undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Hardos > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Hardos
Classement des meilleurs critiques: 25.452
Votes utiles : 341

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Hardos "Metal forever" (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
Exterminator (Le droit de tuer) [Director's Cut]
Exterminator (Le droit de tuer) [Director's Cut]
DVD ~ Robert Ginty
Prix : EUR 14,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Film uniquement fantasmé (merci l'affiche !), 29 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Exterminator (Le droit de tuer) [Director's Cut] (Blu-ray)
A l'inverse de Blue Jean Cop du même metteur en scène, ce film a vielli. Film assez bavard finalement. Pas grand chose à sauver. Rien d'impressionnant dans les interventions de l'exterminateur. C'est plat et ennuyeux. Les personnages sont des caricatures tellement, ils sont simplistes. Aucun génie dans la mise en scène, pas très loin d'un téléfilm français tellement la caméra est simplement posée ... En fait ce qu'il y a de mieux dans THE EXTERMINATOR, c'est l'affiche du film reprise dans la jaquette du Blu-Ray. Mais attention, ne croyez pas voir l'exterminateur affublé d'un casque moto sur la tête et un lance flammes ente les mains. Aucune scène de ce type n'existe dans le film ... la seule scène vraiment impressionnante (pour l'époque), se trouve dans les premières minutes se déroulant au vietnam (réinventé pour l'occasion). Au niveau master, les couleurs sont fades, l'image est lissée de bout en bout ... Dommage, car les extèrieurs urbains de l'époque valent le coup, tellement une certaine réelle anarchie est palpable.


Blue Jean Cop [Blu-ray]
Blue Jean Cop [Blu-ray]
DVD ~ Peter Weller
Prix : EUR 14,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'excellence des 80's., 27 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blue Jean Cop [Blu-ray] (Blu-ray)
Je l'avais vu au cinéma en 1988 ... J'avais été surpris à l'époque par ce petit film, sorti parmi d'autres, sans tambours, ni trompettes. J'avais été bluffé par la fluidité de la mise en scène, l'histoire prenante, l'interprétation au top, les scènes d'actions maîtrisées, des prises de vues extérieures témoignant d'une époque foutraque et pleine de fantaisies, des éclairages superbes, un montage serré.
En visionnant ce blu-ray, je constate que ces qualités demeurent. Autant certains films des années 1980, assez connus comme << Le flic de Bevery Hills >> / << 48 heures >> me sont apparus, lors de leur revisionnage récent, dépassés, quasi ennuyeux, rien de tel pour Blue Jean Cop. Félicitations à CARLOTTA concernant le master qui est superbe.


Star Wars : Le Réveil de la Force [Blu-ray + Blu-ray bonus] [Blu-ray + Blu-ray bonus]
Star Wars : Le Réveil de la Force [Blu-ray + Blu-ray bonus] [Blu-ray + Blu-ray bonus]
DVD ~ Harrison Ford
Prix : EUR 19,99

19 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Pas une oeuvre, mais un produit., 29 décembre 2015
Comme certains vétérans cinéphages ... j'ai assisté au début du phénomène en découvrant du haut de mes 8 ans l'épisode 4 lors de sa première sortie en 1977.La BD LUG adaptée du film, sortie peu avant, avait déjà largement aiguisée mes sens. Les figurines Star Wars m'ont servi de pont imaginaire jusqu'à l'épisode 5.J'ai pu ensuite suivre l'évolution de l'oeuvre de Lucas tant au cinéma que dans les revues de cinémas (genre Starfix, Mad Movies) que sur les supports vhs, dvd, puis bu ray , incluant à chaque fois remasterisation , éditions spéciales, retouches etc. Immense brassages de mythes et légendes universels rendus soudainement facilement accessibles à tous.Mise en image iconique.Non exempts de défauts ,chaque épisode était porteur de la force ... à sa manière, évolutive et humaine sublimée par les moyens considérables engagés. L'épisode 7 me donne l'impression d'avoir perdu cette âme. En effet, Il m'est difficile, en le regardant, de passer à côté de ses trop nombreux travers. Pourtant, j'attendais beaucoup de JJ ABRAMS car le réveil de la force avais réellement commencé dans STAR TREK 2009. Première impression lors du visionnage du film Le Réveil de la Force : impossible d'y rentrer dedans. Il m'est d'emblée apparu factice, non pas sur un plan technique mais scénaristique. Je ne peux malheureusement que me rallier aux points faibles déjà évoqués : scénario gravement bâclé, véritable décalque de l'épisode 4.Chaque scène semble tuée dans l'œuf par manque de développement comme s'il fallait passer rapidement à la suivante ... Han solo adieu. Pourtant le seul intérêt du film résidait en lui, essentiellement. En effet, Harrison Ford a retrouvé la pêche des premiers jours malgré les années ( là véritablement un miracle).Il retrouve son sens de la répartie et surtout à l'opposite des autres personnages, il n'est pas transparent comme de l'eau minérale.Han Solo constitue le meilleur effet 3D du film ! Les Stormtroopers se comportent bizarrement, comme des humains.Il se déplacent de façon anarchique. Pas beau à voir. Y-a-t-il un raté où est-ce voulu ? On peut aussi remarquer que les dialogues explicatifs pullulent pour le cas où on aurait pas compris la grande complexité du scénario... Puis enfin quelle scène iconique va-t-on conserver dans nos mémoires concernant cet épisode ? A mon avis aucune. Un simple spectacle de détente dont on ne retiendra pas grand chose , à la manière d'un Transformers. Beaucoup de bruit et de fureur pour rien... L'aspect technique rien à redire. Il est vrai, finalement, avec le recul, que la pré-quelle n'était pas si mauvaise que ça (si on excepte l'épisode 1 bien sur). Comment des revues comme Le Monde/ Télérama/Les Cahiers du Cinéma etc ont-ils pu noté entre 4 et 5 étoiles ? Pour se racheter d'être passés à côté de l'épisode 4 en son temps ? Parce qu'ils n'ont plus d'indépendance de vue ? Comment des << professionnels >> n'ont pas pu relever ce que beaucoup d'entre nous ont remarqué ici ? que Star Wars 7 , n'est pas une oeuvre mais un produit ...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 1, 2016 9:48 PM CET


Delivrance [Blu-ray + Copie digitale - Édition boîtier SteelBook]
Delivrance [Blu-ray + Copie digitale - Édition boîtier SteelBook]
DVD ~ Jon Voight

12 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Comme la version US, qualité déplorable., 11 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delivrance [Blu-ray + Copie digitale - Édition boîtier SteelBook] (Blu-ray)
Il s'agirait de la même version que celle US parue en 2007 disponible en zone free.Si c 'est confirmé, il n'y a pas eu de remastérisation. La qualité de l'image est alors déplorable. Le son d'un autre temps.Un tel chef d'oeuvre mérite beaucoup mieux.Le visuel du boitier steelbook est par contre très beau. Dommage que le plus important, la qualité du Blu-ray, n'ait pas été aussi soignée que le boitier.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 30, 2015 11:06 AM CET


War of Kings
War of Kings
Prix : EUR 13,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 KINGS OF METAL, 8 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : War of Kings (CD)
Europe semble vouloir fuir ce qui a fait son succès. The Final Countdown demeurera pourtant, qu'on le veuille ou non, un classique indémodable du hard FM, comme Whitesnake avec 1987. Joey Tempest avait l'allure parfaite pour ensorceler les midinettes.Mais Europe faisait surtout du hard rock mélodique de première classe.Puis l'album Out of This World a suivi, un cran en dessous, bien que fort agréable. Ensuite, progressivement , le groupe c'est éloigné de la formule de son succès , sous la pression de John Norum, le guitare héros, revenu entre temps. Les albums qui ont suivi se sont progressivement orienté vers du hard rock sans concession, exception faite de Prisonniers in Paradise, voire carrément dark : Start From The Dark / Secret Society. Nouveau tournant avec Bag of Bones, en nous proposant un hard rock tendance feeling 70's orienté led zep / deep purple. Un album vrai, sans fards, dépouillé de tout effets ostentatoire, juste l'essence même du groupe. L'inverse de Final Coutdown. Cet album va tout à fait dans le sens de Now What ? excellent dernier album de Deep Purple, réussissant l'équilibre idéal entre expérimental / mélodique/feeling. Ces deux albums curieusement se répondent.Je ne serai pas contre, un nouveau coup de braqué pour les futurs albums, genre power métal du style Pandémonium/Motherland de Pretty Maids.Je suis sur que cela leur irait très bien. Imaginons un Final Coutdown ultra puissant, avec un son méga lourd, de belle partie de synthés entrelaçant des guitares en fusion, ce serait très cool ... mais ce WAR OF KINGS gorgé de Feeling me va aussi très bien et prouve une fois de plus qu'ils demeurent toujours les KINGS OF METAL.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 15, 2015 7:19 AM CET


Return to Forever - Edition limitée livret 24 pages
Return to Forever - Edition limitée livret 24 pages
Proposé par MediaFloh
Prix : EUR 15,38

2 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Vite fait , mal fait !, 2 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Return to Forever - Edition limitée livret 24 pages (CD)
Morceaux sans envergure,ennuyeux,sans pêche, sans émotions. Pas de solo remarquable. Pas de Breaks qui interpellent. Ça sent les fonds de tiroirs. We built this house est le seul morceau valable bien que le couplet aurait mérité plus de saturations ... Le refrain est très accrocheur. En fait seule la production est bonne. Elle essaye désespérément de mettre en valeur des morceaux qui n'en ont pas le potentiel.02 étoiles pour la production et ce morceau.On est très très loin de Sting in The Tail.
Même les dieux du métal doivent s’appliquer pour faire plaisir à leur fans. Si je m'en réfère à leur derniers interviews concernant la genèse de cet album, il a été fait un peu sur le tas . Ça se ressent complètement. En conclusion << vite fait , mal fait ! >> . Dommage.


Rock or Bust
Rock or Bust
Proposé par Acfun Store
Prix : EUR 5,21

36 internautes sur 56 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Le carrosse c'est transformé en citrouille !, 1 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rock or Bust (CD)
Malgré toute l'affection que j'ai pour ce groupe qui fait partie de mon quotidien depuis 35 ans, qui m'a ébloui pour la première fois en concert en 1988 lors du blow up you vidéo tour à paris zénith, puis revu depuis 6 autres fois en concerts sans jamais être déçu, le jour tant redouté pour un fan est arrivé : celui de la déception. Pour la première fois, je ne suis pas du tout en phase avec un de leur album.Je le ressens, vite fait, mal fait. Seules Rock or Bust et Play Ball m'apparaissent très bien produites et agréables à l'écoute.Les autres titres sont par contre totalement ratés, dissonants , noyés dans la reverb, la voix de Brian est criarde comme à l'époque des albums les plus faibles genre Flick Of The Switch et surtout Fly On The Wall.Je pensais ces travers de production totalement révolus depuis Razor's Edge. Retour à la case départ. Dogs of War qui m’apparaît un des rare autre bon titre de Rock or Burst illustre le problème car gaché par des reverbs tout azimut , un Brian Johson en retrait comme sur Fly On The Wall et qui glapit au loin pour malgré tout se faire entendre... Quel gâchis !
D'autre part , les intros sont banales. Ou sont passées les jolie fioritures qui contrebalançaient les grosses rythmiques et faisaient la marque de fabrique d'AC DC genre Hell's Bells ; For Those ; Thuderstruck etc ... Dans Fly On The Wall, même s'il y avait un grave problème de production , les chansons valaient largement le détour.Ici, des morceaux réchauffés semblant sortis des fonds de tiroirs du groupe, courts, sans breaks , sans respiration, répétitifs, ennuyeux , gavant par moments. Leur seule originalité consiste à s'inspirer de Status Quo / Led Zeppelin / Deep Purple en moins bien . Ils arrivent aussi à s'autoplagier, sans se transcender .Par exemple Baptism By Fire semble s'être échappé de Ballbreaker genre Caught With Your Pants Down mais à la différence que, bien que le riff soit sympa, ce morceau ne décolle jamais vraiment. Les refrains ne marqueront personnes. Certains font même fuir comme celui de Miss adventure , quasi insoutenable, tout en étant presque ridicule (NANANA). Je pense que Malcom Young n'aurait pas laissé sortir un album si peu maîtrisé. J'ai l'impression que le carrosse c'est transformé en citrouille.Pourtant , à jamais , ce groupe restera mon préféré, d'où le choc à l'écoute de ce dernier opus.Vu que je n'ai pas vraiment l'impression qu'ils envisagent d’arrêter, j'espère que le prochain( dans 6 - 8 ans ?) me fera oublier Rock or Bust qui correspond pour moi , à un cauchemar musical éveillé.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 26, 2015 4:31 PM MEST


Blind Rage
Blind Rage
Prix : EUR 18,92

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un régal !, 22 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blind Rage (CD)
Les deux derniers albums de la formation étaient très bon, mais il manquait un petit quelque-chose pour que ce soit parfait.Sur cet album l'alchimie est totale.On ne réfléchit pas.On se prend un direct en pleine poire.Mis à part deux morceaux trop speed à mon gout dont celui d'ouverture Stanped. Tout le reste est parfait : puissance, mélodies raffinées , les gros chœurs, l'émotion, un coté western spaghetti , Mad Max, , no man's land ...
Fall the empire / Final journey (pour le solo, il fallait oser et ça marche ... génial, j'en dis pas plus pour ceux qui ne l'ont pas encore écouté ...) sont mes deux morceaux préférés car carrément géniaux. Les autres ne sont pas très loin de la perfection.
Un régal donc !


Sabotage [Blu-ray]
Sabotage [Blu-ray]
DVD ~ Arnold Schwarzenegger
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Prise de risque maximale !, 11 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sabotage [Blu-ray] (Blu-ray)
Ce film correspond à ce qui se faisait dans les années 80.A cette époque ... pas si éloignée que ça , les gens se déplaçaient pour voir des films de ce type.Des films no limits , sans tabous. Qu'il y ait des gros mots, des scènes violentes, de l'humour parfois déplacé, le public en redemandait.Depuis, le travail d’aseptisation est passé par là. Une majorité de films deviennent des produits qui surtout de ne doivent pas remuer ou bouleverser trop les gens au risque de les incommoder , de les choquer, voire de les faire réfléchir.Oui car même un film de ce type qui n'est pas forcément un pensum , est tellement sans concession et riche dans le genre action qu'on a l'impression de baigner dans l'ancien monde, celui ou tout n'était pas interdit.
Bravo à Arnold Schwarzenegger de continuer à persister dans son come back avec des metteurs en scène prometteurs.Il aurait été tellement plus simple de faire, du Conan/ Predator / Terminator avec des metteurs ultra calibrés.La prise de risque est maximale, au risque qu'il soit amené à raccrocher définitivement les gants, vu les piètres résultats aux box office.Espérons qu'il trouve son succès en Blu ray et dvd.


RoboCop [Édition boîtier SteelBook]
RoboCop [Édition boîtier SteelBook]
DVD ~ Joel Kinnaman
Prix : EUR 12,08

16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Prêt à consommer, prêt à oublier., 8 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : RoboCop [Édition boîtier SteelBook] (Blu-ray)
Remake aseptisé d'un film qui ne l'était pas du tout ... Il s'agit de la décalque de l'original entre les mains d'un yes man sans talents. Alors que ROBOCOP était particulièrement corrosif , visionnaire et iconique, faire un remake aussi blafard est particulièrement insultant pour les fans de ce genre de film ainsi que pour son metteur en scène : Paul Verhoeven, encore vivant, banni d' Hollywood, à force d'avoir donné de grands coups de lattes dans la fourmilière avec par exemple :1985 : La Chair et le Sang ; 1987 : RoboCop ;1990 : Total Recall ; 1992 : Basic Instinct ; 1995 : Showgirls ; 1997 : Starship Troopers ; 2000 : L'Homme sans ombre. Une époque où le cinéma était un véritable poil à gratter tout en nous offrant de grands moments de cinéma. Le remake de ROBOCOP, illustre parfaitement le cinéma que l'on essaye de nous refourguer actuellement : ne pas penser; ne pas déranger, prêt à consommer, prêt à oublier.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 9, 2014 5:10 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5