• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La face cachée de Reporte... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La face cachée de Reporters sans frontières : De la CIA aux faucons du Pentagone Broché – 16 novembre 2007

3.6 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,30
EUR 20,30 EUR 9,33
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Biographie de l'auteur

Ecrivain et cyberjournaliste, ex-référent littéraire d'Attac-France, MAXIME VIVAS (prix Roger Vailland 1997) a publié sept livres (romans, polars, humour, essai), des nouvelles et des centaines d'articles traduits en plusieurs langues sur des dizaines de sites Internet. Il écrit également pour la presse quotidienne et assure chaque semaine une chronique littéraire sur Radio Mon Païs à Toulouse.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Pour avoir participé en mon temps à la dénonciation de cette ONG, je ne puis que témoigner de la méticulosité et de la précision du travail effectué par Maxime Vivas. Le(s) commentaire(s) qui disent le contraire ont probablement comme volonté première celle d'éloigner le public d'un livre qui commence à faire parler de lui. Ce livre est juste, utile et salutaire. La question à poser en annexe serait "comment avons-nous pu nous faire mener en bateau si longtemps" ?
1 commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par M. Nicolas Imbert TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 2 janvier 2008
Format: Broché Achat vérifié
Un excellent ouvrage, très documenté, qui démontre ce qui auparavant n'était que rumeurs au sujet de RSF. Où l'on comprends mieux les silences coupables et les énervements suspects de l'association.
Remarque sur ce commentaire 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Enfin Reporters sans Frontières apparait sous son vrai visage. Ce livre met en pleine lumière les agissements, les financements de cette organisation qui se prétend indépendante et non gouvernementale. La Vérité peut déranger, mais elle est bonne à lire car elle permet l'ouverture de l'esprit.
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Je tiens juste à réagir au dernier commentaire. Il est parfaitement vrai que George Soros est un démocrate, et qu'il n'est absolument pas l'ami personnel de George Bush. Soit les auteurs sont des menteurs patents, soit ce sont des ignorants. A choisir.

Néanmoins, petit bémol, bien que Soros n'ait rien qui ressemble à de l'amitié pour Bush, il ne faut pas oublier que les Démocrates AUSSI sont pour l'interventionnisme et l'hégémonie américaine. En ce sens, il n'est pas impossible que Soros soit lié à des magouilles visant à discréditer certains pays.

Je partage votre scepticisme. Mais je crois qu'il faut comprendre que lorsque l'on critique les autres et pas soi-même, on invite automatiquement certains apôtres de la conspiration à élaborer des théories sur soi.

Or il n'y a pas besoin de faire de telles accusations. Les Américains pensent simplement être les meilleurs au monde, et ne sont pas capables de voir leurs propres défauts. Ils financent des organisations qui relayent leur vision du monde. C'est naturel.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre est un tel tissu d'erreurs qu'il vaut mieux ne pas le lire, afin de ne pas être contaminé par celles-ci.

Sans aller plus loin, l'auteur prétend que "Reporters sans Frontières" est financé par "le milliardaire et magnat international de la presse George Soros, ami personnel de Bush". Ce qui est une énorme inversion de la réalité, puisque George Soros finance massivement le parti Démocrate; puisqu'il a donné, lors de la campagne pour les élections présidentielles américaines de 2004, plusieurs millions de dollars à John Kerry, l'adversaire de Bush; puisqu'il ne perd jamais une occasion de rappeler à quel point il déteste Bush...

Le reste du livre est du même acabit: erreurs innombrables, déformations volontaires des faits, obsession du complot, paranoïa anti-CIA, servis avec un discours outrancier truffé de clichés d'extrême-gauche et dégoulinant de propagande anti-mondialiste, anti-libérale, et anti-occidentale.

Qu'un tel livre ait été publié prouve que certains éditeurs, de nos jours, ne lisent même pas ce qu'ils publient.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique