• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La bouteille de vin : His... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La bouteille de vin : Histoire d'une révolution Broché – 10 mai 2013

3.5 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 26,80
EUR 25,50 EUR 22,21
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La bouteille de vin : Histoire d'une révolution
  • +
  • Le vin et le divin
  • +
  • Le désir du vin à la conquête du monde
Prix total: EUR 68,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

C'est en Bourgogne, vers le milieu des années 1960, alors que je découvrais dans la jubilation le goût du bon vin, que j'ai été frappé par l'étrangeté des bouteilles anciennes, soufflées à la bouche, par leurs formes irrégulières, la présence de bulles incluses dans le verre, le cul coupant de certaines, leurs couleurs si diverses, brunes, vertes, noires, souvent sombres, parfois claires, rarement incolores. Certains vignerons qui ne savaient pas grand-chose à leur sujet, mais en avaient hérité de leurs ancêtres, les trouvaient vénérables et jolies, s'en servaient pour y mettre leur vieux marc et les posaient sur la table à la fin des repas. En 1970, alors que je travaillais sur les vignobles alors moribonds du Bugey, un carrefour culturel en même temps qu'un conservatoire d'archaïsmes, on en trouvait beaucoup. J'ai commencé à repérer la diversité de leurs formes et cherché à mieux comprendre leur histoire et leur géographie.
Deux et trois décennies plus tard, l'ouvrage de Jacqueline Bellanger (1988), puis ceux des grands collectionneurs privés étrangers, Rainer Kosler (1998), Johan Soetens (2001) et surtout Willy Van den Bossche (2001), qui frôlent l'exhaustivité et couvrent toute l'Europe et l'outre-mer, m'ont convaincu de chercher à comprendre les ressorts de cet univers. Grâce à leurs illustrations, ils fournissent les matériaux d'une étude approfondie qu'à ma connaissance aucune collection publique européenne ne présente aujourd'hui. J'ai tenté d'ordonner ces objets, chronologiquement et géographiquement, et d'en éclairer l'évolution et la diversification, sujets qui m'interrogeaient davantage encore depuis la rédaction, il y a quelques années, d'un livre sur la rivalité entre le bordeaux et le bourgogne, laquelle s'exprime en particulier dans deux modèles de bouteilles nettement différenciés et irréductibles l'un à l'autre depuis le début du XIXe siècle. Les viticulteurs du monde entier se rattachent aujourd'hui plutôt au modèle du premier, et dans une moindre mesure au second ; quelques régions conservent ou ont récemment inventé leur propre modèle ou une variante de l'un des deux principaux.
Le présent essai a pour dessein de mettre en valeur le rôle essentiel des bouteilles dans l'histoire moderne et contemporaine du vin. Sans ce contenant lourd et quasiment étanche dès lors que le bouchage du goulot est de qualité, jamais les vins n'auraient pu vieillir à l'abri de l'air et de la lumière, et jamais la personnalité des terroirs et des millésimes n'aurait pu se révéler avec autant d'éclat. Jamais non plus le vin de Champagne ne serait devenu mousseux. De plus, par leurs formes variant dans le temps et d'une région à l'autre, les bouteilles racontent une histoire complexe conjuguant la nature des matières premières, la maîtrise des techniques verrières, les modes d'élaboration, de conservation, de transport et de commercialisation du vin, mais aussi les goûts esthétiques et les représentations des producteurs, de leurs clients et de tous ceux qui ont pour profession de les rapprocher. Les bouteilles expriment la géographie des vins de France, d'Europe, du monde. Les grands types régionaux n'excluent pas les variantes que l'évolution des techniques verrières rend de nouveau possibles à un coût raisonnable. Elles sont, comme les étiquettes, au service de la personnalité de chaque domaine. C'est la Champagne qui a poussé le plus loin ce souci d'originalité, ce que le prix de vente des cuvées de prestige autorise sans difficulté, tout comme les producteurs de cognac dans le domaine des spiritueux.

Revue de presse

Sacrés Anglais ! Ils n'ont pas de vin, mais ils en ont eu, des idées !...
Ne pouvant remplir les bouteilles, les Anglais les ont inventées dans leur modernité. C'est ce que conte le géographe Jean-Robert Pitte, président de l'Académie du vin de France, dans un livre documenté, précis, sur la bouteille de vin. Les explications scientifiques s'y mélangent agréablement aux citations littéraires, les références historiques aux points de vue de l'oenophile. Il se fabrique chaque année trente milliards de bouteilles de vin ! On voit que le sujet n'est ni mineur ni frivole...
On ne parlait pas encore de design, mais verriers et propriétaires viticoles n'ont cessé d'inventer de nouvelles formes de bouteilles. Il faut bien se démarquer de ses voisins et concurrents. L'imagination est sans limites. Flûte rhénane, clavelin franc-comtois, fiasco de Toscane, champenoises de légende, etc., Jean-Robert Pitte a visité tous les musées et toutes les caves. Il ne précise pas le nombre de bouteilles qu'il a vidées pour mener à bien ses recherches. (Bernard Pivot - Le Journal du Dimanche du 23 juin 2013)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par MM TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 août 2013
Format: Broché Achat vérifié
De l'amphore à la production en série de bouteilles, Robert Pitte qui est un grand connaisseur de l'histoire de l'oenologie, décrit l'histoire de cet objet devenu si banal aujourd'hui. Bien sur, l'histoire de la bouteille recoupe beaucoup celle du verre. Mais on apprend bien des choses sur les divers types de bouteilles (carrée, Frontignac...). L'essor de la bouteille doit beaucoup au progrès des bouchons et au Champagne, avec des persistances anciennes en Italie avec les bouteilles entourées de pailles qui devait protéger des chocs une matière encore trop peu résistante. L'usage de la carafe est bien expliqué et a répondu aux questions que je me posais. Que de souvenirs d'enfances à l'évocation des bouteilles de vins avec leurs capsules en plastiques qui nous servaient à décorer les roues de nos vélos. Le dernier chapitre sur les rapport entre l'érotisme et les bouteilles m'a semblé un peu court, un peu bâclé. Quelques longueurs aussi sur l'histoire du verre. Manque enfin un chapitre sur la publicité, évoquée par endroits. Un cahier central de photos commentées assez riche complète ce livre bien agréable à lire.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
L'ouvrage de J.-R. Pitte se divise en 6 chapitres: (1) avant la bouteille de vin; (2) de la carafe à la bouteille; (3) le triomphe de la bouteille de verre; (4) la naissance des grands modèles de bouteilles de vin en Europe; (5) les niches régionales et (6) 30 milliards de bouteilles de vin par an, suivis d'un épilogue. Les 70 illustrations en couleur sont regroupées en un cahier, au milieu du livre.
S'il faut résumer l'ouvrage en un mot, c'est incontestablement le mot "léger" qui vient à l'esprit. Léger par le style, facile à lire, et le propos, badin et touche-à-tout.
Mais pour un collectionneur averti ou un chercheur, "léger" sonne aussi comme un couperet: l'ouvrage est plaisant mais on n'y apprend pas grand-chose. Disons que quelques grands classiques de la verrerie d'usage (le Bellanger ou le Van den Bossche ou encore la Cave de Joséphine) y sont gentiment mis en mots et illustrés par la collection personnelle de l'auteur. C'est charmant, c'est plein de cet esprit si parisien, mais c'est aussi terriblement creux - à l'image de ces si intéressantes bouteilles. L'auteur manque de rigueur, sa base documentaire est légère, ses suppositions infondées ou mal démontrées, ses repères chronologiques chaotiques. Il y développe quelques idées personnelles, comme les surprenantes "bordelaises protestantes" opposées aux "bourguignonnes catholiques" ou celle d'un hypothétique et unique modèle anglais à la foisonnante et exubérante production française de la 2ème moitié du 18ème siècle.
Lire la suite ›
2 commentaires 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Jean-Robert Pitte est un universitaire renommé, académicien, qui présida la Sorbonne. Plus précisément encore, c’est un géographe spécialiste de l’histoire du paysage et de la gastronomie. Son livre, abondamment illustré, nous fait comprendre l’extraordinaire destin historique, technique, humain et économique d’un objet aussi banal que possible …. la bouteille de vin. Et, une fois que vous aurez refermé l’ouvrage, vous ne pourrez plus jamais vous promener chez un caviste ou au rayon des vins d’une grande surface comme avant.

Imaginons d’abord qu’il se débouche chaque année dans le monde environ 30 milliards de bouteilles … Quand, comment et par qui cela a-t-il commencé ?

Avec l’invention du verre, immémoriale certes, mais surtout grâce à l’intercession des Anglais. Ce sont de grands amateurs de vins et ils en importent de toutes les contrées, car depuis le XVIIème siècle, les variations climatiques – ce qu’on appelle le petit âge glaciaire – leur interdisent d’en produire sur leur sol. A cette époque, les vins sont transportés en futs et soutirés au fur et à mesure des besoins, chez le débitant ou chez le destinataire. Les bouteilles en verre sont fragiles. Soufflées à la bouche, elles sont de contenance irrégulière – un défaut inacceptable en France où la réglementation est déjà très stricte – on sait mal les boucher, on ne peut les stocker couchées. En outre, leur fabrication requiert la déforestation de grands espaces et est sujette à beaucoup de casse.
Lire la suite ›
1 commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
A recommander à des personnes cultivées, curieuses et aimant leur patrimoine. Je l'avais commandé par erreur, me trompant sur une liste, mais j'ai té heureusement surprise.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique