Acheter d'occasion
EUR 1,46
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Le clavier bien tempéré, livre 1

4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

5 neufs à partir de EUR 31,49 13 d'occasion à partir de EUR 1,46
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Glenn Gould


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Compositeur: Jean-Sébastien Bach
  • CD (15 novembre 1993)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Sony Classical
  • ASIN : B0000262I9
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 60.125 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Prelude
  2. Fugue
  3. Prelude
  4. Fugue
  5. Prelude
  6. Fugue
  7. Prelude
  8. Fugue
  9. Prelude
  10. Fugue
  11. Prelude
  12. Fugue
  13. Prelude
  14. Fugue
  15. Prelude
  16. Fugue
  17. Prelude
  18. Fugue
  19. Prelude
  20. Fugue
  21. Prelude
  22. Fugue
  23. Prelude
  24. Fugue

Disque : 2

  1. Prelude
  2. Fugue
  3. Prelude
  4. Fugue
  5. Prelude
  6. Fugue
  7. Prelude
  8. Fugue
  9. Prelude
  10. Fugue
  11. Prelude
  12. Fugue
  13. Prelude
  14. Fugue
  15. Prelude
  16. Fugue
  17. Prelude
  18. Fugue
  19. Prelude
  20. Fugue
  21. Prelude
  22. Fugue
  23. Prelude
  24. Fugue

Descriptions du produit

Descriptions du produit

2CD

Amazon.fr

Das Wohltemperierte Clavier, Le Clavier bien tempéré, est un des sommets de la littérature pour piano. Le premier des deux cahiers qu'il comprend fut écrit à partir de 1722. Il contient, comme le suivant, 24 préludes et fugues composés dans tous les tons et demi-tons de la gamme. Ici s'arrête l'exercice. En effet, le génie de Bach est d'avoir multiplié les possibilités d'écriture et d'expressivité. Le pianiste canadien Glenn Gould - qui a pratiqué, ce que l'on sait moins, le clavecin, l'orgue et même la direction d'orchestre - était clair à ce sujet : pour lui, Le Clavier bien tempéré est d'une telle perfection que tout instrument est utilisable. Il choisit néanmoins le piano, et comme toujours le confort du studio, pour nous offrir l'une des plus géniales versions de ce premier livre. Il atteint ce que peu d'interprètes ont approché : il s'identifie à l'oeuvre qu'il joue, dont il transfigure l'énergie. C'est une tâche surhumaine, réalisée par un artiste qui ne cesse de nous fasciner. --Pierre Graveleau

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par DUNCANIDAHO TOP 1000 COMMENTATEURS le 16 juin 2010
Format: CD
A la fin de l'enregistrement du "clavier bien tempéré", Glenn Gould fidèle à sa réputation a déclaré quil ne s'était jamais autant ennuyé !!
Aucun ennui pour l'auditeur que vous serez à l'écoute de ses deux livres pourtant.
Le "clavier bien tempéré" a révolutionné la maitrise du clavier pour des générations de pianistes et compositeurs; Chopin et Mendelsson en jouaient quelques extraits avant de composer eux mêmes et le conseillait vivement à leurs élèves.
Il y a là dedans en germe presque tout ce que le piano a fourni de Bach à Schoenberg, un grand Oeuvre qui n'a pas fini de fasciner les interprètes.
LA version de Gould fut une révolution en son temps, comme sa version des "Goldberg", avec son jeu dépourvu de légato, (Gould a commencé en jouant du clavecin), le pianiste canadien fait table rase des précédentes versions et nous offre SA vision du monde de Bach avec une virtuosité et une fraicheur totalement irréverencieuse, voire iconoclaste !
Certains adoreront, d'autres feront la grimace, évoquant Edwin Fischer, Tatiana Nicolaïeva ou Sviatoslav Richter.
Mais voyez vous avec Gould on aime ou on déteste, il n'y a pas de demi mesure, on pourra convenir qu'il nous offre une version quelque peu glacée de l'oeuvre du Cantor de Liepzig, mais quel choc !
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique