Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La formation de la Terre du Milieu Broché – 3 mai 2007

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

4.1 étoiles sur 5 14 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 3 mai 2007
EUR 145,00

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

FRAGMENTS EN PROSE POSTÉRIEURS AUX CONTES PERDUS

Avant d'aborder l'Esquisse de la Mythologie, la toute première forme du «Silmarillion» en prose, il convient de rassembler ici quelques courts textes en prose.

Parmi des feuilles éparses se trouve un texte ancien, vite laissé de côté, intitulé Turlin et les Exilés de Gondolin. Nous verrons qu'il se rattache de près au début du conte de La Chute de Gondolin (II. 442), mais qu'en même temps il présente un grand nombre de nouveautés. Le nom Mithrim, qui remplaçait Asgon dans le texte final de La Chute de Gondolin uniquement (II. 494), indique clairement qu'il s'agit du début d'une version ultérieure du conte. Ce court texte se présente comme suit. Aux trois premières occurrences du nom Turlin dans le récit (mais non dans le titre), celui-ci fut remplacé par Turgon ; aux deux occurrences suivantes, mon père écrivit d'emblée Turgon. Je donne Turgon partout.

«Or donc, dit Ilfiniol fils de Bronweg, sachez qu'Ulmo le Seigneur des Eaux n'oublia jamais les chagrins des peuples des Elfes sous le joug de Melko, mais qu'il ne pouvait faire grand-chose à cause de la colère des autres Dieux qui avaient fermé leurs coeurs à la race des Gnomes, et demeuraient derrière les collines voilées du Valinor sans se soucier du Monde Extérieur, tant ils déploraient et regrettaient la mort des Deux Arbres. Aussi il n'y avait qu'Ulmo parmi eux pour redouter le pouvoir de Melko qui semait ruine et chagrin partout sur la Terre ; mais Ulmo souhaitait que le Valinor rassemble toute sa puissance afin d'anéantir ce mal avant qu'il ne soit trop tard, et il lui semblait que ces deux ambitions seraient peut-être réalisées si des messagers des Gnomes devaient gagner le Valinor et implorer le pardon et la grâce pour la Terre ; car l'amour de Palurien et de son fils Oromë pour ces grands royaumes sommeillait toujours en eux. Cependant, la route qui menait de la Terre Extérieure jusqu'en Valinor était dure et mauvaise, et les Dieux eux-mêmes avaient parsemé les voies de sorts et voilé les collines qui encerclaient le Valinor. Ainsi Ulmo cherchait-il incessamment à inspirer les Gnomes pour qu'ils envoient des messagers en Valinor, mais Melko était artificieux et très profondément savant, et sa méfiance à l'égard de tout ce qui touchait les peuples des Elfes ne dormait jamais, et leurs messagers ne surmontèrent pas les périls et les tentations de cette route des plus longues et des plus maléfiques, et nombre de ceux qui osèrent s'y aventurer furent perdus à jamais.
Maintenant il est dit dans le conte comment Ulmo perdit espoir qu'aucun de la race elfique ne puisse vaincre les dangers de cette route, et quels furent ses plus récents et profonds desseins, et ce qu'il en advint.
En ce temps-là, après la Bataille des Larmes Innombrables, la majeure partie des peuples des Hommes habitaient en cette terre du Nord qui porte maints noms, mais que les Elfes de Kôr ont appelée Hisilómë, c'est-à-dire Brume Crépusculaire, et les Gnomes qui parmi ceux du genre elfique la connaissent le mieux, Dor-Lómin la Terre des Ombres. Il y avait là un peuple fort nombreux, qui demeurait auprès des vastes eaux du pâle Mithrim, le grand lac qui se trouve dans ces régions, et les autres gens les nommaient Tunglin, ou gens de la Harpe, car ils puisaient leur joie dans la musique et l'art sauvage du ménestrel des landes et des bois ; mais ils ne connaissaient pas et ne chantaient pas la mer. Or ces gens étaient arrivés en ces lieux après l'effroyable bataille, étant venus de très loin et ayant répondu trop tard à l'appel de la guerre, et ils n'étaient entachés d'aucune traîtrise contre les Elfes ; nombre d'entre eux s'accrochaient en vérité aux amitiés qui pouvaient encore exister avec les Gnomes reclus des montagnes et les Elfes Sombres en dépit du chagrin et de la défiance nés des terribles méfaits perpétrés au Val de Niniach. Il y avait parmi eux un homme appelé Turgon, fils de Peleg fils d'Indor fils [d'Ear >] de Fengel, leur chef, qui avait entendu l'appel et marché depuis les profondeurs de l'Est avec tout son peuple à sa suite. Mais Turgon demeurait rarement auprès de ses semblables, et préférait la solitude et l'amitié des Elfes dont il connaissait les langues, et il errait seul le long des rives du lac Mithrim, tantôt chassant dans les bois attenants, tantôt faisant résonner parmi les rochers la soudaine musique de sa grossière harpe en bois, montée avec des tendons d'ours. Mais ses chansons n'étaient pas destinées aux oreilles des Hommes, et bon nombre de ceux qui entendirent parler de la puissance de son rude chant vinrent de loin pour écouter son jeu de harpe ; [ ? mais] Turgon abandonna son chant et s'en fut en des lieux solitaires dans les montagnes.

Présentation de l'éditeur

La Formation de la Terre du Milieu se situe dans la continuité des Contes Perdus et des Lais du Beleriand, mais elle peut être lue pour elle-même afin de découvrir le « vrai » Silmarillion tel que J. R. R. Tolkien l'a conçu dans les années 1920-1930, bien avant d'écrire Le Seigneur des Anneaux. La Formation de la Terre du Milieu est un volume central, où l'on trouvera deux versions « authentiques » du Silmarillion - L'Esquisse de la Mythologie et la Quenta, qui racontent la création du monde, l'apparition des dieux et des Elfes, les premières batailles et l'histoire de grands héros comme Turin -, mais aussi des cartes en couleurs (la première carte du Silmarillion) ou en noir et blanc, complétées par une étonnante description du monde de Tolkien (l'Ambarkanta), des chronologies et des textes historiques, les fameuses Annales du Valinor et du Beleriand. --Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 14 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 30 avril 2017
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2013
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2016
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2011
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2010
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2007
Format: Broché
0Commentaire| 36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2007
Format: Broché
0Commentaire| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : boucle d'oreille or clous

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?