Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CDW17 cliquez_ici Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Zikmu > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Zikmu
Classement des meilleurs critiques: 19.317
Votes utiles : 278

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Zikmu "zikmu" (Paris)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Multiversum (Tome 3-Utopia)
Multiversum (Tome 3-Utopia)
par Leonardo Patrignani
Edition : Broché
Prix : EUR 7,75

4.0 étoiles sur 5 Se lit très bien mais..., 23 mai 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Multiversum (Tome 3-Utopia) (Broché)
Il y a des filons non exploités : il aurait pu y avoir une course folle à travers de multiples dimensions de l'espace-temps ente les "bons" de l'histoire et la "méchante" et ses sbires. Et aussi une amusante rencontre entre nos deux jeunes gens et leurs clones, qui vivent dans le même univers pourtant. Au lieu de cela, une lutte des forces de la liberté contre la dictature (pas nouveau ce thème !), pour finir sur une attendrissante démocratie où tout le monde il est bon, tout le monde il est gentil, et la chansonnette rétro remplit les gens d'extase. Et nos deux héros s'embourgeoisent, demain la cuisine, les courses et les mioches.
Je m'aperçois que je suis en train d'être plutôt dur envers un livre qui m'a, en fait, bien accroché. Bon roman de science-fiction bien fantaisiste, à condition de n'y chercher ni philosophie, ni science, que de l'imaginaire.


La galerie des beautés
La galerie des beautés
par Leonardo Marcos
Edition : Broché
Prix : EUR 30,00

5.0 étoiles sur 5 Remarquable, 21 mai 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : La galerie des beautés (Broché)
C'est le livre d'une exposition qui a lieu actuellement. 38 portraits de top-models, princesses, danseuses et quelques autres, traités avec une technique particulière : seuls les cheveux et les yeux, un peu aussi les lèvres et le nez, sont mis en évidence, le reste est un fond uniformément blanc. Le regard y gagne une grande intensité. Avec chaque photo un titre, une citation du modèle, un haiku du photographe, avec comme leitmotiv, la beauté. Le photographe espagnol Leonardo Marcos a réalisé un travail d'une grande élégance.
Dans chaque page l'image pourrait être un peu plus grande, l'impression est en hi-key c'est-à-dire très claire, l'auteur l'a voulu ainsi, il faut s'y habituer un peu mais en feuilletant ce livre on est sous le charme.


Ape and Essence
Ape and Essence
par Aldous Huxley
Edition : Broché
Prix : EUR 9,46

2.0 étoiles sur 5 Brain damage, 16 mai 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ape and Essence (Broché)
In 1932 Aldous Huxley published the excellent novel Brave New World. Then in 1948 he produced Ape and Essence, also a futuristic novel, but this time in a world that has been ravaged by war. It is a disjointed story, presented as a draft for a screenplay. In it he copies conceits already present in Brave New World with changes in names and détails. There is the fight between two enemy cults, both nasty ; hints of Satanism add a new unpleasantness that wasn't in Brave New World. The Dors of Perception only appeared in 1954, but it seems that poor old Huxley had already gone too heavy on the LSD.


Evolution : Une théorie en crise
Evolution : Une théorie en crise
par Michael Denton
Edition : Poche
Prix : EUR 10,20

5.0 étoiles sur 5 Un peu de logique pour changer, 11 mai 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Evolution : Une théorie en crise (Poche)
Je comprends mal certains des commentaires. Une idéologie religieuse ou métaphysique, si elle est bien comprise, ne doit rien à voir à craindre de découvertes scientifiques. En lisant ce livre on a une idée de ce que pense l'auteur à ce point de vue, on n'en est même pas certain, de toutes façons il n'en fait pas état et ce n'est pas le sujet de ce livre.
Je pensais déjà que l'évolution due au pur hasard était complètement improbable. Un progrès dans le sens d'une complexité de plus en plus grande d'organismes de plus en plus perfectionnés, c'est contraire à tout ce que l'on sait sur les probabilités et sur l'entropie. Mais en lisant ce livre je m'aperçois que c'est encore bien plus improbable que je ne pensais. Admettons qu'il y a un mystère dans l'apparition et l'évolution de la vie, nous ne savons pas tout et alors ? Quand ne sait pas quelque chose, il faut l'admettre. Que sais-je ? disait Montaigne. Et le bon sens est-il la chose du monde la mieux partagée ? Descartes avait été oublié le jour de la distribution.
Le dogme géocentrique a été renversé. Mais les dogmes de l'évolution effet du hasard, du Big Bang, de l'inconscient individuel ou collectif, du genre, du baroqueux, sont toujours debout et se caractérisent par le sectarisme et l'agressivité de ceux qui y croient.


Les Héritiers de Darwin : L'évolution en mutation
Les Héritiers de Darwin : L'évolution en mutation
par Marcel Blanc
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Pas tout à fait suffisant ..., 3 mai 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Héritiers de Darwin : L'évolution en mutation (Broché)
... comme tout ce qui est écrit sur le sujet. Ce qui va suivre est, en partie, une critique non du livre mais des idées actuelles. Ce livre décrit de façon bien complète les théories sur le sujet, pas toujours d'accord entre elles d'ailleurs. Mais :
1. Aucune découverte scientifique ne doit être considérée comme s'opposant à une idéologie morale, politique, religieuse ou métaphysique, si cette idéologie est bien comprise. Cela étant admis, quelles que soient nos croyances, nous devons pouvoir débattre de la question de l'évolution en toute liberté, en toute "laïcité", sans contamination idéologique. On croit au darwinisme par athéisme, mais derrière la théorie du "Big Bang" se cache un préjugé créationniste ! Rien de tout cela n'est acceptable.
2. L'auteur parle beaucoup du darwinisme, du néo-darwinisme, mais on peine un peu à en trouver des définitions précises. Pour l'ultra-darwinisme c'est plus clair. Avant de lire ce livre je pensais que Darwin croyait à des changements continus dans les caractères héréditaires, alors que le néo-darwinisme reconnaissait qu'il n'y a que des mutations, des changements discontinus, ces changements étant dus à des imprécisions dans les processus de copie d'ADN. Ici c'est le néo-darwinisme qui est décrit comme croyant à des changements graduels : il faut alors comprendre que ces changements apparemment "graduels" sont en fait des successions de petites mutations, toutes dans le même sens. Encore faudrait-il le dire.
Et puis il y a l'histoire de la girafe, un classique dans les livres sur ce sujet. Les girafes avec un cou plus long se nourrissent plus facilement donc survivent mieux. Mais si le cou s'allonge, le nombre de vertèbres doit augmenter. Il faut alors croire qu'à un moment de l'évolution une girafe avec une vertèbre de plus survit mieux parce que son cou est plus solide : cela devient difficile.
3. Le plus gênant est un problème de probabilité. Une mutation affectant un seul individu a peu d'effet sur l'espèce. Pour qu'il y ait modification d'une espèce ou création d'une espèce nouvelle, il faut qu'une mutation affecte en même temps un grand nombre d'individus. Et il est surprenant qu'un nombre suffisant de mutations bénéfiques apparaissent, on croirait sans peine qu'une mutation due au hasard soit presque toujours tératogène. Qu'une évolution spontanée, aléatoire, produise des organismes de plus en plus complexes, perfectionnés à un degré inouï, est en flagrante contradiction avec tout ce qu'on sait sur les probabilités et sur l'entropie.
D'ailleurs les énormes et instables molécules organiques, livrées à elles-mêmes, quand elles cessent d'être vivantes, ne savent faire qu'une chose, se décomposer.
Vu à la télévision un documentaire sur une expérience faite sur un quelconque animalcule, mouche ou vermisseau je ne sais plus : il semblait que les mutations favorables étaient plus fréquentes, par rapport aux mutations défavorables, que le seul effet du hasard ne laisserait prévoir. Seulement les auteurs semblaient avoir tellement peur de contredire les dogmes darwiniens que dans ce documentaire les commentaires n'étaient pas clairs.
Ce problème de probabilité crève les yeux, ce livre n'en parle pas ; à ma connaissance, les autres publications sur le sujet, non plus.
4. Nous connaissons des intermédiaires entre des espèces, et d'autres qui les ont suivies dans l'évolution, mais peut-être pas une très grande quantité de ces intermédiaires. L'auteur fait de son mieux pour débrouiller cette question, mais il reste un peu de flou.
En Australie et Tasmanie, il y a des chats marsupiaux et des rats marsupiaux. Alors, un ancêtre marsupial commun, ou un ancêtre chat ou rat commun ?
D'une façon générale, il y a dans l'improbabilité de l'évolution, dans la diversité des espèces, dans l'évolution tantôt graduelle tantôt par sauts, dans l'origine de la vie, un grand mystère. Le livre de M. Blanc est vague sur ce sujet. A l'instar de Montaigne et en dehors de toute idéologie, disons "Que sais-je" plutôt que "Je sais".
5. Un détail pour finir. Ce livre, comme tous les autres, mentionne le cas célèbre du papillon qui a mauvais goût et des taches reconnaissables, ce qui lui évite d'être mangé par les oiseaux, et de l'autre papillon qui n'a pas réussi à avoir ce mauvais goût mais a pu copier les taches ! Le comble de l'improbable ce qui ne dérange pas les darwiniens. Les auteurs copient cette histoire les uns sur les autres, elle date dit ce livre du XIXe siècle, est-elle bien vérifiée ? Et comment sait-on que le papillon a mauvais goût ? Même si l'on en mange un pour voir, le perçoit-on de la même façon qu'un oiseau ?


Le rêve et son interprétation
Le rêve et son interprétation
Prix : EUR 1,89

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Pauvre Freud, 4 mars 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le rêve et son interprétation (Format Kindle)
Freud a essayé de comprendre les rêves. Mais son mérite s'arrête là. Dans ce livre il donne un bon nombre d'exemples de rêves, avec des "explications" compliquées, tirées par les cheveux, et d'un seul coup il enchaîne sur une théorie simpliste :
1. Le rêve est l'expression d'un désir. Cela arrive quelquefois, mais plus souvent il exprime une inquiétude, une insécurité. Et plus souvent encore ce n'est ni l'un ni l'autre.
2. Plus précisément, un désir refoulé. Si un désir est exprimé dans un rêve, il est en général bien conscient. Exemple personnel : le désir de réparer une maison.
3. On y retrouve des idées sous forme d'images symboliques, souvent les mêmes d'un individu à l'autre. En fait il y a transposition : une situation est représentée de façon analogique, avec un environnement et des personnages différents de ce qu'ils sont en réalité, mais sans aucune fixité. Oublions Artémidore et les "clefs des songes" à deux sous !
Le très petit catalogue de symboles donné au chapitre XII est d'une rare indigence. Si c'est tout ce qu'il trouve à dire ce n'est pas fort. Et l'on n'y trouve que des images sexuelles.
4. Dans un rêve on se libère de la censure morale. En réalité c'est le raisonnement logique, les habitudes de pensée, qui sont relâchés, plutôt qu'un quelconque Parent ou Sur-moi. D'où une imagination bien plus fertile qu'en état de veille.
5. Les rêves sont une source d'information précieuse sur notre "inconscient" : notons-les, analysons-les ! Certains médicaments suppriment le sommeil paradoxal, donc les rêves : c'est mieux qu'une nuit d'insomnie, mais sans les rêves on est moins reposé au réveil. Ils sont donc utiles, mais ils sont rapidement oubliés, et cela même si nous les avons racontés : ils ont joué leur rôle, laissons-les partir dans l'oubli, c'est plus sain.
Pauvre Freud, complètement sous l'emprise de ses obsessions sexuelles. Il ne pense qu'à cela, c'est toute sa vie et toute son œuvre.


Jasmin: Barber, Poet, Philanthropist (English Edition)
Jasmin: Barber, Poet, Philanthropist (English Edition)
Prix : EUR 0,00

5.0 étoiles sur 5 Biography of a remarkable man, 6 février 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jasmin: Barber, Poet, Philanthropist (English Edition) (Format Kindle)
My grandmother lived in Paris and her telephone number was JAS 22-08. Why JAS ? Her telephone depended on a nearby exchange, rue Jasmin. For a long time I wondered who "Jasmin" was. Well, here is the answer.
Jasmin was the nickname of a Gascon poet, born in the southern town of Agen, a barber by profession, who lived in the nineteenth century. "Gascon" is one variety of the old "langue d'oc", another variety being the better-known Provençal. His poetry readings had great success and brought much money which he used entirely for philanthropy. He gave funds to hospitals and orphanages ; a man who was a stockbroker was ruined, having made bad investments, his daughter asked Jasmin for help, and Jasmin responded. He lived only on his earnings as a barber, one is full of admiration for his wife !
Jasmin travelled, he went as far as London with his Gascon poetry ; his readings were emotional, he sometimes wept. His "regional" poetry is less memorable than that of, say, Mistral or Robert Burns, but never mind that. This book, in English ! pays tribute to a remarkable man and tells all the details of his life.
This is a print-on-demand publication, a very useful method to make available books in small demand for which ordinary printing would be uneconomical, it is a facsimile of a copy from the University of California Library.


Porgy y Bess vos
Porgy y Bess vos
DVD ~ Sidney Poitier

4.0 étoiles sur 5 Film génial mais mauvaise copie, 24 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Porgy y Bess vos (DVD)
C'est tellement dommage que les ayants-droit de Gershwin aient fait interdire cet excellent film. Je l'ai vu deux fois dans les années 60 et j'ai admiré, en plus de l'interprétation, les couleurs bleue et orange de certaines scènes. Couleurs artificielles de projecteurs, mais vives, c'est un des triomphes du Technicolor.
Seule copie disponible malgré l'interdiction, d'une netteté douteuse et sans les couleurs. D'un original on peut supposer en NTSC, aucune conversion en PAL n'a été faite, mais la couleur a été supprimée et un essai minable de "colorizing" a été fait. Sous-titres en espagnol, je n'ai pas réussi à paramétrer pour les supprimer, en fait ils aident à comprendre les paroles en anglais.
Heureusement, hommage à Dorothy Dandridge, Carmen Jones est encore disponible.


Canon Pixma iP110 Imprimante jet d'encre
Canon Pixma iP110 Imprimante jet d'encre
Proposé par LABOUTIQUEDUNET
Prix : EUR 249,89

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellente imprimante, 9 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Canon Pixma iP110 Imprimante jet d'encre (Personal Computers)
Je ne comprends pas bien tous ces commentaires négatifs. J'utilise cette imprimante uniquement par le réseau Wi-Fi qui me donne Internet, la définir pour ce réseau n'est pas difficile avec la notice. Quand on met l'imprimante en marche elle se connecte toute seule. On peut la ranger dans un coin, quand on veut s'en servir il n'y a aucun câble à brancher. La batterie a une bonne capacité, elle met seulement pas mal de temps à se recharger.
Par comparaison, j'avais avant une imprimante similaire d'une autre marque. Définition Wi-Fi compliquée, et puis un problème de fonctionnement, l'achat étant récent je l'ai rendue.


Songe à la douceur
Songe à la douceur
par Clémentine Beauvais
Edition : Broché
Prix : EUR 15,50

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Chkinepou chez les ados, 30 décembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Songe à la douceur (Broché)
Acheté ce livre après avoir vu un interview de l'auteur à la télévision. L'histoire est de Pouchkine, déjà mise en opéra par Tchaikovsky, reprise ici à l'époque (très) actuelle, en France bien que les personnages gardent leurs noms russes. L'original est en vers réguliers, cette adaptation est en vers libres, avec des effets de mise en page déjà connus depuis Apollinaire et Mallarmé, cela maintient son caractère poétique. Style jeune très contemporain, pourquoi pas ? Les ambiguïtés, les hésitations des deux personnages sont bien décrites, leurs réactions sont vivantes. Si les sentiments sont complexes et changeants, la réalité c'est comme ça. Il y a un changement dans l'histoire, une incertitude ajoutée, deux même, c'est discutable mais permis.
Mais bien sûr, une histoire entièrement originale, non reprise d'un auteur célèbre, porterait plus de mérite.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10