• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La forme de l'eau a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La forme de l'eau Poche – 3 février 2004

4.2 étoiles sur 5 17 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 3 février 2004
"Veuillez réessayer"
EUR 5,95
EUR 5,94 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres


Boutique Pocket
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La forme de l'eau
  • +
  • Chien de faïence
  • +
  • Le voleur de goûter
Prix total: EUR 18,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Sur les rivages siciliens de Vigàta, la vérité, comme l'eau, prend la forme qu'on lui donne...
La mort d'un politicien estimé semble parfaitement naturelle bien que déshonorante : arrêt cardiaque en galante compagnie dans sa voiture au bord d'un terrain vague. Montalbano n'a que 48 heures pour éclaircir certains détails. Comment la grosse BMW a-t-elle pu emprunter un chemin impraticable ? Que fait un bijou inestimable parmi les détritus de la décharge ? Quels étaient les goûts sexuels de la victime ?
Le commissaire enquête à sa manière d'anarchiste rêveur et bon vivant. Derrière la beauté de son île natale, l'imbécillité, la férocité et, bientôt, l'horreur...

" Un pur régal. " Michel Abescat – Le Monde

@ Disponible chez 12-21

L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE




Biographie de l'auteur

À 72 ans, Andrea Camilleri, ami de Leonardo Sciacia a derrière lui une longue carrière à succès de metteur en scène pour le théâtre, la radio et la télévision où il a adapté Maigret. Auteur de poèmes et de nouvelles, il s'est mis sur le tard à écrire dans la langue de cette Sicile qu'il a quittée très tôt pour y revenir sans cesse. Depuis deux ans, les médias ont donné naissance à ce qu'on appelle le "phénomène" Camilleri, ses quatre derniers livres sont des best-sellers en Italie. Camilleri a été sélectionné pour le prix Bancarella, l'équivalent du prix des Libraires.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Entourée d'eau et sèche à l'intérieure, la Sicile a bien des paradoxes. Et c'est tout l'art de Camilleri que de nous le faire saisir l'instant d'une lecture. Dans la belle ville de Vigàta, il se passe des événements étranges, mais qui semblent dans la nature des choses. Encore un paradoxe.
Mais cela intrigue le commissaire Montalbano et il va chercher à comprendre, entre politique et religion, mafia et dealers, qui sème le trouble. Aussi se pose t'il d'étranges questions comme celle du titre !

Le vocabulaire est aussi riche que les circonstances, on salue au passage le traducteur qui a dû se creuser les méninges pour adapter l'argot sicilien ... sans perdre l'âme et le parfum de la Sicile.

Un roman d'ambiance et d'analyse qui rappelle la finesse de Simenon ...
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
À Vigata en Sicile, on retrouve le corps de l'ingénieur Luparello, un homme politique connu, dans une sorte de terrain vague où la faune urbaine se retrouve la nuit tombée pour la prostitution, le trafic de drogue, etc. La mort est vite considérée naturelle mais pourtant, le commisaire Montalbano a du mal à classer l'affaire. Il mènera donc son enquête sans vraiment enquêter afin de calmer ses soupçons.
C'était mon premier contact avec l'auteur et j'ai plutôt apprécié même si certains aspects m'ont parfois agacée. Par exemple, la politique et le système judiciaire italiens me sont apparus extrêmement complexes et ça ne s'est pas arrangé avec la lecture... Par contre, j'ai vraiment adoré l'atmosphère italienne et la tension palpable dans la poudrière sicilienne. J'ai aussi trouvé l'inspecteur franchement sympathique, malgré ses petits travers. Ce fut donc une lecture agréable malgré les irritants du début. D'ailleurs, plus ma lecture avançait plus mon rythme de lecture s'accélérait. C'est un signe qui ne trompe pas!
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Andrea Camilleri a du talent, c'est incontestable. Voila un polar malin. Il ne faut pas en parler dans son détail. Ou plutôt si : un mort, dans une position curieuse, dans un endroit curieux, à un moment curieux. Camilleri vous prévient : la forme de l'eau, c'est de prendre toutes les formes. Bon. Je ne vous en dis pas plus. Vous lirez cet excellent polar bien scotché à votre livre, à la Sicile, ... UN petit défaut : trop d'invraissemblances pour un maniaque comme moi : mais pour les autres, c'est sans importance. Bonne lecture ! Et rappelez vous que l'eau a la forme du contenant.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
J'étais sceptique lorsque j'ai commandé cet ouvrage, vu que certains commentaires étaient peu élogieux. La majorité en disaient du bien ainsi que plusieurs connaissances qui avaient déjà découvert l'oeuvre d'Andrea Camilleri. Faisant confiance aux personnes que je connais, à peine le facteur a-t-il sonné que j'ai entamé la lecture de "La forme de l'eau", titre pour le moins bizarre qui trouve son explication quand on approche de la fin de l'ouvrage. Ne comptant que 251 pages, je l'ai dévoré d'une seule traite.
S'agit-il vraiment d'un roman policier ? Tout dépend de l'image que l'on se fait du genre... Je me suis contenté de me laisser guider à travers cette Sicile que je ne connais que par le cinéma et la littérature... Et j'ai pris du plaisir. Nous ne sommes pas face à une énigme qui pourrait nous décontenancer au moment de l'explication finale ! Ce n'est pas du Sherlock Holmes. Mais le cadre est très dépaysant, les personnages bien campés, et malgré les cadavres, nous ne tombons pas dans des descriptions de type "gore".

L'intrigue :
Deux éboueurs, pardon, deux "opérateurs écologiques", découvrent dans un endroit difficile d'accès et connu pour la prostitution sous toutes ses formes qui s'y pratique, un cadavre dans une magnifique voiture... Tous deux reconnaissent immédiatement une personnalité du coin, mais pas n'importe qui ! "The" man ! Celui qui fait la pluie et le beau temps dans la province. Plutôt que de prévenir la police, ils téléphonent en priorité à un avocat...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Potiron le 1 novembre 2012
Attirée par la couverture toute en couleur,j'ai découvert bien plus qu'un excellent polar.
Ecriture savoureuse, tout le soleil de la Sicile et Montalbano personnage vrai et attachant.
A découvrir si ce n'est déjà fait.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
Ceci est la première enquête de Montalbano. Je n'ai rien à ajouter sur l'œuvre ou sur l'auteur que je n'ai décrit dans "La peur de Montalbano". Il permet de découvrir quelques-uns des comparses du commissaire que l'on retrouve dans presque toute la série. Je suggère de lire ce roman avant que d'entamer "Chien de faïence" bien que tous deux soient parfaitement indépendants. Celui-ci permet cependant de situer les amitiés de jeunesse du commissaire et ce qu'il en advient dans le second.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents

Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : andrea camilleri