consacrée au musicien. Il connaît ses reportages parus dans Paris-Match, et a déjà fait appel à lui régulièrement pour faire profiter l'antenne de sa collection de disques et de ses connaissances sur le jazz. L'hommage va connaître un succès et déclencher une avalanche de courrier d'auditeurs encourageant Siégel à proposer à son nouvel animateur une émission de jazz quotidienne. Lucien Morisse, directeur des programmes, voyant cette initiative de Siégel comme un empiétement sur son domaine, va plaider auprès de Louis Merlin, le directeur général de la station, pour que cette émission soit confiée à quelqu'un de plus confirmé et de plus reconnu dans le milieu du jazz, son choix se portant sur son poulain, Frank Ténot, qu'il connaît pour l'avoir côtoyé à Paris-lnter. Mais la direction refuse de trancher et propose que la nouvelle émission soit présentée en alternance par l'un et l'autre animateur.
(...)

Revue de presse

Conçu selon la même formule qui présidait aux Années Salut les copains paru en 2009 (fac-similé des pages, classement chronologique, petites notices explicatives) ce second volume, Les Années Mlle Age Tendre, dégage une fraîcheur propre aux "décagénaires" décrits, en 1963, par Edgar Morin, eux-mêmes à la fracture du monde de la chanson et de celui du rock - on y sent même la bienveillance de Charles Aznavour, auteur de Retiens la nuit, et dont les éditions Don Quichotte viennent de publier l'intégrale des textes. MAT, le magazine des filles dans le vent, est le paradis de Sylvie Vartan, qui y explique pourquoi elle aime Johnny : "J'observais ses petits yeux gris-vert, très minces, ses lèvres lourdes, son nez court..." La mode était aux cirés et Maureen Starr embrassait son mari, Richard Starkey, dit Ringo, sur la bouche. (Le Monde du 9 décembre 2010 )

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 7 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 6 juin 2011
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2010
Format: Relié
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2014
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2016
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2014
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2011
Format: Relié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2011
Format: Relié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : anglais enfant

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?