undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Apola > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Apola
Classement des meilleurs critiques: 17.603
Votes utiles : 433

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Apola "Apola" (Lille)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Les 4 Fantastiques [Blu-ray + Digital HD]
Les 4 Fantastiques [Blu-ray + Digital HD]
DVD ~ Miles Teller
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 En demi teinte, 7 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 4 Fantastiques [Blu-ray + Digital HD] (Blu-ray)
Beaucoup accuse le casting trop jeune pour Reed, trop noir pour Johnny, trop petit pour Ben, trop banale pour Sue... Le réel problème de ce film, c'est qu'il arrive dans une mauvaise époque. Une époque ou tout ce qui n'est pas validé par Marvel Studio est systématiquement rejeté par le noyau dur des fans, celui-la même qui va créer le buzz autour d'un potentiel succès ou, en l’occurrence un bashing non mérité.
Car chaque divergences constatées avec la version papier fera l'objet d'articles assassins sur les réseaux sociaux. Le but ici sera de saboter une oeuvre afin d’espérer voir la première équipe de la maison des idées partager un même plan auprès des Vengeurs sur la bobine d'un hypothétique cinquième volet. Une intention louable pour certains mais dont les raisons invoquées se révèlent infondées et font passer les fans de comics pour des gros cons.
Car "Les Fant4stiques" n'est pas un mauvais film, il comporte de nombreuses qualités que d'autres métrages de son genre ne possèdent pas et ce, malgré un succès. Malheureusement, c'est une réel déception car l'oeuvre est la victime générale de fanboys aveugle, prêts à discuter n'importe quelle décision pour que la licence soit cédé à Disney.; d'un talentueux réalisateur naïf qui pensait pouvoir fournir un métrage intimiste et dénué d'action inutile dans un blockbuster à 120 millions de dollars censé lancer une nouvelle saga; au studio qui promet un pouvoir de décision créatif pour s'adresser les services d'un futur surdoué de la caméra puis qui s'empresse d'écarter son ex protégé lorsque sa vision ne convient plus aux producteurs frileux.
Le seul vrai défaut de ce film c'est que la partie introductive est plaisante à suivre, avec une présentation des personnage réussie et une vulgarisation de la science sympa à analyser. Puisau bout d'une heure, nos héros se voit acquérir leur pouvoir et c'est la que le bas blesse. A l'époque des Avengers, Man of Steel, X-men Dofp... faire un film de Super Héro sans scène d'action longue et spectaculaire c'est du suicide. Le film se voyait être le pillier d'une longue saga, mais en tuant le second protagoniste le plus intéressant de l'univers Marvel des son premier film (Le premier restera Magneto) les 4F s'est déjà tiré une balle dans le pied et le studio doit bien le savoir. Créant l'ambargo sur son film, le délaissant de références à l'univers plus vaste dont il fait logiquement partie (La Planète des Singes, Les X-men), on se dit tout simplement dommage!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 31, 2015 5:41 PM CET


Batman tome 4
Batman tome 4
par Scott Snyder
Edition : Relié
Prix : EUR 17,50

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Review Batman Tome : L'an Zero première partie (note: 6/10), 3 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Batman tome 4 (Relié)
Batman Tome 4 est un prequel aux 3 premiers tomes, il contient : Batman #0, 21-24 + back up
Ce tome au revisite les début de Batman tout comme l'a fait Miller dans Year One à ceci près qu'au lieu d’être un polar intimiste qui traite de la délinquance des rues, des flics corrompus et de la machine mafieuse. Cette histoire se lit plus comme un bon comics d'action aux explosions récurrentes et à l'allure dynamique sur fond de menace terroriste dont seul Batman peux nous sauver.

Alors contrairement à ce qu'on pourrait penser, le scénario n'est pas simpliste, l'intrigue qui est un point d'entrée idéal pour qui n'a jamais lu de comics Batman se veux plus compliqué qu'on pourrait le croire. Le tout est accompagné par des dessins magnifique signé Capullo et une colorisation au dessus de tout (merci FCO)

Mais les premiers soucis arrivent bien vite...
Premièrement, Batman #0 semble inutile voire est contradictoire avec la suite de l’histoire, son back up est selon moi, également mal amené. Celui-ci aurait eu plus d’impact en se trouvant au moment de l’histoire ou Batman est accepté par Gordon. (moment qui d’ailleurs n'est pas dans ce tome :/)

Dans les numéros #21-24 l’histoire, si elle demeure passionnante, n’avance que très lentement, certains éléments de l'intrigue porte aussi à croire qu'ils sont la, juste comme prétexte à la scène d'action époustouflante qui s'en suit.
De plus, certains passages font redites avec le numér #0 et les questions posées s'avèrent trop souvent rester sans réponses. Aussi, le final nous met l’eau à la bouche pourla suite, qui malheureusement arrivera au plus tôt en Février 2015 ( le tome 3 étant parut à la saint Valentin).
Les back up 21, 22 et 23 sont très anecdotiques.

Pour une histoire en deux partie, je trouve que c’est dommage de la part d'Urban de ne pas nous concocter un ouvrage plus dense qui contiendrai #21-27, 29-33 et qui rassemblerai la totalité du récit pour un prix un peu moins attractif.

Attendre la sortie du tome 4 pour les dévorer à la suite me semble donc une meilleure option.

Je ne connais pas la fin de l'arc, cependant Snyder est connu pour démêler son intrigue en fin d'histoire, nul doute que le second tome (du moins j'espère) saura relever le niveau.

6/10


Risque maximum [Blu-ray]
Risque maximum [Blu-ray]
DVD ~ Jean-Claude Van Damme
Proposé par Loki_Rises
Prix : EUR 18,78

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Avis, 24 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Risque maximum [Blu-ray] (Blu-ray)
Pas le meilleur de Ringo Lam ou meme Van Damme mais un bon divertissement. Les courses poursuites sont bien réalisées et on a l'occasion de voir notre Jean Hugues Anglade national. Ca ressemble fortement a la saga Jason Bournes, Van Damme continue son délire de frères jumeau entre Double Impact et Replicant. L'echec qu'a recus le film au USA est selon moi non mérité.

Pour le Blu-ray c'est du classique; pas époustouflant mais au dessus du DVD.


Justice League tome 5
Justice League tome 5
par Collectif
Edition : Album
Prix : EUR 22,50

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Trinity War: La guerre des ligues, 24 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Justice League tome 5 (Album)
Ce cinquième tome de la série Justice league est le premier gros event qui chamboule l'univers DC. Ce pavé de près de 300 pages comporte:

Justice League #18-23
Justice League of America #6-7
Justice League Dark #22-23
Trinity of Sin : Pandora #1
Trinity of Sin : The Phantom Stranger #11

Ceci correspond à la quasi intégralité du crossover qui nous avait été annoncé par les différents ajout inclus dans les tome 1 à 4 également édité par Urban dans la collection renaissance.

En ce qui concerne la critique, commençons par introduire comme notion qu'une bonne histoire de Justice League comporte trois particularités. Elle dispose d'une forte dose d'action, d’interactions entre les personnages travaillés et d'un réel enjeu. Pour ce qui en est des trois premiers tomes (je ne parle pas du 4eme qui traite uniquement la justice league d'amérique), le problème était que l'enjeu persistait à être en demi teinte et l’interaction entre les membres était caricatural et mal amenée au possible. Du coup seul l'action donnait à ces œuvres cette impression de comics" pop corn" bon qu'a nous en mettre pleins la vue!

Mais au fond de moi je gardais espoir, l'espoir que non, cette event était la pour autre chose que rehausser les ventes de DC Comics. Car en réalité, cette event se regarde finalement comme une entrée en matière de ce qu'il amène; c'est a dire, un nouveau crossover titré Forever Evil.

Commençons par les points négatif. Premièrement la ligue des ténèbres ne nous ai pas présenté, Shazam est à peine aborder dans les tomes précédents et au final même le lecteur initié (en ce qui concerne la librairie et non le kiosque) aura l'impression de manquer de références. Même si les 4 premiers tomes de la série sont suffisant pour comprendre la totalité de l'histoire notons qu'il ne faut surtout pas aborder ceci comme un one shot. Il est impossible de saisir et de savourer pleinement la lecture sans eux et l’espèce de cliffanguer en dernière page ne vous aidera pas à vouloir vous replongez dans cette univers sans avoir découvert la suite.

Coté scénario on est dans quelque chose de classique, facilement abordable mais qui réserve son lot de surprise. Les événements des tomes précédents sont bien sur pris en compte, certaines questions trouvent même ici leur dénouement et le final permet d'entrer directement dans la suite, un bon point. Les relation entre les personnages est ici bien traité (Firestorm, Zatana, Constantine, Atom, Element Woman sont aussi bien écrit que le trio Batman, Superman Wonder Woman, la JLA est par contre en retrait je trouve.), et l'action fait carton plein! La guerre des ligues a bien lieu et sa raison est plausible.

Reste que malheureusement, les personnages changent peu être un peu facilement de camps et préfèrent encore se mettre sur la tronche plutôt que de discuter.

Batman apparaît encore comme un homme parmi les « dieux » alors qu’il semble être le héros le plus menaçant de cette petite troupe d’amateurs de collants, lui qui garde des mallettes contenant des stratégies élaborées, témoignant de la connaissance des faiblesses de chaque héros au cas ou l'un d'entre eux déconnerait... ca fait pas mal redites avec la Tour de Babel de Mark Waid, alors pour le coté "comics d'auteur" c'est pas encore ça....

En ce qui concerne les dessins, c'est un sans faute! Contrairement au tome 2 l'unité graphique est respecté, des dessinateur comme Saiz, Janin ou Blanco se marie très bien avec les dessin d'Ivan Reis. On peut peu être regretter Jim Lee sur certaines planches mais le tout est vraiment détaillé et plaisant à lire!

La ligue de Justice n'est pas encore soudée mais on s'y approche! Nul doute qu'après cela l'ensemble des super -héros fera front commun pour affronter lors du prochain tome: Le règne du mal (Novembre 2014)


Metal Gear Solid V : Ground Zeroes
Metal Gear Solid V : Ground Zeroes
Proposé par happy-games
Prix : EUR 15,99

8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une démo payante, 3 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Metal Gear Solid V : Ground Zeroes (Jeu vidéo)
Étant un grand fan de la série Splinter Cell, il me fallait un jeu d'infiltration pour le passage à la next gen. Alors que je sentais à plein nez la grosse daube arriver je dois avouer avoir été surpris, mais pas toujours dans le meilleur des cas!
Premièrement je tiens à dire que c'est mon premier MGS, faut dire que j'ai horreur des jeux japonnais(mes potes disent que j'ai juste horreur des jeux durs), mais j'avais lu ici que le gameplay été « noobisé » alors Why not?

Donc déjà techniquement, c'est plus fluide que la 360 mais bon, excepté les cinématiques de début et fin ainsi que les effets spéciaux type éclairage et pluie y'a rien de bien transcendant. L'animation de Snake est une blague, il est juste rigide. Comparer la mouvance du Boss à celle de Sam Fisher c'est comparer un hamburger surgelé type éco+ à un Big Mac (celui de la pub en photo heinnn).
De plus, si on arrive a faire abstraction des bugs de collision on se rends compte que Snake est incapable de faire des mouvements désormais légion dans les jeux d'infiltration (incapable de monter sur un tyau ou d'escalader une facade de 2m, aucun véritable gadget permettant d'anticiper et d'éliminer les ennemis de façon stratégique pour accéder d'un point A à un point B).
Pire, le néophyte comme moi qui met la main pour la première fois à un jeu de la série aura droit mis à part la présentation des nouveautés en guise de tutoriel à un simple "appuis sur Start pour apprendre les commandes de jeux"!
Et pour ce qui en est de la soi-disant difficulté du jeu, je suis partagé car oui c'est chaud de contrôler un personnage aussi rigide. Cependant, entre l'IA des gardes parfois à la ramasse lorsque ces derniers se font littéralement pulvériser sans que leurs coéquipiers ne se rendent compte de rien ou quand ils vous repèrent à 500 mètre pendant que vous êtes allongé le nez dans la vase entre deux buissons (forts biens modélisés au passage). On se dit que finalement la difficulté elle est aléatoire. Car oui, la ou Splinter cell vous limite la pratique du marquage de cibles aux nombres de 3 ou 4 en fonction des armes. Snake lui peux marquer ses ennemis (qui ont tous la meme classe d'arme malheuresement) de manière illimité et les voir à travers les murs! Trop bidon les hardcore gamer, non ?

J'en viens finalement à la grande question sur la durée de vie qui durerait 2h, c'est plus ou moins faux ! J'ai mis personnellement 68 minutes à boucler le scénario et encore en mourant 6 fois (NooB), le réel intérêt du titre réside dans le fait qu'on est lâché en pleine nature, obligé d'enquêter chaque piste de son propre chef sans aucune ligne directrice. En effet, la phase 2 du soft est un pure régale, on doit chercher une cible à partir d'un bruit enregistrer sur une cassette, puis trouver l'endroit d'où le bruit provient sur la map en interrogeant les gardes et en analysant les lieux, et enfin décider de la méthode d'infiltration à utiliser pour l'endroit recherché qui est hautement sécurisé en fonction des possibilités diverses découvertes en explorant la carte.
C'est surement ici que se trouve la réelle rejouabilité, préférez vous passez par les conduits d'aération ? Les toits ? esquiver les caméras et endormir les gardes ? Saisir l'opportunité de se cacher au dessus d'un camion s'y dirigeant ? Ou vous munir des armes à gros calibre cachées dans la base pour aller chercher le Tank et vous diriger en force jusqu'à la cible ? Les méthodes sont diverses, elles offrent un potentiel d'amusement et une exploitation du gameplay totalement différente en fonction du joueur.

Au final, le potentiel est la c'est sur mais alors le contenu... C'est zéro ! Vivement la suite que je me procurerez surement à cause du gros cliffanger de la cinématique de fin jouissive certes, toutefois elle aurait été plus plaisante à jouer qu'a voir !

MAJ: Les missions secondaires, au nombre de 4 se terminent en une quinzaine de minutes chacune, de ce faite terminer l'intégralité des missions secondaires ainsi que la mission principale Ground Zeroes vous aura pocuré à peu prés 2heures de plaisir plus ou moins certains car toute ces missions sont à éffectuer dans le meme environnement.


Superman Saga, nº1
Superman Saga, nº1
par Scott Snyder
Edition : Broché

2.0 étoiles sur 5 Snyder débarque chez Superman!, 21 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Superman Saga, nº1 (Broché)
Superman Saga 1
La critique ne comporte que sur Superman Unchained 1
Scott Snyder (scénario) Jim Lee (dessin)

En tant que gros fan de Jim Lee tout en étant bluffer de l’arrivée de Scott Snyder sur la série Batman avec ses deux premiers runs, inutile de dire que je me faisait une joie pour cette association qui promettait sur le papier de redécouvrir un Superman de qualité bien trop souvent malmené depuis la refonte de l’univers DC post New52.
Pour ma part, Superman Unchained ne commence pas sous les meilleurs auspices. Difficile de déterminer lequel des deux artistes entache l’appréciation de ce premier chapitre tant il est court et n’avance pas beaucoup. Si Snyder nous avait habitués à des démarrages un peu lents afin de bien mettre en place son sujet il n’est clairement pas aidé par un Jim Lee en panne d’inspiration. En effet, les planches de ce dernier sont bien loin des prouesses qu’il réalisait sur Batman Silence ou Superman Pour demain. Le manque de détail sur certaine case est flagrant et lorsque ces planches sont techniquement correctes, c’est sur la mise en scène que J.Lee nous démontre ces limites. De ces actions pas assez découpées qui s’opposent au rythme lent de la narration de Snyder aux changements de cadrage inutile. Ce joyeux bordel aura parfois pour conséquences de vous ralentir la lecture ou pire de vous plonger dans une semi-incompréhension.
Mais J.Lee n’est pas le seul à punir, le Superman de Snyder est dénué de charisme, ses monologues sont d’une fadeur proportionnellement inversé à ceux écrit pour le Dark Knight et pour couronner le tout, l’intrigue semble être d’une convenance affligeante.
Du déjà vu diront certains, mais pour sa décharge, le titre semble plutôt orienter néophyte et a surement pour but d’intéresser des lecteurs un peu perdu depuis la mise en place d’un Morrison qui s’égare dans une narration chaotique et sa relève pas beaucoup plus inspirée.


Rambo : The Video Game
Rambo : The Video Game
Proposé par PROGAMES
Prix : EUR 13,65

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une purge, 20 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rambo : The Video Game (Jeu vidéo)
Les adaptations de films sont majoritairement mauvaises, trop souvent peinalisé par une licence couteuse et d'un temps de dévelloppement très court; ces jeux à bas budget défile régulièrement les chroniques des navets vidéoludiques!
Mais là, j'y croyait, une licence vieillote (donc peu chère) mais au charme intacte, un temps de dévelloppement indépendant d'une quelquonque sortie ciné et pourtant...

Le constat est difficilement acceptable, c'est risible:
Graphismes à peine digne d'un soft de 2006, Stallone est méconnaissable!
Alliasing percistant, freeze fréquant, bug de texture et j'en passe
jouabilité rigide qui se permet des bugs de collision et c'est un rail shooter ponctué de phases d'infiltration à base de QTE
Durée de vie du soft à peine plus de 3heures
Le scénario reprend ceux des trois premiers films, mais n'espérait pas comprendre l'histoire sans les avoir vus

Si jamais vous voulait bien rigoler, la campagne est faisable en coop sur le meme écran et en dirigeant le même personnage (bonjour l'embrouille)

à 9.99 euros sur le live, la pillule aurait pu passer mais pour 40 euros la galette! C'est inadmissible!

Entre Blackwater et Heavy fire: shattered spear Rambo: the game est bel et bien une purge!


Batman tome 3
Batman tome 3
par Scott Snyder
Edition : Album
Prix : EUR 17,50

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le deuil de la famille, une célébration du chevalier noir remplie de fan-serive, 14 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Batman tome 3 (Album)
Scott Snyder, l'un des scénaristes les plus appréciés du moment dans le monde du comics nous propose la suite des aventures de Batman post new52. Aidé de son déssinateur de talent qu'on ne présente plus Greg Capullo, déja à l'oeuvre sur la saga du hibou et l'artiste Jock qui oeuvra notament sur Green Arrow Year one.
On retrouve donc un Batman léssivé des suites de son affrontement avec la cour des hiboux qui repars en croisade face au clown prince du crime: le Joker.

Alors que nous vaut se troisième opus qui en passant nous sert la véritable première aventure mettant en scene le joker depuis le relaunch de 2010. Honnetement, que l'on soit néophyte de la saga ou inconditionnel tout a été fait pour ne pas perdre le nouveau venu tout en gatant l'habitué d'un nombre important de références (Un deuil dans la famille, the killing joke...) et nous servir un récit d'antologie. Le joker, véritable star de ce nouvel opus réussit à s'imposer de par son charisme et sa personnalité déjanté mélant le vocabulaire du joker de Batman TAS, la cruauté du personnage chez Burton et la psychologie du Némésis au sourire figé de Nolan. Alors si scénaristiquement on assiste à une véritable leçon de narration de la part du scénariste, sublimé par des dessin époustouflants et une colorisation tout aussi réussi qui achève le lecteur pour le mettre définitivement dans l'ambiance.

Tout aurait pu etre parfait si seulement le noyau dur de l'histoire, c'est à dire le script avait été à la hauteur comme si le fond ne collait pas à la forme. Car tel un pur blockbuster le deuil de la famille pose des enjeux bien trop démeusurés par rapport au ambitions de Snyder qui ne peux, contiinuité oblige, évidement pas faire mourir la moitié des personnages les plus importants du comics.

Une petite déception qui nous confirme tout de meme que Snyder est un scénariste de grands talents, celui qui aime nous dévoilé l'identité du méchant des mois avant la parution de ces oeuvres aurait il pris la grosse tête? Pas si sur, mais avouons le, cette attitude prive le lecteur d'un rebondissement supplémentaire certes mais qu'importe... Le travail est la et il est exeptionnel.


Bring me the head of the machine gun woman [Blu-ray]
Bring me the head of the machine gun woman [Blu-ray]
DVD ~ Fernanda Urrejola
Prix : EUR 18,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Avis, 8 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bring me the head of the machine gun woman [Blu-ray] (Blu-ray)
Tout simplement la meilleure transposition d'un jeu vidéo à l'écran.

Tout ou presque a déja été dit par Bruce, une photographie sublime, une B.O techno digne d'un film de Nicolas Winding Refn. Cette série B fleurtant avec l'amateurisme est une aude aux années 80, le plaisir indéniable qu'a procuré au réalisateur le tournage de ce séduisant film est indéniablement ressenti par le spectateur.

Le Grindhouse se porte bien, et ca se voit!

On préconise la V.O, à voir par un public averti! Au final seul bémol:
un making of à la ramasse!


Wolverine : Le combat de l'immortel [Blu-ray]
Wolverine : Le combat de l'immortel [Blu-ray]
DVD ~ Hugh Jackman
Prix : EUR 14,99

5 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Probleme de lecture, 24 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wolverine : Le combat de l'immortel [Blu-ray] (Blu-ray)
Etant équipé d'un lecteur Blu-ray Toshiba BDX3100ke, j'ai eu la désagréable surprise lors de l'achat du Blu-ray the Wolverine édition simple que la galette n'était tout simplement pas lisible par mon lecteur malgré les dernières mises à jours!

Si quelqu'un a rencontré ce probleme et l'a résolu merci de m'en faire part!

Sinon pour le film en lui-même rien à dire, c'est toujours un bon doigt d'honneur au personnage du comics, un récit plein d'incohérence mais que voulez-vous je ne regarde pas un film X-men pour faire marcher mes neurones!
Je reste donc tout a fait satisfait d'un film qui non seulement s'incère parfaitement dans la saga initié par Bryan Singer, et qui nous fait découvrir l'un des évènement majeure du mutant griffu tout en laissant la possibilité aux enfants de le regarder sans bouleverser les codes de la franchise cinématographiques!
Ajoutons à cela, la fin alternative qui ravira le fan de comics et la scène post générique qui est selon moi la meilleure jamais réalisée pour annoncer un film estampillé Marvel!

Bref, une série b sans prétention qui change de la norme de surenchère d'effets spéciaux des films du genre, un nouveau réa qui a su remettre sur les rails tom cruise (knight and day) et désormais la franchise Wolverine! On espère une suite moins blasphématoire et pourquoi pas cette fois-ci, "Attention Spoiler à suivre " en costume!


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11