• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le dernier Evangile a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le dernier Evangile Poche – 20 août 2009

3.5 étoiles sur 5 13 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,35
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 6,60 EUR 0,26
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances


Boutique Pocket
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le dernier Evangile
  • +
  • Le chandelier d'or
Prix total: EUR 15,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

Extrait du prologue :

24 août 79 après Jésus-Christ

Menaçant de tomber à chaque pas, le vieillard avançait péniblement vers le bord du gouffre, retenu uniquement par la main ferme de son affranchi. C'était la pleine lune, une lune rousse ; et, dans le cratère, le tourbillon de vapeur semblait rougeoyer, comme si les feux de Vulcain dévoraient la fine langue de terre qui séparait le monde des vivants de celui des morts. Le goût acre du soufre sur les lèvres, le vieil homme regarda l'abîme et sentit le souffle chaud sur son visage. Il était toujours tenté, mais se retenait à chaque fois. Il se rappelait les mots de Virgile, le poète dont ils venaient de voir la tombe en passant : Facilis descensus Averno. Il est facile de descendre aux Enfers. Mais difficile d'en remonter.
Il se retourna et rabattit sa capuche afin que personne ne le reconnaisse. Derrière lui, de l'autre côté de la baie, il aperçut la silhouette sombre du Vésuve et les étincelantes cités d'Herculanum et de Pompéi, pareilles à des sentinelles flanquant la montagne. Le cône du volcan avait quelque chose de rassurant lors de nuits comme celle-ci, lorsque la terre frémissait, envahie par une odeur de soufre suffocante et jonchée de cadavres de volatiles qui s'étaient approchés trop près des vapeurs. Il y avait toujours des oiseaux de mauvais augure, des fous et des charlatans tapis dans l'ombre, prêts à s'attaquer aux crédules, à ceux qui étaient venus jusqu'ici en curieux mais qui n'allaient jamais plus loin. L'un d'eux, un Grec aux cheveux ébouriffés, jaillit d'un autel, les mains tendues vers l'avant en signe de supplication. Dans un flot de paroles désordonnées, accompagnées d'une gestuelle extravagante, il prédisait l'imminence d'un grand fléau : Rome allait brûler, le ciel déverserait une pluie de sang et le feu du Vésuve consumerait tout autour de lui. L'affranchi l'écarta brusquement du chemin et le vieillard grommela entre ses dents. Ici, personne n'avait besoin d'un devin pour interpréter la volonté des dieux.
Quelques minutes plus tard, ils s'engagèrent dans une fissure rocheuse connue des seuls infirmes et damnés, où le vieil homme avait été conduit pour la première fois dans son enfance, plus de quatre-vingts ans auparavant. Il se souvenait encore de la terreur qu'il avait éprouvée ce jour-là, en pleurs, tremblant, la tête en proie à ces incontrôlables secousses que lui infligeait sa paralysie agitante. Aucun remède ne l'avait soulagé, mais ses protecteurs lui avaient donné du réconfort et la force de défier les autres, qui avaient souhaité ne plus jamais le revoir à Rome. Aujourd'hui encore, il ne s'était toujours pas libéré de sa peur. Alors il s'armait de courage en murmurant son nom : «Tiberius Claudius Drusus Nero Germanicus. Souviens-toi de qui tu es. Souviens-toi de ce que tu fais ici.»
Ils descendirent lentement. Le vieillard traînait derrière lui sa jambe invalide, appuyé lourdement sur son affranchi qui le précédait. En général, le ciel était visible au sommet de la fissure mais, cette nuit-là, l'escalier taillé dans le roc était plongé dans un tourbillon de vapeur qui semblait les aspirer vers le bas. Les coins obscurs étaient éclairés par des torches et, partout ailleurs, une lumière orangée perçait faiblement de l'extérieur. Ils atteignirent une saillie surplombant le fond du cratère et le vieillard plissa les yeux pour voir ce qu'il ne parvenait pas à discerner d'en haut. Au-dessus du plancher rocheux, un amas de gaz tournoyants flottait dans le vide, tel un poison invisible destiné à éteindre les flammes et à étouffer tous ceux qui le respiraient. Quelque part au-delà de ce voile se trouvait l'entrée des Enfers, une fosse ardente crachant la pierre, entourée des squelettes calcinés des morts, qui s'étaient dépouillés de leur corps pour gagner l'Elysée. L'espace d'une seconde, le vieillard vit des fentes rouges semblables à des yeux scintillant dans la roche, puis il observa les masses en fusion suinter et se solidifier sous la forme de gigantesques membres et bustes contorsionnés, prisonniers du cratère. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Au large de la Sicile, Jack Howard s'apprête à plonger à la recherche des vestiges du naufrage de l'apôtre Paul. Il touche au but, il le sent. Mais Maurice Hiebermeyer le presse de venir à Naples : il vient de faire une découverte stupéfiante à Herculanum, ville antique préservée sous la gangue volcanique. Jack devine rapidement que les deux sites de fouilles sont liés. Si ses intuitions sont justes, elles pourraient le conduire à un secret qui bouleversera l'histoire occidentale. Un secret que l'empereur Claude aurait emporté avec lui dans le Vésuve.

" Indiana Jones et le Da Vinci code réunis ! " A.L. – Historia

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 17 juillet 2013
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2009
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2008
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2008
Format: Broché
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2012
Format: Poche
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2009
Format: Poche
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2013
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2010
Format: Broché
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus