• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Édition lu en bon état avec traces d'utilisation.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les diaboliques de Maldormé : Les nouveaux mystères de Marseille Broché – 30 octobre 2007

4.5 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,70
EUR 15,70 EUR 2,21
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les diaboliques de Maldormé : Les nouveaux mystères de Marseille
  • +
  • Le guet-apens de Piscatoris : Les nouveaux mystères de Marseille
  • +
  • Le vampire de la rue des Pistoles + Le Marseille de Raoul Signoret (Livret)
Prix total: EUR 47,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

Où l'on se pose une question capitale pour la suite de l'histoire : la découverte du corps d'un notaire pendu à l'espagnolette de sa chambre signifie-t-elle suicide ou assassinat ?...

Me Théophile Deshôtels, soixante-douze ans, fut notaire à Marseille durant quarante-huit ans, jusqu'au 30 juin 1906 aux environs de dix heures du soir. Mettons dix heures quinze, pas plus.
À partir de cet instant on ne put parler de lui qu'au passé. Il était mort depuis près de huit heures lorsqu'on découvrit son corps dans sa chambre à coucher, suspendu par le cou à l'espagnolette de la fenêtre, au premier étage de sa villa, en bordure de l'anse de Maldormé, sur la presqu'île de Malmousque, le long de la Corniche marseillaise.
Le notaire n'était vêtu que d'un gilet de flanelle sur une simple chemise de nuit blanche qui laissait voir ses pâles mollets nus. La pointe de ses pieds, chaussés de mules de velours anglais marron, touchait à peine le parquet ciré. Si bien que le vieux tabellion, vu de dos, bras ballants, avec sa tête chauve - coiffée d'un bonnet de nuit - penchée sur l'épaule gauche, ressemblait à un pantin déglingué dont on aurait tranché les fils, sauf celui qui suspendait le buste.
C'est Victor Rabinel, son domestique, qui fit cette pénible constatation, en arrivant comme chaque matin à six heures pile - bien que ce jour-là fût un dimanche - pour réveiller son maître. Cette tâche, le serviteur l'accomplissait avec la ponctualité d'un chef de gare suisse depuis plus de quinze ans, Me Deshôtels ayant horreur du moindre retard dans son emploi du temps.
Le brave homme - on parle du domestique -ne logeait pas dans la maison de son employeur. Ancien pêcheur, il avait été contraint par un accident du travail de laisser à ses fils, Marius et Fernand, le risque d'affronter sans lui les caprices de la Méditerranée pour approvisionner en poissons de roche du jour le célèbre restaurant La Réserve. L'établissement était tout proche de Malmousque. Son chef, Roubion, l'avait perché sur les hauteurs du vallon de l'Oriol et sur celles des guides gastronomiques. Victor Rabinel - soixante ans à la Saint-Jean - s'était donc reconverti en homme à tout faire au service du notaire. Celui-ci en profitait pour l'exploiter sans vergogne : dix francs par semaine pour dix heures de présence journalière.
Séquelle d'une fracture ouverte mal soignée du tibia, récoltée durant une mistralade qui avait drossé sa barquette sur les rochers aigus de l'île des Pendus, une patte folle donnait au domestique de Me Deshôtels une démarche chaloupée, mais ne l'empêchait pas d'accomplir son travail avec une efficacité appréciée par le notaire. Le souci de l'argent des autres ne dispensait pas le tabellion de veiller à l'usage du sien et il n'aurait pas admis le gaspiller si peu que ce soit à entretenir un fainéant.
Le soleil était déjà gaillard en cette heure précoce. On était dans les jours les plus longs de l'année et une belle lumière blonde baignait la presqu'île de Malmousque. La température était encore modérée. La mer, plate comme une vitre et bleue comme un saphir, semblait s'être couchée au pied des rochers blancs. La seule âme qui vive à cette heure matinale dans l'anse de Maldormé était donc celle de Victor Rabinel, car le chat noir qui le suivait à distance n'en possédait pas, à en croire René Descartes qui écrivait parfois n'importe quoi.

Revue de presse

On sent combien ce conteur invétéré qu'est Jean Contrucci s'est amusé à écrire. Ce bonheur est largement payé de retour à la lecture...
Dans ce sixième volume, les deux héros récurrents, Eugène Baruteau, le chef de la Sûreté, et son neveu Raoul Signoret, reporter au «Petit Provençal» et grand amateur de boxe française, se livrent à un amical concours de déductions. Une cohorte de personnages secondaires les aide dans leur mission, de Placide Boucard, dit le Bouc, ex-reporter sportif, à Riri-le-Fada, l'idiot de Malmousque, qui se prend pour le tramway. Sûr qu'avec une telle équipe les méchants seront démasqués et punis. Et cela fait toujours plaisir. (Claire Julliard - Le Nouvel Observateur du 13 décembre 2007)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit



Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 11 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 17 novembre 2007
Format: Broché
11 commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 22 octobre 2011
Format: Poche
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2011
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2012
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?