• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La division Das Reich : T... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La division Das Reich : Tulle, Oradour-sur-Glane, Normandie 8 juin-20 juin 1944 Poche – 3 avril 2014

3.5 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 11,00
EUR 11,00 EUR 7,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La division Das Reich : Tulle, Oradour-sur-Glane, Normandie 8 juin-20 juin 1944
  • +
  • Das Reich - Une division SS en France
Prix total: EUR 33,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Max Hastings fut journaliste à l Evening Standard et grand reporter à la BBC. Il a reçu de prestigieuses récompenses de la presse et de l armée. Il est l auteur de nombreux ouvrages.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Max Hastings, journaliste britannique et auteur de nombreux livres d'histoire, en particulier sur la Seconde Guerre mondiale, mais pas seulement, signe en 1981 cet ouvrage consacré au parcours sanglant de la division Das Reich depuis le sud-ouest de la France jusqu'en Normandie, en juin 1944, réédité aujourd'hui par Tallandier (et qui a déjà fait l'objet de plusieurs éditions françaises). Son travail est avant tout basé sur des archives officielles et de nombreux témoignages d'acteurs, français, allemands, britanniques, américaines. Hastings est parfaitement conscient, dès l'époque, des limites de son étude, qu'il qualifie de "description de certains drames en une phase critique des hostilités" (p.17).

La 2. SS-Panzerdivision Das Reich est rapatriée du front de l'est, décimée, en avril 1944, pour être cantonnée dans la région de Montauban. Hastings exagère l'efficacité des divisions de la Waffen-SS (p.30), que plusieurs ouvrages ont relativisé depuis la date de parution du livre, même si l'auteur colle à l'historiographie du moment (encore malheureusement présente, cette fois-ci sans raison, dans une certaine littérature spécialisée) ou qu'il ne critique pas systématiquement les témoignages d'anciens Waffen-SS (comme à la p.38). Néanmoins, il montre bien comment les nouvelles recrues, comme ces Alsaciens, sont très vites prises en main par les cadres survivants de l'unité vétérans des années de guerre, en particulier en URSS.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Je suis en cours de lecture. C'est un livre plus journalistique que le résultat d'un travail d'historien. Cela veut que c'est très descriptif mais peu analytique (du moins au point où j'en suis de la lecture). C'est, de toute façon, intéressant pour comprendre le comportement de cette division maudite (cf. les massacres de tulle le 9 juin et d'Oradour le 10).

La lecture est aisée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
C'est presque trop parfait:on peut presque suivre tous les évènements à la minute près.Mais il a le mérite de donner toujours les points de vue des deux camps,ayant enquêtè dans les deux camps.Mais les lecteurs qui n'ont pas connu la guerre peuvent difficilement se remettre dans le contexte de l'époque.Par exemple,la Convention de Genève ne protégeait pas les francs -tireurs.Certains le savaient et on quand même combattu,d'autres l'ont appris trop tard..Certains,capturés par les Allemands dirent: " Je ne suis pas un franc-tireur,puisque j'ai un brassard F.T.P."Réponse allemande."Que signifie F.T.P.?" -"Franc-tireur partisan." On devine la suite.Mais c'était la guerre,et sans vouloir excuser l'inexcusable,il faut admettre que l'horreur n'était pas toujours dans le même camp.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Des pages importantes et intéressantes sur le déplacement de la division Das Reich et ses exactions,mais trop d'explications sur l'implication des services anglo-américains dans cette région font chuter l'intérêt,car sans grand rapport avec la marche de ces SS. De plus ,quelques inexactitudes (exemple : le rapport entre le massacre d'Oradour et les Maquis).
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?