undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Onibaku > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Onibaku
Classement des meilleurs critiques: 18.010
Votes utiles : 71

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Onibaku

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Ragnarök - Tome 01 : Le dernier Dieu
Ragnarök - Tome 01 : Le dernier Dieu
par Walter Simonson
Edition : Relié
Prix : EUR 16,95

4.0 étoiles sur 5 De la bonne fantasy old-school, 14 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ragnarök - Tome 01 : Le dernier Dieu (Relié)
Walter Simonson, vieux de la vieille dans le monde du comics ( le bougre y est présent depuis 40 ans !), et connu pour avoir fourni l'un des meilleurs run de Thor dans les années 80, revient à la mythologie nordique avec cette relecture du Ragnarok.

On sent tout le côté old-school dans le bon sens du terme : l'intrigue est simple mais la narration est claire et rythmée, chaque chapitre apporte un nouvel élément à l'univers et le trait - sans être le plus fin du monde - est suffisamment enlevé pour nous emporter dans cet univers.

On sent que Simonson adore la fantasy et qu'on soit fan du genre ou novice, chacun devrait y son compte. Mention spéciale à son Thor qui, en quelques cases, scotche immédiatement le lecteur.

Le plus gros regret sera sans doute le rythme de parution, la série progressant assez lentement aux USA (Simonson se chargant presque intégralement de l'oeuvre ).

Mais ça reste à découvrir.


Ivar, Timewalker Volume 3: Ending History
Ivar, Timewalker Volume 3: Ending History
par Fred Van Lente
Edition : Broché
Prix : EUR 14,01

5.0 étoiles sur 5 Une série fun et maligne, 22 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ivar, Timewalker Volume 3: Ending History (Broché)
Ce commentaire concerne l'ensemble des 12 épisodes de la séries répartis sur 3 tomes. Ivar Timewalker est en quelque sorte la suite spirituelle d'Archer and Armstrong avec le même scénariste aux commandes. Il est donc préférable de connaître la série précédente voire la mythologie globale de l'univers Valiant pour mieux apprécier Ivar, mais le tout est conçu pour rester relativement compréhensible vis-à-vis des nouveaux venus.

On y suit les aventures de Neela Sethi (physicienne sur le point de faire une découverte incroyable) qui tombe sur Ivar Anni Padda, un voyageur temporel venu la prévenir des conséquences de son invention et l'entraînant ensuite dans une épopée absolument folle.

Fred Van Lente démontre une fois de plus sa capacité à exploiter à fond et intelligemment son concept de base sans jamais perdre de vue l'aspect "divertissement" de l'ensemble. C'est rythmé, inspiré, bien écrit, assez drôle avec parfois des idées brillantes ( ah ce "Lurker"...) et même si on est déjà habitué à toutes ces histoires de voyages spatio-temporels, ça reste d'une efficacité absolument imparable pour du comics mainstream.

Niveau dessin, c'est assez solide et relativement cohérent malgré le changement de dessinateur entre chaque tome. Je garde une préférence pour les style et le découpage de Clayton Henry (tome 1) mais le travail de Pere Perez (tome 3 ) est pas mal non plus.

Bref, une nouvelle fois, c'est très une bonne série Valiant à découvrir.


Ivar, Timewalker Volume 2: Breaking History
Ivar, Timewalker Volume 2: Breaking History
par Fred Van Lente
Edition : Broché
Prix : EUR 14,02

5.0 étoiles sur 5 Une sérue fun et maligne, 22 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ivar, Timewalker Volume 2: Breaking History (Broché)
Ce commentaire concerne l'ensemble des 12 épisodes de la séries répartis sur 3 tomes. Ivar Timewalker est en quelque sorte la suite spirituelle d'Archer and Armstrong avec le même scénariste aux commandes. Il est donc préférable de connaître la série précédente voire la mythologie globale de l'univers Valiant pour mieux apprécier Ivar, mais le tout est conçu pour rester relativement compréhensible vis-à-vis des nouveaux venus.

On y suit les aventures de Neela Sethi (physicienne sur le point de faire une découverte incroyable) qui tombe sur Ivar Anni Padda, un voyageur temporel venu la prévenir des conséquences de son invention et l'entraînant ensuite dans une épopée absolument folle.

Fred Van Lente démontre une fois de plus sa capacité à exploiter à fond et intelligemment son concept de base sans jamais perdre de vue l'aspect "divertissement" de l'ensemble. C'est rythmé, inspiré, bien écrit, assez drôle avec parfois des idées brillantes ( ah ce "Lurker"...) et même si on est déjà habitué à toutes ces histoires de voyages spatio-temporels, ça reste d'une efficacité absolument imparable pour du comics mainstream.

Niveau dessin, c'est assez solide et relativement cohérent malgré le changement de dessinateur entre chaque tome. Je garde une préférence pour les style et le découpage de Clayton Henry (tome 1) mais le travail de Pere Perez (tome 3 ) est pas mal non plus.

Bref, une nouvelle fois, c'est très une bonne série Valiant à découvrir.


Ivar, Timewalker Volume 1: Making History
Ivar, Timewalker Volume 1: Making History
par Fred Van Lente
Edition : Broché
Prix : EUR 9,34

5.0 étoiles sur 5 Très bonne série fun et maligne, 22 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ivar, Timewalker Volume 1: Making History (Broché)
Ce commentaire concerne l'ensemble des 12 épisodes de la séries répartis sur 3 tomes. Ivar Timewalker est en quelque sorte la suite spirituelle d'Archer and Armstrong avec le même scénariste aux commandes. Il est donc préférable de connaître la série précédente voire la mythologie globale de l'univers Valiant pour mieux apprécier Ivar, mais le tout est conçu pour rester relativement compréhensible vis-à-vis des nouveaux venus.

On y suit les aventures de Neela Sethi (physicienne sur le point de faire une découverte incroyable) qui tombe sur Ivar Anni Padda, un voyageur temporel venu la prévenir des conséquences de son invention et l'entraînant ensuite dans une épopée absolument folle.

Fred Van Lente démontre une fois de plus sa capacité à exploiter à fond et intelligemment son concept de base sans jamais perdre de vue l'aspect "divertissement" de l'ensemble. C'est rythmé, inspiré, bien écrit, assez drôle avec parfois des idées brillantes ( ah ce "Lurker"...) et même si on est déjà habitué à toutes ces histoires de voyages spatio-temporels, ça reste d'une efficacité absolument imparable pour du comics mainstream.

Niveau dessin, c'est assez solide et relativement cohérent malgré le changement de dessinateur entre chaque tome. Je garde une préférence pour les style et le découpage de Clayton Henry (tome 1) mais le travail de Pere Perez (tome 3 ) est pas mal non plus.

Bref, une nouvelle fois, c'est très une bonne série Valiant à découvrir.


Uncharted 4: A Thief's End
Uncharted 4: A Thief's End
Prix : EUR 44,99

9 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Une belle (mais creuse) ballade, 15 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Uncharted 4: A Thief's End (Jeu vidéo)
Quel dommage que ce 4ème volet ne soit pas aussi amusant à jouer que beau à regarder ! Entendons nous bien; les Dogs nous prouvent une fois de plus qu'au niveau réalisation et enchaînement de scripts, ce sont les maîtres.

Mais au niveau du gameplay, on fait du surplace. Le 2ème opus surprenait agréablement grâce à l'effet de découverte de la formule et au gouffre qui le séparait du 1er . Ici, tout comme pour le 3, tout sent le déjà joué avec les mêmes séquences, le morceau de bravoure en milieu de run, les "no, no, no" de Nathan, la poutre qui va casser mais en fait non, les scénes de courtes échelles, les énigmes efficaces visuellement mais passe-partout ... Certes, on troque les fusillades à répétition contre un rythme plus dilué ( certains aimeront, d'autres non) mais entre les séquences de grimpette ultra-téléguidées sans aucune tension et les scènes contemplatives belles à en pleurer mais un peu soporifiques; pas sûr que ce nouvel opus était réellement indispensable.

Reste les graphismes, la mise en scène et le jeu d'"acteurs" (assez bluffant; dommage que le scénario de base soit trop classique) mais cela n'a pas suffit à tromper mon ennui. Après, si vous découvrez le style avec cet épisode, je pense que vous pourrez ajouter 1 ou 2 points facilement.


Archer & Armstrong Volume 6: American Wasteland
Archer & Armstrong Volume 6: American Wasteland
par Fred Van Lente
Edition : Broché
Prix : EUR 13,96

5.0 étoiles sur 5 Cult of personality, 14 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Archer & Armstrong Volume 6: American Wasteland (Broché)
Ce 6ème TPB peut être considéré comme la conclusion du premier gros arc d'Archer and Armstrong (le 7ème tome étant plus une sorte de pot-pourri assez dispensable). Après sa confrontation avec le Rising Spirit, notre duo se dirige maintenant vers la dernière partie de la secte - l'église de rétrologie - où nos héros devront faire face à leur passé.

Culte de la personnalité, religion, ferveur fanatique et voyage temporel; telles sont les thématiques abordées avec humour et finesse par Fred Van Lente. Ce dernier boucle quasiment toutes les zones d'ombres des tomes précédents tout en se laissant une fin suffisamment ouverte pour la prochaine "saison" ( Adventure of Archer & Armstrong qui change d'ailleurs de scénariste ). C'est illustré avec talent et Van Lente a toujours cette capacité à nous faire accepter des concepts délirants finalement assez bien construits pour une oeuvre "grand public".

Au final, les 6 premiers tomes d'A&A auront été pour moi l'une des meilleures séries de Valiant de puis son relauch. A découvrir !


Les Aventures de la Ligue des justiciers - Dieux et monstres [Combo Blu-ray + DVD - Édition boîtier métal]
Les Aventures de la Ligue des justiciers - Dieux et monstres [Combo Blu-ray + DVD - Édition boîtier métal]
DVD ~ Sam Liu

4.0 étoiles sur 5 Bon Elseworld, 29 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Relecture de la Justice League dans un univers parallèle, ce God and Monsters est un bon cru, bien animé, avec de beaux designs (merci Bruce Timm) et un rythme carré ( en 1h et des poussières, le film parvient à nous raconter une intrigue globale efficace + 3 "origin stories" tout en restant fluide et cohérent : certains blockbusters ciné devraient en prendre de la graine...). Cependant, la relecture, bien que sympathique ne vas pas aussi loin qu'un Flashpoint Paradox ou un Superman Red Son ce qui donne une impression finale de "bon mais sans plus".

Par contre, je ne serais pas pas contre un approfondissement de cet univers dans de futurs films ( pour info, il existe d'ailleurs 3 courts-métrages nommés "Gods and Monster Chronicles" qui présentent un peu plus les 3 héros)


Shin Megami Tensei Devil Survivor 2 : record breaker
Shin Megami Tensei Devil Survivor 2 : record breaker

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un tactical-rpg exigeant de grande qualité, 29 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shin Megami Tensei Devil Survivor 2 : record breaker (Jeu vidéo)
Ce remake est avec Fire Emblem le meilleur TRPG de la machine. Je dirais même que sur l'aspect tactique et équilibrage de la difficulté, il est plus réussi; c'est dire! Combinant des éléments de Persona, de tactical et du fameux Press turn system des Shin Megami Tensei, le jeu offre une mécanique de jeu très riche où le joueur doit tester différentes combinaison de démons pour maximiser ses dégâts, L'optimisation est permanente et le challenge ( en mode normal) pousse le joueur à exploiter toutes les possibilités.

J'ai bien aimé le level design des cartes qui combinent souvent plusieurs objectifs ''surprise'' en cour de mission, ce qui peut être rageant mais surtout très gratifiant lorsque l'on réussit.

Le contenu est conséquent et finalement, le seul bémol vis à vis du premier opus, c'est le scénario et l'ambiance que j'avais préféré dans Overclocked. Ici, l'histoire et les persos sont sympathiques à suivre mais il y a une certaine légèreté de ton par moment - pas désagréable en soi - qui peut surprendre ou faire un peu trop fan service. Le premier était plus ''sombre'' dans son approche. Mais sinon, tout le reste a été amélioré.

Au final, une perle - méconnue - sur 3DS, à se procurer d'urgence si on est un tant soi peu fan du genre !


Batman Arkham Knight
Batman Arkham Knight
Proposé par Excess Gaming
Prix : EUR 29,50

15 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un dernier opus mitigé, 28 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Batman Arkham Knight (Jeu vidéo)
Conclusion définitive de la saga Arkham, cet épisode a été pour moi le moins marquant de la trilogie Rocksteady. La batmobile tant réclamée en impose au début puis saoule rapidement. Les fréquents combats contre les drones, notamment, constituent une leçon d'anti-fun rare dans un blocbuster de ce calibre.

Le reste du gameplay reste identique à la formule initiée par Asylum : efficace mais vieillissante malgré quelques ajouts par-ci, par-là.

Le scénario est pour moi, la grosse déception. Il reprend un arc très connu des comics ( donc zero surprise pour qui connaît un minimum l'univers Batman ) mais traitée de manière beaucoup plus brouillonne. Le rythme prend également un coup dans les dents, avec pas mal de « vas la-bas, parle à X, pour rencontrer Y qui te diras où est Z » entrecoupée de ses foutues phases en tank.

On regrettera également l'absence de boss fight mémorable digne des 2 premiers.

Malgré tout, on appréciera un certaine idée de mise en scène concernant le retour d'un personnage. Mais, à la manière de la Batmobile, cette dernière est rabâchée pendant 15h  et perd de son impact à force de répétition. 

Le fait que ce soit une conclusion permet cependant à Rocksteady de se lâcher sur le sort de certains personnages phares ce qui arrive finalement rarement dans les comics. Parmi les bons points, on notera aussi une réalisation splendide et un blinde de contenu annexe. 

Si on ajoute au tableau le couac de la version PC, la politique assez aggressive de Warner en terme de DLC/precommandes et un patch day one de 3.5 gigas (!), ce qui aurait du être une apothéose se revele finalement être une conclusion sympa sans plus.


Splatoon
Splatoon
Prix : EUR 30,92

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nouvelle franchise culte ?, 8 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Splatoon (Jeu vidéo)
Il ne suffit pas d'avoir une bonne idée, aussi rafraîchissante soit elle, il faut aussi l'exécuter parfaitement. Splatoon, c'est ça : un concept intéressant qui peut laisser dubitatif sur le papier mais une fois manette en main c'est du fun assuré et addictif comme on en avait pas vu depuis longtemps. Alors oui, les quelques contraintes du online et l'exploitation particulière du jeu ( le contenu se débloquant au fil des semaines/mois après la sortie du jeu ) pourront en agacer certains mais pour moi le système de base à la fois simple et puissant se suffit à lui-même.

Une bien belle nouvelle franchise Mr Nintendo


Page : 1 | 2 | 3