Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La dictature de la petite bourgeoisie Broché – 26 mai 2005

4.0 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 45,05

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Biographie de l'auteur

Renaud Camus, diplômé d'études supérieures de science politique et d'histoire du droit, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, maître en philosophie, est l'auteur d'une soixantaine d'ouvrages publiés chez POL et Fayard, romans, essais, journaux, éloges, églogues, élégies, etc. Il vit et travaille dans le Sud-Ouest.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Johan Rivalland TOP 500 COMMENTATEURS le 29 septembre 2009
Format: Broché Achat vérifié
J'ai beaucoup aimé la lecture de "La grande déculturation", de Renaud Camus, à l'occasion de laquelle j'ai découvert cet auteur particulier, dont je m'étais promis de lire d'autres ouvrages. Avec "La dictature de la petite bourgeoisie", livre antérieur au titre provocateur, sous forme d'entretien avec Marc de Saune, ce dernier s'emploie à pousser Renaud Camus à préciser et approfondir ses thèmes de prédilection, tout en jouant "l'avocat du diable", en tentant de le mettre face à ses apparentes contradictions ou excès.

La dictature de la petite bourgeoisie serait cette situation sournoise qui nous conduit tous à sombrer dans un "soi-mêmisme" collectif, entretenu en premier lieu par la complaisance de ceux qui nous gouvernent, qui veulent à tout prix nous montrer qu'ils sont comme nous et cèdent plus facilement à ce que d'autres nomment "la pensée unique" ou au divertissement qu'à la remise en cause de la superficialité ; mais aussi des journalistes, sociologues, enseignants, hommes de spectacle ou intellectuels en tous genres, tous formant désormais une sorte de classe unique avec le reste du peuple.
Nul besoin d'adhérer à cette analyse sous forme de classes (en réalité lecture "à l'envers" de Marx ou de Bourdieu, pour reprendre l'idée originale de l'auteur) pour comprendre ce que Renaud Camus veut dire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
on aime ou pas ,mais ce type a des convictions -ce qui est de plus en plus rare -et il les defend avec du style .
la critique sur l bsence d education de la bourgeoisie actuelle ,de ses gouts douteux en arts ,de son atroce vocabulaire et de ses pitoyables habitudes me semblent tres justes .
l auteur montre de quelle facon cette classe actuelle nous imposent sa betise.elle confond l art et le divertissement ;
comme disait ma grand mre , la caque sent toujours le hareng.
tres bon livre.
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Enfin un écrivain qui ose écrire avec honnêteté sur nombre de phénomènes "tendance" qui personnellement m'insupportent. La médiocrité de mes contemporains me donne la nausée. Il est fort improbable qu'un sursaut de dignité réveille une société qui se vautre avec délices dans les poubelles...A lire, entre autres,
"l'Etrangèreté" (R. Camus, A. Finkelkrault, E. Carrère). Pour ceux qui préfèrent la sensibilité aux "sujets sensibles", lire "Vie du Chien Horla". Merci Renaud Camus vos craintes sont les miennes et je vous panthéonise déjà.
Remarque sur ce commentaire 53 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
ou comment réaliser que nos attitudes apparement les plus singulières s'inscrivent dans un conformisme social désespérant...
ce livre s'autorise une vision différente, teintée d'un idéalisme peut-être un brin suranné mais tellement rafraichissant... Un régal de lecture en tous cas !
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique