Acheter d'occasion
EUR 2,42
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La diabolique affaire des Templiers Broché – 13 janvier 2011

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

2.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00 EUR 6,50
Broché, 13 janvier 2011
EUR 2,42

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

LA RAISON D'ÉTAT, DÉJÀ...

Ce 12 octobre 1307, Jacques de Molay, grand maître de l'Ordre du Temple, est à cent lieues de soupçonner combien, pour lui-même et ses disciples, la roche Tarpéienne est proche du Capitule. Rien en effet ne saurait lui laisser supposer qu'il puisse alors se trouver personnellement, si peu que ce soit, en voie de disgrâce aux yeux du roi. Tout au contraire, ce dernier ne lui a-t-il prodigué, ces temps derniers encore, de singulières marques d'attention ? Naguère, ne fit-il pas du grand maître le parrain d'un de ses enfants ? Tout récemment, n'a-t-il pas réclamé sa présence près de lui, à Paris, où il est donc venu ? Il y séjourne parmi les quelque cent quarante chevaliers, hôtes de l'imposante forteresse que possède l'Ordre, au nord-est du Paris d'alors, bien plus vaste et beaucoup plus imposante que le palais du roi. Le bon peuple imagine ses tours et ses caves regorgeant de trésors plus faramineux sans doute qu'ils ne sont en réalité et hantées de mystères insondables.
Faveur suprême, ce 12 octobre le grand maître est un des personnages de haut rang désignés par le roi pour tenir les cordons du poêle lors des funérailles de Catherine de Courtenay, deuxième épouse du frère du monarque, Charles de Valois. Insigne honneur qui n'est pourtant qu'un faux-semblant destiné peut-être à entretenir le maître du Temple dans son aveuglement et ses illusions.
Car depuis un mois, depuis précisément le 14 septembre, son sort, ainsi que celui de ses frères, est scellé. En une sorte de symbole hautement cynique, le cercueil qu'il escorte au tombeau ce jour de l'automne 1307 préfigure le destin réservé à lui-même et à son Ordre, et le cordon du poêle qu'il tient là semble présager leurs funérailles à venir.
Toutefois, l'agonie sera longue, puisqu'elle durera quelque sept années.
Ce n'est pas davantage dans l'attitude du monarque ce jour-là que Jacques de Molay peut décrypter une quelconque menace de disgrâce. Comme à son habitude, celui que ses contemporains appellent Le Beau Roi (ce qui dans le langage du temps devait se prononcer le biau roué) ne laisse rien transparaître sur ses traits ou dans son comportement. C'est là sa marque. Ce roi, d'une beauté marmoréenne, parle peu, manifeste moins encore ses émotions et ne laisse rien transparaître de ses pensées. L'un de ses ennemis jurés, Bernard Saisset, évêque de Pamiers, activiste sécessionniste du Languedoc, dit de lui : «Ce n'est ni un homme ni une bête. C'est une statue.»

Présentation de l'éditeur

L'auteur met tout son art dans cette enquête haletante, rassemblant et mettant à jour tous les ténébreux méandres de cette affaire qui hante encore les mémoires et qui est l'un des plus grands procès politiques de l'histoire.

Qui étaient donc réellement ces Templiers accusés de tous les maux ? Quel rôle a joué la torture dans leurs aveux ? Quels enjeux politiques et religieux ont motivé la destruction de l'Ordre ?

Dominique Labarrière est auteur de romans et de documents portant sur de grandes affaires judiciaires. Il a récemment publié aux éditions Alphée : L'affaire Jacques Viguier- l'engrenage infernal

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

2,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
1
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 2 février 2013
Format: Broché
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2014
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : décoration japonaise

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?