undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Nathan MALENDE > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nathan MALENDE
Classement des meilleurs critiques: 421
Votes utiles : 2900

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nathan MALENDE "VINDICATOR" (Biarritz, France)
(MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
The Outsiders [Édition Limitée]
The Outsiders [Édition Limitée]
DVD ~ Matt Dillon
Prix : EUR 16,69

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Attention pour les fans de vf d'époque!!!, 7 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Outsiders [Édition Limitée] (Blu-ray)
J'ai reçu les bluray de Conversation secrète, Outsiders et Coup de coeur (blu ray de Coup de coeur couvert de bug, lecture quasi impossible). Niveau image cela va du excellent au moyen.

Mais il est à signaler que les vf, présentes sur ces éditions, ont toutes été refaites : une véritable horreur, c'est très mal doublé. La VO est impérative. Je préfère prévenir pour les nostalgiques des vf d'origine.

Pathé a priviliégié le son 5.1 au lieu de la qualité d'interprétation du doublage d'origine. Quel éditeur de m....!!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 8, 2013 5:44 AM CET


Enfants de salauds [Blu-ray] [Édition Spéciale]
Enfants de salauds [Blu-ray] [Édition Spéciale]
DVD ~ Michael Caine
Prix : EUR 15,19

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef-d'oeuvre enfin disponible dans une édition hd de qualité. Incontournable., 22 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enfants de salauds [Blu-ray] [Édition Spéciale] (Blu-ray)
ENFANTS DE SALAUDS (1969 - PLAY DIRTY en VO) fait partie de ces films de guerre qui marque à jamais chaque personne l'ayant visionné. Une oeuvre hors-norme qui narre les aventures d'un escadron composé d'ordures chargé de faire sauter une dépôt de carburant nazie en Libye durant la seconde guerre mondiale. Un sujet qui fut également traité d'une manière radicalement différente 3 ans plus tôt par Arthur HILLER dans le très spectaculaire Tobrouk - Commando vers l'enfer [Blu-ray].

Ce bijou bénéficie d'une maîtrise dans la mise en scène absolument sidérante de la part d'André DE TOTH (L'HOMME AU MASQUE DE CIRE, LA CHEVAUCHEE DES BANNIS, LA RIVIERE DE NOS AMOURS) : cadrage complexe, utilisation parfaite de l'espace et montage très efficace . Quand on sait qu'il s'agissait là de son dernier film, c'est réellement impressionnant et je pense que beaucoup de réalisateurs aimeraient terminé leur carrière sur un tel chef-d'oeuvre.

Michael CAINE est une fois de plus impeccable en gradé essayant de se faire respecter au milieu de cette bande de salopards. Mais il est également épaulé par des seconds rôles efficaces dont l'impressionnant Nigel DAVENPORT (LA VALLEE PERDUE). Les péripéties sont nombreuses, étonnantes et on ne s'ennuie jamais. Et que dire du final anthologique.... à vous de découvrir!!!

Que vaut le blu ray, me direz-vous?!

Eh bien si nous ne sommes pas dans des restaurations magnifique type LAWRENCE D'ARABIE ou BEN HUR, il faut reconnaître que l'édition HD d'ENFANTS DE SALAUDS est plutôt soigné. Je m'explique :

- image : le format 2.35 cinémascope du film est respecté (ne pas se fier au descriptif d'Amazon ni à la jaquette du BR qui indique du 1.85, le format originel est bien présent), l'image est très bien définie, les couleurs très bonnes et les contrastes par moments superbes (la scène du treuillage par la montagne, une merveille!!). C'est plus que correct.

- son : un mono DTS HD parfaitement clair dans les deux versions (VO+VF).

- bonus : là c'est intéressant car sur cette édition il y a deux entretiens passionnants, l'analyse de Patrick BRION (14mn) et l'interview de Bertrand TAVERNIER (33mn) qui décortique avec passion l'élaboration de ce petit bijou.

Bref une édition HD de très grande qualité acccompagné de bonus passionnant qui font honneur à cette oeuvre essentielle du film de guerre anti-militariste. A découvrir d'urgence.

A vous de voir.


Kamikaze [Import espagnol]
Kamikaze [Import espagnol]
DVD ~ Varios
Proposé par DVD STORE SPAIN
Prix : EUR 14,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un étonnant film fantastique français enfin disponible en dvd ... espagnole!!, 17 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kamikaze [Import espagnol] (DVD)
KAMIKAZE est un film fantastique français au scénario délirant assez bien troussé mais extrêmement noir (Besson savait encore à cette époque écrire des scénars sans en rajouter des caisses dans l'humour lourdingue!!), à l'interprétation impliquée (Galabru et Bohringer sont parfait!!), ponctués de certaines scènes très gore (interdit aux moins de 13 ans lors de sa sortie), mais jamais ennuyeux.

Un dvd de cette curiosité est sorti en 2013 en Espagne, le master français est de très bonne qualité, 16/9 - 2.35 et vf en dolby surround.

Les sous-titres espagnols imposés sur la vf sont facilement désactivables grâce à une petite astuce technique dans le menu configuration du lecteur dvd.

Une édition incontournable pour tous fans de ce film écrit et produit en 1986 par Luc BESSON sur une musique d'Eric SERRA et quasi invisible à la télévision.

A vous de voir.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 14, 2015 7:24 PM MEST


Sony DSC-HX50 Appareil photo numérique 3D Ecran 3" 20 Mpix Zoom optique 30 x HDMI WiFi USB Noir
Sony DSC-HX50 Appareil photo numérique 3D Ecran 3" 20 Mpix Zoom optique 30 x HDMI WiFi USB Noir

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un appareil photo extraordinaire capable de prouesses étonnantes., 3 octobre 2013
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Rarement je suis bluffé par les appareils photos numériques mais il faut reconnaître que celui ci est tout simplement incroyable.

La qualité des photos (full hd!!) est sensationnelle. De plus ce modèle est bardé de filtres qui permettent d'atteindre des images proches de la perfection en compensant parfois des mouvements hasardeux grâce à son retraitement numérique incroyable.
En basse lumière le résultat est magnifique (aucunement besoin du flash incorporé de manière très élégante sur ce modèle d'ailleurs.) et le zoom est d'une efficacité troublante (prise du haut de l'aiguille du midi depuis Chamonix, on pouvait voir le refuge sans problème).

Et que dire de la qualité vidéo pour sa phase caméra?

Eh bien c'est également impeccable, une définition aiguisée qui ne faillit jamais et une gestion des contrastes basse lumière irréprochable (testé dans le hall central du musée du cinéma de Turin en Italie). Il peut rivaliser avec bon nombre de caméscope haut de gamme. L'autonomie des batteries est plus que corrects (en moyenne 5 heures).

Bref cet appareil haut de gamme est une véritable merveille à posséder d'urgence.

A vous de voir.


Sony HDR-PJ320EB.CEN Caméscope numérique 2,3 Mpix 30x USB/HDMI Noir
Sony HDR-PJ320EB.CEN Caméscope numérique 2,3 Mpix 30x USB/HDMI Noir

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un bon camescope doté d'une option très pratique. Intéressant., 3 octobre 2013
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
J'aime beaucoup les caméscopes SONY car en général il propose des options vraiment interessantes (grand angle,vision nocturne, adaptateur pour conditions de lumière...) et ce modéle ne fait pas exception à la règle.

L'image full HD est de très bonne qualité, fluide et s'adapte assez bien aux différents lieux d'exposition épaulé par un objectif grand angle épatant.

Mais il possède surtout une option intéressante. C'est à dire un mini projecteur sur le volet dépliable avec mini-écran lcd. C'est bluffant car on peut regarder n'importe où ses vidéos (en pleine montagne, en plein désert, dans une forêt... une toile blanche "type drap" et hop, le tour est joué!!) et la définition de l'image n'est pas si mal "plus on s'éloigne, plus ça grandit". Amusant.

Maintenant les défauts, car il y en a : il n'y a pas de disque dur intégré donc carte SD obligatoire, l'écran lcd du volet rétractable est de médiocre qualité au niveau de l'image (digne d'une sous-marque LIDL), ici point d'option comme le NIGHTSHOT et pas d'option viseur pour les allergiques du mini écran comme sur le monumental Sony HDRCX700VEB (quelle merveille ce caméscope!!).

Bref un bon camescope de base pour amateurs pas trop exigeant.

A vous de voir.


Dent d'ours, tome 1 : Max
Dent d'ours, tome 1 : Max
par Yann
Edition : Album

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un récit d'aventures efficace, étonnamment violent mais... à voir sur la durée!!, 1 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dent d'ours, tome 1 : Max (Album)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
DENTS D'OURS est une bd intéressante qui narre le destin de trois jeunes enfants chahuté par la seconde guerre moniale. Ce premier volet s'intéresse au premier personnage Max, jeune juif originaire de Silésie, embarqué dans les forces alliés mais victime de racisme et de suspicion d'espionnage, se retrouvant contraint d'accepter une mission très dangereuse.

Le dessin est de très grande qualité, le récit prenant et l'ambiance est surprenante par son approche très violente des propos entre les différents protagonistes. Le seul problème c'est que tout ça sent cruellement le "déjà vu" et l'on sent la tournure de l'histoire avant même qu'elle soit éditée. Mais je peux me tromper et le tome 2 être une vraie surprise.

Donc ce tome 1 est intéressant ... prévisible... mais intéressant. A voir sur la durée mais à première vue ça sent la saga interminable!!!

Le futur nous le dira.


Les aventures de Poussin 1er - tome 1 - Cui suis-je ?
Les aventures de Poussin 1er - tome 1 - Cui suis-je ?
par Eric-Emmanuel Schmitt
Edition : Album
Prix : EUR 14,50

4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une bd poussive, décevante et finalement sans intérêt. Reste le dessin, Mouais..., 1 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les aventures de Poussin 1er - tome 1 - Cui suis-je ? (Album)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Les aventures de Poussin 1er est tout à fait le genre de bd qui me saoule car tout à fait représentatif de l'humour de notre époque actuelle : m-é-d-i-o-c-r-e!!!

Les saynètes sont d'un classicisme aberrant, l'humour balourd, les situations convenues, aucune polémique et les chutes dramatiquement plate.

Du calibrage de "bien-pensant" hautain et méprisant. Un de plus.

Le personnage du Poussin est inintéressant voir antipathique car il n'est finalement qu'un donneur de leçons sans âme à la limite du pitoyable.

Un constat s'impose, l'humour populaire et Eric-Emmanuel Schmitt : ça fait deux!!

Par-contre niveau qualité de dessin de Janry, rien à redire.
Bien maigre consolation.

A vous de voir.


Steelbook exclusif 'Splinter Cell : Blacklist'
Steelbook exclusif 'Splinter Cell : Blacklist'
Prix : EUR 39,99

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Un pack steelbook sans intérêt. Heureusement que..., 29 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Steelbook exclusif 'Splinter Cell : Blacklist' (Jeu vidéo)
Ce pack avec boitier métal n'a vraiment aucun intérêt.

Sachant qu'il faut acheter le jeu avec son boitier classique pour obtenir cette offre gratuite, quel est l'intérêt d'avoir en plus un steelbook (pour briller en société?! : "Eh les mecs j'ai un steelbook de Splinter cell!!! - oua t'en as de la chance!!! ... surtout qu'en plus j'en ai pas besoin puisque j'ai déja un boitier mais c'est gratuit car normalement cette m.... vaut au moins 40 euros!!! Génial non?!!") qui ne contient qu'une pauvre carte sans détails et un code foireux à télécharger.

Heureusement que c'est gratuit sinon... j'aurais vraiment l'impression de me faire sphincteriser (pour rester poli, bien sûr). Par contre le jeu est très réussi avec des phases d'infiltration passionnantes.

A vous de voir, tant que c'est offert après tout...


Le Jour du fléau
Le Jour du fléau
DVD ~ Donald Sutherland
Proposé par odyssees-numeriques
Prix : EUR 8,98

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une plongée cauchemardesque au coeur d'hollywood. Une oeuvre déstabilisante proprement hallucinante. A voir absolument!!!, 13 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Jour du fléau (DVD)
John SCHLESINGER est un cinéaste passionnant dont la carrière est jalonné de chef-d'oeuvres incontournables comme MACADAM COW-BOY ou MARATHON MAN en ne citant que les plus célèbres. Il est également un sublime créateur d'atmosphère étrange terrifiante (LES ENVOUTES) capable d'explosions de violences insoutenables (LE JOUR DU FLEAU justement) tout en étant un virulent critique sur la mentalité de la société américaine (YANKS, FENETRE SUR PACIFIQUE) et sur ses dérives paranoïaques (le sublime LE JEU DU FAUCON avec Timothy HUTTON et Sean PENN).

Bien que ses derniers films ne furent pas la hauteur de son passé (dont le décevant et ambigu AU DELA DES LOIS), il fallait lui reconnaître cette incroyable capacité de faire, avec chacune de ses oeuvres, du "rentre dedans" sans fioritures des plus salvateurs parallèlement à un paysage hollywoodien actuel de plus en plus sclérosé par des films à effets spéciaux ineptes, souvent sans saveurs et très vite oublié. Une autre époque.

LE JOUR DU FLEAU (en VO : The day of the Locust - 1974) fait partie de ces oeuvres qui marque la rétine de chaque personne l'ayant regardé. Cette histoire compte la vie terrifiante de plusieurs personnages voulant absolument réussir à Hollywwood quitte à y laisser leur âme.

Le casting est de premier ordre :

- William ATHERTHON campe un dessinateur bercé d'illusions chimèriques,
- la regrettée KAREN BLACK est une pitoyable nympho hystérique proprement abjecte se rêvant "actrice de légende",
- Donald SUTHERLAND joue un pauvre type (répondant au nom évocateur d'Homer SIMPSON) subissant humiliation sur humiliation jusqu'au fatidique point de non retour
- Jackie EARLE HALEY (RORSCHACH dans WATCHMEN) ici à peine agé de 12 ans est un enfant star immonde qui va payer très cher ses multiples provocations de petite ordure incompatible dans ce monde alternatif qui ne connait aucune limite
- mais c'est surtout BURGESS MEREDITH (mais si vous savez, Mickey l'entraîneur de Rocky BALBOA) qui marque le plus dans ce rôle de vieil homme fatigué, brisé, ringard, n'ayant jamais eu la chance de percer se retrouvant obligé de vendre pour subsister une espèce de détergent en faisant multiples pirouettes burlesques qui ne font plus rire personne. Emouvant mais surtout glauque.

Soyons clair, ce film est absolument incroyable et l'on en vient à se dire comment une major comme la Paramount a pu produire un film d'une violence aussi virulente sur son propre cinéma. Ah les années 70, c'était vraiment quelque chose en matière d'oeuvres cinématographiques risquées et engagées. Cette histoire fait vraiment froid dans le dos virant parfois à un véritable film d'horreur.

Ici nous assistons à une hallucinante plongée dans l'enfer hollywoodien qui d'usines à rêves devient la cité du cauchemar. Les différents protaganistes sont tous des névrosés pitoyables qui tentent tant bien que mal de survivre dans ce champ de bataille artistique qui semble déconnecté de la réalité "extérieure". La "mythique" scène finale est à ne surtout pas rater car elle montre l'aspect terrifiant du star-system, capable d'engendrer une hystérie collective aboutissant à une violence innommable déclencher par la moindre étincelle.

Que vaut le dvd?! Eh bien on ne peut pas dire qu'il soit à la hauteur de la réussite de ce chef-d'oeuvre. L'image est peu définie, parfois floue et les couleurs sont délavées. Le son par-contre béneficie d'une VO 5.1 de premier ordre, claire et précise. La VF, quant à elle, est sourde, faiblarde et sans ampleur. Niveau bonus c'est le désert complet.

Bref LE JOUR DU FLEAU est une oeuvre remarquable et passionnante fortement déconseillé aux personnes sensibles qui nous plonge au coeur de l'enfer des illusions. A découvrir absolument.

A vous de voir.


Le Jour De Fléau [Import belge]
Le Jour De Fléau [Import belge]
DVD ~ Burgess Meredith
Prix : EUR 13,47

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une plongée cauchemardesque au coeur d'hollywood. Une oeuvre déstabilisante proprement hallucinante. A voir absolument!!!, 13 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Jour De Fléau [Import belge] (DVD)
John SCHLESINGER est un cinéaste passionnant dont la carrière est jalonné de chef-d'oeuvres incontournables comme MACADAM COW-BOY ou MARATHON MAN en ne citant que les plus célèbres. Il est également un sublime créateur d'atmosphère étrange terrifiante (LES ENVOUTES) capable d'explosions de violences insoutenables (LE JOUR DU FLEAU justement) tout en étant un virulent critique sur la mentalité de la société américaine (YANKS, FENETRE SUR PACIFIQUE) et sur ses dérives paranoïaques (le sublime LE JEU DU FAUCON avec Timothy HUTTON et Sean PENN).

Bien que ses derniers films ne furent pas la hauteur de son passé (dont le décevant et ambigu AU DELA DES LOIS), il fallait lui reconnaître cette incroyable capacité de faire, avec chacune de ses oeuvres, du "rentre dedans" sans fioritures des plus salvateurs parallèlement à un paysage hollywoodien actuel de plus en plus sclérosé par des films à effets spéciaux ineptes, souvent sans saveurs et très vite oublié. Une autre époque.

LE JOUR DU FLEAU (en VO : The day of the Locust - 1974) fait partie de ces oeuvres qui marque la rétine de chaque personne l'ayant regardé. Cette histoire compte la vie terrifiante de plusieurs personnages voulant absolument réussir à Hollywwood quitte à y laisser leur âme.

Le casting est de premier ordre :

- William ATHERTHON campe un dessinateur bercé d'illusions chimèriques,
- la regrettée KAREN BLACK est une pitoyable nympho hystérique proprement abjecte se rêvant "actrice de légende",
- Donald SUTHERLAND joue un pauvre type (répondant au nom évocateur d'Homer SIMPSON) subissant humiliation sur humiliation jusqu'au fatidique point de non retour
- Jackie EARLE HALEY (RORSCHACH dans WATCHMEN) ici à peine agé de 12 ans est un enfant star immonde qui va payer très cher ses multiples provocations de petite ordure incompatible avec ce monde alternatif qui ne connait aucune limite
- mais c'est surtout BURGESS MEREDITH (mais si vous savez, Mickey l'entraîneur de Rocky BALBOA) qui marque le plus dans ce rôle de vieil homme fatigué, brisé, ringard, n'ayant jamais eu la chance de percer se retrouvant obligé de vendre pour subsister une espèce de détergent en faisant multiples pirouettes burlesques qui ne font plus rire personne. Emouvant mais surtout glauque.

Soyons clair, ce film est absolument incroyable et l'on en vient à se dire comment une major comme la Paramount a pu produire une film d'une violence aussi virulente sur son propre cinéma. Ah les années 70, c'était vraiment quelque chose en matière d'oeuvres cinématographqies risquées et engagées. Cette histoire fait vraiment froid dans le dos virant parfois à un véritable film d'horreur.

Ici nous assistons à une hallucinante plongée dans l'enfer hollywoodien qui d'usines à rêves devient la cité du cauchemar. Les différents protaganistes sont tous des névrosés pitoyables qui tentent tant bien que mal de survivre dans ce champ de bataille artistique qui semble déconnecté de la réalité "extérieure". La "mythique" scène finale est à ne surtout pas rater car elle montre l'aspect terrifiant du star-system, capable d'engendrer une hystérie collective aboutissant à une violence innommable déclencher par la moindre étincelle.

Que vaut le dvd?! Eh bien on ne peut pas dire qu'il soit à la hauteur de la réussite de ce chef-d'oeuvre. L'image est peu définie, parfois floue et les couleurs sont délavées. Le son par-contre béneficie d'une VO 5.1 de premier ordre, claire et précise. La VF, quant à elle, est sourde, faiblarde et sans ampleur. Niveau bonus c'est le désert complet.

Bref LE JOUR DU FLEAU est une oeuvre remarquable et passionnante fortement déconseillé aux personnes sensibles qui nous plonge au coeur de l'enfer des illusions. A découvrir absolument.

A vous de voir.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20