EUR 18,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La fabrique des footballe... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La fabrique des footballeurs Broché – 23 mai 2012

A la recherche d'une idée cadeau ? Découvrez notre boutique idées cadeaux livres, organisée par tendances et catégories. Une large sélection pour tous les goûts !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 18,00
EUR 18,00 EUR 35,06
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Idées cadeaux livres 2017 Idées cadeaux livres 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Acteurs du principal sport national, les plus fameux des footballeurs sont désormais des figures médiatiques héroïsées. Les discours surabondants qui les dépeignent sont toutefois très ambivalents. Ces professionnels sont fréquemment pris comme des modèles édifiants du succès fondé sur un talent exceptionnel, des figures exemplaires de réussite individuelle à l'intérieur d'un monde sportif méritocratique. Mais ils ont aussi régulièrement mauvaise presse et sont pris à partie comme l'incarnation d'une course à l'argent sans autre but qu'elle-même, comme les nouveaux «mercenaires trop payés» d'un «football-business». Ces propos acerbes illustrent, en creux, le poids d'attentes morales fortes à l'égard des sportifs en général, et des footballeurs en particulier. Ils s'appuient fréquemment sur la nostalgie illusoire d'un jeu «pur» et sur une dichotomie chère au monde sportif, entre une essence sportive originelle noble et des dérives regrettables (argent, corruption, etc.). La critique en est d'autant plus cinglante. L'ambivalence des commentaires à l'égard de cette élite sportive est donc particulièrement nette. Rien de plus parlant sur cette dualité que le parallèle que l'on peut tracer entre ceux de la victoire de l'équipe de France en 1998 et ceux qui ont suivi l'échec à la Coupe du monde sud-africaine. Les insultes publiques dans le cadre de la Coupe du monde de l'été 2010 («caïds de collège», «sous-éduqués», «enfants gâtés», «arrogants», «voyous milliardaires»...) se sont substituées aux louanges du prétendu symbole de l'«intégration à la française» porté par une équipe dite «black-blanc-beur».
L'abondance et l'ambivalence de ces commentaires publics sont liées à la place prise par le spectacle footballistique et aux attentes d'exemplarité qui pèsent sur les sportifs, mais elles n'auraient pas cette vigueur si ce sport n'était pas, dans les consciences, durablement associé aux classes populaires. Glorifications et anathèmes s'appuient souvent, en effet, sur une représentation commune des footballeurs, celle d'«enfants du peuple» touchés par la grâce d'un talent naturel. Les propos à l'égard d'un football perçu comme terre de réussite pour des enfants d'ouvriers ou «de cité» dépendent donc du rapport que les locuteurs entretiennent aux différentes classes sociales et donc, pour partie, avec leurs propres propriétés sociales. Si, dans l'espace public médiatique, les footballeurs semblent dotés d'une légitimité problématique, s'ils font fréquemment l'objet de procès en légitimité, c'est aussi parce qu'ils incarnent des origines (populaires) et une voie d'ascension (sportive et corporelle) socialement dominées. Les variations en la matière peuvent alors être prises comme des indicateurs de la place qu'occupent les classes populaires et de la forme dominante que tend à prendre à un moment donné la question sociale. On peut observer, par exemple, que, de Raymond Kopa, le fils de mineur, ancien mineur lui-même et leader de l'équipe de France des années 1950, à Zinédine Zidane, les perceptions ne sont pas immuables. Kopa foule les terrains à une époque où les footballeurs d'origine polonaise tels que lui sont, d'abord, dépeints à travers des qualités de courage physique, d'abnégation, de résistance. Autant de qualités associées à la classe ouvrière dont ils tendent à constituer une incarnation exemplaire. Kopa «représentait ce "prototype de l'homme nouveau, haute figure du prolétariat", "symbole des stigmates de la condition ouvrière" qu'incarnait le mineur dans la littérature communiste». L'origine étrangère de ces joueurs n'est pas effacée mais arrimée à leur appartenance aux bassins miniers et industriels du pays. Quarante années plus tard, Zidane fait sa carrière alors que les sociologues pointent les crises que connaissent les classes populaires, que la classe ouvrière a beaucoup perdu de sa consistance symbolique au profit, notamment, d'une ethnicisation des rapports sociaux. Le meneur de jeu de l'équipe de France est alors principalement perçu et décrit comme un fils d'immigrés issu de ces «banlieues» qui concentrent les peurs à l'égard de la jeunesse. Ce rapide portrait croisé révèle des changements dans les représentations qui se situent à l'articulation des transformations internes au monde du football professionnel et de celles relatives à l'espace des classes sociales. Pénétration croissante d'une logique marchande et financière du monde sportif d'un côté, crise multiforme des classes populaires de l'autre. Mais les deux itinéraires évoqués mettent aussi au jour une permanence : des fils de mineurs aux enfants des «quartiers», la définition du football professionnel comme accès à la mobilité sociale pour les classes populaires.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?