Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 7,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Le caveau de famille par [Mazetti, Katarina]
Publicité sur l'appli Kindle

Le caveau de famille Format Kindle

3.7 étoiles sur 5 122 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 7,99

Longueur : 237 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Extrait

Avant-propos de l'auteur

Ce livre est la suite du Mec de la tombe d'à côté. Si vous ne l'avez pas lu, vous n'aurez quand même aucun mal à suivre l'histoire, en parcourant le bref résumé ci-dessous.

Désirée Wallin, bibliothécaire trentenaire, est veuve depuis peu d'Örjan, un homme dont elle partageait les goûts, le style de vie et les opinions. Pourtant, leur mariage restait tiède. Elle s'est plus ou moins adaptée à sa nouvelle vie solitaire et consacre son temps au travail, mais elle a terriblement envie d'un enfant. Au cimetière, elle rencontre Benny Söderström qui se rend sur la tombe de sa mère. Il vit seul depuis la mort de celle-ci et essaie de faire tourner une petite exploitation de vaches laitières, mais il a du mal à joindre les deux bouts - qu'il s'agisse d'argent ou de temps. Ils tombent amoureux malgré d'énormes divergences d'intérêts et de façons de vivre («Ce n'était pas exactement un déclic. Plutôt comme quand je touche la clôture électrique sans faire gaffe», dit Benny), mais ils peinent à accorder leurs quotidiens. La grande crainte de Benny est de se retrouver vieux garçon pathétique et il veut une femme qui puisse l'assister tant dans l'étable que dans la maison. Désirée ne pense pas être cette femme et elle ne tient pas du tout à abandonner sa vie pour s'installer à Rönngården. Ils finissent par rompre et s'enfoncent dans la déprime, l'un comme l'autre. Désirée sort avec un historien, Anders, mais elle se rend vite compte que c'est surtout le petit garçon d'Anders qui l'intéresse. Benny se met en ménage avec sa cousine Anita, qui lui donne exactement ce qu'il pensait chercher, de l'aide dans la maison et dans l'étable. Mais il n'arrive pas à tomber amoureux d'elle, «pas plus qu'il peut se mettre à fredonner des airs d'opéra».
Désirée finit par comprendre qu'il lui faut à tout prix un enfant, dût-elle être mère célibataire, et elle demande à Benny Le caveau de famille d'en être le père, sans pour autant vivre avec elle. Il accepte, mais en posant ses conditions. Il n'a certainement pas l'intention de lui laisser carte blanche si enfant il y a («Tu transformeras mon gamin en un petit docteur en langues mortes !»). Ils décident de faire trois essais, au moment propice, comme dans les contes de fée. Lorsque Désirée aura le résultat du test de grossesse, ils prendront une décision : si elle n'est pas enceinte, ils couperont tout contact, si elle est enceinte - eh bien, ils y réfléchiront.

D'autres renseignements :
Les voisins de Benny s'appellent Bengt-Göran et Violette.
Märta, la meilleure amie de Désirée, vit avec un homme en fauteuil roulant.
Benny appelle Désirée la Crevette, «Pâle, recroquevillée sur ses parties molles, une carapace autour...»

Revue de presse

"À travers l'alternance des voix de ce couple, c'est la vitalité qui frappe, c'est la volonté de triompher des jours mauvais qui touche. Quelle énergie ! Comme dit Benny  "On se reposera dans le caveau de famille" ."
Olivia de Lamberterie - ELLE

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 868 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 237 pages
  • Editeur : Gaïa Éditions (2 mars 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B006B2HQSK
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 122 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°17.856 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Désirée, la bibliothécaire et Benny, le paysan, ça vous dit quelque chose ? Le couple le plus improbable qu'on puisse imaginer rencontré dans Le mec de la tombe d'à côté ? Voilà vous y êtes.
Ils se sont donné trois essais pour avoir un enfant ensemble. En cas d'échec, Désirée retournera à ses livres et Benny à sa ferme, chacun restera chez soi et les vaches seront bien gardées.
Et si ça fonctionne ? Hé bien nos ex-tourtereaux ne se sont pas vraiment posé la question.
Alors, bébé ou pas ? Hors de question que je vous révèle quoi que ce soit sur les amours cahotiques de notre couple d'amoureux préféré.
Sachez quand même que le roman cavale à toute allure, qu'il est frais, tonique et plein d'humour et que le portrait des rapports hommes/femmes que nous brosse Katarina Mazetti est chaleureux mais qu'il bat aussi en brèche tous les a priori que nous pourrions avoir sur le modèle suédois , l'auteure faisant par exemple remarquer que les congés paternités sont plus fréquents durant la période de chasse à l'élan !
De très jolis portraits de femmes et d'amitié (et inimitiés !) féminines en particulier. On se reconnaît, on s'enthousiasme, on s'inquiète, on s'émeut, on passe par toute une palette d'émotions et en un rien de temps le roman est dévoré !
Un roman qui se lit d'une traite et qui donne la pêche, que demander de mieux ?
Remarque sur ce commentaire 39 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Peter Guizmo TOP 500 COMMENTATEURS le 10 octobre 2012
Format: Poche
J'étais vraiment ravi à l'idée de retrouver Benny et Désirée qui m'avaient fait passer un si bon moment. J'ai retrouvé l'atmosphère du premier roman sur les 50 premières pages... Et puis patatras....
"Le mec de la tombe d'à coté" insistait surtout sur le contraste ville-campagne avec beaucoup de légèreté et de finesse, sachant éviter la plupart des poncifs et clichés... Ici, il s'agit surtout de la vie de couple, des enfants et des relations et rôles partagés entre les hommes et les femmes. Et là, j'ai eu l'impression de retrouver tous les clichés possibles et imaginables... ça manque de poésie, de légèreté (le ton général est plutôt sombre)... Katarina Mazetti charge la barque, accumulant toutes les difficultés potentielles de la vie de couple sur les épaules de ces pauvres Benny et Désirée.. au point d'en perdre un peu de crédibilité. Et surtout, je n'ai pas reconnu Désirée. La femme pétillante, autonome, indépendante, aux répliques cinglantes se transforme trop facilement en fermière conciliante, enchainant les enfants et perd beaucoup de son charme... Benny lui reste fidèle à lui même, par contre.
Alors la lecture reste agréable, le récit à 2 voix reste de mise, Katarina Mazetti en profite pour aborder la mise à mort des petits exploitants agricoles dans une agriculture de plus en plus difficile...
Lire la suite ›
1 commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Je mets 3 étoiles plus par générosité et en souvenir de ma lecture enthousiaste du Mec de la tombe d'à côté. Parce que cette suite m'a terriblement désespérée ! J'ai trouvé ça déprimant, amer, réaliste et oppressant. Je n'en pouvais plus de tourner la page suivante, pressée d'en finir. Les amours entre Benny et Désirée ont franchi la vitesse supérieure, il est désormais question de vie de couple, de vie de famille et de tue l'amour insidieux et imperceptible.
Purée, ça fait mal. Il est dit en 4ème de couverture : Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre. Bonjour le programme. Si j'avais su... Mais j'étais tellement curieuse de savoir ce qu'il en était de notre agriculteur et de notre bibliothécaire. Deux mondes opposés. Deux fichus tempéraments. Deux personnalités impossibles à marier, et pourtant...
Ils vont le faire ! Ils vont réussir à braver les épreuves, ces deux-là s'aiment et ils le prouvent. Du moins, au début. Car la vie les rappelle à l'ordre, les vieux démons aussi... pfiou, quelle déprime ! Désirée s'enfonce dans un rôle de mère au foyer qui ne l'épanouit pas du tout, Benny s'échine autour de ses vaches à chercher le moindre écu pour faire bouillir la marmite. Halte là, je n'ai pas envie de lire ça ! Pas envie de lire 240 pages qui me rappellent la vraie vie ou ce qu'on nous assomme dans les reportages tv - non merci !
Et puis ce n'est même pas drôle.
Lire la suite ›
7 commentaires 38 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique