• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Et les chiens bouffent le... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Et les chiens bouffent les cadavres: Notre guerre en Afghanistan Broché – 23 juin 2015

Rentrée scolaire et universitaire : livres, agendas, fournitures, ordinateurs, ameublement …découvrez notre boutique
5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
EUR 25,00 EUR 20,79
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Le manteau du Prophète

J'ai le coeur brisé depuis que nous avons perdu la guerre dans le sud de l'Afghanistan. En 2005, quand j'ai commencé à couvrir l'arrivée des troupes à Kandahar et dans les provinces voisines, j'étais emballé par l'idée que la communauté internationale apporterait au sud du pays tout l'éventail des bienfaits de la civilisation : la paix, la démocratie, un État de droit et ainsi de suite. Aujourd'hui, les armées étrangères quittent le pays. Nous avons renoncé à nos nobles idéaux et il n'est plus question que de limiter les dégâts et de poser des choix qui nous éviteront la honte. Les années au cours desquelles nos armées se sont élancées à l'assaut du Sud passeront à l'histoire comme celles de sommets de violence qui ont dépassé même les massacres des guerres des talibans dans les années 1990. A chaque nouvelle vague de soldats a répondu l'augmentation du nombre d'escarmouches, d'assassinats et de tueries. En essayant d'instaurer un gouvernement afghan modéré, nous n'avons réussi qu'à créer un régime qui n'a rien d'une véritable démocratie, ni même qui soit capable d'administrer l'ensemble de son territoire. Ce régime n'a même pas passé le test plus élémentaire pour un État, soit celui de détenir le monopole de l'usage légitime de la force. Les Afghans, cherchant une justice moins corrompue que celle du système imposé par les étrangers, se sont donc tournés vers les tribunaux talibans. Les insurgés n'ont pas été vaincus ; nous en avons tué des milliers, mais leur mouvement vit toujours.

Non seulement les étrangers ont renoncé au rêve d'un avenir meilleur pour le sud de l'Afghanistan, mais en plus ils laissent derrière eux un gâchis des plus effroyables. Tout comme les vieilles bombes et les mines enfouies dans son paysage dévasté, cette région du pays est une bombe à retardement, prête à exploser à tout instant. Plusieurs s'attendent à une nouvelle guerre civile ; d'autres craignent de voir l'anarchie l'emporter.

Au moment où nous retenons notre souffle en regardant les troupes étrangères se retirer du pays, nous devrions en profiter pour revenir sur nos erreurs. Bien loin des quartiers généraux où les Occidentaux traçaient leurs plans, toutes les belles intentions se sont heurtées à la réalité ; le résultat tout à la fois tragique et comique mérite que l'on s'y attarde avec attention. Alors que cette phase de la guerre prend tristement fin, il serait également temps de déplorer la situation.

Il est peu probable que l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord, puisqu'elle crie victoire, se livre à un tel travail d'introspection. Ce qui a été la plus importante alliance militaire de l'histoire de l'humanité ne sera sans doute pas en mesure de voir clair dans une campagne aux proportions inégalées entreprise en dehors de son propre territoire. L'OTAN, non sans raison, affirmera que ses soldats ont fait preuve de bravoure. On publiera de belles brochures remplies de photos des projets d'aide internationale, mais, tant que la violence fera rage dans les sables du sud du pays, les clichés d'enfants souriants dans les vertes vallées du Nord n'auront rien à voir avec le legs de l'OTAN. L'histoire nous apprend que nul n'a jamais gouverné l'Afghanistan sans tenir Kandahar, la principale ville du Sud, et cette portion vitale du pays est encore une plaie béante qui attend d'être refermée.

Présentation de l'éditeur

Graeme Smith, qui de 2005 à 2011 a passé plus de temps en Afghanistan que tout autre journaliste occidental, pose un regard à la fois lucide et sincère sur la montée des talibans ainsi que sur les nombreuses erreurs commises à répétition par l'Occident. Graeme Smith a souvent fait cavalier seul, à ses risques et périls, pour décrire la guerre de l'intérieur. Les vrais héros de ce livre sont les interprètes, les guides et les gens ordinaires qui l'ont aidé dans sa quête et dont les histoires, tristes, absurdes ou émouvantes, permettent de comprendre pourquoi la mission en Afghanistan a échoué à apporter la paix et la démocratie. Et les chiens bouffent les cadavres est le récit cru, non censuré, d'un journaliste brillant et courageux doté d'une compassion sans égale et du don rare de savoir ignorer la désinformation pour aller droit à l'essentiel. Traduction de Benoît Léger

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 17 juin 2016
Format: Broché|Achat vérifié
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : huawei mediapad m2

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?