• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le crime du comte Neville a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le crime du comte Neville Broché – 19 août 2015

3.2 étoiles sur 5 101 commentaires client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00
EUR 15,00 EUR 3,46
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le crime du comte Neville
  • +
  • La nostalgie heureuse
Prix total: EUR 21,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

« Perversité raffinée, art éprouvé du dialogue... un joli clin d il à Oscar Wilde, qui réconcilie ces deux s urs ennemies que sont tragédie et comédie. » --Lire

« En quelques pages, Amélie Nothomb nous tient. C est là son grand talent. » --Le Matin Dimanche (Suisse)

« On retrouve les ingrédients qui font les meilleurs Nothomb : situations ubuesques, dialogues dignes d un ping-pong plein d esprit, le conte mené tambour battant... Léger et profond, Le Crime du comte Neville se révèle psychologiquement fort. » --Le Figaro littéraire

Présentation de l'éditeur

« Ce qui est monstrueux n est pas nécessairement indigne. »

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Médias liés

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Le comte de Neville, noble désargenté contraint de vendre son château n’en garde pas moins l’intention d’épater une dernière fois ses invités. Car, dans la famille il est impossible de faillir au paraître. Sans affamer sa famille comme pouvait le faire son propre père, le comte de Neville aime soigner ses invités.
» L’invité était celui que l’on espérait et attendait chez soi depuis toujours, dont la venue était préparée avec une attention extrême. »
Mais cette fois, l’angoisse est double puisque ce sera la dernière réception au château et qu’une voyante lui a prédit qu’il allait tuer un invité. Vague rappel du conte d’Oscar Wilde, Le crime de lord Arthur Savile.
Amélie Nothomb croque avec délice et humour la petite noblesse belge. Elle en fait des êtres à part moins effrayés par la perspective de la prison que par l’impair.
Le récit montre aussi la difficulté de la période de l’adolescence avec la plus jeune fille du comte, Sérieuse, âgée de dix-sept ans. N’ayant ni la beauté de sa sœur Electre ni l’intelligence de son frère Oreste, Sérieuse est gauche et taciturne. Mais quelle idée d’appeler sa fille Sérieuse, il fallait bien éviter la prophétie du prénom d’Iphigénie.
Sérieuse ne supporte plus le fait de ne ressentir aucune émotion, triste conséquence d’une éducation où les enfants sont nés pour être séduits et non plus pour séduire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Le produit que vous vous apprêtez sans doute à acheter est un coffret au format Audiolib contenant deux disques audio. Le premier propose 7 pistes pour une durée d'écoute de 57 minutes, le second, 6 pistes pour une heure et cinq minutes d'audio lecture.

S'il est bien vrai que l'interprétation de Françoise Gillard ne peut être qu'excellente aux vues de la substance réelle du roman ici en question, substance au passage dont le style est incontestablement impeccable sur le plan littéraire et de la syntaxe, il n'en demeure pas moins vrai que malheureusement pour moi, le crime du Comte Neville a tué le lecteur que je suis. Certes, le postulat de départ est parfait, un peu comme dans tous les opus de l'auteure qu'est Amélie Nothomb, mais quel gâchis de papier et d'encre, et de surcroit pour le format audio, quelle perte de temps d'écoute, de matériel plastique et carton, et mon Dieu oui, quelle perte financière. Bien entendu, je ne suis pas ce que l'on a coutume de nommer un radin, ceci dit, dans le cas présent, je n'en n'ai pas eu pour mon argent.

Je m'explique, si l'on vous annonçait à l'occasion d'une visite chez une voyante, que lors d'une réception mondaine mené par votre illustre personne dans les prochains jours, vous alliez mettre fin aux jours d'un des convives, qu'en penseriez-vous ? Parallèlement à cela, c'est cette voyante qui a recueilli votre fille cadette s'étant enfui du domicile pour aller faire un tour nocturne en pleine forêt. Et c'est ainsi que les leçons de morale vous sont prodiguées.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Nbek TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 3 février 2016
Format: Format Kindle
Pour ma part, j'ai retrouvé avec plaisir la plume d'Amélie Nothomb. Cette fois, elle s'attaque à un aristocrate. Ce dernier, sans le sou, décide de faire une ultime réception grandiose avant de vendre son domaine. Une voyante va quelque peu bouleverser son programme en lui prédisant qu'il va assassiner l'un de ses invités lors de sa garden party.

Cette histoire lui est directement inspirée de son passé puisqu'elle reprochait à son père de trop "'recevoir". On sent Amélie Nothomb à l'aise dans ce monde qu'elle connaît bien où elle s'amuse avec les émotions de son personnage principal. Si l'histoire, qui revisite un classique, ne réserve pas de surprises, elle se lit bien et même trop rapidement, comme souvent avec l'auteur qui aime faire court. Ce fut l'occasion d'une pause distrayante pour moi et c'est bien là l'essentiel!
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par hpf97 TOP 1000 COMMENTATEURS le 12 septembre 2015
Format: CD
Bon! Amélie! Cela fait près de 15 ans que nous nous sommes rencontrés, mais là ce n’est plus possible.

Lorsque nous nous sommes connus, tu avais une verve incroyable, tu employais même l’imparfait du subjonctif, et les dialogues entre personnages relevaient diatribes inspirés et hilarants.

Et maintenant qu’avons nous, une histoire sans queue ni tête, de pauvres dialogues qui n’ont d’intérêt que de nous rapprocher de la fin de ce livre qui se traîne en longueur. Entre temps, l’imparfait du subjonctif est tombé dans l’oubli tout comme le nombre moyen de mots employés (23750 pour Barbe bleue, 21720 pour La nostalgie heureuse, 18580 pour Le crime du comte Neville).

Et puis c’est quoi cette tromperie sur l’aspect policier que suggère le titre ? La fin est courue d’avance, le suspense n’arrivant pas la hauteur d’un Geronimo Stilton.

Donc voilà Amélie, tout cela pour te dire que nous avons passé de bons moments ensemble, mais je crois qu’il est temps que nous nous séparions.
(quoilire.wordpress.com/2015/09/12/amelie-nothomb-le-crime-du-comte-neville/)
1 commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique