undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Jacques Prestreau > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jacques Prestreau
Classement des meilleurs critiques: 462
Votes utiles : 504

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jacques Prestreau (France)
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17
pixel
Spiritual Chants & Flute Music of the Native American Indians
Spiritual Chants & Flute Music of the Native American Indians
Prix : EUR 8,29

5.0 étoiles sur 5 L'authentique, le vrai chant des indiens d'Amérique du Nord !, 19 mai 2016
Enfin !

Enfin un vrai album d'authentiques enregistrements de chants spirituels et chamaniques des tribus indiennes d'Amérique du Nord !

On est à des années-lumière de ces albums de musique pseudo-amérindiennes qui surfent sur la vague new age ("Sacred Spirit" et tous ses émules) à grands renforts de synthétiseurs. Ici vous avez affaires aux VERITABLES chants spirituels purs ! Ici on n'a rien d'autre que les danses sacrées accompagnés exclusivement des percussions et des chants, et quelques splendides authentiques solos de la Native American Flute, la flûte des plaines et des déserts de l'Ouest.

Il est clair que la plupart de ceux qui ont cru entendre de vrais chants indiens dans "Sacred Spirit" vont être surpris voire vont détester tellement cet album est différent, mais tout comme il fallait autrefois rendre à César ce qui appartenait à César il faut aujourd'hui rendre aux amérindiens ce qui appartient aux amérindiens ! Ici, dans cet album; on est réellement au coeur de leur culture authentique, pas dans cette musique new age qui prétend être indienne et ne fait que voler leur nom et leur héritage en le travestissant sous des apparences trompeuses.

L'héritage culturel et musical des tribus des indiens d'Amérique du Nord est tellement beau et tellement vibrant que c'est une honte de le travestir et de le transformer en musique moderne. Loin des "Sacred Spirit" et de leur cohorte d'imitations new age, dans ce présent album vous avez un échantillon de l'authentique culture indienne, de ses flûtes des plaines et du désert et de ses vraies danses sacrées !


Enchanted Falls
Enchanted Falls
Prix : EUR 8,99

5.0 étoiles sur 5 Romantique..., 6 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enchanted Falls (Téléchargement MP3)
Piano, guitare acoustique, flûte traversière, violons... romantique à souhait.

Merveilleux, comme tous les albums d'Ariell, mais celui-là est particulièrement romantique.


50 Timeless Tunes: Chinese Instruments - Guzheng
50 Timeless Tunes: Chinese Instruments - Guzheng
Prix : EUR 10,39

5.0 étoiles sur 5 Magnifique compilation de l'ensemble des styles de la musique classique chinoise, 30 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 50 Timeless Tunes: Chinese Instruments - Guzheng (Téléchargement MP3)
La mention "Guzheng" sur l'image de l'album est vraiment inutile et plutôt trompeuse puisque le Guzheng n'est pas plus représenté que les autres instruments traditionnels chinois dans cette compilation. On trouve dans cet album des oeuvres parmi les plus célèbres pour tous les instruments de la musique classique (traditionnelle) chinoise, qu'elles soit des solos, concertos, sonates, études, symphonies... et même les chants de Lao Dan (qui signifie "vieille femme" en chinois), un rôle central de l'Opéra de Pékin avec la célèbre Zhao Baoxiu pendant pas moins de 50 minutes à elle seule, style de chant majestueux et très difficile mais plutôt réservé à des amateurs connaisseurs et très chevronnés de l'Opéra de Pékin tellement il est différent des critères lyriques occidentaux. Tous les instruments traditionnels de la musique classique chinoise (les harpes et cithares (le Guzheng et toutes les déclinaisons du Qin), les mandolines et luths (surtout le Pipa et le Sanxian), les cordes frottées (le Banhu, l'Erhu et le Jinghu), les flûtes et autres instruments à vent (Bangdi, Dizi, Xiao et Dongxiao, Hulusi, Sheng), les percussions...) sont donc représentés de façon équilibrée dans cette très longue compilation d'une durée de 5 heures. Par ailleurs les musiciens rassemblés dans cette compilation sont à peu près tous choisis parmi les plus grands virtuoses actuels de leurs instruments respectifs (Cao Yongan, Cao Zheng, Fan Shange, Gao Zicheng, Li Bian, Lin Shicheng, Liu Tianyi, Min Huifen, Rao Ningxin, Su Qiao, Wang Changyuan, Wang Guotong, Xiang Sihua, Xiong Yue, Zhang Weiliang, Zhao Yuzhai... et la célèbre Zhao Baoxiu pendant 55 minutes de chant Lao Dan (par le fameux "conte de la tortue dorée") qui pour sa part est plutôt réservée aux amateurs inconditionnels de l'Opéra de Pékin).

Vraiment une magnifique compilation donnant un splendide échantillon de toute la musique classique chinoise pour un prix dérisoire.


Tai Chi, Vol. II
Tai Chi, Vol. II
Prix : EUR 9,99

4.0 étoiles sur 5 Magnifique, 29 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tai Chi, Vol. II (Téléchargement MP3)
Pas la moindre trace de musique chinoise dans cet album, que ce soit dans le style de musique comme dans les instruments (il n'y a d'ailleurs pas le moindre instrument acoustique dans cet album, absolument tout y est fait au synthétiseur, même les flûtes et l'omniprésente harpe cristalline) mais comme à l'habitude avec Llewellyn c'est musicalement un magnifique album, à la fois reposant, animé et varié (bien que l'album soit présenté sous forme de deux longs morceaux ils ne sont absolument pas lancinants ni répétitifs, les mélodies qui se succèdent sont toutes superbes et s'enchaînent à merveille). Parmi ceux que j'ai de lui c'est même l'un de ses plus beaux albums.

Petit appel à d'autres contributeurs : le titre de l'album est "Tai Chi Volume II"... or je n'ai jamais trouvé de "Tai Chi Volume I" dans sa discographie.


Celtic Legend
Celtic Legend
Prix : EUR 7,92

4.0 étoiles sur 5 Très bel album, 29 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Celtic Legend (Téléchargement MP3)
On est quand même très loin de la musique celtique (on y trouve ça et là un peu d'inspiration vaguement celtique par quelques passages de flûte et de violon, c'est tout, il n'y a aucun morceau écrit en pentatonique ni même au sonorités véritablement "celtiques" hormis quelques très courts phrasés par endroits), mais c'est vraiment un très bel album de musique new age comme à l'habitude avec Llewellyn.


Asian 50 Meditations - Traditional Instrumental Music for Relaxation and Zen Meditation, Koto Music, Sitar Music, Shakuhachi Flute Music and Hang Drum Music
Asian 50 Meditations - Traditional Instrumental Music for Relaxation and Zen Meditation, Koto Music, Sitar Music, Shakuhachi Flute Music and Hang Drum Music
Prix : EUR 10,79

3.0 étoiles sur 5 Pas du tout de la musique asiatique, 22 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
C'est beau, c'est très beau. Excellent pour de la méditation (ou comme berceuses avant de dormir le soir), mais alors... strictement rien à voir avec la musique chinoise, japonaise, tibétaine ou indienne !

Les instruments asiatiques sont là, oui (en fait ce sont plutôt des samples sortant de sampleurs logiciels ou de Native Instruments Kontakt que les vrais instruments, on l'entend parfois à certains détails mais il faut avoir l'oreille fine pour le détecter), et l'impression globale est plutôt positive musicalement... mais vous n'y trouverez absolument aucune véritable composition chinoise, japonaise, tibétaine ou indienne !

Disons que "ça fait asiatique"... simplement par le choix des timbres d'instruments. Pari réussi pour ce côté-là. Mais si vous cherchez de la musique méditative RÉELLEMENT asiatique, il faut chercher ailleurs.

Mais le but recherché (pacifier l'esprit) est tout à fait atteint, et pour méditer avec une musique de fond (bien qu'une vraie méditation vipassana ou zazen se fait plutôt dans le silence) ou pour s'endormir c'est vraiment parfait.

Je ne mets que trois étoiles. J'aime dans cet album l'impression globale méditative et le choix des timbres... mais avoir osé se baptiser "Asian Music Academy" comme nom de compositeur est à mon avis une supercherie, parce que ces compositions sont totalement occidentales, pas du tout asiatiques, et seuls les timbres sont asiatiques.


Dakshina
Dakshina
Prix : EUR 7,92

3.0 étoiles sur 5 Belle voix, textes respectés... mais on est à des années-lumière de l'Inde et des ashrams, 16 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dakshina (Téléchargement MP3)
Hmmm...

Je ne connaissais pas encore Deva Premal, j'ai acheté cet album après avoir lu les éloges des autres contributeurs. Et... je suis déçu car je n'y reconnais absolument rien de l'Inde, de sa musique, du style fascinant d'y chanter les mantras... On est nettement plus dans l'ambiance d'une salle de yoga moderne à Paris, Londres ou New York que dans la véritable interprétation des mantras dans l'Inde traditionnelle.

Deva Premal a certes une très belle voix, je le reconnais, et ce qu'elle chante sont les paroles correctement respectés d'authentiques mantras (bien connus de tous les pratiquants de yoga). Et les mélodies composées pour cette interprétation très "occidentale" sont plutôt belles. Mais cela n'a strictement rien à voir avec la véritable Inde traditionnelle telle que je l'ai connue, ses ashrams, ses temples, sa culture, sa musique, la magie des sons de ses instruments traditionnels, même malgré dans cet album la présence (discrète, bien trop discrète d'ailleurs) d'un tampura et d'un sitar. Peu de gens comprennent en Occident qu'il ne suffit pas de mettre un peu de sitar ou de tampura dans un morceau de musique pour faire de la "musique indienne". L'art d'utiliser le bourdon du tampura par exemple est d'une importance capitale dans la méditation indienne quand elle repose sur un support musical, tout comme l'usage des différentes échelles et des différents modes de la musique traditionnelle et sacrée de l'Inde. Ces instruments (ou leur imitation souvent bluffante avec les moyens modernes des "sampleurs"), ces échelles pentatoniques et ces modes ont eux-mêmes un sens religieux qui fait partie intégrante de la musique sacrée indienne et de la récitation des mantras, même pour la simple récitation a capella des mantras du yoga. Et on ne trouve rien de tout cela, nulle part, dans cet album. J'ai ensuite écouté deux autres albums de Deva Premal... même constat. L'ambiance que procurent les albums de Deva Premal est celle très apaisante de la partie finale "mantra et méditation" d'une bonne séance de yoga dans nos pays occidentaux, à Paris, Lyon, Marseille, Londres... mais si vous souhaitez découvrir l'Inde traditionnelle et son coeur hindouiste authentique, y compris la façon dont sont interprétés les mantras, ce n'est pas du tout chez Deva Premal que vous la trouverez, elle en est à des années-lumière. Les amateurs de Deva Premal qui ne connaîtraient pas l'interprétation traditionnelle de ces mêmes mantras seraient bigrement surpris de la profonde différence. C'est même un véritable gouffre qui les sépare. On vit manifestement sur une toute autre planète. Mais reconnaissons qu'elle a une belle voix et que ses interprétations sont tout à fait adéquates pour apaiser l'esprit. Mais qu'on est loin de l'Inde !!!

Voici quelques exemples parmi d'autres d'interprétations traditionnelles et extraordinaires des mantras, dans la véritable Inde, ancienne ou actuelle, mais loin très loin du style "salle de yoga" de Deva Premal, à des années-lumière... et encore infiniment plus envoûtantes :
- Sacred Chants of Shiva-from The Banks of the Ganges
- Sacred Mantras of India
- Gayatri Mantra: Hymn to the Spirit Within the Fire
- Shri Ram Mantra - Authentic Mantras
- 108 Sacred Names of Mother Divine - Sacred Chants of Devi

Tous sont disponibles en CD mais aussi en téléchargement. Toutes sont de véritables interprétations des mantras, soit un peu "modernisés" mais sans excès contrairement à Deva Premal, soit carrément tels qu'on les interprète réellement là-bas!

Et je n'ai cité là que des exemples parmi les mantras indiens, ceux qu'on rattache traditionnellement au yoga (mais qui font partie en réalité d'un monde bien plus vaste encore, celui de la tradition religieuse hindouiste). Malgré la popularité beaucoup plus grande de la pratique du Hata Yoga que du Mahayana dans l'Occident actuel les enregistrements de véritables interprétations traditionnelles (même un peu "modernisées") des mantras indiens restent assez rares chez nous en Europe (ils sont plus connus sur le marché des Etats-Unis). Les très nombreux mantras bouddhistes (authentiques et récités d'une façon rigoureuse tout en étant magnifique) des trois écoles tibétaines, ainsi que ceux du Ch'an (de Chine), du Thien (du Vietnam) et du Zen (du Japon, notamment le "Hannya Shingyo") et les récitations des sutras des deux écoles de la Terre Pure (Jodo Shu et Jodo Shinshu) sont heureusement plus faciles à trouver ici en France que les mantras indiens (quand ils sont récités ou chantés de façon authentique), surtout bien sûr les innombrables mantras des trois écoles du Tibet.

Jacques
(pour voir mon site web, tapez "dicozen" dans votre moteur de recherche préféré)


leçon d'amour dans un parc, La
leçon d'amour dans un parc, La
Prix : EUR 0,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Pas le moindre intérêt, 12 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : leçon d'amour dans un parc, La (Format Kindle)
Absolument aucune minute je n'ai trouvé le moindre intérêt dans cette lecture lassante au possible. Rien, il ne se passe absolument rien présentant le moindre intérêt durant toute l'oeuvre (si on peut la qualifier ainsi). On a l'impression que l'auteur a tenté d'imiter Proust mais aurait du largement laisser ce style au Maître. Je suis né à moins de dix kilomètres seulement de l'auteur (il est né à Descartes, village connu pour être le lieu de naissance du grand philosophe) et pensait y retrouver un peu de rêve de ma région natale... Quelle cruelle déception ! On se demande comment cet auteur a pu atterrir sous la coupole de l'Académie ! Alors qu'à la même époque ma Touraine natale nous offrait de grands auteurs (dont certains trop peu connus à l'échelle nationale comme le merveilleux Jean-Nicolas Bouilly dont on trouve ici sur Amazon une excellente réédition gratuite de son "Contes à mes petites amies", livre qui malgré le titre n'est ni pour des enfants ni libertain mais un condensé de superbes petites histoires à la fois amusantes et morales (mais non moralisatrices) mettant en scène des paysans tourangeaux avec beaucoup de plaisir et de belles descriptions du pays) autant ce livre de Boylesve écrit dans un style pompeux et soporifique n'apporte pas le moindre plaisir de lecture ni le moindre divertissement au lecteur. Il est flagrant que de tous temps l'Académie Française s'est complu (et se complaît encore) à élire sous sa coupole au milieu de vrais grands auteurs certains écrivaillons qui n'avaient (et n'ont) pas d'autres qualités que d'être des amis de soirée mondaine des premiers. Ma région de Sainte Maure-Chinon-Loches-Mazière et jusqu'aux Etangs de la Brenne au sud et jusqu'aux bords de la Loire au nord a produit à cette même époque de véritables grands auteurs qui auraient infiniment plus mérité cette grande distinction de leurs pairs au coeur de l'institution représentant la belle grande littérature française.

René Boylèsve avait aussi parmi ses "confrères" un véritable très grand écrivain tourangeau, et né lui aussi dans ce même coin du sud de la Touraine la plus rurale, a Ligueil, historien et écrivain hélas connu quasiment que dans notre région alors qu'il méritait inifiniment plus (d'ailleurs les écrivains français de cette époque le surnommaient tous le"Frédéric Mistral tourangeau"), il s'agissait du grand régionaliste Jacques-Marie Rougé, connu de tous les passionnés de la Touraine ancienne, et s'il fallait recommander un écrivain tourangeau de la charnière entre le XIXe et le XXe siècle, en plus de Jean-Nicolas Bouilly cité ci-dessus c'est bien lui: Jacques-Marie Rougé! Tous les étudiants de Tours connaissent d'ailleurs bien son nom puisque c'est en hommage à son immense contribution à la sauvegarde du patrimoine culturel et paysan tourangeau que la grande salle d'étude de la prestigieuse Bibliothèque Municipale de Tours a été baptisée de son nom.

Et ne parlons pas du génie littéraire que fut notre cher Honoré de Balzac... lui aussi écrivain tourangeau de cette même époque et dont la totalité de l'oeuvre est lue dans le monde entier...

Comment diable Boylesve a-t-il pu, avec son style ennuyeux à mourir, pompeux et soporifique, entrer à l'Académie Française ? C'est une question dont je n'aurai jamais de réponse assurément satisfaisante. Boylesve, malgré sa notoriété plutôt mondaine et polie qu'autre chose, fait vraiment très pâle figure face à ces grandes plumes que notre si belle région a fait naître de tous temps.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 20, 2016 12:59 PM MEST


Robot pâtissier cook book 100 pâtisseries du monde
Robot pâtissier cook book 100 pâtisseries du monde
Prix : EUR 4,99

1.0 étoiles sur 5 Incompatible avec Kindle pour PC !, 10 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robot pâtissier cook book 100 pâtisseries du monde (Format Kindle)
Incompatible avec Kindle pour PC ! Je ne l'achèterai que lorsqu'il sera compatible avec Kindle pour PC ! Il n'y a aucune raison valable pour que certains livres au format Kindle soient réservés aux tablettes en pénalisant ainsi les lecteurs ne pouvant utiliser que la version PC !

Et c'est fort dommage de voir une telle politique sur certains livres, parce que celui-là est un des meilleurs sur le sujet.


Le Coran
Le Coran
Prix : EUR 1,48

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Sourate 114 absente, 1 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Coran (Format Kindle)
La sourate 114 est absente. Ca ne donne pas envie d'aller plus loin dans la lecture parce que si une sourate est absente on peut se poser des questions sur la fiabilité du reste de l'édition.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17