Acheter d'occasion
EUR 6,38
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les démons de Gödel : Logique et folie Poche – 8 mars 2012

3.8 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche, 8 mars 2012
EUR 8,70 EUR 6,38

Il y a une édition plus récente de cet article:


Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Kurt Gödel (1906-1978) fut sans doute l’un des plus grands
logiciens de l’histoire. Son théorème d’incomplétude, publié
en 1931, est peut-être la proposition mathématique la plus
significative du XXe siècle. Il a bouleversé les fondements des
mathématiques et fait l’objet de commentaires philosophiques
sans fin et d’exploitations abusives sans nombre. Gödel ne
publiera que peu pendant la cinquantaine d’années qui
suivront. Mais il laissera des milliers de pages de notes
philosophiques inédites. On connaissait déjà les excentricités
de la vie de Gödel, qui, craignant d’être empoisonné, mourra
quasiment d’inanition. Ses notes, décryptées et étudiées ici
pour la première fois en français, révèlent une pensée encore
plus surprenante. Elles montrent que Gödel croyait aux anges
comme au diable, parmi bien d’autres étrangetés. Il tente au
cours des années de constituer ces idées bizarres en système
logiquement cohérent, dont l’analyse éclaire d’un jour
nouveau ses découvertes mathématiques. Cette apparente
"folie" d’un esprit génial pose de redoutables questions sur la
nature même de la pensée logique. L’auteur de cet essai les
aborde sans hésiter à y impliquer sa propre subjectivité, sous
forme de courtes fictions fantasmées. Un livre aussi inquiétant
que stimulant.

Biographie de l'auteur

Pierre Cassou-Noguès est professeur de philosophie à
l’université Paris 8. Il a notamment publié Les Démons de
Gödel (Seuil, 2007) et Mon zombie et moi, la philosophie
comme fiction (Seuil, 2010).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par laurent le 23 novembre 2007
Format: Broché
Un bel exemple de ce que produit nos université française: de la connaissance. Un gros travail a été effectué par Cassou-noguès. Un gros travail qui consiste a extraire les notes de Godel. Ses positions philosohiques m'ont chamboullé, fait vacillé, m'ont extirpé de ma torpeur, je veux dire celle qui consiste à croire que Kant était le seul à avoir entrevu ce qu'étaitla réalité. Le monde de Godel est pourtant bien plus différent, sa vision est disons le bien plus étrange: il croit au diable autant que la vision autorise la lumière!
Accrochez-vous! Ce livre, philosophiquement lumineux bien que technique, éclairera, j'en suis sûr, l'étrange monde qu'un grand homme de la logique moderne a construit.
1 commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Voila une rude lecture! Godel ne se lit pas comme Paris-Match. On savait depuis Russell que la logique est une discipline diabolique. Avec son théorème d'incomplétude et ses prolongements philosophiques Godel nous ouvre d'autres portes jusqu'au vertige. L'homme avec son intuition, peut-il communiquer avec des entités, des objets virtuels, auxquels le cerveau seul, tel un automate d'états finis ne saurait donner accès? Et ces entités, bienfaisantes ou malfaisantes, font-elles partie d'une réalité sur laquelle l'homme s'interroge depuis Platon. Godel, s'il avait connu Changeux, aurait montré que l'homme neuronal était une vision réductrice. Par une démarche unique Godel montre que le mental ou l'esprit, ne peut se limiter à une activité seulement cérébrale. Le débat sur le dualisme en sort renforcé.
Cassou-Noguès nous montre qu'il est autant philosophe que mathématicien. Certes l'incomplétude est au centre du livre, mais Cassou-Noguès décortique les innombrables notes de Godel pour en faire émerger cette pensée dont on ne sait s'il faut l'appeler folie.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Il ne s'agit pas d'une biographie de Kurt Gödel mais d'un essai "romancé" qui dévelloppe encore une fois l'idée de la folie... Ce travail est cependant unique car il s'appuie sur les notes du grand logicien que l'auteur a exhumées à l'IAS de Princeton.

On regrettera évidemment les digressions un peu "faciles" de l'auteur mais le rapprochement avec les notes de E. Post, notamment celles sur la fractale de Koch, est très interessant.

Personnellement, je ne crois pas à la folie de Gödel... Certes, comme E. Post, il était sujet aux états "maniaco-dépressifs" et la "cogitation" intense n'a rien arrangée... Mais, le "monde logique de Godel" n'est plus "le paradis de Cantor" : c'est un monde insensé, un monde où Turing doit subir un traitement hormonal pour être "soigné" de son homosexualité, et où l'IAS de Princeton n'est qu'une prison dorée, antichambre de Los Alamos, en pleine période de folie maccarthiste...

Certes, la Blanche-Neige de Gödel et de Turing peut apparaitre comme une "bizarreriee", mais si "Snow White" est un flocon "pythagoricien" et les "nains" au nombre de 7 et bien, il s'agit du premier triplet pythagoricien (3,4,5)...

Comme l'affirmait Galois « Le plus petit nombre de permutations que puisse avoir un groupe indécomposable quand ce nombre n'est pas premier est 5.4.3»
(É. Galois, Écrits et Mémoires Mathématiques d'Évariste Galois, 1962, Gauthier-Villars, Paris)... On est bien dans le sujet et pas dans la folie...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Je n'espérais pas pouvoir trouver des textes sur sa pensée. Mais récemment ça ressort, j'ai découvert ce livre en parcourant les commentaires de livres du commentateur qui lit aussi René Girard.
Pierre Cassou-Noguès est allé fouiller dans les notes de Gödel à l'université de Princeton et nous en fait un exposé. Kurt Gödel avait donc une vue de ce qu'est l'esprit, il a quasiment une démonstration de l'esprit mais ça ne peut pas l'être en même temps. C'est génial.
J'ai récemment vu un documentaire de la BBC sur ces mathématiciens qui approchent la limite de la logique et des nombres, notamment Cantor. En bref quand ils veulent formaliser une théorie du tout ils deviennent fous pendant un temps. Puis ils se rétablissent et repartent à l'assaut. Mr Cassou Noguès en a recensé quelques uns de la période de Gödel.
J'ai trouvé le livre très intéressant parce que Gödel expose ce problème: si la pensée est une machine alors elle ne peut résoudre des problèmes mathématiques que jusqu'à un certain niveau de complexité, mais y a-t-il en l'humain autre chose qui serait non mécanique qui permet de surpasser tout problème logique?
J'ai découvert récemment l'évangile de Thomas, et je suis étonné de voir la quantité de parallèles qui peuvent être faits avec la pensée de Gödel. Par exemple Jésus disait <<je ne peux vous parler que par métaphores>>, je pense que ça se rejoint. En tout cas c'est moins cryptique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?