Acheter d'occasion
EUR 2,21
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La cuisinière d'Himmler Broché – 26 avril 2013

3.7 étoiles sur 5 61 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 68,00 EUR 2,21

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Ceci est l'épopée drolatique d'une cuisinière qui n'a jamais eu peur de rien. Personnage loufoque et truculent, Rose a survécu aux abjections de cet affreux XXe siècle qu'elle a traversé sans rien perdre de sa sensualité ni de sa joie de vivre. Entre deux amours, elle a tout subi : le génocide arménien, les horreurs du nazisme, les délires du maoïsme. Mais, chaque fois, elle a ressuscité pour repartir de l'avant. Grinçant et picaresque, ce livre raconte les aventures extraordinaires d'une centenaire scandaleuse qui a un credo : "Si l'Enfer, c'est l'Histoire, le Paradis, c'est la vie".

Biographie de l'auteur

Franz-Olivier Gicsbert est né en 1949, à Wilmington, dans le Delaware, aux Etats-Unis, d'un père américain et d'une mère française. Il arrive en France à l'âge de trois ans. Après avoir collaboré à la page littéraire de Paris-Normandie, il entre au Nouvel Observateur en 1971. Il devient successivement directeur de la rédaction du Nouvel Observateur- (1985-1988) puis directeur de la rédaction du Figaro (1988-2000) et, enfin, directeur du Point (2000-2014). Il a publié plusieurs romans dont L'affreux (Grand Prix du roman de l'Académie française 1992), La souille (prix Interallié 1995), Le sieur Dieu, L'immortel, Le huitième prophète, Le lessiveur, lin très grand amour, La cuisinière d'Himmler et des biographies François Mitterrand ou La tentation de l'Histoire (prix Aujourd'hui 1977), Jacques Chirac (1987), Le Président (1990), François Mitterrand, une vie (1996) et La tragédie du Président (2006). --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Une centenaire raconte son siècle d'existence et ses rencontres parfois hors du commun.
FOG a lu "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" et a repris la trame à son compte, avec plus de talent. Il a d'ailleurs l'honnêteté de citer ce roman, qui apparaît de façon un peu incongrue au milieu des autres citations des grands classiques du XXème siècle.
L'histoire est rondement menée. Le titre est un peu trompeur, Himmler n'apparaissant que tardivement dans le récit qui d'ailleurs s'enlise un peu en sa présence. Mais l'auteur est un bon romancier, à l'écriture alerte et pleine de gouaille, y compris pour décrire l'horreur et la tragédie que vit Rose, l'héroïne. Au passage, le journaliste qui dort en l'écrivain ne peut s'empêcher de nous rappeler les travers de certaines de nos icônes nationales, comme le comportement trouble de Sartre et de De Beauvoir pendant l'occupation.
FOG n'a pas écrit que des merveilles, mais ce roman est réussi. Facile à lire, intéressant, c'est un bon moment de lecture.
Remarque sur ce commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Cetalir TOP 100 COMMENTATEURS le 15 février 2014
Format: Broché
FOG possède l’indéniable talent de tenir ses lecteurs en haleine. Et d’haleine, il est bien ici question d’ailleurs car Rose ne supporte pas les bouches pestilentielles dont l’origine est à trouver dans une alimentation inappropriée aux organismes qui les absorbent. Alors, Rose les soigne avec ce qu’elle sait faire de mieux, une cuisine saine et équilibrée, faite d’aliments naturels et de concoctions de ses œuvres. Parfois, ce sera, par la force des choses, le concours des circonstances et les grands bouleversements des guerres qui rythment les siècles des personnages anodins. Mais le plus souvent, c’est aux puissants qu’elle servira ses secrets qu’elle entreprend de confier et de révéler par le truchement du journal de ses mémoires.

Car Rose est centenaire. Encore vaillante, elle ne se déplace jamais sans son Glock, prête à farcir de plomb celui qui aurait la malencontreuse idée de venir la titiller ou l’agresser. Car Rose aura tout connu, jouet de l’Histoire, poupée symbolique qui aura parcouru le monde tout au long du siècle le plus fou, le plus meurtrier de toute l’humanité.

Arménienne, Rose aura vécu le génocide, le massacre quasiment sous ses yeux de toute sa famille. Unique survivante, elle ne devra de rester vivante qu’à sa beauté qui fera d’elle une esclave sexuelle bien qu’encore impubère. Ayant trouvé le courage et la possibilité de s’enfuir, elle connaîtra une existence extraordinaire qui la fera côtoyer les pires salauds du siècle dernier, les anonymes pervers comme ceux qui peuplent les livres d’Histoire : les Mao, Hitler, Himmler et autres tyrans sanguinaires et despotiques.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Merci FOG pour ce beau voyage dans le temps, Rose m'a enchanté, j'ai fermé le livre avec le regret de devoir la quitter. Quel beau moment... Je l'ai lu goulûment. J'attends le prochain livre de M. Giesbert avec impatience
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est avec bonheur que nous avons souvent vu s'agiter Franz-Olivier Giesbert à la télévision et dans des émissions culturelles où son ardeur nous régale. Ses biographies sont réjouissantes, même si la rapidité de leur mise sur le marché ne leur donne pas toujours l'objectivité voulue. ON les aime dans leur imperfection ...
C'est donc avec plaisir que j'ai acheté " la cuisinière d'Himmler" et ce fut une déception. Un tiers farfelu, un tiers historique et un bon tiers sans intérêt, F.O.G. a sans doute voulu de distraire et ce n'est pas réussi pour moi.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
A ce qui aurait pu s'intituler "le roman d'une vie", F.O.G a préféré donner un titre plus percutant en mêlant Rose et sa cuisine à HIMMLER (l'adjoint d'HITLER). Il fait traverser le XXé siècle presque au complet à cette arménienne qui a le malheur de venir au monde huit ans avant le génocide turc.
Il sera peu question du premier conflit mondial qui embrasa le monde dans ce roman philosophique et pour cause Rose était trop jeune mais il n'empêche que ses victimes seront bien comptabilisées dans les quelques 230 millions de morts occis par les guerres et génocides de ce terrible XXé siècle.
L'auteur prête à Rose qui a réussi à s'implanter à Ste Tulle en Provence, un mari, Gabriel, castreur de moutons et un métier, restauratrice. A la mort de ses bienfaiteurs elle est contrainte de partir pour Paris où elle ouvre avec Gabriel un restaurant "La petite Provence" bientôt connu de tout le landernau politique et littéraire de la capitale juste avant le second conflit mondial et c'est là que vont recommencer les malheurs de Rose...
Dans un style facile et intéressant, F.O.G distille au passage quelques principes dans lesquels nombre de ses lecteurs doivent se retrouver: la main sur le coeur il est contre la peine de mort, mais une petite vengeance ici ou là avec mort du criminel n'est pas pour lui déplaire...Il prête à Rose un rôle nettement devancier de nos moeurs actuelles dans les années 1970 et le sexe n'en est pas sa dernière préoccupation...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?