• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Je crois entendre encore.... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Je crois entendre encore... Broché – 5 septembre 2013


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,00
EUR 21,00 EUR 3,11
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

Rassurez-vous, amis, il n'est pas question de vous chanter Les Pêcheurs de perles à ma façon, avec ma voix d'aujourd'hui, en plus ! Je vais laisser ma mémoire me parler, vous parler, tout haut ; ou chantonner plutôt, fredonner, sans chercher les mots. J'ai mis des années à me la faire ainsi. Tout ce que j'ai vu et aimé, ce que d'avance j'ai su qu'un jour je voudrais avoir retenu, les premiers paysages, les êtres, les rencontres, l'émerveillement, voilà : elle ne peut l'évoquer sans qu'en moi ça prenne voix. Avec les personnes c'est facile, tout visage a une voix : le sourire pour lui, le timbre pour elle, c'est l'identité même. Quand de vieux disques m'ont donné la passion de ces voix aux identités disparues, où manquait le visage, plus passionnément encore je me mettrai à la recherche de vieilles photos : tant j'ai besoin de mettre un visage sur ce que j'entends, besoin aussi que la voix et le visage se ressemblent. J'ai rassemblé ces deux moitiés d'une même personne et les ai faits se ressembler, avec une passion que je crois bien n'avoir mise à aucune autre étude. Si je ferme les yeux pour revoir, c'est évoquer, au sens strict : et la voix vient à ce que je revois. C'est vrai même des paysages. Ce que mes jeunes années ont vu de peut-être plus beau, du haut de Délos à minuit (oui, j'ai eu le privilège qu'on nous laisse seuls dans l'île une nuit, quatre grands gamins que nous étions), la mer au loin, et toutes ces petites Cyclades peu à peu surgies dans le flot devenu phosphorescent qui en blanchit le bord, je ne peux fermer les yeux pour m'appliquer à le revoir sans que cela devienne musique. Quelle musique ? Pour Délos, pour ce paysage précisément ? Je ne sais pas, et n'ai pas besoin de le savoir : mais ni Beethoven ni Borodine évidemment. Le désir, le don d'évoquer, s'il existe d'enfance, suffit à donner à ce qu'il retient, les paysages comme les visages, une voix que jamais ils n'ont eue. Mais le souvenir, voyez-vous, fait preuve. S'il a su rester ainsi riche, vivace, frais, c'est que de soi-même il s'instrumente et s'orchestre, se déploie en durée. La mémoire, de par sa complexité, constamment compose. Compositeur en résidence, elle joue à assembler, tisser, elle ouvre une caisse de résonance, des étagements sonores, une durée; elle invente des sonorités là où, comme à Délos, il n'y a eu que cette rumeur, la mer, et à cette heure-là pas même de cigales. D'où notre vocation à tous, fussions-nous ignorants et même sourds, à être musiciens.
Sans Mnémosyne, leur mère à toutes, pas une Muse n'aurait de génie. Liszt se rejouait à lui-même au piano les opéras qu'il aimait, et les rebaptisait Réminiscences. Ils lui revenaient de dedans selon le point d'entrée où sa mémoire, qui est aussi fantaisie, choisissait de le reconduire. Dans ce qu'il réentend de Norma, surprise : point de Casta Diva que chacun a en tête, et qui pourrait chanter toute seule ; mais des bruits de guerre, la sylve de Gaule qui bruisse. Spontanéité de l'affleurement, liberté qui est gage de vérité. Alors moi aussi, si vous voulez bien, ici je vais laisser aller les réminiscences. J'en ai tant vu et entendu depuis cet automne 1946 où, à pas encore seize ans et n'ayant à moi que mon imagination (et quelques choses vues, déjà), j'ai dû échanger le voyage pour l'apprentissage, mes paysages d'Orient pour ceux de la culture ! Oserais-je dire que j'ai fait le plein ?

Présentation de l'éditeur

Ce que je crois entendre encore, ce sont des voix. Les timbres, qui sont le visage vrai des individus. Et les heures à parler, avec chanteurs, pianistes, acteurs : les uns simplement croisés (mais d'une façon qui pour moi a marqué), les autres suivis un bon bout de chemin. Jeune étudiant, c'étaient Jouvet dans son bureau de l'Athénée, Gérard Philipe dans Les Epiphanies, Chauviré dansant Mirages. Suivront Rubinstein, Silvia Monfort, Schwarzkopf, Carlos Kleiber. Tous vivent en moi avec le détail de la rencontre, l'émotion intacte, il me semble qu'il n'y a qu'à les rapporter pour ceux qui ne les ont pas connus. Dirais-je que je le leur dois ? Même la rencontre la plus brève (avec Callas, Karajan) montre d'eux quelque chose de proche et de rare, qu'on ne sait pas assez. Instantanés d'une mémoire reconnaissante, comme un disque qui ne cessera plus de tourner.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile

Rechercher des articles similaires par rubrique