• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ta carrière est fi-nie ! a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Ta carrière est fi-nie ! Poche – 13 juin 2013

3.7 étoiles sur 5 63 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,30
EUR 7,30 EUR 2,84
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ta carrière est fi-nie !
  • +
  • Absolument dé-bor-dée ! : Ou le paradoxe du fonctionnaire
  • +
  • Zoe a Bercy
Prix total: EUR 34,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Parce qu'elle refuse une opération contestable montée par sa mairie, Zoé est placardisée. Avec un humour féroce, elle décrit l'odieux processus d'isolement: dossiers retirés, connexion internet et téléphone bloqués... Etre au placard, c'est comme avoir la grippe porcine: vous devenez le sujet de toutes les conversations, mais tous les collègues vous évitent par peur de la contagion !

Biographie de l'auteur

Après le succès d'Absolument débordée, où elle révélait les dérives d'une collectivité territoriale (ce qui lui a valu quatre mois de suspension), Zoé Shepard récidive. Dans ce nouveau pamphlet, elle dénonce le gaspillage délirant de notre système.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
La Saison 1 de la saga Sheppard ("Absolument débordée !") proposait un tableau cocasse, humoristique et assez réaliste (hélas!) de certaines administrations de collectivités territoriales: ici, une municipalité. Si le premier épisode détaillait cruellement les modes de recrutement et de promotion du personnel, le second aborde un thème bien plus sensible : le sort (éventuellement triste) des deniers publics dans cette municipalité. Egos surdimensionnés, phallocratie habituelle (hélas! hélas!), "forces vives" ignares et incultes mais bien pourvues d'appétit(s), copinages, "réseaux" (à l'occasion, intimes), tout concourt à ce qu'il faut bien appeler le gaspillage ou le détournement de l'argent du contribuable. La protagoniste finit par découvrir que, même dans la "fonction publique", un syndicat peut s'avérer utile face à une hiérarchie rendue féroce (et dangereuse) par la menace que la trublionne représente pour leurs "avantages (mal) acquis".
Le style est toujours aussi enlevé, souvent proche du langage parlé en milieu étudiant ou "djeune". Ce n'est ni du Flaubert, ni du Blondin, ni du Frédéric Dard, et évidemment pas du Mary Higgins Clark... Cela se lit sans difficulté.
Après lecture, je ne peux m'empêcher de me demander : "Comment peut-on en arriver là ?". J'habite une commune de quelque 1500 habitants. Il y a 30 ans, avec 950 habitants, elle employait un agent technique et 2,5 secrétaires : aujourd'hui, ce sont 12 agents et 3,5 secrétaires.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 34 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par hpf97 TOP 1000 COMMENTATEURS le 6 janvier 2013
Format: Broché
Nous retrouvons Zoé après son année sabbatique en Afrique auprès d’un organisme humanitaire; et nous repartons pour une nouvelle année d’ineptie, d’idiotie et de décisions toutes les plus absurdes les unes que les autres.

Cette seconde saison m’a fait penser au roman de Joseph Heller Catch 22 dans laquelle le héros rencontre de plus en plus de problèmes suite à chacune de ses actions qu’il entreprend pour se sortir du problème initial.

Par contre, il faut bien reconnaître que nous n’avons pas le plaisir de l’originalité du premier tome. La seule nouveauté de ce second volume est d’associer à Zoé un collègue appelé The Gentleman, qui a toute sa tête, et dont nous prenons plaisir à lire sa découverte de l’organisation fantasque de la fonction publique.

Donc, oui, ce livre est un peu moins entraînant que son prédécesseur, mais représente tout de même une bonne distraction littéraire.
(quoilire.wordpress.com/2013/01/06/zoe-shepard-ta-carriere-est-fi-nie/)
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'avias lu le tome 1 de Zoé Shépard...Ayant travaillé dans la fonction publique et vivant danss la même région, je m'y suis retrouvée...
C'est vrai qu'une fois que l'on met les pieds dans la fonction publique, on est surpris du rythme de travail, des compétences de chacun.... Je me souviens qu'un de mes supérieurs était venu me voir en me disant de réduire le rythme de travail car mes collègues étaient complexées...Tout comme Zoé, je me suis demandée dans quel monde je tombais... et j'ai très vite craqué...

Dans cette suite, Zoé parle de la placardisation... et dans la fonction publique, on peut très vite être rejeté par ces réflexions, car on travaille trop et on demande trop à ces collègues...

Comme toujours avec Zoé, le style est vif et moqueur... c'est très jouissif à lire !!!
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Que dire, elle défend la fonction publique telle qu'elle devrait être, et c'est d'autant plus vrai que nous vivons actuellement une crise économique durable, elle écrit et dit tout haut ce que des fonctionnaires normaux pensent tout bas !!!!!

Népotisme, pistons syndicaux et politiques, copinage "la liberté, l'égalité et la fraternité" n'ont pas lieu d'être.

Mais comme elle l'a si bien dit sur France Infos, elle a été obligée d'édulcorer la vérité tant elle est impensable, inimaginable, intolérable.

Chapeau bas Madame ! et merci d'avoir rendu l'honneur à des fonctionnaires que l'on a mis au placard parce qu'ils déchiraient les listes de pistonnés politiques ou syndicaux, chapeau bas, ils ne se sentent plus comme des paranoïaques !

Mais le chemin est long vers une prise de conscience collective, et nous nous disons qu'il ne sert à rien de se battre contre des montagnes contre des :
- cons ;
- intrigants;
- calculateurs;
- carriéristes;
- qui ont le pouvoir et dont le seul but est de faire partir d'un réseau quel qu'il soit (Politique, syndical, Franc Maçon version carriériste)pour mieux assoir leur potentat et surtout leur avancement.

Mais MERCI vous nous avez rendu notre fierté.

La seule issu c'est de donner un pouvoir coercitif aux chambres régionales des comptes, et de mettre la responsabilité civile et pénale en jeu de ces abruti(e)s qui ruinent nos administrations, le chemin est encore très long...
Remarque sur ce commentaire 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?