Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 10,99

Économisez
EUR 5,21 (32%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Au coeur du Troisième Reich (Grand Pluriel) par [Speer, Albert]
Publicité sur l'appli Kindle

Au coeur du Troisième Reich (Grand Pluriel) Format Kindle

4.3 étoiles sur 5 20 commentaires client

Voir les 10 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 10,99
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 14,90
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 7,72
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 13,70
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 12,70

Longueur : 848 pages

Description du produit

Description

paris Fayard 1971 un volume in 8 cartonné avec jacquette , de 796 pages . Collection Les grandes études contemporaines . Photographies en noir et blanc .

Présentation de l'éditeur

Les mémoires d’Albert Speer sont un document exceptionnel à plus d’un titre : témoignage d’un des plus hauts dignitaires nazis, il relate en détail le fonctionnement de l’appareil d’Etat vu de l’intérieur, avec le mélange de rationalité bureaucratique et de soumission à l’arbitraire du chef qui le caractérise. Comment les décisions se prennent-elles, à quel niveau, comment sont-elles appliquées ?Mais c’est aussi l’itinéraire d’un homme brillant, architecte de talent, qui est rapidement séduit personnellement par Hitler et qui va progressivement mettre son intelligence et ses compétences au service de la machine de guerre nazie et d’une idéologie totalitaire. Ce n’est que dans les tous derniers mois du régime que ses yeux se dessillent et qu’il manifeste quelques velléités d’indépendance : il aura auparavant, comme ministre de l’armement, organisé la production d’armes et de munitions avec une efficacité redoutable, n’hésitant pas à mettre en œuvre le travail forcé des prisonniers de guerre, de ceux des camps de concentration et des recrues du travail obligatoire.Ce livre lucide ne cherche ni à justifier, ni à amoindrir la responsabilité de l’auteur qui affirme : « Je n’ai pas seulement voulu raconter, mais aussi comprendre. » Rapportant le nazisme à une perversion de la logique technicienne de notre époque il nous livre aussi une interrogation sur l’énigme de l’aveuglement et de la servitude volontaire. La préface inédite de Edouard Husson situe ce livre dans le travail de mémoire de l’historiographie allemande et en souligne la singularité ...

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1371 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 848 pages
  • Editeur : Fayard/Pluriel (6 avril 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005SRSW7I
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 20 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°55.403 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Claude Lorrain TOP 1000 COMMENTATEURS le 23 février 2017
Format: Broché Achat vérifié
Responsable, coupable, mais debout. Vingt années de détention à la prison de Spandau n’avaient pu le briser. Trois ans après son élargissement, Albert Speer publiait Erinnerungen (Souvenirs), livre qui rencontra un énorme succès.

Ami du pianiste Wilhelm Kempf et du sculpteur Arno Breker, l’ancien ministre du Reich, qui cite à l’occasion Aristote, Hölderlin ou Karl Barth, et témoigne d’un véritable talent d’écriture, fut avant tout un organisateur hors pair et un technocrate de tout premier ordre, à la réussite particulièrement précoce, mais dont la faculté de juger, il le reconnaît a posteriori, fut « troublée et brouillée par le pouvoir magique de Hitler. »

Le mémorialiste évoque d’abord son enfance et sa jeunesse, puis rappelle ses exploits d’architecte et son ascension rapide dans les hautes sphères du pouvoir, où il devint l’une des personnalités les plus en vue et l’un des principaux acteurs d’une histoire « pleine d’errements, de fautes et de crimes. » Au gré des différents chapitres se précisent les portraits des leaders nazis, qu’il s’agisse du Dr Gœbbels, à moitié infirme, à l’agréable savoir-vivre, ou d’un Gœring morphinomane, parfois fardé et les ongles peints, tout aussi diaboliquement intelligent.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Daniel Roux TOP 1000 COMMENTATEURS le 8 septembre 2015
Format: Broché Achat vérifié
Cet ouvrage est un témoignage d'une importance cruciale et unique en son genre : il est - à ma connaissance - un des documents de première main les plus important écrit par un haut responsable du régime national socialiste allemand (il existe des textes de Gobbles, Rosenberg, mais écrit pendant la guerre, et non après une période de recul historique), en compagnie de mémoires de Schacht et Donitz.
Comme tout écrit autobiographique, il s'agit évidemment de le lire avec un oeil critique - et le fait que l'auteur ait été nazi (d'ailleurs d'un nazisme plus ''hitlérien'', au sens de la fascination quasi hypnotique et magnétique, que national-socialiste idéologique) ne change en rien ce constat.

Ce livre est une véritable plongée au sein des rouages mêmes du pouvoir allemand ; il permet d'approcher un point fondamental, à savoir la réalité du pouvoir et les forces souvent contraires, les rivalités et les manœuvres politiciennes qui se jouaient au sien même de l'appareil décisionnaire allemand.

A lire
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
c'est un document parmi tant d'autres ,mais qui revait un caractère particulier du fait de la personnalité de son auteur et de son rôle assumé auprès de Hitler .
Cette narration est bien sûr à prendre avec réserve , qui permet cependant une approche édifiante .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par hervé j. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 21 novembre 2015
Format: Broché Achat vérifié
Je conseille de lire ce livre à tous ceux qui s'intéressent de près à l'histoire de la WWII. " Au Coeur Du troisième Reich", le troisième reich avait-il un coeur?

Ces mémoires d'Albert Speer sont une impressionnante et édifiante plongée dans ce panier de crabes qu'était l'état nazi. J'ai déjà lu pas mal d'ouvrages sur le nazisme et aussi des biographie d'Hitler ( mais pas Mein Kampf, même si apparemment cela devient à la mode... ), mais ce bouquin de l'architecte puis du ministre de la guerre et responsable de l'armement d'Hitler est vraiment incontournable pour bien comprendre la folie de ce régime.

On ne saura jamais la réelle connaissance de la Shoah par Albert Speer, et même s'il s'en est défendu au procès de Nuremberg, il avoue dans ce livre à mots couverts en avoir eu connaissance par un ami ( effrayé, il n'a jamais cherché à en savoir plus ).

Ce que n'apportent pas les très bons bouquins écrits à l'époque par des témoins extérieurs, William Shirer par exemple, c'est cette incroyable intimité avec Hitler et sa clique, qui fait vraiment comprendre le fonctionnement de l'état nazi de l'intérieur et qui au passage balaye pas mal de clichés simplistes ou réducteurs sur le nazisme.

Il faut évidemment au départ une assez bonne connaissance de cette époque et s'intéresser un peu à l'architecture et aux techniques industrielles pour facilement venir à bout de ces quelques 700 pages.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Frédéric D. TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 20 mai 2012
Format: Broché Achat vérifié
J'avais déjà lu ce livre il y a une vingtaine d'années en l'empruntant dans une bibliothèque.

Sa réédition en 2011 m'a permis de l'acheter et de le relire.

J'en arrive toujours à la même conclusion : Comment Albert Speer a-t-il échappé à une condamnation à mort à Nuremberg alors qu'il a permis à l'Allemagne nazie, en tant que ministre de l'économie, de continuer la guerre quelques mois de plus ?
2 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents