undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici NEWNEEEW Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Caly > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Caly
Classement des meilleurs critiques: 998
Votes utiles : 1398

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Caly (Macôn)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Poursuite mortelle
Poursuite mortelle
DVD ~ Melissa George
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 A Lonely place to die, 29 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Poursuite mortelle (DVD)
Les rois du titrage français ont encore frappé, "Poursuite Mortelle", autant le renommé "N'achetez pas ce film", ce serait plus simple.
"A Lonely place to die" se présente à première abord comme un survival quelconque même si ce démarque dés l'ouverture avec de beaux décors et un jolie thème musical. La surprise vient en faite de la seconde partie qui, si on a pas vu la bande annonce du film, surprend par son orientation qui dévie du simple survival pour nous offrir un programme plus qu'agréable à regarder. Ce ne sera pas le film du siècle mais il se démarque assez pour mériter le coup d’œil


The Craft - Dangereuse Alliance [Blu-ray]
The Craft - Dangereuse Alliance [Blu-ray]
DVD ~ Robin Tunney

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un teen movie qui n'a pas trop vielli, 8 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Craft - Dangereuse Alliance [Blu-ray] (Blu-ray)
The Craft, c'est un peu le précurseur des teens movies qui ont fait les beaux jours des années 2000 et si certains effets spéciaux sont un peu kitch, le tout n'a pas trop mal vieilli pour cette histoire de sorcière. Il faut dire que le casting est plutôt de qualité avec par exemple Neve Campbell dans son premier rôle cinéma ou encore Fairuza Balk. Le tout, emmener par une bande son de qualité avec des titres comme How Soon Is Now qui aura fait les beaux jours de la série Charmed.
Ce n'est pas vraiment le genre de film qui traverse les époques mais ce dernier à encore de beaux restes et devraient satisfaire les adolescents d'aujourd'hui.

Concernant le Blu-ray, on peut voir que nous avons des adeptes du Ctrl+C. Ainsi, sur le devant de la jaquette, c'est deux fois le noms des 2 actrices principales qui reviennent et Neve Campbell et Rachel True passe à la poubelle. De même, les bonus sont nommés avec l'ancienne appellation française du film à savoir Dangereuse Alliance, qui comme Aux frontières de Réel pour X-Files, n'a plus lieux d'être. Des erreurs vraiment idiotes qui montre le peu de soin qu'a apporté par les gars de Sony France.
Pour le film en lui même, la qualité d'image reste mieux que du DVD tout comme la bande son mais reste loin d'un master vraiment retravaillé. On se console toutefois en se disant que les bonus des précédentes éditions DVD sont présentes la ou d'autres éditeurs (canal +, Touchtsone nous auraient offerts peau de banane pour une sortie aussi intimiste


The human contradiction
The human contradiction
Prix : EUR 21,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un excellent album en tout point, 27 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The human contradiction (CD)
Le CD

Voila de quoi être aux anges cette année, tout juste sorti l'excellent album Hydra de Within Temptation, voila que déboule deux mois plus tard l'album du petit frère Delain à savoir The Human Contradiction (et le mois suivant, ce sera au tour de Xandria avec leur album Sacrificium).
Alors cet après We are the Others? Et bien dés la première chanson, le groupe nous rappel que c'est du "METAL" symphonique avec le titre "Here Come The Vulture". "Your Body Is A Battleground" prend d'ailleurs le même chemin métal avec une mélodie entrainante et la présence de Marco Hietala (qui se fera aussi entendre sur la sympathique mais classique "Sing to Me". "Stardust" quand à lui sert de vitrine de l'album dans un style proche de April Rain (c'est d'ailleurs le premier single de l'album). "My Masquerade" reprend d'ailleurs lui aussi un style proche de Stardust si ce n'est la présence de "grunts" dans le refrain qui donne vraiment un rythme endiablé à ce morceau. Ce ne sera d'ailleurs pas le seul morceau avec du grunt puisque la suivante Tell Me, Mechanist en utilise aussi malgré un rythme plus lent (un autre invité : George Oosthoeck. "Army of Dolls" quand à elle marque l'esprit des les premières notes et apparait à mes yeux comme la meilleure chanson de l'album avec My Masquerade.
Pour conclure avec le CD, nous avons dans un style calme la sympathique "Lullaby" et The Tragedy of the Commons qui, sans être la meilleure, est loin de faire honte avec l'album et mélange habillement grunt et chœurs grâce à une autre invitée : Alissa White-Gluz.

Le CD Bonus
L'édition limitée quand à elle propose un CD supplémentaire qui contient la très belle chanson "Scarlet" joué au piano et l'excellent "Don't Let go" dont j'ai du mal à comprendre la présence en bonus vu la pêche du titre et son air entrainant.
La suite comprend 5 titres lives enregistré pendant le concert My Masquerade (My Masquerade, April rain, Go Away, Sever, Stay Forever) et dont on a eu la gentillesse de varier un peu les titres depuis Interlude (il fut un temps, ont manger du The Gathering à toute les sauces). Les deux derniers titres sont des versions Orchestres des titres en duo avec Marco : Sing to Me et Your Body is a Battleground

Le packaging
Forte heureusement depuis Interlude, le groupe à change de label pour Napalm Record qui leur montre un peu (beaucoup) plus d'estime que Roadrunner Record (on se souvient de leur livret famélique). Cette fois, on a un beau médiabook avec le livret inclue au milieu (et les paroles des chansons devrais-je rajouter). Le tout est réalisé avec gout et pour devenir un très belle objet.

En conclusion
Je dirais que cet Human Contradiction est un excellent album en tout point et se montre même supérieur à We Are the Others avec des mélodies bien plus entrainantes. Je recommande qui plus est l'achat de la version limitée car les 2 chansons inédites valent vraiment le coup et ne sont en rien des faire valoir. Le tout en espérant qui puisse enfin rencontrer le succès qu'il mérites


Veronica Mars - L'intégrale de la série
Veronica Mars - L'intégrale de la série
DVD ~ Kristen Bell
Prix : EUR 43,84

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une véritable perle, 24 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Veronica Mars - L'intégrale de la série (DVD)
Veronica Mars fait partie de ce genre de série qui passe à la trappe avant même d'avoir eu sa chance lors de mes pérégrinations sur le net. Lycée ? Détective en herbe ? Il ne m'en faut pas plus pour que je passe à une autre fiche. Et pourtant, j'ai été intrigué suite au succès du financement collectif via Kickstarter de son film pour qu'au final, les excellentes critiques sur la série finissent par me convaincre de me lancer dans l'aventure des 3 saisons de Veronica Mars.
Et pour ne rien vous cacher, j'ai enchainé les épisodes et les saisons à une vitesse record, savourant chaque minutes de manière jubilatoire. Une série avant tout porté grâce à son rôle principale joué par l'excellente Kristen Bell. Son esprit acéré, sa débrouillardise, son intelligence, ses réparties et ses mimiques ; autant d'élément qui nous font tout de suite adoré se personnage hors norme. Comment ne pas sourire devant les dialogues et la relation qu'elle entretien avec son père ? Les coups dures et autres événements glauques qu'elle à du subir dans l'année précédent la série ne faisant qu'accentuer l'attachement à son égard. Un personnage tellement fort par ailleurs, que les autres font un peu pâle figure tel celui Duncan qui reste décidément bien fade (mention toutefois pour Weevil, Keith et l'excellente Amanda Seyfried dans le rôle de Lilly).
Au niveau de la trame, la série m'a bien surpris la encore puisque les scénaristes ne cherchent pas à tiré sur le fil. Par exemple le meurtre de Lilly -la meilleure amie de Veronica- dans la saison 1 trouvera sa résolution au bout des 22 épisodes, évoluant doucement mais surement d'épisodes en épisodes. Chaque épisode apportant d'ailleurs une intrigue moindre pour notre jeune détective tel la recherche d'un parent disparu, de biens volés ou encore de blanchir une fausse accusation. Autant de thèmes variés qui verront Veronica faire preuve d'une grande habilité.
A noter que chaque saison se déroule pendant 1 année ce qui permet à la série de voir Veronica entrer à l'université lors de la saison 3. Les souhait du créateur de la série avait d'ailleurs été de pouvoir aller jusqu'à 7/8 saisons et de voir Veronica faire ses débuts au FBI. Quelque chose que l'on ne verra malheureusement pas même si nous pouvons avoir un bref aperçus avec ce qui aurait pu être la saison 4. En effet, suite à la baisse d'audience, Rob Thomas le créateur avait proposé à la chaine CW en dernier espoir une saison 4 qui se déroule bien plus tard et ou Veronica est jeune recrue du FBI. Une petite présentation de 12 minutes a ainsi été tourner mais qui ne fut pas concluant puisque le projet n'a pas abouti (mais disponible dans le DVD bonus de la saison 3).
Note aussi que chaque saison de Veronica ne se termine pas par un gros clifhanger frustrant si ce n'est peut-être d'un point de vue relationnel et même alors, cela reste tout à fait gérable et ne constitue pas un frein à voir la série d'après moi. De toute manière, on pourra se tourner vers le film à sortir en 2014 pour une vraie conclusion et nul doute qu'avec tout l'amour qu'on Rob Thomas et Kristen Bell pour Veronica Mars, ce film sera aussi bien que la série.
En conclusion, Veronica Mars se révèle pour moi la grosse surprise de l'année 2013 (oui je sais, j'ai du retard) et s'est révélé une vraie drogue (et qui ne voudrais pas avoir une amie comme Veronica?). Je ne peux donc que vous conseiller de ne pas vous fiez aux apparences trompeuses de la série et de voir par vous même. Peut-être que si les gens n'avaient pas cataloguer Veronica Mars avant même de regarder comme je l'ai moi même fait, on aurait pu avoir nos 8 saisons car c'est vraiment une série qui méritait de continuer.


Spartacus : Vengeance - L'intégrale de la Saison 2 [Blu-ray]
Spartacus : Vengeance - L'intégrale de la Saison 2 [Blu-ray]
DVD ~ Liam McIntyre
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 39,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 PB synchronisation des sous-titres de l'épisode 3, 23 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spartacus : Vengeance - L'intégrale de la Saison 2 [Blu-ray] (Blu-ray)
Spartacus, la série décomplexé généreuse en hémoglobines et en nudités est de retour pour une nouvelle saison et autant le dire, elle ne c'est pas assagi. Ici, inutile de recherche une fiabilité historique pour un programme plus proche de 300 que de l’œuvre de Kubrick.
On aime ou on aime pas ce cocktail mais nul doute que la série mérite un support Blu-ray. Quel dommage que ce dernier soit entaché. Pour commencer, à quand des coffrets qui soit homogènes au fil des parutions? Car oui, saison 1 avec coffret relief et brillant avec un très beau digibook tandis que la saison 2 devient un coffret standard qui propose 2 boitiers doubles Blu-ray standard (dois-je aussi parler du Spin of Les Dieux de l’arène qui lui, n'a qu'un sur boitier blu-ray mais de 3 disques...)
Mais le plus gros hic provient du problème de synchronisation des sous-titres de l'épisode 3 qui rend impossible la lecture en vo pour qui ne comprend pas l'anglais oral. Une erreur d'autant monumental qu'il s'agit de disque identique à toute l’Europe et que les sous-titres décalés interviennent dans n'importe quel langue


Accel World - Intégrale - Edition Saphir [3 Blu-ray] + Livret
Accel World - Intégrale - Edition Saphir [3 Blu-ray] + Livret
DVD ~ Sunrise
Proposé par Anime Store
Prix : EUR 29,95

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne série mais qui se perd dans sa seconde moitié, 30 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Accel World - Intégrale - Edition Saphir [3 Blu-ray] + Livret (Blu-ray)
Accel World est une adaptation issu de nouvelles de Reki Kawahara, auteur de Sword Art Online. D'ailleurs, les 2 séries se passent dans le même univers mais Accel World beaucoup plus loin dans le futur. La première chose qui m'a frappé, c'est la ressemblance avec la série nostalgique L’Académie des Ninjas avec le héros au physique ingrats qui vole toujours au secours de la belle. Ici, c'est un peu la même chose sauf que le studio à un peu trop poussé sur le physique ingrat du héros au point que Haruyuki semble venir d'un autre animé tellement son design jure avec les autres personnages (ne serait-ce qu'au niveau des yeux). Il m'a fallu un peu de temps à m'y faire mais après, on oubli vite et prend plaisir à suivre cette série qui ne dépayse pas face aux autres production type shonen avec un héros qui n'aura de cesse d'évoluer que ce soit au combat ou mentalement.
En faite, ce qui agace un peu, c'est comme beaucoup de production japonaise, il apparait clairement qu'il ne faut pas s'attendre à une vraie fin. Ici, l'enjeu est présent dés le début mais les 24 épisodes ne feront que effleurer la quête et il apparait bien vite, vu les détours, que ce n'est pas 24 mais bien 10 fois plus d'épisodes qu'il faudrait pour la conclusion du récit. La seconde parti de la série quand à elle va beaucoup perdre avec une narration pas assez dense (à contrario des 12 premiers épisodes qui le sont trop), un bad guy peu convaincant et les règles établi sur le jeu au début qui semble un peu trop "changer" dans du n'importenawak.
En résumé, une série sympathique qui mérite 3,5/5 mais dont je conseillerais plutôt Sword Art Online qui conserve une bien meilleure cohérence tout le long avec de véritables fin. Dommage en revanche que les japonais ne nous proposent toujours pas de 5.1 sur la piste japonaise (idem pour la VF qui est elle aussi en PCM 2.0) mais on commence à être habitué à des pistes audio moindres sur nos séries Japonaises en Blu-Ray. Heureusement, la qualité d'image est au rendez-vous et comme d'habitude, aucun bonus si ce n'est le livret qui n'est rien d'autre qu'une formalité qui peine à nous apprendre quoi que ce soit. Il est toutefois inutile d'être trop gourmand vu le prix initial de vente des coffrets saphirs.


Upside Down [Blu-ray]
Upside Down [Blu-ray]
DVD ~ Kirsten Dunst
Proposé par BERSERK MEDIA
Prix : EUR 9,49

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Injustement passé inaperçus, 8 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Upside Down [Blu-ray] (Blu-ray)
Upside Down est avant tout une très belle histoire d'amour dont l'originalité repose avant tout sur son univers atypique qui nous propose de très belles photos (pour qui n'est pas allergique au numérique) et quelques scènes grandioses (la chute en mer...).
Alors certes, les thèmes principaux sont éculés et ceux qui font le jeu des erreurs/incohérences auront de quoi écrire mais le tout est tellement bien mis en scènes avec d'excellents acteurs tell que Jim Sturgess, Timothy Spall ou la sublime Kirsten Dunst que l'on ne peut qu'adhérer à cette histoire d'amour. A noter aussi les dernières secondes avant les crédits qui montre des images tout simplement renversantes.

Question Blu-ray, une image époustouflante face aux scènes de grandes clartés et paysage tandis que les scènes sombres ont tendance à être un peu granuleux mais le tout reste très jolie dans l'ensemble. Question son, pas de jaloux avec du DTS-HD Master Audio 5.1 aussi en bien en original qu'en français et pour les petites installation, même régime sur les 2 langues avec du DTS 2.0. Juste vu le film en 5.1 vo et le tout frole la perfection avec un mixage exemplaire.
Question bonus, si nous n'avons des heures de suppléments, ces derniers sont relativement pertinent à commencer par le "making of" en HD d'une petite demi-heure qui, outre quelques langues de bois, nous permet de découvrir l'envers du décor de ces scènes atypiques tel cette salle qui tourne sur 180°... Plus modeste en durée, nous avons aussi "Secret de tournage : la magie du numérique", "Le tango : du storyboard à l’écran" et plus indéniable, l'excellent court-métrage « L’homme sans tête » qui a révélé Juan Solanas.

Injustement passé inaperçus, ce blu-ray est donc l'occasion de faire une séance de rattrapage pour cette très belle histoire franco-canadienne qui nous est servi dans une très belle édition


Paradise [What About Us?]
Paradise [What About Us?]
Prix : EUR 33,91

5.0 étoiles sur 5 Une mise en bouche en attendant Hydra, 26 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paradise [What About Us?] (CD)
Within Temptation nous revient avec une petite mise en bouche en attendant leur prochain album "Hydra" et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne font pas les choses à moitié avec un duo entre Sharon et l'excellente ex chanteuse du groupe Nightwish à savoir Tarja. Cette dernière de nous montre pas toute l'étendue de son talent (un peu difficile pour un duo tant sa voix porte) mais le duo avec Sharon fonctionne plutôt bien, notamment grâce à une mélodie entraînante qui ne dépayse pas mais reste en tête (et quel bonheur d'avoir de vrai rift de guitare à nouveau).
Vient ensuite 3 démos. La première ne m'a pas laissé une grande impression si ce n'est un air sympathique mais dont le tout ne sort vraiment pas du lot. Ce serait sans nul doute le cas de la suivante aussi si cette dernière ne faisait pas un peu de place à du grunt (hommage à leurs premiers album?) qui laisse espérer un prochain album plus métaleux que Unforgiving?. La dernière chanson quand à elle, gagnera notre cœur avec une très jolie mélodie dans un style un peu plus calme.
Pour le CD, les fans du groupe devront se porter sur l'import puisque seul les japonais ont le droit à un support physique à l'heure actuelle (déjà ces derniers avaient été récompensé par la présence de "I don't wanna" et" Empty Eyes" dans l'édition collector de The Unforgiving tandis que nous, européens, n'avions le droit qu'aux versions dématérialisés avec juste Empty Eyes dispo sur le cd 5 titre de Sinéad (Last Dance est toujours inédit en support physique à ma connaissance)). Le CD propose juste un livret feuille double avec les paroles de Paradise à l'intérieur, le tout dans un boîtier standard CD, bien loin des habituels digipack du groupe. Note que les 4 titres du CD seront présent sur leurs prochain album même si les 3 démo auront sans aucun doute des divergences.


Jack le chasseur de géants 3D [Combo Blu-ray 3D + Blu-ray]
Jack le chasseur de géants 3D [Combo Blu-ray 3D + Blu-ray]
DVD ~ Nicholas Hoult
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 13,15

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une grande aventure, 3 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jack le chasseur de géants 3D [Combo Blu-ray 3D + Blu-ray] (Blu-ray)
Hollywood continu ses adaptations « grosse production » de contes de fées avec cette fois-ci Jack le Chasseur de Géant allègrement mélangé avec Jack et le Haricot Magique. Avec Bryan Singer aux commandes, j'étais en droit à m'attendre à du lourd et je n'ai pas été déçu loin de la. Nous sommes face à un très bon récit d'aventure avec des décors somptueux même si vous vous en doutez, l'histoire est loin de sortir des sentiers battus : un jeune paysans rêveur, une belle et jeune princesse avide d'aventure, le gentil roi et son perfide conseillé... la suite, vous la connaissez déjà. Le tout s'accompagne d'une réalisation efficace et d'un rythme sans temps morts avec final de grand envergure même si les costumes peuvent paraitre un peu kitch et certains effets spéciaux approximatifs.
J'apprécie notamment que le film ne s'attarde pas à vouloir « humanisé » les géants mais au contraire en fait des êtres bêtes et méchants (ou plutôt sales et méchants) fidèles aux contes de notre enfance. Le jeu d'acteur est lui aussi aux rendez vous et si Nicholas Hoult et la jolie Eleanor Tomlinson sont adorables, on retiendra surtout l’excellence des seconds rôles tel Elmont et Roderick joués respectivement par Ewan McGregor et Stranley Tucci. Jack est donc pour moi un excellent film qui fera le plaisir des grands et des petits et me rappels par certains coté le moins connu mais tout aussi excellent Stardust - Le mystère de l'étoile de Matthew Vaughn. A noté aussi l’excellence de l'épilogue à la fois surprenant et magique à souhait.

Niveau blu-ray, nous avons le droit à une image impeccable tandis que pour le son, comme toujours avec Warner, il faut privilégié l’excellente piste VO en DTS HD Master Audio 5.1. La VF n'étant qu'en simple Dolby Digital 5.1 bien à la traine (politique d'un unique disque à l'international). De même, les bonus sont eux aussi un peu léger avec quelques featurettes sous formes de jeux "Deviens un chasseur de géants", des scènes coupées qui sont surtout des scènes alternatives ou rallongés et un petit bêtisier. Pas de quoi faire des miracles, c'est assez light pour un film aussi récent avec un disque qui ne nous offre même pas un vrai menu animé ou la bande annonce du film (mais pour nous coller le trailer de Gatsby au démarrage du disque par contre...).

Jack le chasseur de géants s'avère un film que j'ai beaucoup aimé pour ma part et qui ne méritait pas le bide qu'il a fait (il a tout juste remboursé ses coûts de productions mais pas les coûts astronomiques en marketing). Dommage que le blu-ray ne lui rendent pas complétement hommage mais ce n'est pas une raison pour le lyncher de la sorte ou le boycotté puisqu'il nous offrant le principal: un très bon moment.


Keleana : L'assassineuse
Keleana : L'assassineuse
par Sarah J. Maas
Edition : Broché
Prix : EUR 16,00

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Trop contradictoire, 27 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Keleana : L'assassineuse (Broché)
Après avoir refermé le livre, mon sentiment reste mitigé. Le synopsis du roman m'avait paru prometteur mais la lecture m'a laissé perplexe. Je sais qu'il s'agit d'un roman pour jeunes adultes mais cela n'empêche pas certains d'entre eux (je pense notamment à Hunger Games) d'avoir une vision mature. Rien de tout cela ici avec des éléments en complètes contradictions. Par exemple Keleana est une tueuse mais l'auteure la décrit juste comme une jeune adolescente en manque d'affection qui frise un peu trop la perfection pour être crédible : joue du piano, aime lire, belle... Et le roman est rempli de contradiction, par exemple l’héroïne trafique sa porte pour qu'elle grince et être prévenu de la moindre intrusion. Et bien cela ne l'empêche pas de n'avoir de cesse de se faire surprendre à ses réveils et la, dans ma tête je crie "mais c'est une tueuse oui ou non?" Autre exemple, le tournoi. Ce dernier est un tournoi pour choisir le champion du roi et est constitué de criminels et le tout sur la supervision d'un roi froid et cruel. Et bien ce tournoi n'est qu'une succession d'épreuve "pacifique" ou tout mal envers les autres concurrents est prohibé. Cela ne colle pas du tout, c'est mathématique : roi cruel + coupe jarrets ne peut pas donner une rencontre de bisounours!
Certes, je ne m'attendais pas un roman tel L'Ange de la Nuit mais surement pas à un récit aussi édulcoré qui se concentre sur les épanchement de cœur de Keleana.
L’héroïne demeure toutefois assez attachantes et l'histoire ce lit sans déplaisir à défaut d'être surprenante. Le récit est toutefois loin de satisfaire mes attentes en espérant que la suite prendra de l'envergure.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20