• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Les aventures de Tintin r... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les aventures de Tintin reporter : L'oreille cassée : Petit format Album – 18 août 2010

Retrouvez toute la série Tintin, cliquez ici.
4.5 étoiles sur 5 27 commentaires client

Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album, 18 août 2010
EUR 10,95
EUR 10,95 EUR 6,96
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

--Ce texte fait référence à l'édition Album.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les aventures de Tintin reporter : L'oreille cassée : Petit format
  • +
  • Les Aventures de Tintin, volume 5 : Le Lotus bleu
  • +
  • Les Aventures de Tintin, Tome 7 : L'île Noire
Prix total: EUR 32,85
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Le 10 janvier 1929, un jeune reporter fait son apparition dans Le Petit Vingtième, le supplément pour enfants du quotidien belge Le XXe siècle. Son nom ? Tintin. Accompagné de Milou, un jeune chien blanc, il part pour la "Russie soviétique". Son créateur, un certain Georges Remi, signe Hergé, pseudonyme inspiré par ses initiales. Après ce premier voyage en Russie, qui donne naissance à l'album Tintin chez les Soviets, le jeune reporter s'envole pour l'Afrique (Tintin au Congo), puis pour l'Amérique. Mais c'est Le Lotus bleu, publié dans Le Petit Vingtième dès août 1934, qui marque un tournant important dans l'œuvre d'Hergé. Celui-ci, après avoir rencontré Tchang Tchong-Jen, jeune étudiant chinois qui lui a ouvert les yeux sur l'Asie, va désormais se soucier de rigueur documentaire. Il va aussi s'efforcer de faire passer dans ses histoires un message d'humanisme et de tolérance. Le succès de son reporter à la houppe ne va cesser de grandir. Hergé lui fait parcourir le monde. Il teinte ses aventures d'onirisme (L'Étoile mystérieuse), flirte avec le surnaturel (Les Sept Boules de cristal), l'expédie même sur la lune.

Il donne à Tintin des compagnons d'aventure qui vont prendre une place essentielle : les Dupont/d (Les Cigares du pharaon), le capitaine Haddock (Le Crabe aux pinces d'or), le professeur Tournesol (Le Secret de la Licorne) ou Bianca Castafiore (Le Sceptre d'Ottokar). Hergé n'hésite pas à jouer avec ses personnages : Les Bijoux de la Castafiore montrent un Tintin dépassé par les événements, loin de son image traditionnelle. Jusqu'à l'œuvre ultime, laissée inachevée par la mort d'Hergé en mars 1983 : Tintin et l'alph-art, dont la dernière case montre le héros en bien fâcheuse posture...

Tintin a su séduire les jeunes comme les adultes. Grâce à la lisibilité de la narration et du dessin, la justesse des dialogues, le sens du rebondissement et de l'intrigue... Mais aussi le souffle de l'aventure, de l'amitié et de la générosité. Et, en plus, ce quelque chose d'indéfinissable qu'Hergé lui-même ne savait expliquer... Une bande dessinée universelle. --Gilbert Jacques --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Les aventures de Tintin en petit format
Un nouveau format attractif, conforme à la tendance à la miniaturisation (presse, nouvelles technologies,...).

Les cigares du pharaon
Dans Les cigares du pharaon (1934), Tintin se trouve impliqué, par hasard et malgré lui, dans un trafic de stupéfiants qui va l'entraîner jusqu'en Inde. Entre-temps, il aura rencontré Dupond et Dupont, deux policiers balourds dont les rôles vont s'affirmer progressivement.

Le Lotus bleu
Poursuivant jusqu'en Chine les trafiquants rencontrés dans Les cigares du pharaon, Tintin fera dans Le Lotus bleu (1936) la connaissance de Tchang, un jeune chinois qui lui fera perdre ses derniers préjugés. En Rastapopoulos, il se découvrira par contre un redoutable ennemi qu'il retrouvera d'ailleurs à plusieurs reprises.

L'oreille cassée
L'oreille cassée (1937) est une course poursuite palpitante. Afin de récupérer un fétiche volé, Tintin s'embarque pour l'Amérique du Sud où s'opposent toutes sortes d'intérêts : militaires, économiques, financiers. La guerre décrite dans l'album, entre le San Theodoros et le Nuevo Rico, est en fait la transposition de la guerre du Gran Chaco qui venait d'opposer, trois ans durant, la Bolivie et la Paraguay. --Ce texte fait référence à l'édition Album .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Relié
Paru dans un premier temps en 1937 (noir & blanc) puis refait en couleurs en 1943, L'Oreille Cassée est, avec Le Lotus Bleu et L'Affaire Tournesol (et Tintin Au Pays Des Soviets), l'album le plus politisé de la série Tintin entière. Se passant en grande majorité au San Theodoros, petit pays d'Amérique du Sud imaginaire, l'album met en scène pour la première fois le général Alcazar, et on y découvre aussi deux autres personnages qui reviendront dans Tintin Et Les Picaros : l'explorateur Ridgewell et le général Tapioca (ce dernier n'apparaît pas physiquement, on ne fait qu'entendre parler de lui). La guerre du Chaco, qui, dans les années 30, a opposé la Bolivie et le Paraguay, est ici implicitement évoquée via la guerre que le San Theodoros et le Nuevo Rico se font, à cause du pétrole. D'autres allusions, surtout dans la version d'origine, sont présentes.

Conciliant à merveille l'humour, les rebondissements et l'action, L'Oreille Cassée, superbement bien dessiné (contrairement aux précédents, aucune case, ici, n'a été vraiment refaite, il a juste été colorisé, principalement) et écrit, est un des fleurons de Tintin, un des meilleurs tomes de la série, et tout simplement un de mes préférés, y compris un de mes albums de BD, en règle générale (tous styles, auteurs, séries, époques, nationalités confondues), préférés au monde. Une vraie merveille riche en détails et en humour, à lire sans modération !
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Comme tous les albums de Tintin réalisés avant la fin de la seconde guerre mondiale, "L'Oreille Cassée" avait été publié une première fois sous la forme d'un long feuilleton en noir et blanc, entre 1935 et 1937, dans les pages du "Petit Vingtième", le supplément jeunesse du journal belge "Le XX° Vingtième Siècle". Comme il le fera avec toutes les premières aventures de Tintin (à l’exception d’un Tintin Au Pays des Soviets qu’il trouvait trop mauvais), Hergé remaniera "L'Oreille Cassée" au moment de sa sortie en album en couleur chez son nouvel éditeur : Casterman. Contrairement à certaines de ses créations qui seront entièrement refaites (Tintin au Congo, Tintin en Amérique, Les Cigares du Pharaon, L'Île Noire), d’autres seront simplement redécoupées et complétées de quelques décors, afin de passer à une pagination immuable de 62 pages, ce qui est le cas de "L'Oreille Cassée", publié dans sa version couleur en 1943.

Après "Le Lotus Bleu", album de l’éveil et de la maturité pour Hergé, à travers lequel il s’était livré à une véritable étude géopolitique de la Chine, "L’Oreille Cassée" vient assurer la transformation de l’essai.
Lire la suite ›
4 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 21 février 2008
Format: Album Achat vérifié
Le Mal, Tintin va l'éprouver. L'une des dernières images de ce remarquable album est celle des deux malfrats emportés par des diables ailés, fourchus, dans un univers de feu : l'enfer.

Après "Le Lotus bleu" qui nous avait montré un Tintin luttant contre des trafiquants de drogue (suite des "Cigares du Pharaon") qui, avec et malgré toute sa candeur, parvenait à démasquer l'hypocrisie des coloniaux (tant américains que japonais), leur brutalité derrière une fausse politesse maniérée, l'environnement de la police (plus triste que celui campé par les Dupondt), Tintin nous amuse en Amérique latine.

"Vive le général Alcazar, c'est un sacré lascar !". La scène, pourtant terrible du peloton d'exécution, interrompue par des colonels en habits d'opéra pro-Alcazar ou pro-Tapioca est d'un grand humour. Elle sera reprise dans le dernier album "Tintin et les Picaros" y compris le passage ... extraordinaire de l'apéritif !

"Veuillez nous excuser, Monsieur : un petit contre-temps... En attendant, si nous allions prendre l'apéritif ? (...) A votre santé !"

Tintin nous dévoile les pratiques inhumaines du célèbre et véridique marchand d'armes Basile Zaharoff (dans l'album "Basil Bazaroff"), des pétroliers américains et anglais prêts à créer une guerre de toute pièce pour vendre leurs armes et s'assurer l'exploitation de gisements pétroliers. La manipulation de la foule est très bien dessinée.

Une très belle histoire ... Un immense Tintin.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?