• Prix conseillé : EUR 19,00
  • Économisez : EUR 2,01 (11%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par lisofle.
EUR 16,99 + EUR 2,99 Livraison
+ EUR 1,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par LAMA JAUNE
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: * Comptoir du rêve, Toulouse, confirmation rapide et envoi soigné sous 48h. (code interne 0202 474 BIO)
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La bataille aérienne de Verdun - 1916 Broché – 3 mai 2014

1.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 16,99
EUR 16,99 EUR 7,99

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

L'engagement

VERDUN, LA BATAILLE D'USURE

Le 21 février 1916, la ceinture de tranchées qui entoure Verdun s'enflamme soudainement et résonne comme un gong. Heureusement pas de véritable surprise du côté Français, l'aviation d'observation a signalé les concentrations allemandes, la circulation sur les routes et les voies ferrées. Le 21, il est 7 h 15 du matin, lorsque l'armée allemande fait donner toute son artillerie sur les lignes françaises. De différentes sources, les renseignements parviennent à l'état-major sur l'ampleur de l'attaque, la défense s'organise avec volonté et courage.

LA PRÉPARATION ALLEMANDE

De plus, la région meusienne, avec ses vallonnements et ses bois, était particulièrement propice pour masquer les préparatifs d'une attaque : transport et déploiement d'artillerie, mouvements des troupes, accumulation des réserves de munitions, etc. Et c'est à cette préparation savante et méthodique que nos ennemis s'employèrent de décembre 1915 à février 1916. Malgré les soins apportés à dissimuler leurs projets, grâce à notre aviation d'observation, il en transpira quelque chose et notre état-major ne fut pas pris au dépourvu. En plus de l'aviation à partir du mois de décembre 1915, il est connu par l'interrogatoire des prisonniers que quelque chose se prépare ; on signale le développement des chemins de fer à voie étroite dans la forêt de Spincourt et dans les bois Barinveaux et des Clairs Chênes.

En janvier, les photographies prises de nos avions se précisent. L'ennemi installe de nombreuses pièces de gros calibre et d'importants dépôts de munitions. Des troupes retirées du front serbe arrivent devant Verdun. Une animation inhabituelle est signalée dans les boyaux et les tranchées. Des prisonniers du 98e régiment d'infanterie allemande avouent lors d'un interrogatoire, le récit de la proclamation du Kronprinz dans lequel il aurait dit : «Mes amis, il nous faut prendre Verdun. Il faut qu'à la fin de février tout soit terminé. L'empereur viendra passer une grande revue sur la place de Verdun et la paix sera signée.»

Des déserteurs allemands qui sentent venir l'orage et se défilent affirment le 15 février que l'offensive allemande n'a été retardée que par le mauvais temps. Il est, en effet, effroyable le temps, avec bourrasques et tempêtes qui interdisent tout emploi de l'aviation.

(...)

Présentation de l'éditeur

En février 1916, les Allemands élaborent un plan soigneusement préparé sur le front de Verdun. Sur une ligne de 40 kilomètres, dans les tranchées comme dans les airs, des millions d'hommes sont pris dans un duel géant où 400 000 soldats et pilotes français tomberont. Derrière ce chiffre colossal se trouvent des vies, des hommes. Et au milieu des furieuses batailles entre avions à cocardes et avions à croix noires naissent de grands pilotes, dont beaucoup trouvent la mort comme les capitaines de Beauchamp et Lafont ou le sous-lieutenant Boillot… Pilotes et poilus voient leur nombre diminuer jour après jour, mais continuent à combattre avec courage… jusqu'à la victoire ! Dans cet ouvrage, l'auteur nous donne une vision globale de cette bataille décisive de la Grande Guerre qui a impliqué autant les aviateurs et les poilus que les hommes de l'ombre : les mécaniciens, le personnel hospitalier et les femmes qui, à l'arrière, ont joué un rôle important dans la fabrication des munitions et des avions… Aucun sensationnalisme dans ce livre, uniquement les faits de ce bouleversant drame.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

12 novembre 2014
Format: Broché|Achat vérifié
4 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?