• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les fantômes de Breslau :... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les fantômes de Breslau : Une enquête d'Eberhard Mock Poche – 29 avril 2011

3.8 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,70
EUR 7,31 EUR 1,75
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les fantômes de Breslau : Une enquête d'Eberhard Mock
  • +
  • La peste à Breslau: Une enquête d'Eberhard Mock de la brigade des Moeurs
  • +
  • La forteresse de Breslau
Prix total: EUR 38,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Premier volume d'une série nous plongeant au cœur de l'Europe centrale de l'entre-deux-guerres, Les fantômes de Breslau ravira les amateurs d'Histoire et de mystères.

Présentation de l'éditeur

Dans la ville polonaise de Breslau, en 1919, sous occupation allemande, Eberhard Mock occupe le poste d’inspecteur à la Brigade des Moeurs. Aucun bordel, aucune prostituée, ne sont inconnus à cet homme amateur de bonne chair, de femmes et de vodka. Mock, depuis la fin de la Grande Guerre est cependant victime de cauchemars atroces et réguliers que seul l’alcool permet d’éviter. C’est dans ce contexte, après une nuit passablement agitée, que le subordonné de Mock vient lui annoncer que quatre jeunes hommes habillés en marin viennent d’être trouvés atrocement mutilés sur une petite île de l’Oder. La police trouve près des victimes une feuille avec une citation de la Bible adressée à Mock lui-même. Cette enquête marquée par le désoeuvrement de l’après-guerre, le crime, les établissements douteux et l’émergence de la
drogue, va faire ressurgir le passé encore très proche de l’inspecteur et, bien sûr, de nouveaux meurtres sont commis…

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Jean Francois Ponge TOP 500 COMMENTATEURS le 13 novembre 2011
Format: Poche
Breslau, aujourd'hui Wroclaw depuis son rattachement à la Pologne en 1945, était appelée la "Petite Venise du Nord" en raison des nombreuses îles sur lesquelles elle avait été bâtie sur le fleuve Oder. Le roman de Marek Krajewski se déroule en 1919, au lendemain de la Grande Guerre, dans une ville portuaire rappelant étrangement l'atmosphère de la Vienne du célèbre "Troisième homme". Bas-fonds, profiteurs de tout poil, voisinent avec les barons allemands dont la richesse s'est accumulée au cours de l'essor industriel de la Silésie. Quatre corps affublés de costumes de marins sont retrouvés mutilés et assemblés selon un ordre rituel. Ce crime atroce est suivi de l'assassinat du directeur du port et de celui d'une prostituée, dont les corps sont retrouvés avec les yeux crevés et munis d'un étrange message tiré de la Bible: "Bienheureux ceux qui n'ont point vu et qui ont cru...". Il n'en faut pas plus à l'assistant criminel Eberhard Mock (Ebi pour les intimes) pour se lancer dans une enquête qui va l'amener à côtoyer les milieux interlopes d'une société en décomposition. Alcoolique au grand cœur, aimé des femmes et grand connaisseur des tragédies grecques, notre enquêteur va nous emmener de mystère en mystère jusqu'au dénouement final, inattendu. Une atmosphère étrange, des portraits brossés au vitriol, et un réel bonheur d'écriture pour un polar noir, très noir...
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Eric Blair TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 juin 2015
Format: Poche
Marek Krajewski, universitaire polonais de lettres classiques, s'inspirant du genre lancé par P. Kerr, s'est lancé dans une série de polars qui se déroulent dans l'actuelle Wroclaw (Breslau à l'époque allemande). Cet ouvrage est le troisième de la série. Il raconte l'enquête menée par Eberhard Mock, inspecteur de la brigade mondaine, face à une successions de crimes qui le mettent en cause, sous une forme toute particulière. Le roman situé en 1919 suit les règles standard du polar, il est même assez efficace, avec pas mal de suspens. Son environnement est original, puisqu'il se déroule dans le milieu de la prostitution et du spiritisme. Cependant il ne m'a ni séduit, ni convaincu.

Il faut d'abord signaler qu'aucun des personnages du roman n'est digne d'intérêt, pas même le "héros" qui n'est pas du tout sympathique : il est brutal, alcoolique et grossier. Les autres personnages sans être exactement à l'avenant, sont fréquemment déplaisants. Le sexisme, fréquent dans les romans policier est ici poussé à un niveau pénible : les personnages féminins sont globalement considérés comme du bétail ou comme de dangereuses manipulatrices. Le cadre historique et l'atmosphère de l'époque ne sont pas particulièrement bien rendus, sauf à se contenter de noms de rue et de personnages en allemand (*). L'auteur laisse même échapper quelques anachronismes discrets, par exemple une infirmière évoquant un fumeur parle de son "vice mortel", comme si en 1919 le lien entre tabac et cancer était bien connu.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Un commissaire de police costaud et atypique fouille les dessous de Breslau,actuelle Wroclaw. Dans des livres qui font penser à l'atmosphère d'"Alexanderplatz".Le vice et le crime dans une société allemande d'entre 2 guerres décrit par un Polonais doué pour ce genre de théâtre.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jean Francois Ponge TOP 500 COMMENTATEURS le 13 novembre 2011
Format: Broché
Breslau, aujourd'hui Wroclaw depuis son rattachement à la Pologne en 1945, était appelée la "Petite Venise du Nord" en raison des nombreuses îles sur lesquelles elle avait été bâtie sur le fleuve Oder. Le roman de Marek Krajewski se déroule en 1919, au lendemain de la Grande Guerre, dans une ville portuaire rappelant étrangement l'atmosphère de la Vienne du célèbre "Troisième homme". Bas-fonds, profiteurs de tout poil, voisinent avec les barons allemands dont la richesse s'est accumulée au cours de l'essor industriel de la Silésie. Quatre corps affublés de costumes de marins sont retrouvés mutilés et assemblés selon un ordre rituel. Ce crime atroce est suivi de l'assassinat du directeur du port et de celui d'une prostituée, dont les corps sont retrouvés avec les yeux crevés et munis d'un étrange message tiré de la Bible: "Bienheureux ceux qui n'ont point vu et qui ont cru...". Il n'en faut pas plus à l'assistant criminel Eberhard Mock (Ebi pour les intimes) pour se lancer dans une enquête qui va l'amener à côtoyer les milieux interlopes d'une société en décomposition. Alcoolique au grand cœur, aimé des femmes et grand connaisseur des tragédies grecques, notre enquêteur va nous emmener de mystère en mystère jusqu'au dénouement final, inattendu. Une atmosphère étrange, des portraits brossés au vitriol, et un réel bonheur d'écriture pour un polar noir, très noir...
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?