Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La doulou (La douleur) Poche – 6 mars 2002

4.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 8 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 12,00
Poche, 6 mars 2002
EUR 10,48

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

--Ce texte fait référence à l'édition Poche.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Présentation de l'éditeur

Ce que j'ai souffert hier soir - le talon et les côtes ! La torture... pas de mots pour rendre ça, il faut des cris. D'abord, à quoi ça sert, les mots, pour tout ce qu'il y a de vraiment senti en douleur (comme en passion) ? Ils arrivent quand c'est fini, apaisé. Ils parlent de souvenir, impuissants ou menteurs. Pas d'idée générale sur la douleur. Chaque patient fait la sienne, et le mal varie, comme la voix du chanteur, selon l'acoustique de la salle. Dans ma pauvre carcasse creusée, vidée par l'anémie, la douleur retentit comme la voix dans un logis sans meubles ni tentures. Des jours, de longs jours où il n'y a plus rien de vivant en moi que le souffrir. --Ce texte fait référence à l'édition Poche.

Quatrième de couverture

« Hier soir, vers dix heures, une ou deux minutes d'angoisse atroce dans mon cabinet de travail. Assez calme, j'écrivais une lettre bête page très blanche, toute la lumière d'une lampe anglaise concentrée dessus, et le cabinet, la table, plongés dans l'ombre. Un domestique est entré, a posé un livre ou je ne sais quoi sur la table. J'ai relevé la tête, et, à partir de ce moment, j'ai perdu toute notion pendant deux ou trois minutes. Je devais avoir l'air bien stupide, car le domestique m'a expliqué, devant l'interrogation tic ma Lice, ce qu'il était venu taire. Je n'ai pas compris ses paroles et ne file les rappelle plus l'horrible, c'était que je lie reconnaissais pas mon cabinet: je savais que j'y étais, mais j'avais perdu le sens de son endroit. J'ai dit Me lever, m'orienter, tâter la bibliothèque, les portes, me dire: "C'est par là qu'on est entré." Peu à peu, raton esprit s'est rouvert, les facultés remises cil place. Mais je me rappelle l'aiguë sensation tic blancheur de la lettre que j'écrivais, rayonnant sur la table toute noire. » --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 13 janvier 2013
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2014
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus