Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,99

Économisez
EUR 6,21 (47%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

La civilisation féodale: De l'an mil à la colonisation de l'Amérique par [Baschet, Jérôme]
Publicité sur l'appli Kindle

La civilisation féodale: De l'an mil à la colonisation de l'Amérique Format Kindle

4.3 étoiles sur 5 9 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 6,99

Longueur : 843 pages

Concours KDP Salon du Livre


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Sombre repoussoir des Lumières et de la modernité, le Moyen Âge peine à se défaire de sa mauvaise réputation. Pourtant, au coeur de ce millénaire, se loge une exceptionnelle période d’essor et d’élan créateur, déterminante pour la destinée du monde européen. Réputé anarchique, le système féodal repose en fait sur une organisation sociale efficace, qui, dès les Xe et XIe siècles, regroupe les populations au sein de villages où la domination des seigneurs s’exerce de manière vigoureuse et équilibrée. Véritable colonne vertébrale de la société, l’Église assure la cohésion de ces entités locales tout en conférant à la chrétienté une unité continentale et une prétention à l’universalité. De là une civilisation profondément originale, dont les manières de percevoir et de vivre le temps, l’espace, l’au-delà, l’âme et le corps, la parenté ou encore les images révèlent les tensions et les paradoxes.
Par-delà les crises et les couleurs contrastées de la fin du Moyen Âge, c’est la force expansive de la chrétienté féodale qui pousse les Occidentaux vers les rivages du Nouveau Monde et la conquête du continent américain. Et si le féodalisme, traditionnellement considéré comme l’âge de la stagnation et de l’obscurantisme, était l’un des ressorts oubliés de la dynamique par laquelle l’Occident a imposé sa domination à l’Amérique d’abord, puis à l’ensemble de la planète ?

Biographie de l'auteur

Jérôme Baschet est maître de conférences à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Il enseigne également à San Cristobal de Las Casas, au Mexique. Il a notamment publié Le Sein du père. Abraham et la paternité dans l'Occident médiéval (Gallimard, 2000 ; prix Augustin-Thierry), et La Rébellion zapatiste (Champs, 2005).

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 3231 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 843 pages
  • Editeur : Flammarion (17 août 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005PKSXI6
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 9 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°73.212 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


click to open popover

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Un très grand livre et probablement la meilleure synthèse sur le moyen âge depuis la Civilisation de l'occident médiéval de Le Goff. A la parution, les critiques ont beaucoup insisté sur le tropisme américain du livre (Colomb, Cortès et les Indes coloniales comme aboutissement et dépassement du Moyen Age européen...), vision que je n'ai guère retrouvée à sa lecture. Ce qui est surtout remarquable, c'est la présentation claire et intelligente de la (tentative de ?) construction par l'Eglise d'une société, d'une communauté qu'elle façonne politiquement, culturellement et socialement. Atteindre ce degré de maîtrise dans la synthèse et la conceptualisation, c'est du grand art.
Remarque sur ce commentaire 36 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jmeske le 23 décembre 2011
Format: Poche Achat vérifié
cet ouvrage est une somme qui m'enchante par la clarté de la langue et l'intelligence de son propos
bien que féru de civilisation médiévale, j'ai été très surpris par l'éclairage que l'auteur propose sur cette société médiévale si riche et si complexe.
l'importance de l'église romaine y est décrite avec beaucoup de précision et apporte au lecteur passionné que je suis le sentiment que la recherche historique a de beaux jours devant elle grâce aux historiens contemporains
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Cet imposant ouvrage de plus de 500 pages entend offrir une vue synthétique de la civilisation féodale sur la période courant de 1000 à 1500. Comme son titre tend à le montrer, il ne s'agit pas d'une tentative d'histoire comparée où l'auteur dressera une chronologie des événements qui ont marqué l'Europe de la chute de l'Empire Romain (ou de l'an mil) à la "découverte" de l'Amérique. La prétention de l'auteur est au contraire d'examiner l'évolution de la société européenne au Moyen Âge.

Pour ma part, j'ai trouvé le livre plaisant à lire dans l'ensemble, les illustrations sont utiles (même si elles sont en noir et blanc), des sujets tels que la notion de temps et d'espace sont introduits de façon originale. En revanche, je trouve que le titre reflète très mal le contenu du livre. La grille de lecture proposée par l'auteur fait appel à la religion. Une grande partie du livre (80 %) tourne donc autour des questions religieuses. S'il est vrai que la religion a pesé fortement sur la société européenne, c'est aussi quelque peu réducteur de tout analyser à cette seule lumière et de consacrer autant de pages sur ces questions. Le terme de "civilisation" employé dans le titre pourrait nous indiquer que d'autres aspects (techniques, architecture, commerce, arts et littérature, construction des Etats nations ou des villes -Etats, démographie, etc.) caractérisant la civilisation seraient abordés. Ils le sont, certes, mais superficiellement. Un titre plus correct serait "Rôle de l'Eglise dans la civilisation féodale".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Martin TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 février 2013
Format: Poche Achat vérifié
J'ai acheté ce livre dans le but de découvrir ce qu'était vraiment le Moyen-Age, d'avoir une opinion objective quant à cette période et de sortir des idées toutes faites. Avec ce livre, j'en ai eu pour mon argent ! En effet, l'auteur annonce dès les premières pages qu'il ne fera du Moyen-Age ni "une légende rose, ni une légende noire". C'est bon signe !

L'ouvrage est articulé de manière intelligente autour de deux parties : L'Europe Médiévale et Les Structures Fondamentales de la Société Médiévale. La première partie est plutôt "historique", descriptive : on y parle de l'essor du Moyen-Age, de l'organisation de la société (féodalité etc..) et de l'importance de l'Eglise. La seconde partie est davantage axée sur l'esprit du Moyen-Age, Jérôme Baschet étudie la notion du temps, de l'espace, l'importance du Salut ou encore comment est vu le corps, l'âme, la filiation etc...

Le livre est très accessible dans son ensemble, seuls quelques passages sont assez techniques comme ceux sur le thème de l'agriculture. De nombreux sujets sont abordés, ce qui fait la richesse de l'ouvrage.

L'auteur accorde au final une place importante à l'Eglise (dans la première et seconde partie) qui est au Moyen-Age indissociable de la Société. On appréciera son objectivité quant à ce sujet : il montre toujours le rôle positif et négatif que l'Eglise a joué au cours de l'Histoire.

En conclusion, un livre clair, complet, objectif qui plaira tant aux amateurs qu'aux spécialistes. Le tout accompagné d'une cinquantaine d'illustrations. Qu'attendez-vous ?
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
C'est vrai, il y avait la synthèse de J. Le Goff, mais elle avait pris quelques rides. Avec celle de J. Baschet, nous disposons du fruit des recherches récentes. Et dans un volume près de deux fois plus épais. C'est dire qu'aucun des divers aspects n'est négligé et souvent avec des développements très étoffés. C'est peut-être même là que se situerait mon unique critique : il aurait sans doute été parfois possible de faire plus court sans perte de substance. Mais quelle somme !
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus