Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici cliquez_ici. Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici
Profil de Messier > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Messier
Classement des meilleurs critiques: 37.112
Votes utiles : 26

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Messier

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Panodia 721663 Album de 126 pages pour 500 Photos 10x15cm - Blanc 29 x 30 cm
Panodia 721663 Album de 126 pages pour 500 Photos 10x15cm - Blanc 29 x 30 cm
Prix : EUR 16,99

2.0 étoiles sur 5 Format inadapté, 7 septembre 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Comme d'autres déception de VPC, je n'ai pas suffisamment prêté attention aux caractéristiques du produit et me suis laissé influencer par sa ressemblance à un produit que je possédais déjà.
Attention, ici le produit (couverture) mesure 30x30 et non 33x30 (tels que ceux qu'on peut communément trouvés en grande surface).
La différence est de taille (si j'ose dire), puisque qu'on ne peut évidemment plus caser le même nombre de photos par page (en particulier on ne peut plus caser verticalement 3 photos horizontales de 10 ou 11 cm de haut).
Mais c'est de ma faute : j'ai commandé trop vite.


Live At Wembley Stadium - Edition 25ème Anniversaire (2 DVD) [Édition 25ème Anniversaire]
Live At Wembley Stadium - Edition 25ème Anniversaire (2 DVD) [Édition 25ème Anniversaire]
DVD ~ Queen
Prix : EUR 25,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Double concert, 26 avril 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je ne veux pas jouer les intrus dans ce concert de louanges, mais je ne partage pas franchement les avis évoquant un show particulièrement bien filmé... c'est à me demander si on a vu le même concert...
En effet, c'est souvent très mal cadré, très peu de plans larges, une image souvent sans retrait sur scène ou en contreplongée, une sensibilité de pellicule qui crée des "trainées" affreuses et parfois, au beau milieu d'un morceau, la caméra qui s'arrête de longues secondes sur les spots sans qu'on comprenne pourquoi... Bref, j'ai eu l'impression d'avoir devant les yeux une prise de vue auxiliaire que le cameraman se gardait pour le montage définitif.
Certains me trouveront sans doute sévère et me rappelleront qu'on est en 86... Je me souviens néanmoins d'autres concerts des années 70 bien mieux filmés (AC/DC, Led Zep...).

Quant au concert lui-même, je veux dire auX concertS, je n'avais pas trop fait attention en commandant l'article, mais chaque DVD contient, à une chanson près, la même playlist!
Bon, je conçois que pour le fan absolu, regarder strictement le même concert à un jour d'intervalle peut avoir un intérêt, mais sincèrement, j'aurais préféré une seule journée avec une bonne prise de vue, quitte à n'avoir que des interviews sur le second DVD.

Outre ces critiques (qu'on me pardonnera j'espère), la magie opère! On est transporté dans cette ambiance si particulière que génèrent le charisme et la voix de Freddie Mercury et ses acolytes. Une époque où semblait encore planer une certaine légèreté, où tout semblait encore possible.
A kind of Magic!


Génie de la laïcité
Génie de la laïcité
par Caroline Fourest
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Lecture indispensable, 10 avril 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Génie de la laïcité (Broché)
Le premier adjectif qui me vient en pensant à Caroline Fourest est : courageuse.
Courageuse pour ses opinions et courageuse par la détermination qu'elle montre à les défendre.
Mais ça me fait mal de devoir dire qu'aujourd'hui, défendre la laïcité nécessite du courage! Pourquoi Caroline Fourest est-elle menacée?
Ce simple constat montre qu'il y a un malaise dans notre société et accentue encore la nécessité de la lecture d'un tel livre.
Caroline Fourest défend la laïcité simplement, sans faiblesse, sans excès et sans transigeance, parce que, précisément, la laïcité est une des valeurs essentielles et fondatrices de notre République et qu'elle nécessite en cela d'être défendue sans transiger.
Caroline Fourest évoque tour à tour la situation dans l'Europe occidentale, décrit la situation des pays anglo-saxons et particulièrement le cas des Etats-Unis depuis leur naissance.
L'histoire de notre laïcité y est également bien décrite tout particulièrement dans la période révolutionnaire et celle de 1905. Le parallèle avec l'approche anglo-saxone permet de mesurer la pertinence du "choix" laïque.
C'est clair et documenté. Un travail d'universitaire, pédagogique donc, sans jamais être rébarbatif.
Le petit reproche que l'on pourrait faire c'est qu'il manque sans doute un fil conducteur qui structurerait un peu plus l'ouvrage.
Les "règlements de compte" vis-à-vis de ses détracteurs, même s'ils sont instructifs, induisent sans doute un caractère polémique inutile dans un ouvrage qu'on souhaiterait purement dédié à son sujet.
Mais, c'est vrai, comment ne pas réagir de manière épidermique quand, sous couvert d'un anti-racisme historique, on finit par faire le jeu des extrêmes en ne répondant pas aux provocations incessantes des nouveaux fascistes qui nous gangrènent? Entre les agressions perpétuelles, qu'elles soient verbales ou physiques, tout particulièrement à l'égard des fonctionnaires (de l'instituteur à l'agent pénitentiaire, en passant par le policier ou le médecin), ou la pression plus fourbe des pseudo observatoires de la laïcité ou des discriminations, notre République n'a jamais eu autant besoin qu'on la défende en ravivant la conscience citoyenne par une salutaire instruction civique!
Pour éviter la déliquescence ou l'implosion à la veille d'échéances incertaines, il n'est pas trop tard pour nous rappeler ce que nous sommes, ce qui nous fait citoyen et toute la chance que l'on a de vivre dans un pays laïque.
Rien que pour cela, merci à Caroline Fourest!

N.B. : Vous noterez que les commentaires négatifs sur cet ouvrage proviennent de personnes ne l'ayant pas acheté, donc pas lu. Une preuve de plus, s'il en fallait, que les détracteurs de C. Fourest, s'ils ne craignent pas notre mépris, ne craignent pas non plus le ridicule.


Guns N' Roses : Use Your Illusion II (1992)
Guns N' Roses : Use Your Illusion II (1992)
DVD ~ Guns n' Roses
Prix : EUR 13,93

4.0 étoiles sur 5 Nostalgie, quand tu nous tiens!, 4 février 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Guns N' Roses : Use Your Illusion II (1992) (DVD)
La dernière fois que j'avais vu cette vidéo, c'était à sa sortie sur VHS.
J'étais fan de ce groupe que j'avais découvert, quelques années plus tôt, dans un live retransmis à une heure indue sur Canal ou M6. C'était un live au Ritz de New York, assez court, avec les membres initiaux du groupe reprenant leurs titres d'Apetite for destruction. Ce concert était, je crois, resté relativement confidentiel, à l'image du groupe à cette époque.
Lors de la sortie des "Use Your Illusion", le groupe avait déjà acquis une certaine renommée traduite et prolongée par l'apparition de "You could be mine" dans le 2ème Opus de Terminator (dans la fameuse scène de la course poursuite entre le camion et la moto...)
Une époque "bénie" où tout semblait possible aux adolescents que nous étions!
Mais revenons à ce concert! Décalage de décennies oblige, lorsque je l'avais vu à l'époque, je voyais ce groupe comme des adultes un peu dépravés (dont forcément le style m'inspirait!), aujourd'hui, je les revois comme des gamins rigolards, heureux d'être propulsés par leur fusée marketing des "gunners" vers la fric et la gloire, exploitant à plein, cet espace musical où, comme tous les teenagers un peu rebelles, nous les attendions à ce moment précis!
La vidéo est retranscrite directement dans son jus "VHS", donc format 4/3 et sons et images médiocres. Néanmoins, comme précisé dans d'autres commentaires, l'essentiel est sauvegardé et le visionnage reste assez agréable.
Axl est dopé à la caféine (pour ne pas dire plus) et c'est un peu agaçant de le voir du début à la fin des 2 DVD courir sans cesse dans ses costumes improbables et ses moules-boules, il faut le dire, assez peu seyants! Quant aux 4 premières chansons du volume 1, pour être totalement objectif, il chante comme une casserole! Heureusement, ça s'arrange par la suite, même si l'on peut être un assez vite lassé par ses chorégraphies sommaires et répétitives et sa manie un peu "cucu la praloche" de vouloir accompagner le geste à la parole : OK, ils sont Japonais, il sont très très sages (certains même en cravate!) mais ils ne sont tout de même pas venus pour qu'on leur raconte un histoire avant d'aller au lit!
Axl nous surprend néanmoins pour son solo piano avant November Rain : une impro assez bien faite pour marquer le concert.
Le batteur, Matt Sorum est vraiment excellent du début à la fin, quant à Slash, comme il le dit dans l'interview, il joue de manière assez intuitive et ça se ressent bien tout au long du concert. Des solos parfois virtuoses, d'autres fois un peu moins heureux, mais toujours interprétés avec une grande générosité, une profonde inspiration, une manière bien à lui de tenir sa Gibson, presque pendue jusqu'au genoux, et un son inimitable.
Sur cette vidéo, la complicité du groupe ne fait aucun doute:: c'est une bande de potes qui prend du plaisir avec simplicité.
C'est certain que ce concert n'a pas la prétention d'être un monument comme, par exemple, le Live à Donington de AC/DC de 91 ou les concerts de Led Zep au Madison de 73, mais ça reste un bon show où le groupe joue ses meilleurs titres sans faire l'économie de leur personne. Certains arrangements sont particulièrement réussis, notamment sur Bad Obsession, Double Talkin' Jive, Civil War, Move to the City...
Contrairement à certains commentaires que j'ai pu lire, je met les 2 parties du concert (UYI I et UYI II) au même niveau, même si je suis déçu, comme je l'ai dit, par la prestation vocale d'Axl au début de la première partie.
Au final, on passe un bon moment, et je pense que je me repasserai régulièrement certains morceaux!
******
N.B. : Comme je ne les ai pas dissociés, je copie ce commentaire sur chacun des 2 DVD.


Guns N' Roses : Use Your Illusion I (1992)
Guns N' Roses : Use Your Illusion I (1992)
DVD ~ Guns n' Roses
Prix : EUR 14,00

4.0 étoiles sur 5 Nostalgie, quand tu nous tiens!, 4 février 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Guns N' Roses : Use Your Illusion I (1992) (DVD)
La dernière fois que j'avais vu cette vidéo, c'était à sa sortie sur VHS.
J'étais fan de ce groupe que j'avais découvert, quelques années plus tôt, dans un live retransmis à une heure indue sur Canal ou M6. C'était un live au Ritz de New York, assez court, avec les membres initiaux du groupe reprenant leurs titres d'Apetite for destruction. Ce concert était, je crois, resté relativement confidentiel, à l'image du groupe à cette époque.
Lors de la sortie des "Use Your Illusion", le groupe avait déjà acquis une certaine renommée traduite et prolongée par l'apparition de "You could be mine" dans le 2ème Opus de Terminator (dans la fameuse scène de la course poursuite entre le camion et la moto...)
Une époque "bénie" où tout semblait possible aux adolescents que nous étions!
Mais revenons à ce concert! Décalage de décennies oblige, lorsque je l'avais vu à l'époque, je voyais ce groupe comme des adultes un peu dépravés (dont forcément le style m'inspirait!), aujourd'hui, je les revois comme des gamins rigolards, heureux d'être propulsés par leur fusée marketing des "gunners" vers la fric et la gloire, exploitant à plein, cet espace musical où, comme tous les teenagers un peu rebelles, nous les attendions à ce moment précis!
La vidéo est retranscrite directement dans son jus "VHS", donc format 4/3 et sons et images médiocres. Néanmoins, comme précisé dans d'autres commentaires, l'essentiel est sauvegardé et le visionnage reste assez agréable.
Axl est dopé à la caféine (pour ne pas dire plus) et c'est un peu agaçant de le voir du début à la fin des 2 DVD courir sans cesse dans ses costumes improbables et ses moules-boules, il faut le dire, assez peu seyants! Quant aux 4 premières chansons du volume 1, pour être totalement objectif, il chante comme une casserole! Heureusement, ça s'arrange par la suite, même si l'on peut être un assez vite lassé par ses chorégraphies sommaires et répétitives et sa manie un peu "cucu la praloche" de vouloir accompagner le geste à la parole : OK, ils sont Japonais, il sont très très sages (certains même en cravate!) mais ils ne sont tout de même pas venus pour qu'on leur raconte un histoire avant d'aller au lit!
Axl nous surprend néanmoins pour son solo piano avant November Rain : une impro assez bien faite pour marquer le concert.
Le batteur, Matt Sorum est vraiment excellent du début à la fin, quant à Slash, comme il le dit dans l'interview, il joue de manière assez intuitive et ça se ressent bien tout au long du concert. Des solos parfois virtuoses, d'autres fois un peu moins heureux, mais toujours interprétés avec une grande générosité, une profonde inspiration, une manière bien à lui de tenir sa Gibson, presque pendue jusqu'au genoux, et un son inimitable.
Sur cette vidéo, la complicité du groupe ne fait aucun doute:: c'est une bande de potes qui prend du plaisir avec simplicité.
C'est certain que ce concert n'a pas la prétention d'être un monument comme, par exemple, le Live à Donington de AC/DC de 91 ou les concerts de Led Zep au Madison de 73, mais ça reste un bon show où le groupe joue ses meilleurs titres sans faire l'économie de leur personne. Certains arrangements sont particulièrement réussis, notamment sur Bad Obsession, Double Talkin' Jive, Civil War, Move to the City...
Contrairement à certains commentaires que j'ai pu lire, je met les 2 parties du concert (UYI I et UYI II) au même niveau, même si je suis déçu, comme je l'ai dit, par la prestation vocale d'Axl au début de la première partie.
Au final, on passe un bon moment, et je pense que je me repasserai régulièrement certains morceaux!
******
N.B. : Comme je ne les ai pas dissociés, je copie ce commentaire sur chacun des 2 DVD.


AmazonBasics Trépied ultraléger 152 cm avec sac inclus
AmazonBasics Trépied ultraléger 152 cm avec sac inclus
Prix : EUR 18,99

5.0 étoiles sur 5 Excellent, 4 février 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : AmazonBasics Trépied ultraléger 152 cm avec sac inclus (Appareil-photos)
Voilà un produit très bien conçu et qui, du coup, est à un rapport qualité/prix imbattable.
Assez grand, léger, pratique avec sa housse.
Seul petit bémol éventuel, qu'il ne soit encore un peu plus compact une fois replié pour tenir facilement dans un sac à dos...


Pays sauvage
Pays sauvage
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 Un très beau voyage!, 4 février 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pays sauvage (CD)
Merci à Emily Loizeau pour la grande qualité de ses albums qui ne cessent de tourner en boucle sur mes lecteurs (j'avais déjà celui-là, mais l'ai racheté pour les bonus)!
Une voix très mélodieuse, à la fois douce et légèrement rocailleuse, des textes et musiques d'une grande originalité et qui vous accompagnent encore longtemps après l'écoute.
Tout est savamment dosé pour l'évasion!


Live
Live
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une référence du Rock!, 4 février 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
Difficile d'ajouter à la justesse des "meilleurs commentaires" de cet article auxquels j'adhère totalement...
Pour ma part, j'avais usé la bande de la cassette que je m'étais offerte avec mon argent de poche lors de la sortie de ce live!
Ce CD qui propose une excellente remasterisation m'a fait revivre les émotions de la toute première écoute.
Pour faire tout de même le difficile, on pourrait toutefois regretter le public, un peu trop en retrait, qui fait parfois oublier qu'on écoute un concert... tellement la voix et la musique sont nets et mis en avant.
Les intros monumentales de Thunderstruck et Hell's Bells resteront sans aucun doute dans l'histoire du rock.
Tout est infiniment maîtrisé chez AC/DC, les motifs du blues sont omniprésents, le rythme est ciselé, respecté à la moindre mesure et les effets sont savamment amenés pour provoquer l'émotion.
Du grand art à savourer comme un grand cru!


Klarstein St.Gallen Deux Remontoir automatique silencieux pour une montre (4 modes, éclairage LED chic) - noir
Klarstein St.Gallen Deux Remontoir automatique silencieux pour une montre (4 modes, éclairage LED chic) - noir
Proposé par Electronic-Star-FR
Prix : EUR 59,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 DeuX ex Machina?, 4 janvier 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
La géométrie sphérique n'est pas forcément le plus simple à ranger, mais l'appareil est silencieux et propose différents programmes de remontage pour travailler discrètement et en autonomie.
Si on a choisi les montres automatiques pour limiter les déchets en lithium... bon là c'est sûr que, du coup, on favorise plutôt l'uranium... Tout cela ferait bien rigoler les horlogers des siècles passés!
D'autant qu'après 6 h d'oscillations régulières, je n'ai pas l'impression que la réserve de marche s'en trouve plus restaurée qu'après 1h de footing!
Outre ces considérations, le produit est plutôt bien fini et donne à vos tocantes, pour quelques heures, des airs de stars du dance-floor!


RAZZOOR Support pour un Coupe-Choux
RAZZOOR Support pour un Coupe-Choux
Proposé par korium
Prix : EUR 16,95

3.0 étoiles sur 5 Peut sans doute mieux faire..., 4 janvier 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : RAZZOOR Support pour un Coupe-Choux (Beauté et hygiène)
Dans le descriptif, on remarquera que les deux photos représentent un support légèrement différent... L'une où les deux extrémités sont à la même hauteur, l'autre non.
Le produit livré correspond au premier cas.
Je suis conscient qu'il n'est pas évident de concevoir un support convenant à toutes les dimensions de coupe-chou, mais sur celui-ci, il n'y a pas beaucoup de configurations permettant de réaliser un équilibre relativement stable.
La seule que j'ai trouvée est de passer environ 4 mm de crochet dans le trou, l'autre extrémité (côté espaceur) parvenant au millimètre près à la base de la fourche. Dans cette configuration, la lame est légèrement sortie mais laisse encore le fil dans la chasse.
Quant au kamisori, c'est un peu la même chanson : même si esthétiquement, l'impression d'ensemble inspire la légèreté, côté sécurité, c'est sans doute perfectible...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Page : 1 | 2 | 3