EUR 19,10
  • Prix conseillé : EUR 25,00
  • Économisez : EUR 5,90 (24%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les chemins des proies, une histoire de la flibuste Broché – 1 avril 2010

Découvrez toutes les nouveautés de la rentrée littéraire 2018 !

1.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 19,10
EUR 19,10
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Le temps des utopies

Le sang et la poudre, la saveur brûlante du rhum des tropiques, un drapeau noir claquant au vent... L'histoire de la piraterie est synonyme d'aventures épiques et romantiques. Qui n'a pas rêvé de se trouver, sur la dunette d'un navire forban chassant un lourd galion aux flancs gonflés de promesses d'or et d'épices ? Ripaillant et dépensant sans compter les pièces de huit sur une plage, bercé par le ressac de l'océan, ricanant de manière cruelle pendant que l'on dépèce un capitaine espagnol attaché au grand mât... Euh ? Non pas ça, bon ! Qu'en est-il de la vérité ?

Il faut tout d'abord pour être honnête, avouer que la piraterie telle que nous la concevons de manière traditionnelle n'a duré qu'un temps relativement court.

En 1492 Christophe Colomb découvrit l'Amérique. Ce Génois inculte croyait qu'il s'agissait des Indes, et faute de preuves fini par inventer n'importe quoi. Comme Colomb cassait les pieds à la cour d'Espagne avec ses revendications, on finit par le renvoyer en Espagne couvert de chaînes. Les souverains espagnols par contre ne se posent pas de questions métaphysiques et mettent la main sur un nombre croissant de terres dans le golfe du Mexique. Ces conquêtes faciles, et l'or qu'ils en retirent permettent à l'Espagne de financer en Europe un nombre croissant de guerres avec ses voisins. Inutile de dire que cela déplaît «souverainement» à l'ensemble des cours européennes, qui réagissent en contestant dès 1586 la présence espagnole à Hispaniola et dans toutes les Caraïbes ; la vieille Europe ne peut se battre sur deux fronts. Beaucoup de souverains de l'époque doutent de l'utilité de s'impliquer de manière forte dans cette région. Ils refusent pour la plupart de détacher leurs navires et leurs armées, ne pouvant affaiblir leur position en Europe. Ce sont donc des aventuriers de toutes les nations, que l'on voit se déverser dans les îles. Des membres de familles à la noblesse, certaine mais désargentée, des gibiers de potence, des filles de mauvaise vie, des réfugiés politiques, des protestants traqués. Toute la lie de la vieille Europe se retrouve ici. Beaucoup meurent lors du voyage ou emporté après leur arrivée par les fièvres. Mais les survivants trouvent dans ces îles, un espace de liberté jusque-là inconnu, propre à toutes les utopies.

Présentation de l'éditeur

Le nom de Jean-Jacques Seymour évoque le journalisme qu'il continue à servir à la radio, à la télévision et dans la presse écrite. Il est aussi connu pour ses écrits sur la Caraïbe. C'est elle qui l'entraîne dans cette histoire de la piraterie, d'îles perdues, de trésors enfouis et de fiers vaisseaux. Et c'est parti pour une aventure qui sent bon les embruns et la poudre à canon et pour l'imagerie de l'univers pirate. Les Frères de la côte, les bandits des mers n'ont aucun secret pour lui. En 5 ans, il a travaillé près de 6000 documents, s'est rendu sur les lieux des batailles à Cuba, à Saint-Domingue, dans les musées qui portent témoignages à Boston, La Havane, Paris, la Barbade, la Jamaïque. Il a pu consulter des archives inexploitées. Les chemins des proies consacrent ces années de recherche en offrant une autre histoire de la flibuste.

Avec lui, vous suivrez l'histoire de terribles boucaniers embrumés par les vents et le rhum. D'inquiétants marins à la jambe de bois. Le coffre qui renferme la fabuleuse carte au trésor n'attend plus que le lecteur intrépide... avide de connaître ces histoires.

Histoire et légende (extrait)

Elles sont sans doute intimement mêlées, d'autant que de leur vivant, certains flibustiers furent très attentifs à construire leur propre statue. C'est ainsi que nous sont parvenues les mémoires vraies ou fausses d'un certain Yves Timothée Le Golif dit «Borgne-Fesse» (un coup de canon lui aurait enlevé la moitié du postérieur !). Ce flibustier, après avoir tout perdu dans la mer des Caraïbes, serait venu demander reconnaissance pour sa bravoure et réparation pour sa fortune jusqu'à la cour du roi Louis XIV qui ignorait ses services alors qu'il couvrait d'honneur Jean Bart et Duguay-Trouin.

Que doivent à leur modèle les personnages créés par les romanciers, le Corsaire rouge de Fenimore Cooper ne ressemble-t-il pas à Laffitte, dernier grand flibustier de la zone Caraïbe ? Que dire de Long John Silver de Stevenson, sosie de «Jambe-en-Bois», bien réel celui-là ! D'où sortait l'inquiétante silhouette, de Petit Radet qui hante les pages de l'Ancre de Miséricorde ?

Ce qui est certain, c'est que les personnages de Fiction ont rejoint dans la mémoire collective la cohorte des hommes de légende, qui de Khayr al-Din à Surcoût ont signé pendant quatre siècles les pages brillantes, de l'histoire de la Marine.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

20 novembre 2010
Format: Broché
3 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?