undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Rentrée scolaire Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Mysticmoon > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Mysticmoon
Classement des meilleurs critiques: 2.889
Votes utiles : 237

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Mysticmoon ((Arles 13) FRANCE)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-14
pixel
Disintegration
Disintegration
Prix : EUR 13,99

4.0 étoiles sur 5 DES LINGOTS D'OR !!, 8 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Disintegration (CD)
'Disintegration' paru en 1989 est quoi qu'on en dise l'album le plus aboutit, mature et cohérent du groupe. Pendant 72 'longues' minutes et ces 12 morceaux ou le côté 'instrumental' va prendre le dessus sur le côté 'vocal', 'THE CURE' va nous faire voyager dans leur univers mélancolique, profond et nostalgique, 3 adjectifs qui illustrent à mon sens parfaitement l'ambiance générale de cette œuvre.

Les 6 premiers morceaux qui représentent la première partie de cet album sont d'une beauté majestueuse avec pour les 3 plus célèbres 'Lullaby', 'Lovesong' et 'Pictures Of You' ! Cependant, les 3 autres titres intercalés sont loin d'être dénués d'intérêt, je pense notamment à 'Plainsong' qui ouvre de façon remarquable ce disque avec la voix de l'éternel adolescent 'ROBERT SMITH' plaintive et émotive fondue dans des effets de 'réverb' et 'delay'.
'Closedown' et 'Last Dance' sont dans un registre musical assez similaire avec toujours cette atmosphère brouillardeuse. Cette 'Cold-Wave' lancinante est souvent marquée par de longues introductions instrumentales avec ces riffs ronds et mélodiques de guitares si particuliers au groupe qui tournent en boucle sur fond de claviers épais et envoûtants.

La seconde partie de ce disque est un petit cran en dessous mais reste néanmoins d'un niveau très respectable à commencer par un autre titre connu 'Fascination Street' et sa ligne de basse très lourde qui sauve un peu ce morceau qui ne m'a jamais vraiment emballé.. La chanson éponyme 'Disintegration' est un peu dans un même style mais plus dansante et originale avec ces sons 'asiatiques' sans pour autant être transcendante.
Par contre, j'ai été davantage séduit par les 4 autres titres plus lents comme le martial et menaçant 'Prayers For Rain' ainsi que 'The Same Deep Water As You', titre très profond et émouvant de plus de 9 mn avec toujours ce timbre de voix larmoyant.
Enfin, l'album se termine intimement avec 2 ballades honorables et quasi-instrumentales, j'ai nommé 'Homesick' et 'Untitled'.

Pour conclure, cet album n'est pas si accessible que ça et demande quelques écoutes attentives.
Mais comme le 'Père Noël' m'a offert la version vinyle rééditée et remasterisée, en ce début d'année 2016, je l'ai donc réécouté avec plaisir (il faut avoir le temps, car 72mn c'est long...), j'ai donc passé un agréable voyage en compagnie des 'CURE' malgré quelques petites turbulences en fin de parcours...

J'hésite entre 4 et 5 étoiles...mais je suis d''une humeur exigeante, ce sera donc 4 étoiles nostalgiques !!


Jeopardy / From The Lion's Mouth / All Fall Down ...Plus
Jeopardy / From The Lion's Mouth / All Fall Down ...Plus
Prix : EUR 23,67

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 'DU SON' PUR 'POST-PUNK / COLD-WAVE' !!, 6 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jeopardy / From The Lion's Mouth / All Fall Down ...Plus (CD)
Je lis ici et ailleurs des commentaires très élogieux concernant ce groupe, je peux le comprendre et le respecte mais en ce qui me concerne, je ne suis pas aussi convaincu par autant de louanges.

Je m'explique :

Bien entendu, 'THE SOUND' est un bon groupe de cette glorieuse période 'Post-Punk/Cold-Wave' du début des années 80 et aurait mérité en effet un peu plus de notoriété par rapport à son potentiel évident, mais soyons précis et objectif ! A cette période, un tas de formations vont éclore dans ce style avec pour les plus connus 'THE CURE' voire 'SIOUXSIE AND THE BANSHEES' dans un registre un peu différent mais tout cela se rapproche considérablement.
A présent, dans cette jungle musicale, je vous cite les moins connus mais qui se rapprochent sensiblement de 'THE SOUND' (j'en oublie évidemment..) :

'ECHO AND THE BUNNYMEN', 'THE PSYCHEDELIC FURS', 'THE CHAMELEONS', 'THE COMSAT ANGELS',
'SAD LOVERS AND GIANTS', 'MODERN ENGLISH', 'THE NAMES', 'OPPOSITION', etc, etc...

Comprenez que tous ne peuvent être en haut de l'affiche et c'est bien dommage ! Alors il faut en choisir 1 ou 2 et ce fut pour le plus prestigieux d'entre eux 'THE CURE', ce qui me parait tout de même logique à l'époque même si aujourd'hui le groupe s'est complètement égaré (quoiqu'un retour est annoncé en 2016...).
En revanche, je veux bien comparer 'THE SOUND' à d'autres groupes aussi méconnus qu'eux parmi certains que je cite ci-dessus, notamment 'ECHO AND THE BUNNYMEN' qui semble en effet s'en être les mieux sortis puisque toujours en activité aujourd'hui ! Néanmoins, est-ce si immérité que ça ? Je ne crois pas..Musicalement, les premiers essais des 'Hommes Lapins' me semblent un cran au dessus que ceux des 'SOUND' et le timbre de voix de 'IAN MC CULLOCH' a cette touche originale en plus qui manque à la voix de 'ADRIAN BORLAND' pourtant belle et pure.
Toutefois, les 2 groupes à qui on peut véritablement les concurrencer sont 'The COMSAT ANGELS' et 'SAD LOVERS AND GIANTS', avec un petit faible pour les excellents 'COMSAT ANGELS' un brin plus talentueux que 'THE SOUND' si je peux me permettre...Si vous ne connaissez pas, tendez l'oreille, je commente d'ailleurs ici quelques-uns de leurs précieux albums...

J'en reviens au regretté 'ADRIAN BORLAND' et sa troupe !

Seul un album pour ma part sort du lot, il s'agit de 'From The Lion's Mouth' (1981), les titres 'Winning', 'Sense Of Purpose', 'Contact The Fact' sont de pures perles cold-wave dansantes et élégantes sans oublier l'hypnotisant 'Fatal Flaw'.
Cependant, leur meilleur morceau est sans aucun doute 'Monument' issu de leur 3ème opus 'All Fall Down', en effet, cette composition dénudée et lunaire qui monte crescendo est tout à fait savoureuse, du grand art !
Ce 'All Fall Down' (3ème album du groupe paru en 1982) reste cependant assez inégal même si original avec de bons titres comme 'We Could Go Far', l'éponyme 'All Fall Down', 'In Suspense' ou bien encore 'Calling The New Tune'.
Leur réel premier essai 'Jeopardy'(1980) s"avère plus insouciant et naïf, je resterai donc indulgent avec 3 titres qui me viennent à l'esprit 'I Can't Escape Myself', 'Missiles' et 'Desire'.
Concernant leur 4ème album 'Heads And Hearts' et 'Ep' qui suit 'Shock Of Daylight', c'est à mon sens beaucoup moins performant et inspiré. Je retiens néanmoins 'Golden Soldiers', l'excellent 'A New Way Of Life' ainsi que 'Total Recall' et 'Under You'.
Enfin, leur ultime et indigeste 'Thunder Up' en 1987 ne restera pas dans les anales et marquera malheureusement la fin de carrière du groupe. En résumé, j'adhère à une vingtaine de titres les concernant, ce qui est déjà pas si mal !

En conclusion, j'espère ne pas avoir froissé leurs plus fervents supporters mais je tenais à exprimer mon point de vue concernant ce groupe que je trouve très respectable mais pas à un niveau suffisamment élevé pour me convaincre davantage.. Ces 2 coffrets sont cependant complets et très intéressants puisqu'ils regroupent leur carrière intégrale avec de nombreux bonus, live sessions et autres raretés.

Comme je suis partagé entre le très bon, le bon, le passable et le médiocre, J'évalue l'ensemble de leurs œuvres à 3 étoiles pétillantes !!


Innuendo - Remasterisé 2011
Innuendo - Remasterisé 2011
Prix : EUR 16,99

5.0 étoiles sur 5 LE DERNIER ACTE !!, 6 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Innuendo - Remasterisé 2011 (CD)
En 1991, j'avais 17 ans, j'étais alors en pleine découverte musicale et ma tête remplit de rêves, c'est la que je compose modestement mes premières compositions et tout ce que j'ai pu écouté auparavant influencera d'une certaine manière mon style musical. 3 groupes à l'époque vont bercer ma jeunesse : 'MIDNIGHT OIL', 'THE ALAN PARSONS PROJECT' et 'QUEEN' que je 'redécouvre' à ce moment la'. Malheureusement pour moi, ma joie fut de courte durée à l'annonce de la mort de 'Freddie Mercury', je n'étais pas renseigné et j'ignorais qu'il était malade. Ce fut donc brutal et j'avoue avoir été perturbé par sa disparition.

Après cette présentation intimiste, j'en viens à ce chef d'œuvre 'Innuendo' !

Comme je vous l'écris ci-dessus, je connaissais peu cette formation mis à part leur tube planétaire 'A Kind Of Magic', puis il y a eu ce déclic avec le passage en boucle sur nos radios de 'The Show Must Go On'. Ce puissant et poignant testament musical va avoir un effet hypnotisant sur moi et va alors me téléguider instantanément sur leur 2 best of qui venaient de sortir juste après le décès de 'Freddie' et la, c'est la claque !
En effet, je découvre la véritablement leur univers musical et toutes ces immenses compositions que je ne connaissais pas ou que j'avais oublié (car trop jeune), je tombe donc immédiatement amoureux de 'Queen' (comme beaucoup d'entre vous à l'époque je suppose..).

J'achète donc certains de leurs albums studio (essentiellement ceux de leur dernière partie de carrière car je me reconnais plus musicalement) et prend une nouvelle claque à l'écoute de ce 'Innuendo' qui prendra une dimension particulière à mes yeux.
Le titre froid 'I'm Going Slightly Mad' hante encore mon esprit et me prend toujours aux trippes avec ce clip théâtral mais haut combien d'actualité. Le maquillage forcé de 'Freddie' pour masquer son visage ravagé par la maladie me donne encore beaucoup de frisson. C'est beau et tragique à la fois, mais tellement courageux de sa part !

En dehors des morceaux célèbres issus de cet album qu'on ne présente plus comme 'Innuendo', 'Headlong' 'The Show Must Go On' et donc 'I'm Going Slightly Mad', d'autres titres vont retenir mon attention, tout d'abord, le spatial et entêtant 'Ride The Like Wind', puis le slow mélancolique 'These are The Days Of Our Lives' qui sera le denier clip officiel du groupe sans oublier l'enivrante 'Delilah', titre délicieusement gai et délirant.
Enfin la sombre et austère composition 'Don't Try So Hard' vous transportera définitivement au paradis des chrysanthèmes. Sur ce titre, 'Freddie' monte dans les aigus incroyablement, il vous procurera une émotion unique.

Nous sommes aujourd'hui en 2016, soit 25 ans après la sortie de cette pièce artistique qui représente pour ma part l'un des plus grands albums 'rock' du siècle dernier ! Et même si depuis un certains temps, je me suis détaché de ce groupe, je reste 'un amoureux nostalgique' et prends toujours autant de plaisir à réécouter leur musique en restant admiratif de ce groupe légendaire qui me marquera à vie..

5 étoiles paradisiaques !!


X & Y, COLDPLAY 1 - Compact Disc
X & Y, COLDPLAY 1 - Compact Disc
Prix : EUR 7,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 LES ANNEES LUMIERES !!, 6 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : X & Y, COLDPLAY 1 - Compact Disc (CD)
Afin d'un peu rééquilibrer mes chroniques sur ce groupe que je n'épargne pas sur leur 3 derniers albums en date et notamment sur l'indigeste 'A Head Full Of Dreams', je tenais à apporter un rayon de soleil en ce début d'année 2016 en commentant leur 3ème œuvre parue en 2005, j'ai nommé 'X&Y' !

Je connaissais quelques titres par ci, par la, issus de leurs 2 premiers opus comme 'Clocks' et 'Trouble' mais c'est vraiment à travers cet album que j'ai découvert 'COLDPLAY' avec ce merveilleux single 'Speed Of Sound' qui tournait en boucle à l'époque sur nos ondes. J'ai été fasciné et transporté par ce morceau qui me colle encore aujourd'hui à la peau (faut bien s'accrocher à quelque chose..), et j'ai donc décidé de m'offrir cet album que je ne regrette absolument pas !
En effet, ma surprise fut totale car je ne pensais pas ce groupe capable d'atteindre un tel niveau de créativité avec des mélodies riches et accrocheuses, bien structurées orchestralement, en tout cas bien plus étoffées et consistantes que sur leurs 2 premiers essais plus intimistes et dépouillés.

'Square Ones' qui ouvre l'album montre la voie à suivre et vous transportera dans des espaces féériques et lumineux. On retrouvera ce rock soyeux et sophistiqué quasiment tout le long en passant par le très new-wave 'White Shadows' au nostalgique et romantique 'The Hardest Part' (avec des riffs guitares à certain moment qui me font penser à du 'CURE' (période 'Lovesong'), sans oublier le ténébreux 'Low' (rappelant un vieux groupe 80' méconnu 'THE CHAMELEONS' ainsi que 'Talk', plus dans un style 'U2' de la grande époque.
Enfin bien sûr le classieux et rêveur 'Speed Of Sound' qui vous donnera la chair de poule, pour ma part la plus belle composition de leur carrière bancale...
La plupart des autres pistes de ce disque sont plus coulés et posées, je pense à la triste mais belle ballade 'What If' ainsi qu'à 'Fix You' avec toujours des arrangements musicaux bien structurés. Puis l'album se termine plus intimement avec 'Til Kingdom Come'.

Je tenais à chroniquer cet ouvrage juste après le très décevant et navrant 'A Head Full Of Dreams' (mais tout est désolant depuis le respectable 'Viva La Vida). En effet, comment ne pas être désemparé de l'évolution et direction musicale de cette formation lorsque vous avez tant apprécié cet album qui date déjà de plus de 10 ans ?? Pourtant pour moi, c'est comme si c'était hier..Malheureusement 'Coldplay' semble aujourd'hui à des 'années lumières' de cet univers musical, à croire que ce n'est plus le même groupe...

A travers ce 'X&Y et après plusieurs notes catastrophique, j'attribue enfin à ce groupe ces fameuses 5 étoiles tant convoitées !!


Love Metal
Love Metal
Prix : EUR 7,36

4.0 étoiles sur 5 LE SACRE !!, 4 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Love Metal (CD)
En 2003, les Finlandais de 'HIM' (His Infernal Majesty) arrivent pour ma part à maturité avec ce 4ème album studio 'Love Metal' ! En effet, après 3 honorables premiers essais et plusieurs tubes en puissance dont le jouissif 'Join Me (in Death)', ces nouvelles compositions se font plus sérieuses et étoffées mais aussi moins naïves au niveau de la ligne mélodique. Enfin, 'VILLE VALO' le prétentieux mais séduisant chanteur en fait un peu moins avec sa voix ici plus lisse et posée mais cependant toujours aussi charmeuse.

'The Sacrament' est très certainement le meilleur morceau de l'album, l'introduction scintillante au piano est majestueuse. Entre rêves et mélancolie, cette composition vous transportera à travers les galaxies.
'The Funeral Of Heart', autre single issu de ce disque est un peu dans le même registre, l'émotion est à son comble et la mélodie toujours belle et profonde. Puis le redoutable 'Circle Of Fear' est un titre plus froid et mécanique, les riffs et sont guitares de l'intro me rappelle un super groupe 'Indé/Gothic/Rock' des années 80, 'THE MISSION' !
D'autres morceaux comme 'Beyond Redemptation' et 'Endless Dark' sont des respectables copies de 'Circle Of Fear' justement. Enfin, dans une atmosphère plus love et glamour, 2 titres retiennent mon attention, il s'agit de 'Sweet Pandemonium' et 'This Fortress Of Tears' avec de douces mélodies soignées ainsi qu'une évolution orchestrale intéressante.
Seul véritable bémol, le 1er titre agressif et strident 'Buried Alive By Love' dont la voix éraillée et forcée de 'VILLE' me casse les oreilles, dommage...

N'hésitez donc pas à vous procurer ce très bon album qui existe depuis peu en version remasterisée avec un second CD bonus. Si vous ne connaissez pas ou peu cette formation scandinave, penchez vous aussi sur leur dernier Best Of' 'XX' où vous retrouverez nombreux de leurs 'tubes' qui englobent une bonne partie de leur carrière.
A l'heure ou j'écris ce commentaire, nous somme en 2016 et depuis 2003 le groupe a sortit 4 autres albums studio malheureusement beaucoup moins performants à mon goût.. Espérons qu'ils retrouvent un peu de magie prochainement !

Je note cette œuvre 4 étoiles amoureuses !!


Judas Christ
Judas Christ

5.0 étoiles sur 5 JE VOUS BENIS !!, 4 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Judas Christ (CD)
Succédant au mitigé 'Skeleton Skeletron', les Suédois de 'TIAMAT' nous reviennent en 2002 avec une nouvelle galette savoureuse. Cet album la est très certainement le plus 'pop' dans leur univers 'Gothic-Rock/Metal/Psychédélique'.

Ecoutez plutôt ce 'Vote For Love' avec son refrain imparable qui aurait mérité un succès plus large, les chœurs féminins en fond sont tout a fait remarquables ou bien encore l'égocentrique 'I am in love with myself' toujours aussi ingénieux avec sa mélodie dansante et percutante.
En effet, ces compositions sont dans leur ensemble brillantes et très inspirées mélodiquement, je pense notamment à 'Angel Holograms', titre 'Gothic-Rock' sulfureux à l'atmosphère envoûtante et aux refrains aériens grâce à la voix de 'Johan Edlund' légèrement fondue dans l'électro mais aussi l'utilisation en fond de sons d'orgues enveloppants.
Le morceau 'Love is as good ad soma' est une soyeuse et délicate contine qui me fait penser à 'THE CHURCH' (super groupe Australien), les arrangements sont riches et la voix du chanteur étonnamment claire, elle le restera d'ailleurs tout au long de cet album, ce qui n'est pas pour me déplaire !
Puis 'The Return Of The Son Of Nothing, titre en ouverture de l'album, donne comme souvent le pouls et le tempo de ce qui va suivre, cette chanson ce rapproche musicalement du fameux morceau 'Whatever That Hurts' présent sur l'album 'Wildhoney' (1994).
Enfin le disque se termine par 2 agréables ballades un peu plus dépouillées, voire semi-acoustiques ce qui contraste quelque peu avec le reste, néanmoins, les mélodies restent de très bonne qualité surtout 'Too Far Gone' qui me fait penser cette fois-ci à du 'MIDNIGHT OIL' (période 'Earth And Sun And Moon / Breathe), autre groupe génial Australien, tiens tiens...

En conclusion, ces travaux issus de la précédente décennie sont quasi-parfait, très accessibles pour auditeurs avertis, mais le groupe atteindra pour ma part son apogée un an plus tard en 2003 avec l'album qui suivra 'Prey' ! (que je commente ici également pour les curieux...).
A noter également qu'après une interruption de 4 ans depuis 2012 et le mitigé 'The Scarred People', le groupe s'est à nouveau reconstitué et prépare un nouvel album pour 2016, ce qui est une excellente nouvelle !

5 étoiles chrétiennes !!


Mirror Moves
Mirror Moves
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 DE L'AUTRE COTé DU MIROIR !!, 30 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mirror Moves (Album vinyle)
'Mirror Moves' représente le 4ème album studio des 'PSYCHEDELIC FURS' et sort en 1984 succédant à l'honorable 'Forever Now' (1982) que je commente aussi sur 'Amazon' !
Cet album vient d'être réédité et remasterisé tout récemment en 2015 en version 'Vinyle', ce qui attire ma curiosité. Du coup, j'ai ressorti la version CD d'époque de ma discothèque un peu poussiéreuse et j'avoue avoir pris un réel plaisir en le réécoutant attentivement. Cependant, comme j'ai été gâté par le 'Père Noël' avec une platine Vinyle toute neuve, je me procurerai donc prochainement cette œuvre dans son format original d'époque mais qui vient de subir un bon relooking !

J'en viens à présent au contenu de ce 'Mirror Moves' qui est très certainement l'album le plus pop et accessible de leur carrière, c'est au final pour ma part leur meilleur. En effet, il s'y dégage une légèreté insouciante ainsi qu'une fraicheur musicale sans prétention. Les morceaux défilent agréablement dans une ambiance 'Pop-Rock/Wave' à commencer par l'excellent titre 'The Ghost in you' qui vous transportera justement de l'autre côté du miroir, mais n'ayez crainte, ce monde parallèle semble apaisant et relaxant.
Le second morceau de ce disque 'Here come cowboys' est un classique du groupe avec ses mémorables riffs guitares en fin de phrase du chanteur pendant les couplets. Vient ensuite le respectable autre single 'Heaven' avec la voix toujours très éraillée de 'RICHARD BUTLER', ce qui peut un peu déconcerté l'auditeur, mais on finit par s'y faire.
Je ne vais pas énumérer toutes les pistes, mais 3 autres compositions retiennent mon attention, il s'agit de 'My Time', 'Alice's House' et surtout 'Like A Stranger' avec cette belle mélodie 'champêtre' pendant les refrains agrémentée de sons de trompettes qui viennent enrichir l'orchestration musicale.

Si certains ne connaissent pas cette solide formation 'British' issue de la mouvance 'Post-Punk'/'New Wave', il est plus que temps de vous pencher sur leur cas et de briser le miroir !

4 étoile relookés !!


Floodland Era
Floodland Era
Prix : EUR 68,45

5.0 étoiles sur 5 TERRE DE SANG !!, 30 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Floodland Era (Album vinyle)
Je ne vais pas refaire la biographie de ce groupe culte car cela relève d'un autre débat...
Il y a 30 ans tout juste en 1985, 'THE SISTERS OF MERCY' atterrit come un 'ovni' dans la jungle et mouvance dite 'gothique' avec un 1er album 'First And Last And Always' qui rencontre un réel succès et nous plonge véritablement dans un strict et pur rock gothique avec une touche mélancolique qui vous fera frissonner. La voix très grave du chanteur 'ANDREW ELDRITCH' fait penser à un vieux 33 tours qui tourne au ralenti, ce qui est assez décontenançant.

Je suis donc ici pour vous présenter leur seconde pièce artistique 'Floodland' paru en 1987 et qui vient d'être en 2015 réédité et remasterisé sous le format 'vinyl' avec un tas de titres bonus ! Ce coffret 'Collector' devrait donc ravir les plus sombres d'entre nous...
Pour ce nouvel opus, 'ANDREW' se retrouve orphelin de ses plus précieux musiciens dont 'WAYNE HUSSEY' qui fondera par la suite 'THE MISSION', encore un autre débat..
Mais notre lascar ne se démoralise pas pour autant et fait appel notamment à la bassiste 'PATRICIA MORRISON', élégante tigresse déjantée qui prêtera aussi sa voix féline sur cet album qui va s'avérer d'une redoutable efficacité ! En effet, l'énorme titre entêtant 'This Corrosion' de près de 11mn est le pic de ce disque sans oublier le très mécanique 'Lucretia My Reflection' parfaitement huilé, tel un rouleau compresseur qui fait encore danser dans les lugubres boites underground ! Le 3ème très grand morceau 'Dominion/Mother Russia' qui ouvre l'album vous envoutera définitivement avec à l'appui un superbe clip en plein désert Africain, visionnez le !
La piste 2 'Flood1' est très sensuelle avec ce faux rythme nonchalant, l'atmosphère est lourde et pesante. Puis vient '1959' (l'année de naissance du chanteur) qui casse volontairement l'ambiance de l'album avec l'utilisation minimale d'un piano pour accompagner la voix ténébreuse et larmoyante de 'ANDREW'.
Enfin, les 3 derniers titres qui complètent cet étonnant album restent d'un bon niveau même si légèrement en dessous des 5 cités ci-dessus.

N'hésitez donc pas à vous replonger dans l'univers gothique de ce groupe unique à travers leurs 3 véritables albums studio que sont 'First And Last And Always (1985), Vision Thing (1990) et donc 'Floodland' (1987).

Cet album vaut objectivement 4 brillantes étoiles mais j'en accorde une 5ème paranormale !!


Fiction
Fiction
Prix : EUR 17,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 SCIENCE FICTION !!, 30 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
'Fiction' paru initialement en 1982 représente le 3ème album studio des injustement ignorés 'THE COMSAT ANGELS' ! Cet album qui vient tout récemment d'être brillamment remasterisé en 2015 est une très bonne transition entre leur 2 premiers essais résolument 'Post-Punk' que sont 'Waiting For A Miracle' (1980) et 'Sleep No More' (1981) et les 2 prochaines œuvres qui suivront beaucoup plus pop et accessibles 'Land' (1983) et '7Day Weekend' (1985). D'autres excellents albums verront le jour par la suite et ce jusqu'en 1995 comme 'My Minds Eye' (1992) que je commente ici également.

Le voyage spatial débute par 'After The Rain', titre mélancolique et envoûtant qui ne vous laissera pas indifférent tout comme les compositions solaires coulés et décontractantes 'Now I know' et 'Pictures'.
'Ju-Ju Money' 'déjà présent sur 'Waiting For A Miracle' a été bien rafraichi ici, ce qui lui donne une ambiance plus épaisse et prenante. Le morceau dansant 'Birdman' devrait vous faire replonger dans cette folle période 'new-wave', je pense notamment à 'TALK TALK' surtout au niveau de la voix. Enfin le dernier titre de l'album 'What Else!?' est un peu du même registre avec de superbes riffs aériens de guitares.
A noter un CD bonus qui complète cet ouvrage avec quelques raretés B-Sides et 'Sessions Lives'.

Pour les amateurs du genre (THE SOUND, THE CHAMELEONS, etc...), n'hésitez donc pas à découvrir cette formation issue du Benelux à travers leurs différents albums remasterisés.
Pour info 'MARTIN L GORE' (Depeche Mode) avait repris un de leur titre 'Gone' dans un album de reprise, ce qui est plutôt glorifiant et révélateur pour un groupe aussi peu connu...

Je note cette rareté 4 étoiles arcs-en-ciel !!


vol.1 : 1987-89
vol.1 : 1987-89

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 ASTRAL !!, 30 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : vol.1 : 1987-89 (CD)
Magnifique réédition remasterisée de ce groupe Français 'LITTLE NEMO' formé au milieu des années 80 ! Ce double CD contient leur Ep 'Private Life' (1988) ainsi que leurs 2 premiers albums studio 'Past and Future (1987) et 'Sounds in the Attic' (1989).
Dommage qu'il soit très difficile de se procurer leurs œuvres..J'ai du en effet batailler afin d'obtenir ce petit trésor et j'avoue ne pas être déçu.

Le style de musique de cette formation est un mélange de 'Touching Pop' et de 'New-Wave' romantique, on pourrait les comparer pour les moins connus à 'B-MOVIE' ou 'SAD LOVERS AND GIANTS' et 'THE STRANGLERS' pour les plus connus.

Je fais un condensé de ces albums :

Quelques chansons sont interprétées en Français notamment l'énigmatique 'A Une passante' sur un texte de 'CHARLES BEAUDELAIRE', morceau que l'on retrouve sur les 2 albums avec des arrangements légèrement différents.
Je cite quelques titres qui me viennent à l'esprit comme 'New Flood', 'Sandcastle' ainsi que le profond et nostalgique 'Fickleness', 3 excellents titres issus de 'Sounds in The Attic', mais aussi sur l'album 'Past and Future', les morceaux 'A Day out of time' et surtout l'imparable 'Seconds', petite perle Cold-Wave romantique qui rappelle un peu un certain 'North Winds' des 'STRANGLERS' justement...'Seconds' sera réenregistré en 1990 avec un son plus épais et hypnotisant, cette composition prendra alors vraiment toute sa dimension et splendeur artistique.

Beaucoup de sensibilité donc et de talent chez ce groupe qui vient à ma grande surprise de se reformer récemment avec un superbe nouvel album paru en 2013 'Out of the Blue', je me le suis d'ailleurs procuré il y a quelque temps et j'y consacrerai ici très bientôt une chronique en début d'année 2016...

4 étoiles tricolores !!


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-14