EUR 24,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La défense de l'Europe: E... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La défense de l'Europe: Entre Alliance atlantique et Europe de la défense Broché – 13 janvier 2015


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 13 janvier 2015
"Veuillez réessayer"
EUR 24,00
EUR 24,00 EUR 20,89
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

bonnes résolutions 2017 bonnes résolutions 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

LA DÉFENSE DE L'EUROPE, ENTRE ALLIANCE ATLANTIQUE ET EUROPE DE LA DÉFENSE

par Georges-Henri Soutou

Dès les débuts de la construction européenne, après la catastrophe de la deuxième guerre mondiale et dans le contexte de la guerre froide, la question d'une personnalité européenne de défense a été posée. Ce fut d'abord le pacte de Bruxelles de mars 1948, une alliance militaire qui rassemblait la Grande-Bretagne, la France et les trois pays du Benelux face à la menace soviétique, illustrée par le Coup de Prague de février 1948. Cette alliance mit sur pied dès le mois de septembre un état-major, basé à Fontainebleau, qui aurait assumé le commandement des forces des partenaires en cas de guerre.
Mais l'aggravation de la tension est-ouest, avec la guerre de Corée en juin 1950, poussa les pays européens à fondre dès le début de 1951 l'état-major de Fontainebleau dans l'OTAN, la structure militaire du pacte Atlantique signé en avril 1949 : c'était la fin du premier état-major européen, mais tout le monde était d'accord sur le fait que les États-Unis et l'OTAN constituaient à l'époque la seule garantie de sécurité valable face à l'URSS.
L'Armée européenne, ou Communauté européenne de défense (CED), fut certes envisagée dès 1950, mais il s'agissait alors beaucoup plus de trouver un cadre acceptable pour le réarmement allemand que d'une véritable défense européenne : les unités européennes, si la CED avait vu effectivement le jour, auraient été placées sous commandement OTAN, on ne prévoyait ni état-major ni commandement européen.
Mais ce projet souleva en France une considérable opposition : non seulement la RFA se trouverait réarmée (on était cinq ans seulement après la fin de la guerre) mais en outre le projet, pour pouvoir priver l'Allemagne de toute indépendance en matière militaire, mettait sur pied une défense européenne supranationale dans laquelle l'Armée française aurait été absorbée. Pour lier l'Allemagne, la France devait se lier elle-même. Du coup le projet finit par échouer devant l'Assemblée nationale le 30 août 1954. On en sauva néanmoins quelque chose : ce fut la création de l'Union de l'Europe occidentale en octobre 1954, qui reprenait le pacte de Bruxelles de 1948 en y ajoutant la RFA et l'Italie. Ce n'était pas une réelle organisation militaire, mais fondamentalement un traité d'alliance, dont le casus foederis, notons-le, était plus rigoureux que celui, très élastique, de l'Alliance atlantique. Bien plus tard l'UEO devait disparaître, mais son article 4 (précisant justement les obligations de l'alliance) a été repris dans le texte du traité de Lisbonne de 2007. On notera que c'est simplement depuis cette date que l'Europe institutionnelle (CEE puis Union européenne) comporte le volet juridique d'une alliance.
À partir de la deuxième moitié des années 1950, les progrès nucléaires et balistiques de l'URSS parurent remettre en cause la garantie américaine à l'Europe. Que ce soit dans le cadre de l'UEO ou dans un cadre ad hoc (comme le Plan Fouchet d'Union politique, mais qui échoua en 1962) nombreux, surtout mais pas uniquement en France, furent ceux qui pensèrent que la création d'un pôle européen de défense au sein ou à côté de l'Alliance atlantique était souhaitable. Mais ces différents projets échouèrent, en particulier parce que la grande majorité des responsables Européens estimaient qu'il ne fallait rien faire qui risquerait d'affaiblir l'Alliance atlantique. (C'était, même en France, l'avis d'un parlementaire particulièrement engagé dans les questions de sécurité comme Édouard Bonnefous).

Présentation de l'éditeur

Où en est-on aujourd'hui de la Défense européenne ? Telle est la question du présent ouvrage, dont l'ambition est d'éclairer la situation actuelle à la lumière de son contexte et de son histoire des soixante dernières années. Tandis que l'Alliance atlantique, en pleine transformation, risque de connaître des difficultés pour se remettre de son échec en Afghanistan, prend forme une nouvelle Europe de la Défense avec laquelle le Royaume-Uni entretient des relations ambiguës qui tendent à se distendre. Pourtant, dans ce monde en plein bouleversement, les pays de l'Union européenne ont particulièrement besoin d'établir de nouvelles bases pour leur sécurité, et leur collaboration s'avère plus que jamais nécessaire. Quels sont donc les principaux enjeux et les défis majeurs auxquels la nouvelle Europe de la Défense devra faire face ?

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?