Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 5,41
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

La dernière concubine par [Ford, Catt]
Publicité sur l'appli Kindle

La dernière concubine Format Kindle

4.7 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle, 10 février 2014
"Veuillez réessayer"
EUR 5,41

Longueur : 254 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Lorsque le frère de la Princesse Lan’xiu la livre, sous la contrainte, à la cour du Général Hüi Wei en tant qu’offrande politique, elle ne se demande une seule chose : combien de temps va-t-il se passer avant que son secret ne soit découvert ? Elle ne se fait pas d’illusions ; quand le général découvrira qu’elle est en réalité un homme, la mort sera son seul avenir… Même s’il ne lui rendra pas la tâche facile. Lan’xiu s’est habillé comme une femme toute sa vie, mais il n’a rien d’une demoiselle en détresse. Il sait manier l’épée aussi bien que son prochain.

Le Général Hüi Wei possède tout ce qu’un homme pourrait vouloir : le pouvoir, la richesse, le succès sur les champs de batailles et un pavillon de concubines. Tout d’abord, il traite Lan’xiu avec suspicion, mais il se trouve étrangement attiré par elle. Quand il découvre que la belle jeune femme est en réalité un homme, sa première réaction consiste à tirer son épée. Mais plutôt que de gâcher une telle beauté, il décide de jouir de la soumission du fougueux Lan’xiu... et allume les flammes d’une passion et d’un désir plus profond que tout ce qu’il a pu ressentir pour ses autres épouses. Mais les intrigues de la cour, les ambitions politiques et les doutes du général seront peut-être trop de choses à surmonter pour leur amour.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1070 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 254 pages
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Editeur : Dreamspinner Press (10 février 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00ID8U2YU
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 15 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°34.465 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Achat vérifié
Quelle splendeur que ce roman historique ! Au dela d'un roman MM, c'est un magnifique souffle romanesque qui nous emporte avec délice dans un univers chatoyant et cruel, à l'image des romans de Pearl Buck comme Pivoine ou Pavillons de femmes, ou des superbes films Epouses et concubines ou encore Adieu ma concubine. Revisitant la légende de la Princesse guerrière, Catt Ford nous raconte la magnifique histoire d'amour entre le beau général Hüi Wei, puissant gouverneur, et sa septième concubine, la cadeau empoisonné du retors Seigneur Wu Min, la princesse Lan'Xui. Qui s'avère être un homme. Et c'est tout le talent de l'auteur que d'arriver à nous faire vibrer avec la romance inattendue de ces deux étonnants personnages. D'un côté le guerrier devenu homme politique, qui règne d'une main de fer sur sa province comme sur son palais, fort, viril autoritaire, mais que l'on découvre aussi homme bon et généreux avec ses épouses, dépassé par ses sentiments pour Lan'Xiu, et ouvrant les yeux sur la servitude de ses femmes et les contraintes qui le ligotent tout autant. Et de l'autre, le jeune Lan'Xiu, "garçon fille a l'allure stupéfiante", comme le chantait le groupe Indochine. Car il est homme, brave et courageux, entrainé à l'épée, bon cavalier et fin stratège, mais femme aussi, ayant toujours vécu comme tel, aimant les robes, les beaux bijoux et la soie sur sa peau qui le font se sentir "joli", une âme douce, aimable, et tendre, et docile devant les volontés de son seigneur et maître, comme toute princesse bien éduquée.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
PREMIEREMENT : fermez les yeux sur la couverture de ce bouquin. C'est juste une horreur, mais tout le monde n'est pas "photoshopeur"...

J'ai passé une nuit blanche à lire (*c'est mal, je sais*) Mais c'était tellement plaisant qu'il était difficile de décrocher. L'histoire reste cependant gentillette, façon "once upon a time", se terminant par un inévitable "happily ever after". On n'a pas le temps de s'ennuyer, on est attendri par la passion qui lie les protagonistes, et il y a du rinçage de l’œil de la "fujoshi". En somme, elle a tous les ingrédients pour être un bon plat. Cependant, ça n'en fait pas un plat gastronomique. Et lorsqu'on est un fin gourmet de M/M on reste quelque peu sur sa faim.

Ainsi donc, si je devais trouver un point négatif, (les quelques fautes et redites mises de côtés) ce serait, comment dire, la prévisibilité du schéma scénaristique. Probablement à cause de quelques raccourcis du scénario.
Disons que niveau relation smexy, on reste un peu dans le schéma classique, pour ne pas dire le "cliché" du "uke" girly beaucoup trop "uke", éprouvant de la gratitude et s'épanouissant pleinement dans sa position de "soumis"; et du "seme" dominant (un pléonasme?) au cœur tendre, n'en déplaise à sa rudesse. Un schéma vu et revu dans de nombreux yaoi, qui fait que passé un certain âge, il y a moins de palpitations à lire ce genre de romance. Pour ma part, il m'aura manqué une absence de "dark side" à toute cette fiction, du moins du côté de la psyché de la "princesse".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
J'ai démarré ce livre grâce aux commentaires élogieux que j'ai lus et je ne le regrette pas.
Un contexte historique soigné, des personnages travaillés et une superbe histoire d'amour, voilà ce que vous offre ce livre.

Il y a tout d'abord Lian'Xiu, un homme caché sous des habits de femme dès sa naissance, autant grâce à sa mère qui souhaitait ainsi le protéger de la haine de son frère Wu Min que par choix. Car oui, Lian'Xiu aime porter des vêtements de femme. Je pensais que ce point me dérangerait mais sous ses dehors féminins apparaissent très vite des caractéristiques d'homme et de guerrier qui l'ont rendu sexy à mes yeux. Et aux yeux de Hüi Wei.

Fier général, Hüi Wei est un fin connaisseur du jeu politique et affiche ouvertement son mépris pour les présents de Wu Min, ne rendant pas tout de suite visite à Lian'Xiu. Mais le jour où il réclame son dû... Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le découvrir.

Le livre bénéficie d'une écriture soignée (même si je me dois de souligner un léger bémol avec les quelques fautes d'orthographe qui restent - mais heureusement, sans commune mesure avec d'autres romans MM que j'ai déjà lus), le "il" et le "elle" sont employés indifféremment pour parler de Lian'Xiu sans que cela ne gêne la lecture à aucun moment.

Une lecture que je recommande pour tous ceux désireux de se plonger dans une oeuvre historique dépaysante, faite d'un amour sauvage et de jeux de cour.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents