Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 7,99

Économisez
EUR 6,01 (43%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Si on avait écouté Jaurès - Lettres d'un pacifiste depuis les tranchées: Charles Patard Notes de guerre et correspondance 1914-1917 par [Jeger, Isabelle]
Publicité sur l'appli Kindle

Si on avait écouté Jaurès - Lettres d'un pacifiste depuis les tranchées: Charles Patard Notes de guerre et correspondance 1914-1917 Format Kindle


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
EUR 7,99

Longueur : 130 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé
  • En raison de la taille importante du fichier, ce livre peut prendre plus de temps à télécharger

Description du produit

Extrait

Extrait de la présentation

En août 1914, Charles Patard est mobilisé pour la guerre. Il est alors âgé de 30 ans ; avec son épouse, il tient un commerce d'épicerie à Sées, au nord d'Alençon, dans l'Orne ; il est socialiste et pacifiste. Ayant accompli son service militaire au 104e régiment d'infanterie (RI), basé à Argentan et Paris, il est rappelé au 304e, le régiment de réserve du 104e. Il rejoint la caserne d'Argentan le 6 août 1914 et, trois jours plus tard, les soldats prennent le train à destination de Charny-sur-Meuse, à 8 km de Verdun ; ils livrent leur premier combat le 24 août à Spincourt, dans la Meuse.
Le témoignage de Charles sur la guerre de 14-18 est constitué de divers documents. Dès septembre 1914, il utilise un petit bloc-notes sur lequel il écrit au crayon. Ces notes sont lacunaires, les premières feuilles manquent. Le texte débute avec le compte-rendu de deux journées de la mi-septembre, rédigé sur vingt-six pages. Il se poursuit avec le déroulement de deux journées de janvier 1915, noté sur les huit pages suivantes, mais les autres feuilles sont restées blanches et le récit est inachevé. A partir d'avril 1915, Charles correspond avec son jeune frère Joseph, qui vient d'être mobilisé. Écrites au crayon ou à l'encre sur des feuilles de papier de différents formats, vingt lettres de Charles ont été conservées. Elles s'échelonnent jusqu'en février 1917, année de la mort de Joseph. Le courrier rédigé par ce dernier n'existe plus. Quatre lettres d'Alphonsine - une de leurs soeurs devenue religieuse -, adressées à Joseph en 1915, ont été insérées à leur place chronologique. La famille conserve également une photographie représentant Charles au printemps 1915, tenant un bidon de soupe. Charles l'a utilisée comme carte postale en écrivant quelques lignes au dos et l'a envoyée à sa femme, Marie.
Ces documents fournissent le point de vue d'un soldat vivant dans les tranchées, et l'intérêt qu'il suscite est lié à ses convictions. Issu d'un milieu rural modeste, Charles Patard s'est instruit par lui-même et a développé son jugement personnel. C'est ainsi que, bien avant la guerre, il souhaitait déjà la paix entre les peuples et avait adhéré aux idées de Jean Jaurès*. Dans ses lettres, Charles exprime sa révolte contre les hommes politiques, ceux de droite qui ont réclamé la revanche et veulent la guerre jusqu'au bout, et ceux de gauche qui ont abandonné l'Internationale ouvrière et laissent les soldats livrés à leur sort. Dans l'univers des tranchées, où il passera trois ans, il écrit en mai 1916 : «Nous n'avons plus d'amis pour prendre notre défense !»
Les lettres envoyées par Charles à Joseph reflètent la relation particulière qui les unit : tout à la fois celle d'un aîné à son cadet (douze ans les séparent), celle d'un père de remplacement (Joseph a 10 ans à la mort de leur père) et celle de deux associés ayant partagé le même travail dans l'épicerie de Sées. Par son expérience et sa culture, Charles représente également un «maître à penser» pour son jeune frère. Plongé dans un univers hostile à ses idéaux, Charles aime lui confier ses opinions sur la guerre et la politique, et sur les lectures qui l'intéressent. Il aime aussi lui faire part de sa conception philosophique de la vie, qu'il continue de nourrir à partir de ses lectures. Cette vie de l'esprit lui permet de surmonter le quotidien et de maintenir son idéal, en rejetant tout sentiment de haine pour l'ennemi. Ces divers sujets remplissent presque tout son courrier, alors que les nouvelles de la famille se réduisent à quelques lignes. La censure exercée par le contrôle postal impose la prudence et, pour cette raison, Charles signe plusieurs envois d'un faux nom ou d'un nom illisible.

Présentation de l'éditeur

En août 1914, le choc de la guerre est terrible. Charles Patard rejoint le 304e régiment d’infanterie. Issu d’un milieu rural modeste, c’est un autodidacte et s’est forgé des convictions religieuses et politiques personnelles. Dans ses écrits, il exprime sa révolte contre la droite – qui a réclamé la revanche – et contre la gauche – qui laisse les soldats livrés à leur sort. Ses lectures et les réflexions philosophiques qu’il en tire lui permettent de surmonter le quotidien dans les tranchées. Partisan de Jean Jaurès, il est convaincu de la nécessité d’un idéal fraternel et rejette tout sentiment de haine pour l’ennemi. Empreint d’humanité, son témoignage nous livre l’opinion d’un poilu opposé dès les premiers jours à la guerre.

Charles Patard est mobilisé comme soldat dès le début de la Grande Guerre ; il a alors 30 ans, est marié et tient un commerce d’épicerie dans l’Orne.Présenté par sa petite-fille Isabelle Jeger, ce livre rassemble un court récit ainsi qu’une correspondance.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 10725.0 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 130 pages
  • Editeur : Editions Privat (15 juin 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00KW5YLWQ
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°643.838 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?